Manuel numérique

7. À l'international

Préparation d'une norme internationale

Une enquête internationale ISO sur les manuels numériques

« L'ISO/IEC JTC1/SC36* travaille à la définition d'une nouvelle norme pour les manuels numériques (e-Textbooks). La future norme de manuel numérique e-Textbook (ISO/IEC 18120) viendra compléter - et non remplacer - les normes et standards existant pour les livres numériques.
En 2012-2013, les éditeurs de la norme ISO/IEC 18120 font l'inventaire des exigences et des contraintes de ce projet afin de s'assurer qu'il est conforme aux attentes des différentes parties prenantes.
* Le SC36 est le sous-comité du JTC1 - (Joint Technical Committee) comité technique conjoint de l'organisation internationale de normalisation et de la commission internationale d'électrotechnique - qui se consacre aux technologies de l'information dans l'apprentissage, l'education et la formation. »

Surveygismo.com, [consulté le ] 1er août 2013

Etudes de cas sur l’utilisation du manuel de cours électronique

«La production commerciale ou personnelle de manuels de cours électroniques nécessite des mécanismes communs tels que le format de fichier et la gestion des droits d’auteur. Deux sous-comités (SC) de travail au sein de l’organisation de normalisation internationale ISO travaillent conjointement sur ces questions : le JTC 1/SC34, axé sur la description des documents et langages de traitement, et le JTC1/SC36, axé sur les technologies en usage  pour l’éducation, la formation et l’apprentissage.
En 2011, le JTC1/SC36 a invité les pays membres à soumettre des études de cas sur l’utilisation du manuel de cours électronique à partir d’expériences ou de résultats d’implantation. Un total de 31 documents ont été soumis, pour analyse à la plénière de Shanghai, en septembre 2011 en provenance de l’Australie, du Canada, de la Chine, de la Corée, de la France, du Kenya, du Royaume-Uni et de Singapour. En fournissant de l’information sur les objectifs, les conditions préalables, les acteurs en jeu, le scénario d’utilisation, les technologies en jeu et les difficultés observées, les cas d’utilisation permettent de déterminer les besoins communs et de définir les problèmes à résoudre pour la préparation d’une norme internationale.
Le présent texte propose une synthèse des observations recueillies, assortie d’illustrations et d’interprétations personnelles... [il] permet d’illustrer plusieurs approches d’implantation possibles dès aujourd’hui, tout en fournissant de précieuses pistes sur l’intégration pédagogique. »

Bulletin collégial des technologies de l'information et des communications, n° 77, octobre 2011 - dernières mises à jour 21/03/2013.

Voir également le document de Réjean Payette : Manuels de cours numériques – droit d’auteur et gestion, inventaire des solutions disponibles, version 1.1 , janvier 2012.

Amérique

Brésil

Manuels scolaires sous licences Creative Commons

"Au Brésil, pays où 90 % des manuels scolaires sont financés par les pouvoirs publics, la municipalité de Sao Paulo a décidé en 2011 de placer sous des licences Creative Commons toutes les ressources éducatives qu’elle finance en totalité ou en partie."

Wikimédia, 14/10/2011

Canada

La Colombie-Britannique offre des manuels de cours de premier cycle gratuitement en ligne

«Le gouvernement de la province offrira en effet gratuitement en ligne jusqu’à 20 manuels en libre accès pour les cours les plus populaires des première et deuxième années d’études collégiales et universitaires. Il s’agit d’une première au Canada.
Les professeurs n’opteront pas nécessairement pour ces nouveaux manuels, mais les partisans du projet espèrent que les mesures rigoureuses de contrôle de la qualité qui sont appliquées et l’influence des étudiants sauront les convaincre de le faire. Les manuels seront également offerts gratuitement aux établissements, aux professeurs et aux étudiants de partout au Canada[...] »

Affaires universitaires.ca, 22/05/2013

La Colombie-Britannique proposera des manuels numériques « ouverts » à ses étudiants

«La Colombie-Britannique offrira prochainement des manuels scolaires postsecondaires en licence libre pour les quarante cours les plus populaires, a récemment annoncé son gouvernement. La province, la première à se lancer dans l’aventure, estime que ces livres pourraient bénéficier à près de 200 000 étudiants. Ces manuels numériques dits « ouverts » pourront non seulement être téléchargés et utilisés sans frais par les jeunes, mais leurs professeurs pourront les modifier et les adapter à leur guise, selon la philosophie « open source ».»

