LA TERRE PLANETE OCEANE   

2 - L'OCEAN STRATIFIE  

2.2 - Les variations de densité et la stratification de l'océan

La masse volumique ou densité de l'eau de mer dépend de sa température, de sa salinité et de sa pression. Elle est égale en moyenne à 1028 kg/m3 (densité : 1,028). Les variations de température, de salinité et de pression induisent des variations de densité : si l'on refroidit une eau de 5 °C, on crée une augmentation de densité identique à celle que l'on obtient par une augmentation de salinité de 1 %o ou par un enfoncement de deux cents mètres. 
Sous l'effet de la pesanteur, l'océan est stratifié de façon stable : sa densité augmente avec la profondeur, les eaux les plus denses se trouvant toujours au fond. Néanmoins, sous l'effet des échanges avec l'atmosphère, cette stratification verticale peut subir quelques perturbations.
Par exemple, au cours de l'hiver, l'intensification conjointe de l'évaporation (augmentation de la salinité) et du refroidissement va contribuer à élever la masse volumique de l'eau de surface déclenchant un mélange vertical des masses d'eau   (circulation thermohaline). On assiste alors à une perturbation saisonnière de la stratification verticale de l'océan.

EAF : Eau antarctique de fond ESaS : Eau Subantarctique de surface
EAS : Eau antarctique de surface EStS : Eau Subtropicale de Surface
EAI : Eau antarctique intermédiaire

Stratification et circulation des masses d'eau dans l'océan austral
(Document : G. Jacques, d'après Lutjeharms-1991
Expédition EREBUS - 1993)