ATTENTION : ces archives ne sont plus tenues à jour, des liens peuvent être brisés.

Cours en ligne sur les cultures et pratiques numériques

L’École Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques de la Ville de Paris (EPSAA) a ouvert en 2015 une plateforme d'autoformation en ligne accessible à tous. Les cours, sous forme de vidéos, abordent de manière transversale les usages et les problématiques relatives aux technologies numériques. Les thèmes traités concernent en effet différents domaines comme les effets visuels, l'image et la mobilité, les réseaux sociaux ou encore le traitement et la place du corps à l'ère des technologies numériques.

L’accès aux cours s'effectue directement depuis le site dédié qui s'intitule Mooc Digital Media.Paris. Ce site s'enrichit progressivement de nouvelles contributions qui se présentent sous la forme d’entretiens vidéos d’une heure, séquencés en 6 chapitres d'environ 10 minutes. La fréquence de publication des contenus s'appuie à l'origine sur un rythme mensuel. Pour le moment, quatre cours complets sont déjà disponibles : « Corps, médias et technologies » (janvier 2015) de l'artiste plasticienne pluridisciplinaire Mireille Suzanne Francette Porte dite ORLAN, « Les réseaux sociaux d'Internet » (février 2015) du sociologue Dominique Cardon, « Image et mobilité » (mars 2015) animé par Benoît Labourdette et enfin « effets visuels » (avril 2015) d'Eve Ramboz, auteure, réalisatrice, spécialiste et responsable des effets visuels.

Des contenus pluridisciplinaires riches

Les cours mis en ligne fournissent une palette très diversifiée d'approches artistiques et scientifiques des technologies numériques. L'artiste ORLAN évoque en particulier son travail engagé depuis de nombreuses années autour du statut du corps (mise en scène et diffusion de ses opérations chirurgicales et performances, hybridations biotechnologiques, création d'une installation intitulée Manteau d’Arlequin, faite à partir de cellules de l’artiste et de cellules d’origines humaine et animale, scanner du corps et modélisation en 3D, corps et réalité augmentée).

Dominique Cardon s'intéresse en particulier aux réseaux sociaux, à leurs effets sur les communautés ainsi qu'à la porosité des frontières entre les différents espaces conversationnels, entre privé et public, personnel et professionnel. Il évoque la question épineuse de l'identité numérique et la prolifération de la forme photographique qui se trouve, à ses yeux, au cœur de la « protocolisation de soi ». Il examine également l'impact des algorithmes sur nos pratiques en ligne et le rôle essentiel qu’ils jouent dans le traitement des flux d'informations au volume exponentiel. Dans le dernier chapitre, l'auteur se concentre sur les mutations inhérentes à l’arrivée des réseaux sociaux au sein du monde politique.

Dans son intervention, Benoît Labourdette rend compte quant à lui des changements induits par l’apparition des technologies portables et notamment leur intérêt en matière d’expression, de création et d’éducation à l’image. Il s'attache à décrire les évolutions des pratiques du montage, les nouvelles possibilités de création, de diffusion et de projection permises par des moyens techniques comme le DCP (Digital Cinema Package), le picoprojecteur mais aussi les drones, modifiant ainsi notre représentation du monde formatée au quotidien par les images offertes par les principales plateformes commerciales en ligne.

Eve Ramboz, en tant que spécialiste des effets visuels, opère dans son entretien une distinction terminologique entre effets visuels (fabrication en postproduction) et effets spéciaux (création en direct au cours du tournage). Les effets visuels remontent selon l'auteure à la Renaissance avec par exemple l’apparition des miroirs déformants ou des lentilles grossissantes. Elle décrit comment, depuis la Renaissance, notre regard se modifie en fonction de l’évolution des moyens de diffusion et de supports. Elle évoque également sa collaboration avec le cinéaste Peter Greenaway et l’artiste peintre Roberto Matta

Chacun des entretiens est mené par Dominique Moulon, responsable du Laboratoire Digital Media de l’EPSAA. Chaque séquence est en outre accompagnée de références biblio-sitographiques qui permettent d'approfondir la connaissance des sujets abordés. Les vidéos sont diffusées et consultables directement via la plateforme Vimeo, ce qui permet d'ailleurs de bénéficier d'un aperçu du 5ème entretien organisé avec Geneviève Gauckler autour du thème de l'illustration. 


Sources et références complémentaires

Mooc Digital Media.Paris : http://moocdigitalmedia.paris

Vidéos de Mooc Digital Media : Vimeo

Benoît Labourdette : http://www.benoitlabourdette.com

ORLAN : http://www.orlan.eu

Dominique Cardon : Centre d'étude des mouvements sociaux

Eve Ramboz : http://histoire3d.siggraph.org

Geneviève Gauckler : http://www.genevievegauckler.com

Médias et réseaux sociaux, suivre :  EPSAA Arts Graphiques, @EPSAA_VP_Com, @ORLAN62, @Karmacoma, @benoit_l, @Gegeniale


Veille Éducation Numérique - publication du Centre de documentation de la DGESCO.
Abonnement : https://listes.education.fr/sympa/subscribe/veille-education-numerique
Fil RSS : http://eduscol.education.fr/veille-education-numerique/fil/RSS
Voir aussi les dossiers documentaires : http://eduscol.education.fr/numerique/dossier