MEN
Les métamorphoses du livre et de la lecture à l’heure du numérique
Retrouvez toute l'information sur Éduscol

Accueil > Actes 2010-2015 > Actes 2012 > Deuxième journée

Deuxième journée

Les métamorphoses de l’œuvre et de l’écriture à l’heure du numérique :
vers un renouveau des humanités ?

Date : le mardi 20 novembre 2012

Lieu : Bibliothèque Nationale de France
11, quai François Mauriac – 75013 Paris

  • Deuxième journée : matin

    Créations littéraires et arts numériques : entre contraintes, héritages et renouvellement des formes

    Les arts numériques engendrent des œuvres multimodales radicalement nouvelles et, au-delà, bouleversent les conditions de production et de réception de la littérature : quel bilan critique peut-on faire de ces productions contemporaines ? Quelle est l’incidence du développement du numérique sur les pratiques de lecture et d’écriture littéraires ? Quelle est la spécificité du numérique par rapport à d’autres révolutions technologiques et artistiques ?

    Président de séance  : Henri de Rohan, inspecteur général, histoire des arts

    9h Table ronde

    modérée par Gérard Langlade et Marie-José Fourtanier, professeurs à l’université Toulouse 2 - Le Mirail

    • Bertrand Gervais, directeur du laboratoire NT2, recherche sur les œuvres hypermédiatiques de l’UQAM : « Les possibilités créatives du numérique »
    • Alexandra Saemmer, enseignant-chercheur à Paris 8, écrivain numérique, et Serge Bouchardon, enseignant-chercheur à l’Université technologique de Compiègne, écrivain numérique : « Littératures numériques, tendances, perspectives, outils d’analyse… ». Voir aussi le Prezi réalisé par Yaël Boublil : Questions à Serge Bouchardon (préparées par ses élèves).
    • Nicolas Taffin, concepteur graphique et éditeur, président des Rencontres internationales de Lure : « La lettre à l’écran »

    11h Performances d’artistes et écrivains numériques

    Serge Bouchardon

    Alexandra Saemmer

    Luc Dall’Armellina

    En savoir plus

    Oeuvres sur la Toile

    Écrire numérique

    • Un dossier publié par la bbf Métamorphoses de la lecture (2011) réunit, notamment, les études d’Yves Citton (« Métamorphoses du cerveau lecteur en esprit d’interprétation ») et d’Alexandra Saemmer (« Penser la (dé-)cohérence. Le rôle de l’hypertexte dans la formation à la culture informationnelle »). Nous renvoyons vivement à l’ensemble du dossier qui intéresse particulièrement notre colloque.
    • Un dossier remarquable de Thibaud Hulin et Serge Bouchardon, Œuvres numériques pour l’apprentissage de l’écriture numérique, est disponible en ligne. Il évoque, notamment, le projet d’écriture poétique collaborative, VenusPoetryProjectqui permet, en cliquant sur une partie du tableau de Botticelli, de lire et/ou écrire un poème.
    • Le Laboratoire de recherche sur les œuvres hypermédiatiques, le NT2 : Nouvelles technologies, Nouvelles textualités, recense des œuvres artistiques et littéraires employant plusieurs pratiques hypermédiatiques. Vous y trouverez par exemple Vingt ans après de Sophie Calle.
    • Le cycle « écritures numériques et éditorialisation », la séance 1 consacrée aux Contextes et gestes de l’écriture littéraire numérique disponible en ligne.
  • Deuxième journée : après-midi

    « Ecrire web », ou comment s’invente la littérature aujourd’hui ?

    Sur le web, le texte assume le fragment, organise sa porosité aux autres formes d’expression en accueillant l’image, le son. Il invite le lecteur, revendique le collectif. Des écritures s’inventent, s’échappent des formes autorisées, éditoriales, pour réactualiser parfois des formes plus anciennes. Les rôles de chacun des acteurs de la chaîne du livre sont déplacés. Pour toutes ces raisons, et surtout parce que désormais se donnent à voir, comme à ciel ouvert, non pas seulement l’œuvre achevée mais une pratique toujours à l’œuvre, l’écriture web vient questionner l’enseignement, renouveler, peut-être, la relation critique qu’il entretient avec la littérature contemporaine.

