MEN
Les métamorphoses du livre et de la lecture à l’heure du numérique
Retrouvez toute l'information sur Éduscol

Accueil > Actes 2010-2015 > Actes 2011 > Troisième journée

Troisième journée

Les métamorphoses de la lecture 2 :
lire-écrire-publier à l’heure du numérique

Date : le 23 novembre 2011

Lieu : Lycée Louis-le-Grand
123 Rue Saint-Jacques - Paris

  • Troisième journée : matinée

    Lycée Louis-Le-Grand, 123 rue Saint-Jacques, 75005 Paris

    Lectures ouvertes, lectures renouvelées, lectures en réseau

    8h30-9h00 : Accueil des participants

    Président de séance : Henri de Rohan-Csermak, IGEN, Histoire des arts

    9h - 11h Table ronde 5

    « Lire, s’approprier le texte littéraire par le corps, la voix, l’image »

    Modérateur : Patrick Laudet, IGEN Lettres-théâtre-cinéma

    La lecture peut être silencieuse, immobile, solitaire. Mais, en puisant aux sources de l’art théâtral, en se conjuguant à la musique ou en dialoguant avec les images, elle peut devenir aussi l’occasion d’un partage et d’un engagement sensible du corps et du regard. L’échange permettra d’envisager quelques pistes pour diversifier l’approche des textes afin d’en enrichir la réception.

    • Béatrice Picon-Vallin : « L’adaptation des textes littéraires au théâtre : quel impact sur le livre ? »
    • Claude Buchvald, Metteur en scène et maître de conférence à l’Université de Paris VIII : « Mise en voix et en espace ; une même dynamique d’approche »
    • Patrice Soler, IGEN Lettres : « Le texte veuf de la voix : "réciter" le texte, à Rome, chez la marquise ou chez Gide, réceptions orales et lectures publiques »
    • Stéphane Heuet, adaptateur en Bande Dessinée de « A la recherche du temps perdu » de Marcel Proust

    11h-12h30 : ateliers (au choix)

    • Atelier 1 :« Comment les pédagogies du détour ouvrent-elles de nouvelles voies à la lecture ? La tablette numérique, un support de lecture multi-sensoriel »
    • Atelier 2 :« Vers de nouvelles pratiques d’écriture collaborative avec les élèves. Comment susciter la créativité en s’appuyant sur les dispositifs numériques comme voyages vers une infinité de possibles ? »
    • Atelier 3 : « Oraliser un texte ; la lecture chorale en classe entière »
    • Atelier 4 : « Souffle(s) du texte : auteur, lecteur, corporéité. Une réception des textes par la danse »
    • Atelier 5 : « Une approche du texte théâtral par la gravure d’illustration »
    • Atelier 6 : « Goûter la lecture, nourrir l’écriture : les mots, un péché de gourmandise ? »

    12h30-14h : Déjeuner


    En savoir plus

    Ressources pédagogiques :
    - S’approprier un texte par la mise en voix.

    • Vidéo de la WebTV de l’Académie de Versailles : un débat littéraire participatif en cycle 3.
    • "Écrire, lire à voix haute et publier un recueil de nouvelles fantastiques à l’aide des TICE", séquence réalisée en classe de 4ème. Enregistrements sonores et intégration au livre numérique construit par les élèves (académie de Grenoble).
    • "Le podcast de lecture (écoute et création)" : activités proposées de façon à faire lire pour comprendre et ressentir des émotions (Académie de Bordeaux)
    • "Raconter les Métamorphoses d’Ovide" : activités pour enrichir le vocabulaire et apprendre à s’exprimer grâce à la narration (Académie de Dijon).

    - S’approprier un texte par la mise en corps.

    • "Utiliser le théâtre comme voie (voix) d’accès à la lecture" : vidéo de Curiosphère. Une classe de 5ème entre dans le sens et le plaisir du texte des Fourberies de Scapin par l’oral, le théâtre, les Tìce. (Utiliser le théâtre comme voie d’accès à la lecture, c’est l’idée de Christine Gonez, professeur de lettres au collège Albert-Schweitzer à La Bassée à 30 kilomètres de Lille. Christine Gonez anime un atelier au sein du collège dans lequel les élèves travaillent cette année sur Les Fourberies de Scapin. Elle se fait aider par le comédien Jacques Motte.).
    • Donner voix et donner corps aux Feuillets d’Hypnos de René Char, Pièce (dé)montée(Avignon 2007)
    • Quelques pistes interdisciplinaires pour la danse (Académie de Versailles).
    • Le carnet de recherches Hypothèses (CLEO) « Livre Espace de Création » présente des séminaires et des manifestations qui ont trait avec la pratique du livre, qu’elle soit éditoriale ou corporelle.

    - S’approprier un texte par l’écriture.

    • Vidéo de la WebTv de l’Académie de Versailles : A l’occasion de l’exposition "Choses lues, choses vues" réalisée par Alain Fleischer à la BNF, du 23 octobre au 31 janvier 2010, ce stage de deux jours proposait à une vingtaine d’enseignants d’entrer dans une histoire des pratiques de lecture, d’explorer différentes latitudes du livre et d’inventorier tout un ensemble de postures et de relations au texte. Lors de la seconde journée, le 20 janvier, après une conférence d’Anne Zali présentant une histoire de la lecture dans une approche historique, interculturelle, sociologique et littéraire, une séance de "lecture à haute voix" associant une comédienne et deux écrivains a permis d’entendre des textes courts portant sur le rapport à la lecture. Les enseignants du stage qui avaient eux-mêmes rédigé un court texte sur le même thème ont pu le présenter et le lire.

