Éduscol
Accueil    Enseigner    Ressources et usages numériques    Travaux académiques mutualisés (TraAM)    Accompagnement d'une ressource numérique (2009-2010)

Travaux académiques mutualisés (TraAM)

Accompagnement d'une ressource numérique pour un usage en autonomie des élèves (2009-2010)

L'année 2009-2010, dernière année du cycle de deux ans axé sur l'accompagnement d'une ressource numérique pour un usage en autonomie des élèves, fut consacrée à l'utilisation et à l'évaluation des ressources accompagnées produites par les différents groupes académiques.

L'évaluation des ressources accompagnées

Qu'a-t-on évalué ?

Deux axes principaux ont été privilégiés :

  • Comment rendre ces ressources accompagnées plus efficientes ? Quels sont les pièges à éviter si l'on souhaite que l'élève puisse travailler efficacement en autonomie ?
  • Dans quelle situation un type donné de ressource est-il à préconiser ? Certaines ressources sont-elles plus adaptées à un type d'usage particulier ?

Le choix des ressources évaluées

Le choix des ressources à évaluer a été laissé à chaque académie.
Certaines ont proposé aux évaluateurs la liberté de choisir parmi les 16 ressources accompagnées existantes, d'autres se sont limitées à quelques unes choisies selon le niveau (collège, lycée) et le thème abordé.

Comment contacter les évaluateurs potentiels ?

Différents moyens ont été mis en oeuvre afin de permettre à un maximum d'enseignants de participer et d'obtenir ainsi les résultats les plus fiables et pertinents possibles :

  • les enseignants des groupes TraAM, les interlocuteurs et les webmestres de toutes les académies ont été sollicités ;
  • des enseignants des groupes TICE académiques ont également pris part aux évaluations ;
  • des enseignants inscrits aux listes de diffusion académiques ont été contactés via les IA-IPR.

Toutes les décisions relatives à ces évaluations ont été prises au cours de la réunion du jeudi 15 octobre 2009, par les référents TraAM  et les membres de la SDTICE  présents (voir le compte-rendu complet de la réunion).

Bilan des évaluations

Plus de 2 000  élèves et près de 70  enseignants ont répondu aux questionnaires d'évaluation (consulter le questionnaire "élève" - consulter le questionnaire "enseignants").
À cela s'ajoutent des retours d'expérience de professeurs ayant utilisé les ressources accompagnées. L'analyse de ces réponses a permis de mettre en évidence les résultats suivants :

Conditions d'utilisation

Les scénarios évalués ont surtout été utilisés dans le cadre de la classe mais en autonomie, très souvent après la séquence pédagogique comme moyen de révision par exemple.

La durée moyenne d'utilisation se situe entre 30 minutes et 1 heure avec de grandes disparités selon les scénarios. La durée de certaines ressources accompagnées a d'ailleurs souvent été évoquée dans les remarques des enseignants ayant participé à ces évaluations.

Retours d'enseignants et élèves

L'analyse des réponses des enseignants confirme la qualité des ressources accompagnées produites :

  • navigation et aide claires
  • difficulté adaptée
  • intérêt des élèves.

Elles permettent ainsi une bonne compréhension et acquisition des notions et compétences mises en jeu.

L'effet positif de ces ressources accompagnées sur la concentration des élèves a été souligné à plusieurs reprises.

Les principales réserves portent, comme indiqué précédemment, sur la longueur et le contenu trop dense de certaines activités.

Au final 95% des enseignants interrogés souhaitent travailler à nouveau à partir de ce type de scénarios pédagogiques.

Les élèves ont également signalé massivement leur intérêt pour ces ressources accompagnées, puisque 74% d'entre eux souhaitent utiliser à nouveau des documents de type ressource accompagnée.

Utilisation des ressources accompagnées par les élèves

Les deux principaux enseignements portent sur l'utilisation de l'animation et de l'aide proposée. La plupart des élèves utilisent peu les documents mis à leur disposition.

