Enseigner Outre-mer

Enseignements : la dimension ultramarine

Outre-mer comme en métropole, les programmes représentent les savoirs indispensables à la préparation des jeunes à leur vie d'adultes et concourent à leur faire partager une culture et des valeurs communes.

J'habite une blessure sacrée
j'habite des ancêtres imaginaires
j'habite un vouloir obscur
j'habite un long silence
j'habite une soif irrémédiable
j'habite un voyage de mille ans

Aimé Césaire,  Moi, laminaire (1982)

Une culture humaniste, des valeurs communes

Mise en avant par le socle commun de connaissances et de compétences, la culture humaniste permet aux élèves d'acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l'identité et de l'altérité. Elle donne des repères communs et participe à la construction du sentiment d'appartenance à la communauté des citoyens. Elle a également pour but de cultiver une attitude de curiosité pour les productions artistiques et culturelles. Elle développe la conscience que les expériences humaines ont quelque chose d'universel.

Avec la maîtrise de la langue française et celle d'une langue vivante, régionale ou étrangère, elle est une des compétences-clés que les élèves doivent maîtriser à l'issue de leur scolarité pour poursuivre leur formation, construire leur avenir professionnel et réussir leur vie en société.

Au delà de la scolarité obligatoire, elle est un objectif au lycée quelle que soit la voie choisie.

Á la rencontre des œuvres littéraires et artistiques

La culture humaniste repose sur la fréquentation des œuvres. En fonction de son projet pédagogique et en cohérence avec les objectifs des programmes, chaque enseignant a toute latitude pour faire découvrir à ses élèves les créations des auteurs et des artistes ultramarins, représentants des siècles passés ou bien contemporains.

En français, classe de troisième, lorsqu'il s'agit d'aborder comme thème d'étude « La poésie dans le monde et dans le siècle : la poésie engagée », tous les professeurs de lettres sont invités à faire goûter la beauté et à faire comprendre le sens de l'œuvre poétique d'Aimé Césaire qui figure au côté de celles d'autres grands poètes français ou étrangers du XXe siècle.

L'enseignement d'histoire des arts, introduit à tous les niveaux de la scolarité, en favorisant les liens entre connaissance et sensibilité ainsi que le dialogue entre les disciplines, instaure des situations pédagogiques nouvelles : sa mise en œuvre progressive contribue à donner conscience au plus grand nombre de l'apport des Outre-mer à la richesse patrimoniale française.

Sous l'impulsion des acteurs culturels régionaux, avec l'appui scientifique et technique des universités et celui des services techniques de l'État, des programmes de numérisation de données sont en cours dans les départements et collectivités d'outre-mer. Dans de nombreux domaines s'ouvre ainsi l'accès à des ressources documentaires dont, localement et nationalement, l'Éducation nationale mesure tout l'intérêt tant pour la formation des professeurs que pour la mise en œuvre des programmes.

Banque numérique des patrimoines martiniquais
Bibliothèque numérique Caraibes Amazonie Plateau des Guyanes
Musée de Nouvelle Calédonie

À la rencontre des territoires

Tout au long de leur parcours scolaires, les élèves étudient, particulièrement en géographie, les territoires de la France, proches ou lointains. Ils s'interrogent sur leur organisation, sur les conditions de leur développement et sur les acteurs qui interviennent dans leur aménagement. Les territoires ultramarins, dans leurs spécificités, font l'objet d'un thème d'études dans le tout nouveau programme de première. Centré autour des questions de gestion territoriale, le programme revêt une dimension éminemment citoyenne.

Selon l'âge et le niveau, les disciplines des sciences humaines, les sciences de la vie et de la Terre ou encore les sciences physiques et chimiques apportent des points de vue complémentaires.

Du Pacifique à l'Océan indien en passant par l'Atlantique, la diversité des situations analysées, la prise en compte de la complexité mettent en évidence la grande pluralité des actions possibles en faveur d'un mode plus durable de développement.

Paysages de Guyane
Parc national de la Réunion
Polynésie française

Une histoire et une mémoire partagées

Les programmes nationaux d'histoire ont progressivement intégré l'enseignement de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, et, plus largement, du fait colonial, conformément au souci du législateur et à la loi relative à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité (loi du 21 mai 2001, article 2).

Associées à ce thème d'histoire et de mémoire, de nombreuses actions éducatives proposent aux écoliers, aux collégiens et aux lycéens, en métropole comme outre-mer, une réflexion approfondie centrée sur des temps forts

Ressources

"Raconte-moi ... l'histoire"
Un exemple de manuel d'histoire pour les écoles élémentaires (Vice-rectorat de Mayotte/Conseil général, mai 2010)
Programmes nationaux 
Base de données
Histoire-Géographie-Éducation civique, juridique et sociale
Carte des académies
La traite négrière, l'esclavage et leurs abolitions : mémoire et histoire
Actes de colloque national, mai 2006

En savoir plus

Loi d'orientation pour l'outre-mer
Loi 2000-1207 du 13 décembre 2000 (Titre IV : Du développement de la culture et des identités d'Outre-mer)

Mis à jour le 20 juin 2011
Partager cet article
fermer suivant précédent