S Y S T E M E S - E M B A R Q U E S

Architecture des satellites / Principes physiques des capteursDe A à Z / Sites spécialisés /

sommaire du site

Les systèmes imageurs actifs

                                   
Les systèmes imageurs actifs intègrent leur propre source de rayonnement qu'ils émettent vers la région observée (surface terrestre ou autre) et détectent le signal rétrodiffusé.
Ces dispositifs radar opèrent généralement dans le domaine des longueurs d'ondes centimétriques. Ces radiations présentent l'avantage d'être peu absorbées par les nuages présents dans l'atmosphère, ce qui présente un intérêt indéniable pour l'observation de régions soumises  de façon quasi-permanente à une forte couverture nuageuse. En pratique, l'émission s'effectue par paquets d'imulsions dont on mesure la durée d'aller-retour entre l'antenne et la cible visée.

Un radar peut opérer globalement selon deux modes :
- en visée verticale
- en visée latérale

sar.gif (3962 octets)

Un radar fonctionnant en visée verticale ne peut discriminer les points A et B car l'écho revient au même instant au capteur du satellite. Les points A et B se trouvent alors géographiquement confondus.La visée radar verticale concerne les mesures altimétriques.
Pour obtenir des images radar, il est nécessaire d'opérer en visée latérale. Dans ce cas si un paquet d'impulsions est émis de l'antenne, sa rétrodiffusion par B reviendra plus tard que sa rétrodiffusion par A. A et B pourront alors être géographiquement séparés.


Les radars imageurs fonctionnent en visée latérale. Ils s'agit le plus souvent de radars imageurs de type SAR (Synthetic Aperture Radar) pour lesquels le déplacement du satellite permet de simuler une antenne de grandes dimensions, ce qui améliore la résolution spatiale du capteur.

Les principales caractéristiques d'un capteur-imageur actif  sont :

  - le champ d'observation total , de quelques dizaines à quelques millions de km
  - la résolution spatiale , qui exprime son aptitude à distinguer les détails dans le champ total d'observation.
 
enviart.jpg (17998 octets) Ci-contre : vue d'artiste du satellite ENVISAT; au premier plan, sous le satellite, l'antenne du radar-imageur ASAR. Le satellite progresse de la gauche vers la droite de l'image et l'antenne à synthèse d'ouverture est inclinée, de façon à fonctionner en visée latérale.(Copyright ESA).

Pour en savoir plus sur le radar-imageur ASAR