    Avant d’en débattre, il fallait donner à voir et à entendre. Dix auteurs web furent invités à questionner l’écriture numérique depuis leur propre pratique dans un format original, le Pecha Kucha, qui ajoute à la performance in situ une contrainte temporelle et visuelle.

    On interrogea ensuite avec les auteurs la spécificité de l’écriture web, ses liens avec le patrimoine et l’héritage des formes, la place du lecteur dans la création, les réseaux d’auteurs, ce qu’il en est des instances de légitimation, le rôle de l’éditeur et de ceux qui assurent la transmission des œuvres. Enfin, furent abordées les questions relatives au droit et à la propriété intellectuelle, et les enjeux cruciaux qu’elles recouvrent en termes de création.

    Présidents de séance : Patrick Souchon, délégation à l’action artistique et culturelle, académie de Versailles et Cécile Portier, adjointe du délégué à la diffusion culturelle, BnF.

    14h15 introduction au Pecha Kucha : deux séries/cinq auteurs

    • François Bon, écrivain, et Gilles Bonnet, maître de conférences à l’université de Lyon 3

    Première série

    • Philippe Diaz/ Pierre Ménard
    • Arnaud Maïsetti
    • Christine Jeanney
    • Guillaume Vissac
    • Juliette Mezenc

    carte blanche à François Bon entre les deux temps.

    Deuxième série

    • Jacques Fuentealba
    • Jean-Daniel Magnin
    • Anne Savelli
    • Sarah Maud Beauchesne
    • Joachim Séné

    16h15 Échanges avec les auteurs et débat avec la salle

    • animés par Xavier de La Porte, journaliste, autour des auteurs du Pecha Kucha et dialogue avec le public.

    Avec la participation de

    • Gilles Bonnet, maître de conférences en Lettres, université de Lyon3,
    • Lionel Maurel, juriste, BDIC
    • Olivier Ertzscheid, maître de conférences en SIC, université de Nantes

    18h15 Fin des travaux

    En savoir plus

    Sites des intervenants  :

    Hommage rendu par Cécile Portier à Maryse Hache par une lecture d’un texte de son site semenoir.

    Recension :

    • Article de La Page des Lettres recensant un certain nombre de sites d’auteurs : les auteurs contemporains s’emparent de la Toile
    • La page Netvibes proposée par François Bon (130 blogs d’auteurs)

    Sites :


    • Présentation par F. Bon du livre de Gilles Bonnet, D’un monde en bascule sur le site le tiers livre. Le site de G. Bonnet.
    • S.I.Lex l’incontournable site de Lionel Maurel, "au croisement du droit et des sciences de l’information". Lionel Maurel a cité le site d’un photographe qui a retrouvé une de ses photos sur un tee-shirt et d’autres supports. Il en a fait un site : the stolen scream.. Voir l’analyse de L. Maurel sur son site (ici).
    • Affordance info, le site d’Olivier Ertzscheid.

    Ateliers d’écriture :

    • Le site remue.net, créé en 1996 par François Bon, devenu un collectif en 2000.
    • Le site des rencontres de Lure, association présidée par Nicolas Taffin. « L’association des Rencontres internationales de Lure regroupe des professionnels des métiers de l’imprimé, des arts visuels, audiovisuels et multimédia, ainsi que des formateurs et chercheurs dans ces mêmes domaines. C’est à la fois un observatoire, un carrefour et un forum qui s’efforce de faire partager à ses membres, tant français qu’étrangers, le travail, l’expérience et le regard de chacun. »
    • Poïeo numérique, compte rendu de l’atelier d’écriture sur remue.net- le blog Poïeo, Atelier d’écriture numérique animé par Guénaël Boutouillet - Versant numérique
Haut de page Haut
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0