Infobourg, 01/11/2012

Les défis du manuel numérique

«Les éditeurs de manuels scolaires sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le numérique. Si le manuel électronique semble un outil prometteur, plusieurs défis restent encore à relever. Voilà ce qui ressort d’une conférence sur le manuel de cours électronique à travers le monde prononcé par Pierre-Julien Guay, coordonnateur de la Vitrine technologie-éducation, l’automne dernier [...].
La grande promesse de l’apprentissage autonome à la maison ne s’est pas réalisée, pour l’instant du moins. Actuellement, lorsqu’il est utilisé à l’extérieur de l’école, le manuel numérique sert essentiellement à la réalisation de devoirs [...]. La question de la gestion des droits est aussi complexe[...]. M. Guay remarque que l’on retrouve peu de matériel enrichi faisant appel à toutes les possibilités offertes par le livre électronique..»

Infobourg.com, 13/06/2012

Manuels de cours électroniques – droit d'auteur et gestion, inventaire des solutions disponibles. Version 1.1

"Le Groupe de travail québécois sur les normes (GTN-Québec) s'est penché sur les contraintes matérielles et techniques occasionnées par l'utilisation des manuels numériques en enseignement, notamment en ce qui concerne leur mode de diffusion. Est abordée également la question de la situation actuelle en recensant les initiatives et expérimentations qui ont lieu au Québec et ailleurs... La mission du Groupe de travail sur les normes du Québec (GTN-Québec) est de fournir une expertise en matière de normalisation en vue de promouvoir la création et l’enrichissement d’un patrimoine éducatif pour la communauté éducative."

Table des matières
Licence de la propriété intellectuelle 2
GTN-Québec 3
Auteur 4
Table des matières 5
Liste des modifications et ajouts de la version 1.1 – Avril 2012  7
Note au lecteur 8
Introduction 10
Les expérimentations et les motivations du passage au manuel numérique 11

La motivation économique 11
Les écoles secondaires en Californie 11
Les écoles secondaires en Floride 11
L’université d’Indiana 12
Constats 12

Une convivialité accrue pour l’utilisateur et le respect des normes internationales 13

EPUB 3 13
Constats 13
La motivation : satisfaire les nouvelles attentes du client 16
L’université de l’Indiana et la plateforme « Courseload » 16
Le modèle et la plateforme « Flat World Knowledge » 16
Le modèle français de « lelivrescolaire.fr »  17
Le projet cestparti.org 18
Le modèle de texte électronique de « Pearson »  18
iBooks d’Apple 19
Constats 20

Un nouveau défi pour les éditeurs : publier sous différents formats 22

Pour les personnes handicapées : des manuels au format PDF ou EPUB? 24
Constats 24

Les périphériques de lecture 25

Constats  26

La gestion des droits numériques (GDN) 26
Formats de livres numériques avec DRM 27

Constats 29

Le mode de diffusion des manuels numériques  30

Constats 31

Un projet d’implantation du manuel numérique à suivre de près : la Corée 31

Évolution dans le domaine des livres et manuels numériques 31

Des sites Web pour créer son manuel numérique 32
Le projet MERLOT 32
Le projet Connexions 32
Le projet CK-12 32

Conclusion  34
Références URL  36
Remerciements  38

GTN-Quebec.org, avril 2012. 38 p.