    - Accompagner une pièce de théâtre par la musique :

    • vidéo de Curiosphère (Silvain Audinovski explique comment il a composé les différentes mélodies de la partition musicale du Marchand de Venise, selon les souhaits du metteur en scène Jean-Daniel Laval pour sa mise en scène au théâtre Montansier de Versailles. Il joue les trois notes fondamentales des différents thèmes qu’il a imaginés et ensuite, selon les scènes de la pièce, il indique comment il les a déclinées et développées.)

    - Ecrire à partir d’une image : concours organisé par l’académie de Lille. Dix ans de concours d’écriture.

  • Troisième journée : Après-midi

    Relire-réécrire : de la traduction à la critique

    Président de séance : Paul Mathias, Inspecteur général, Philosophie

    14h - 15h30 : Table ronde 6

    « Traduire, relire, commenter, réécrire : est-ce ainsi que les œuvres vivent ? »

    Modérateurs : Isabelle Diu, directrice de la Bibliothèque litttéraire Jacques Doucet et Elisabeth Parinet, historienne de l’édition, professeur à l’Ecole nationale des Chartes

    On n’écrit jamais seul. Tout auteur compose sur fond de textes lus, admirés, critiqués, dont se nourrit sa propre écriture. Et son lecteur n’est jamais absent du processus de création. A peine est-il publié que le texte, échappant à son auteur, commence sa vie propre. Critiques, traducteurs, lecteurs, adaptateurs s’en emparent. De traductions en réécritures, d’interprétations en réappropriations l’œuvre s’éloigne des intentions affichées de l’auteur. C’est à ce prix que le texte vit réellement. Un parcours à travers quelques aventures littéraires permettra de mieux saisir les phénomènes de transmission des textes à travers le bonheur de l’écriture et de la lecture.

    • Barbara Cassin : « Traduire pour comprendre les textes anciens »
    • Joëlle Ducos, professeur de langue et littérature médiévale (Paris Sorbonne) : "Textes médiévaux, lectures et réécritures"
    • Pierre Mounier, co-auteur du Read/Write Book, directeur adjoint du Centre pour l’édition électronique ouverte : « Le livre et les trois dimensions du cyberespace »
    • Marielle Macé, chercheur au CNRS, CRAL/EHESS : « Façons de lire, manières d’être »

    15h30-17h : ateliers en parallèle :

    • Atelier 1 : « Lire-écrire-publier » à partir des ressources en ligne à la BnF : un atelier éditorial (exposition Gallimard)
    • Atelier 2 : « Comment la critique littéraire et l’utilisation des réseaux sociaux peuvent-ils relancer la lecture en classe ? »
    • Atelier 3 : « Interaction lecture/écriture autour du roman d’Olivia Rosenthal, Que font les rennes après noël ? dans le cadre des Assises Internationales du roman et avec l’ENT du Rhône, laclasse.com »
    • Atelier 4 : « Les manuscrits d’écrivains, des paysages d’écriture pour lire, écrire et publier. Brouillons numérisés et usages pédagogiques »
    • Atelier 5 : « Blog poétique et écriture collaborative avec des ENAF de lycée »
    • Atelier 6 : « Des écritures en « je » pour accompagner la lecture de Barbe Bleue » ; s’approprier les textes littéraires par des travaux d’écriture favorisant l’expression d’une réception subjective de l’œuvre

    17h- 17h45 Conférence de clôture

    Pierre Bayard, professeur de littérature française, Université de Paris VIII :
    « Pour une critique interventionniste »


    En savoir plus

    Sitographie :

    Ressources du blog Blogo-Numericus (M. Dacos et P. Mounier) :

    • Read/write book http://blog.homo-numericus.net/read... : "En entrant dans l’ère de l’informatique en réseau, le livre devient réinscriptible/inscriptible. Son développement ne suit plus la ligne droite de la traditionnelle chaîne du livre, mais se diffuse par ramifications réticulaires."
    • Article de Milad Doueihi, « Le livre à l’heure du numérique : objet fétiche, objet de résistance », in Marin Dacos (dir.), Read/Write Book, Marseille, Cléo (« Coll. Edition électronique »), 2010, [En ligne], mis en ligne le 25 mars 2010.
    • Conférence de Milad Doueihi, "Pour un humanisme numérique".

    Ressources du site Fabula.org :

    • Fabula.org, préface de Laurent Zimmermann au livre sur Pierre Bayard, Pour une critique décalée. Autour des travaux de Pierre Bayard. Nantes : Cécile Defaut, octobre 2010.
    • Mireille Macé, Façons de lire, manières d’être (2011), présentation sur Fabula.org

    Ressources complémentaires :

    • Dossier du CIAC sur l’hypertexte (avec notamment l’article : "L’hypertexte de fiction : un nouveau genre ?")
    • Le critique littéraire est-il mort ? "A l’ère du buzz, des blogs et des réseaux sociaux, au moment où explose le livre numérique, toute la chaîne du livre est affectée, jusqu’à la prescription. Et plus les technologies avancent, plus le spectre des menaces qui pèsent sur le critique s’élargit. À la démocratisation et la désintermédiation du web, qui mettent à mal l’autorité du critique, s’ajoute la prescription automatique des sites de vente en ligne d’une efficacité redoutable." Le débat organisé par le Centre National du livre est disponible en écoute sur lesite du CNL.
Haut de page Haut
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0