Enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré : SEGPA et EREA

Les établissements régionaux d'enseignement adapté

Les établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA) et les lycées d'enseignement adapté (LEA) sont des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) qui accueillent des élèves en grande difficulté scolaire et/ou sociale ou rencontrant des dfficultés liées à une situation de handicap.

Les établissements d'enseignement adapté du second degré dispensent un enseignement général et professionnel adapté conduisant à des diplômes de niveau V - certificat d'aptitude professionnelle (CAP) -ou IV - baccalauréat professionnel. La dimension pédagogique et éducative de l'internat, constitue un aspect essentiel et singulier du fonctionnement de ces établissements.

Le public

Les EREA/LEA accueillent des élèves du second degré (à partir de la classe de 6ème) qui connaisent des difficultés scolaires importantes et persistantes, qui peuvent être accompagnées de difficultés sociales faisant obstacle à leur réussite. En classe de lycée, le public scolarisé ne se limite pas au seul recrutement de collégiens issus de sections de l'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) mais doit aussi pouvoir concerner des élèves pouvant tirer bénéfice des formations et de l'encadrement proposés par ces établissements. La scolarisation de ces élèves se fait au sein des classes de l'établissement ou dans les établissements du réseau scolaire local en privilégiant les projets individuels de formation.

L'internat éducatif

La spécificité des EREA/LEA est d'offrir, en complément de l'enseignement général adapté et de la formation professionnelle, un accompagnement pédagogique et éducatif en internat éducatif dont les particularités tiennent en partie au public accueilli et à l'intervention d'enseignants du premier degré et du second degré et d'assistants d'éducation.

L'orientation en EREA

L'orientation et l'affectation vers ces établissements relèvent de la compétence du recteur d'académie ou, par délégation, de l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-DASEN). 

Les modalités d'orientations des élèves en EREA s'inscrivent dans le cadre de la circulaire n° 2015-176 du 28-10-2015 relative aux sections d'enseignement général et professionnel adapté. 

  • une pré-orientation en fin de la deuxième année du cycle de consolidation (CM2) : lorsque le conseil des maîtres décide de proposer une orientation vers un EREA, l'IA-DASEN recueille l'avis de la commission départementale d'orientation vers les enseignements adaptés du second degré (CDOEA) et du représentant légal.
  • une orientation en cours de la scolarité au collège de préférence à la fin du cycle de consolidation (sixième) mais aussi tout au long du cycle des approfondissements lorsque les difficultés de l'élève risquent de ne pouvoir être résolues par un dispositif d'aide et d'autant plus si elles sont associées à un besoin d'accompagnement spécifique assuré par l'internat éducatif.

Pour les élèves en situation de handicap, c'est la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui notifie l'orientation.

L'organisation pédagogique

Chaque établissement s'engage dans la mise en oeuvre d'une organisation pédagogique fondée sur :

  • un projet d'établissement doté d'indicateurs de suivi et comprenant un volet vie scolaire ;
  • un internat réorganisé ;
  • une politique d'adaptation pédagogique mobilisant tous les enseignants sur les temps de classe et sous formes déterminées en équipe ;
  • un fonctionnnement ouvert de l'établissement. 

Les formations en EREA

  • Les formations dispensées dans ces établissements sont organisées en référence aux enseignements du lycée professionnel. Elles permettent d'acquérir une qualification au moins de niveau V.

  • La diversification des stratégies pédagogiques mises en oeuvre, l'adaptation des enseignements (différenciation, individualisation, soutien) constituent des caractéristiques des EREA/LEA.

Les personnels

Tous les personnels affectés au sein de ces établissements sont placés sous l'autorité du chef d'établissement.
Le conseiller principal d'éducation participe à l'élaboration et la mise en œuvre de la politique éducative portée par le projet de l'établissement et au suivi pédagogique et éducatif des élèves.
Les enseignants assurent une mission essentielle d'enseignement, laquelle, compte tenu de la spécificité des besoins des publics accueillis, intègre une part d'accompagnement pédagogique et éducatif. Les enseignants chargés de la formation professionnelle doivent tout mettre en oeuvre pédagogiquement en matière de suivi  personnalisé afin de garantir le parcours professionnel des élèves.
Les assistants d'éducation sont recrutés dans les établissements scolaires pour exercer des fonctions d'assistance à l'équipe éducative, fonction en lien avec le projet d'établissement.

Un pilotage renforcé

Afin de réduire les disparités entre les établissements, le pilotage doit s'opérer à tous les niveaux (national, académique et au sein des établissmeents). Un tableau de bord harmonisé permettra de caractériser ces évolutions au plan local, académique et national.

Mis à jour le 05 mai 2017
Partager cet article
fermer suivant précédent