LA TERRE PLANETE OCEANE   

3 – LES TRANSFERTS D'ENERGIE OCEAN - ATMOSPHERE

3.1- L'énergie mécanique du vent


L'énergie mécanique des vents (Alizés des eaux tropicales, vents d'Ouest des zones tempérées) est responsable des vagues et de la houle et exerce sur la surface de la mer une force de frottement ou tension du vent qui tend à entraîner l'eau de surface dans le lit du vent. Si cette force de frottement due au vent est équilibré par la force de Coriolis due à la rotation de la Terre, un courant de surface, encore appelé courant de dérive se crée à 45° à droite de la direction du vent dans l'hémisphère nord (à gauche dans l'hémisphère sud) (travaux du suédois Ekman). Ce courant de surface entraîne à son tour la couche d'eau sous-jacente, par frottement liquide et ainsi de suite.
Au cours de ce processus, le courant tourne en profondeur en s'écartant de la direction du vent. Une perte d'énergie se produit d'où une diminution de la vitesse du courant avec la profondeur.
Ce mouvement d'ensemble de l'eau ou spirale d'Ekman est globalement dirigé à 90° à droite de la direction du vent dans l'hémisphère nord, à gauche dans l'hémisphère sud.
La profondeur de la couche entraînée par le vent ou couche d'Ekman, peut atteindre quelques dizaines de mètres.


Action du vent sur l'océan : le transport de la couche d'Ekman est perpendiculaire au vent, 
à droite dans l'hémisphère nord, à gauche dans l'hémisphère sud