L'ABC des manuels scolaires numériques

Syvie Beauppré a réalisé un dossier publié par Carrefour éducation qui dresse un panorama du développement et de l'usage du manuel scolaire numérique au Québec dans l'enseignement primaire et secondaire. La position des éditeurs face à l'édition numérique est également abordé ainsi que celle du ministère de l'éducation où au Québec,  les manuels scolaires reçoivent l'approbation du bureau d’approbation du matériel didactique (BAMD). Toutefois les manuels numériques ne sont pas concernés par cette approbation, en raison de l'aspect volatil du matériel numérique.
Les problématiques abordées dans ce dossier sont voisines de celles du développement et de l'usage des manuels numériques en France.
Les rubriques suivantes structurent le dossier :
- Les temps changent... et le matériel aussi
- Les temps changent... et les enseignants aussi
- Les temps changent… et les élèves aussi
- Les temps changent… en mieux
- Les temps changent… et les contraintes restent
- Les temps changent… et les enseignants doivent faire différemment
- Les temps changent… et les TNI pleuvent
- Les temps changent… et les critères doivent être redéfinis
- Conclusion
- Pour en savoir plus

Carrefour éducation - Infobourg, 2 décembre 2011

Les étudiants universitaires se tournent vers les manuels électroniques

"... L'Association nationale des magasins universitaires - une organisation américaine qui représente également 72 boutiques canadiennes - prédit que ces manuels, qui ne représentent actuellement qu'une minuscule portion du marché, pourraient constituer 15 pour cent des ventes de livres scolaires universitaires d'ici à 2011-2012.
En 2007, l'Université Concordia, à Montréal, est devenue la première institution postsecondaire au Canada à proposer des manuels électroniques dans ses librairies.
"Je crois qu'il s'agit d'une bonne tendance", a indiqué Colleen O'Neill, l'une des responsables du Canadian Publishers' Council.
Selon Mme O'Neill, les livres scolaires numériques sont disponibles au pays depuis quatre ou cinq ans, pour la plupart dans le cadre de projets pilotes. Leur part de marché est en ce moment de cinq à huit pour cent, a-t-elle précisé."

La Presse canadienne (Toronto)/ Technaute.cyberpresse.ca, 02/09/2009

 

Etats-Unis

Google se lance dans l'e-education avec la vente de manuels scolaires

« Google propose d’alléger les cartables et les porte-monnaies grâce à la vente de manuels scolaires sur GooglePlay [...] L’application lancée à quelques jours de la rentrée des classes propose une sélection de manuels issus des catalogues des plus grands éditeurs américains [...] Cette sélection [...] offre la possibilité d’acheter ou de louer ces manuels à un prix réduit de 80% par rapport aux versions papiers [...] La plupart des manuels proposés par Google sont pour le moment plutôt des versions papier numérisées [...] La mise à disposition de manuels en ligne n’est sans doute qu’un premier pas vers une intégration plus globale de l’éducation dans l’écosystème Google.

L'Atelier, 02/09/2013

Les éditeurs devant l'offre de manuels scolaires numériques

« Structurer le marché du livre scolaire, dans son format numérique, devient le combat premier des éditeurs américains. Ce commerce, qui connaît une certaine embellie depuis quelques années, permet aux étudiants de réaliser de réelles économies, surtout en regard du prix des ouvrages en version imprimée. Mais pour les éditeurs, la question économique se pose : comment gagner de l'argent malgré tout ?»

Actualitté, 23 juillet 2013

Une enquête internationale ISO sur les manuels numériques

« L'ISO/IEC JTC1/SC36* travaille à la définition d'une nouvelle norme pour les manuels numériques (e-Textbooks). La future norme de manuel numérique e-Textbook (ISO/IEC 18120) viendra compléter - et non remplacer - les normes et standards existant pour les livres numériques.
En 2012-2013, les éditeurs de la norme ISO/IEC 18120 font l'inventaire des exigences et des contraintes de ce projet afin de s'assurer qu'il est conforme aux attentes des différentes parties prenantes.
* Le SC36 est le sous-comité du JTC1 - (Joint Technical Committee) comité technique conjoint de l'organisation internationale de normalisation et de la commission internationale d'électrotechnique - qui se consacre aux technologies de l'information dans l'apprentissage, l'education et la formation. »

Surveygismo.com, [consulté le ] 1er août 2013

EDUPUB: Un atelier sur l'édition numérique pour l'éducation

« Les 29 et 30 octobre 2013, se déroulera à la FIAM de Boston, un atelier pour faire avancer l'adoption et l'utilisation des e-manuels et autres matériels pédagogiques numériques en améliorant les capacités d'interopérabilité et de référence via la standardisation (format epub). »

International Publishing Forum For Education [consulté le ] 31 juillet 2013.