Si ce comportement peut s'expliquer dans le cas d'élèves ne rencontrant pas de difficulté particulière, on ne peut que regretter et s'interroger sur ce constat : les élèves les plus à la peine ne consultent pas suffisamment sur les aides et tutoriels qui leurs sont proposés.

Comparaison entre les élèves souhaitant ou non utiliser à nouveau ces ressources

L'étude comparée des réponses, dans le cas d'élèves souhaitant ou non travailler à nouveau sur une ressource accompagnée, a permis de mettre en évidence plusieurs différences.

On constate ainsi que les élèves ne souhaitant pas utiliser à nouveau un document multimédia de ce type, ont eu plus de mal à utiliser l'activité. Cela se traduit notamment par des difficultés de navigation, une utilisation de l'aide moins fréquente et un temps passé sur la ressource plus court.

Parallèlement, ces élèves ont globalement trouvé ces ressources plus difficiles et n'ont souvent pas répondu à l'ensemble des questions.

Comparaison des élèves ayant travaillé en classe ou à la maison.

Plusieurs différences notables ressortent de la comparaison des réponses des élèves ayant travaillés en classe ou chez eux.
Ainsi dans le cas d'élèves ayant travaillé à la maison :

  • le pourcentage d'élèves ayant complété un document papier est bien moins important ;
  • la durée passée sur l'activité est nettement plus courte ;
  • le nombre de visionnage de l'animation autour de laquelle est construite la ressource accompagnée est plus faible.

Une étude détaillée des résultats a été réalisée par D. Blanqui de l'académie de Toulouse.

La ressource doit-elle proposer un document papier à compléter ?

Si l'obligation de remplir un document écrit augmente évidemment la durée de l'activité, les résultats obtenus montrent malgré tout que les élèves non contraints de rédiger une réponse "papier" parcourent la ressource bien trop rapidement.

Au collège, plus de 60% d'entre eux ont passé moins de 20 minutes sur l'activité ce qui, au regard des ressources accompagnées évaluées, est très insuffisant.

Si l'impact parait plus marqué en collège, les résultats montrent également que la présence d'une trace écrite semble améliorer l'utilisation de la ressource accompagnée, y compris au lycée.

Aspect technique

Malgré les efforts déployés lors de la réalisation des ressources accompagnées, 30% des enseignants ayant participé aux évaluations ont été confrontés à un ou plusieurs problèmes techniques.

Conclusion

Au-delà des constats évoqués ci-dessus, les résultats de ces évaluations permettent également de mettre à jour quelques interrogations :

  • Le rôle de l'aide et comment inciter les élèves à l'utiliser ? L'utilisation d'une ressource accompagnée peut nécessiter de former les élèves au préalable.
  • Comment aider les élèves les plus en difficulté qui semblent le plus à la peine face à ce type d'activité ? Proposer plus de parcours de remédiation en fonction des réponses données par les élèves.
  • Adapter la ressource au cadre d'utilisation (dans l'établissement scolaire ou en dehors) ? Privilégier les ressources courtes, ciblées pour les ressources destinées à une utilisation à la maison.
  • Prendre soin de proposer une ressource à la difficulté adaptée.
  • La place de la trace écrite. Les résultats semblent indiquer qu'elle ne doit pas être négligée. Au collège, un document papier suivant la progression de la ressource semble être à privilégier.
  • Comment limiter les problèmes techniques ?
  • Proposer des questions plus ouvertes en conclusion de la ressource ? Permettre ainsi de maintenir la relation professeurs-élèves, de susciter la curiosité, De faire une ouverture culturelle...
  • Penser à évaluer les ressources produites à l'avenir ? Questionnaire à présent disponible et adaptable.

L'ensemble des résultats est disponible dans le document Bilan évaluation TraAM  2009-2010 (pdf - environ 318 ko).