A C T I V I T E S   P E D A G O G I Q U E S

De A à Z  Ressources académiques  /  
Autres liens  /  Ressources documentaires /

sommaire du site

Orbite d'un satellite et trace au sol

Orbi Orbite d’un satellite :

Le mouvement d’un satellite de la Terre est étudié ici dans le référentiel géocentrique.
La trajectoire d’un satellite est imposée par les conditions de lancement. Le satellite est ensuite contraint de décrire toujours la même courbe plane et régulière : son orbite (circulaire ou elliptique). L’orbite peut se définir au moyen de grandeurs simples :
- Le périgée : point de l’orbite le plus proche de la Terre.
- L’apogée : point de l’orbite le plus éloigné de la Terre.
- L’inclinaison : angle formé par le plan de l’orbite et celui de l’équateur. Sa valeur détermine l’étendue de la surface terrestre que peut survoler le satellite.
- La période : durée d’une révolution. Elle est liée aux valeurs du périgée et de l’apogée (cf. lois de Kepler).


Les valeurs retenues pour ces paramètres sont déterminées très précisément en fonction de la mission assignée au satellite.

tdc0.gif (14317 octets)

tdc1.gif (17185 octets)

Ci-dessus : paramètres orbitaux ; Pour en savoir plus : consulter la rubrique "orbitographie" du présent site.

Trace au sol : La trace est l’ensemble des points de la surface terrestre situés à la verticale du satellite. Ce n’est qu’une ligne imaginaire que rien ne matérialise sur le sol et on peut se demander à quoi ressemble sa représentation sur une carte liée au référentiel terrestre sachant :
-
que la Terre tourne sur elle-même vers l’est, à raison d’un tour en 23 h 56 min soit 8,63. 104s.
- que l’orbite circulaire ou elliptique est très souvent inclinée par rapport au plan de l’équateur terrestre.
- qu’un planisphère est censé représenter à plat la géométrie d’une sphère.