Les éditeurs devant l'offre de manuels scolaires numériques

« Structurer le marché du livre scolaire, dans son format numérique, devient le combat premier des éditeurs américains. Ce commerce, qui connaît une certaine embellie depuis quelques années, permet aux étudiants de réaliser de réelles économies, surtout en regard du prix des ouvrages en version imprimée. Mais pour les éditeurs, la question économique se pose : comment gagner de l'argent malgré tout ? »

Actualitté, 23 juillet 2013

Etudiants et enseignants, encore rétifs sur les manuels numériques

« La France vient de sortir d'une vague de discussions parlementaires, avant l'adoption du projet de loi portant sur une nouvelle école. Au sein de ce vaste chantier, des questions numériques essentielles, évidemment. En parallèle, une étude réalisée par Bowker, portant sur la relation entre étudiants et enseignants, montre que la bascule n'est pas encore réalisée [...] Carl Kulo, directeur des études de marché chez Bowker, souligne que le prix et les fonctionnalités restent les éléments les plus attractifs pour le manuel scolaire numérique. « Les élèves ne résistent pas au numérique. Il est extrêmement important dans leur vie quotidienne. Mais ils considèrent que les manuels imprimés représentent un meilleur apprentissage et une contre-valeur monétaire. » »

Actualitté, 12 juin 2013

Les problèmes de l'éducation numérique : Le papier a encore de beaux jours devant lui à un tel rythme

"Le site américain TechDirt rapporte une histoire pour le moins cocasse. Les écoles publiques du comté de Fairfax aux USA viennent d'investir deux millions de dollars dans des livres en papier, pour remplacer les anciens. Rien d'étonnant ? En fait si, puisque les précédents étaient des livres numériques. Voilà qui pourrait faire sourire si cela ne révélait pas certains problèmes inhérents à l'éducation et aux nouvelles technologies. "
Cet article relève, en autre,  la difficulté à utiliser des ressources en ligne en classe du fait de l'attitude des éditeurs : "Ce qui est davantage mis en cause c'est l'attitude des éditeurs de ces manuels, qui ne favorisent pas leur accès, en raison des multiples sécurités. "

Actualitté, 05/02/2013

Californie : des ebooks gratuits pour les élèves en 2013

«Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a signé une loi qui donnera aux établissements scolaires de Californie le coup de pousse dont ils ont besoin pour non seulement trouver des manuels « open source » pour leurs classes, mais pour aussi permettre aux collèges et universités de développer eux-mêmes ces outils afin de rendre les manuels scolaires gratuits...»

Actualitté, 03/10/2012

Californie : une bibliothèque numérique de manuels scolaires gratuits

Depuis plusieurs années, la Californie incite à l'utilisation de manuels scolaires numériques [...] Désormais, c'est au travers d'une loi que l'État est sur le point de promulguer que les études universitaires deviendront plus abordables pour les étudiants et leurs parents. Les projets de loi SB 1052 et SB 1053, visent à fournir aux établissements publics un accès gratuit à des manuels scolaires numériques. Car le coût des manuels scolaires est un marronnier du pays : on y paye parfois plus d'une centaine de dollars pour des ouvrages qui ne serviront qu'une seule année [...] Et les projets de loi envisagent la création de la toute première bibliothèque de documents open source numériques pour étudiants et enseignants. Mais le tout reste soumis à la ratification par le gouverneur actuel, Jerry Brown.

Actualitté, 02/09/2012

L'éditeur de manuels scolaires Inkling élargit son offre à l'iPhone

«Commercialisant au format numérique de très nombreux manuels scolaires depuis 2010 sur iPad et iPod touch, l'éditeur Inkling vient d'annoncer qu'il intégrait désormais l'iPhone dans ses offres. Concrètement, quand on achètera un manuel numérique chez Inkling, il sera lisible sur toute la gamme de matériels vendus par Apple.»

Actualitté, 02/08/2012

Who really benefits from putting high-tech gadgets in classrooms?
[A qui bénéficie réellement la mise à disposition de gadgets high-tech dans les classes ?]

Cet article revient sur la déclaration du secré­taire d'Etat amé­ri­cain à l'Education, Arne Duncan, et le pré­sident de la Commission fédé­rale des com­mu­ni­ca­tions (FCC), Julius Genachowski, concernant  la dotation de manuels numériques pour tous les élèves d'ici cinq ans (voir l'article ci-dessous).  Il développe un point de vue critique à l'égard de cette déclaration.

Los Angeles Times, 04/02/2012

Etats-Unis : Obama veut des manuels numériques pour tous les élèves

"Des manuels numé­riques pour tous les élèves d'ici cinq ans : c'est l'objectif ambi­tieux qu'ont fixé hier le secré­taire d'Etat amé­ri­cain à l'Education, Arne Duncan, et le pré­sident de la Commission fédé­rale des com­mu­ni­ca­tions (FCC), Julius Genachowski, dans une inter­view accor­dée à l'Associated Press.
Pour l'administration Obama, il est essen­tiel de rem­pla­cer les lourds manuels tra­di­tion­nels par des tablettes...
Un guide de 67 pages inti­tulé Digital Textbook Playbook a été publié à des­ti­na­tion des chefs d'établissements pour faci­li­ter la tran­si­tion vers le tout-numérique..."

Vousnousils, 03/02/2012

Manuels scolaires numériques pour la Californie du 21e siècle

"Le gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, veut remplacer les manuels scolaires traditionnels par des manuels numériques gratuits et libres de droits. Dès la rentrée 2009, les élèves du secondaire auront accès à des manuels numériques pour les cours de mathématiques et de sciences. La Californie sera ainsi le premier état américain à adopter une telle mesure.
Cette initiative, baptisée « Digital Textbook Initiative », a été annoncée le 5 juin 2009, alors que la crise économique continue d’affecter l’état californien. Dans un communiqué de presse, le gouverneur a souligné la nécessité de trouver « des moyens innovateurs pour épargner de l’argent et améliorer les services »."

Infobourg.com, 15/06/2010

Big advantages in schoolbooks going digital [Les grand avantages du passage aux manuels scolaires numériques]

Cet article montre les bénéfices engendrés par l'achat de manuels scolaires numériques dans l'état du Texas comme l'a rapporté le "Fort Worth Star-Telegram" dans son édition du 23 novembre 2009,  les états de Califormie et  Virginie s'étant eux déjà engagés dans cette voie. Par ailleurs le recours à des manuels libres de droit permet d'envisager des réductions de coût supplémentaires. Un autre avantage souligné dans l'article est la flexibilité des contenus numériques. Les manuels ainsi peuvent être facilement mis à jour et corrigés. Ils peuvent être également complétés par des vidéos, des logiciels, des jeux et des activités pour aider les élèves qui ont grandi dans l'ère du numérique à rester concentrés et à apprendre. Enfin, les parents et les élèves apprécieront l'allègement de la charge du cartable qui cause actuellement beaucoup de problèmes de dos et d'épaule.

Caller.com, 30/11/2009

 

Afrique

Dans différents pays d'Afrique

Report on Low-Power PC Research Project
Rapport sur un projet de recherche sur les PC "basse consommation"

 

A côté des ebooks, d'autres matériels informatiques nomades sont testés, en particulier pour leur autonomie, comme le montre cette étude initiée par Computer Aid International (CAI) sur les PC "basse consommation" en Afrique.
"D’après le rapport des Nations Unies de 2007-2008, intitulé “Human Development”, le niveau d’accès à l’électricité de certains pays africains est très bas si on le compare à celui des pays d’Europe (Kenya 14%, Zimbabwe 34%, Nigeria 46%)
Même dans les cas où l’électricité est disponible, des coupures de courant et des pannes sont le lot quotidien. De plus, le coût d’équipement en panneaux solaires et le coût des générateurs diesel sont prohibitifs.
Ainsi CAI a décidé de se pencher sur le problème suivant suivante : les ordinateurs à basse consommation peuvent-ils être une alternative viable, en évaluant à la fois les coûts d’équipement et de fonctionnement.
CAI a identifié une douzaine d’ordinateurs qui consomment à peine 20% de la quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement des ordinateurs de bureau standard, ce qui représenterait une solution potentielle pour les zones rurales dans les pays en voie de développement, dont l’électricité est fournie par les panneaux solaires ou les générateurs diesel.
Les ordinateurs à basse consommation d’énergie ne sont pas très connus, en particulier dans les pays en voie de développement.
L’absence de recherche comparative sur les différents produits à la disposition du public, a rendues difficiles les décisions d’achat dans les écoles d’Afrique.
L’objectif de la recherche était donc de conduire un benchmark pour tester les ordinateurs basse consommation disponibles sur le marché, de dresser un tableau comparant les consommations d’énergie, les performances et de coût total , de mettre enfin les résultats dans le domaine public en Afrique, en Amérique Latine et au Royaume-Uni afin de permettre aux acheteurs d’être informés lorsqu’ils doivent équiper des écoles rurales ou des hôpitaux."

Traduction française : France, ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.

 Compunteraid.org, 21 avril 2009

http://www.computeraid.org/

 

Asie

Corée du sud

Dans une classe sud-coréenne, les tablettes ont remplacé cahiers, livres et stylos

«Nous sommes en Corée du Sud dans une classe d’école primaire un peu particulière. Car dans cet établissement pilote, les cours d’anglais et de sciences se déroulent sans livre, ni cahier, mais uniquement avec des tablettes numériques. En fait en Corée du sud l’Éducation nationale se prépare à numériser la totalité des cours avant 2015. Le cartable remplacé par une tablette, le projet est ambitieux, il suscite beaucoup d’espoirs, mais aussi des critiques.»

France culture, 22/06/2012

Dans quatre ans, les écoliers sud-coréens n'auront plus de manuel papier
«Les écoliers sud-coréens devront bientôt se passer de livres en papier. La Corée du Sud a en effet annoncé qu'elle comptait investir 2 milliards de dollars pour le développement des livres électroniques et le remplacement de leurs ancêtres inflammables d'ici à 2015. L'information vient du blog américain Engadget : la Corée du Sud va investir 2 milliards de dollars dans les livres numériques. Son objectif est simple : se débarrasser des livres papiers, au profit d'un système informatique moderne avec des applications hébergées dans les nuages. La nouvelle concerne les élèves de primaire et secondaire a priori, et permettra d'accéder à un espace de travail de n'importe où. Cela doit les autoriser, selon le gouvernement coréen, de suivre des cours même depuis chez eux.»

Clubic.com, 5/07/2011

 

Thaïlande

Remplacer les manuels papiers par des manuels numériques

« Secrétaire générale du Conseil de l'Education de Thaïlande, Sasithara Pichaichannarong a rappelé que son ministère a déjà distribué 1,6 million de tablettes correspondant à 4 niveaux de l'école obligatoire. Le projet One Tablet Per Child (OTPC) permet de remplacer les manuels papiers par des manuels numériques en Thaï, anglais, maths, sciences et social studies. Le plan d'équipement des écoles comprend également la généralisation du wifi gratuit dans tous les établissements et la formation de 50 000 enseignants. Le projet entre dans sa seconde année. Les évaluations montrent que 45% des élèves utilisent la tablette au moins une fois par jour. »

Le Café pédagogique, 20/02/2014

 

Union européenne

Allemagne

Babbel.com publie son premier livre électronique Kindle anglophone pour apprendre l'allemand

«Le portail d'apprentissage des langues en ligne Babbel.com publie un livre électronique Kindle anglophone pour découvrir l'allemand. « Learn German: Beginner's Course 1 » permet aux utilisateurs de langue maternelle anglaise d'apprendre le vocabulaire et les phrases essentielles ainsi que les bases de la grammaire allemande. »

Espace Datapresse, le 12/09/2012

 

Belgique

Réaliser un manuel scolaire numérique : témoignage d'enseignant

« Valérie Centi, maître-assistante en français à la Haute École Charlemagne de Liège après avoir répondu à l'appel à projet « École numérique » avec une quinzaine de collègues, a profité de ses vacances pour transformer certaines parties de son cours d'Histoire de la littérature de jeunesse en un manuel enrichi. »
Elle relate dans cet article comment elle a réalisé ce manuel et donne de nombreux conseils pratiques aux enseignants qui souhaitent se lancer dans un projet identique.

Actualitté, 23/08/2013

 

Irlande

Sac d’école allégé
Par Martine Rioux, APP
"Irlande - Gill & Macmillan, le principal éditeur de livres irlandais, a lancé un projet pilote qui allègera les épaules des tout-petits. Des élèves de première année d’une école de Dublin sont devenus les premiers au monde à troquer leur lourd sac d’école contre un livre électronique.
Les 18 petites filles de la classe St.Brendan du Collège de Caritas (Ballyfermot, Dublin), en Irlande, vivront une véritable année scolaire sans papier. Chacune d’entre elles a reçu un livre électronique Iliad de la part de Gill & Macmillan. Chaque livre a été pré-chargé de 50 titres de romans. Dans un communiqué de presse, celui-ci a fait savoir qu’il contribuait ainsi à réduire "le poids" de l’école sur les fillettes. Au lieu de transporter un sac d’école de quelque 6 kg (en moyenne), elles arriveront à l’école avec leur livre électronique, qui pèse moins de 500 grammes. "

Carrefour-education, 09/01/2009
http://carrefour-education.qc.ca/nouvelles/sac_d_ecole_allege

 

Royaume-Uni

Interventions au séminaire de la SDTICE en octobre 2008

Steve CONNOLLY, Hachette Livre UK Hodder, indique que depuis les cinq dernières années, des changements notables se sont produits sur le marché britannique. L’influence technologique majeure dans les établissements est l’introduction du TBI. La plupart des classes de l’enseignement primaire et de l’enseignement secondaire sont équipées de TBI et de vidéoprojecteurs. Les enseignants ne se questionnent plus sur l’utilisation du tableau
numérique, l’outil est disponible donc mis en oeuvre quotidiennement. Du point de vue de l’éditeur, cette situation possède un avantage certain : les enseignants se sont approprié l’outil, ces usages créent des conditions de marché.

La deuxième révolution technologique qui touche le système éducatif britannique, selon lui est le déploiement des ENT. Grâce à des financements du gouvernement, chaque établissement devra s’équiper d’un ENT avant fin 2009.

L’étape suivante se centre, à son avis, sur les technologies mobiles. Cependant aucun appareil disponible actuellement ne parait réellement adapté au marché scolaire.

Il ajoute que l’accompagnement dans les usages du TBI et des ressources numériques est indispensable : des formations permettent de gagner en confiance. Ce manque de formation des enseignants dans les usages des ressources reste une forte barrière pour les éditeurs.

Violaine Le DELEZIR, Hachette Livre UK Hodder, ajoute que le produit Dynamic Learning a été développé sur le marché anglais, le contenu est affiché en anglais, mais destraductions sont prévues. Il a obtenu de nombreux prix numériques en Grande Bretagne. Il est actuellement utilisé de manière individuelle par les élèves à leur domicile, ou de manièrecollective dans les situations de classe. Il est également installé sur les réseaux informatiques.

Elle précise qu’il s’agit d’une version numérisée des manuels scolaires publiés par HachetteLivre dont le contenu est indexé de manière interactive. Outre cette indexation, cette versionpossède d’autres avantages en comparaison à la version papier: ils sont manipulables par les élèves qui peuvent naviguer aisément entre les différentes pages. De plus, ils contiennent unebase de ressources supplémentaires (fichiers audio, vidéos, diaporamas) associées à diverses
sections du livre et reliées par l’index.

Elle indique que Dynamic Learning comprend un outil adapté particulièrement aux enseignants : il permet de construire un plan de cours. Les ressources sont ajoutées à cetteapplication à partir d’une fenêtre pop up dans les sections construites par l’enseignant. Il peut également joindre des liens web, en indiquant l’adresse et une description, ainsi que lesressources qu’il a personnellement créées. Une fois la leçon construite en intégrant les éléments désirés, elle peut être visualisée par les élèves. De plus le logiciel comprend une section d’autoévaluation pour les élèves : ils peuvent tester leurs connaissances.

Source : actes du colloque