Éduscol
Accueil    Actualités    Une ressource : mise en ligne du Dictionnaire numérique de l'Académie française

Actualités

Une ressource : mise en ligne du Dictionnaire numérique de l'Académie française

L'Académie française vient de mettre à la disposition gratuite des internautes un nouveau portail de son Dictionnaire.

Afin de rendre facilement accessible son Dictionnaire au plus grand nombre, l’Académie française a souhaité en développer une nouvelle édition numérique, désormais consultable librement sur Internet via une interface de consultation entièrement modernisée et évolutive, à laquelle s’ajoutent de nombreux compléments éditoriaux et fonctionnalités.

Le portail du Dictionnaire de l'Académie française rend accessible la 9e édition alors même que celle-ci n'est pas encore achevée. Elle est pour l’heure consultable jusqu’à la lettre S (toute recherche concernant  la fin de l’alphabet sera automatiquement redirigée vers la 8e édition, accessible dans son intégralité). Toutes les autres éditions du Dictionnaire seront également numérisées pour être intégralement disponibles à la consultation à la fin de l’année 2019. Afin de permettre la consultation facile de cet important corpus, une nomenclature générale (ou « super-nomenclature ») de toutes les éditions du dictionnaire a été constituée. Cette nomenclature contiendra ainsi l’intégralité des mots « existant ou ayant existé dans le Dictionnaire de l’Académie », soit concrètement la nomenclature de la 9e édition + tous les mots « disparus » des éditions précédentes. L’utilisateur pourra ainsi rechercher, de manière transparente, n’importe quel mot dans l’ensemble des éditions.

Les caractéristiques de la 9e édition ont été mises en valeur dans cette nouvelle édition numérique. Parmi celles-ci, on citera notamment (extraits du dossier de presse, PDF, environ 2,1 Mo) :

  • l’augmentation très importante de la nomenclature, qui passera de 32 000 mots (8e édition) à 55 000 mots ;
  • l’augmentation globale du volume d’informations proposée par le dictionnaire, qui va quasiment doubler de volume, grâce à une description beaucoup plus détaillée des mots, des emplois et des expressions ;
  • l’introduction de l’étymologie, pour tous les articles du Dictionnaire ;
  • la restructuration complète des différents sens d’un mot, réorganisés en sens numérotés (I. II., 1., 2., etc.), formant un plan structuré et avec une hiérarchie dans ces différents sens ;
  • l’introduction de la métalangue, qui compose un ensemble d’indicateurs linguistiques sur les usages et les domaines d’emploi d’un mot ;
  • une révision importante de l’orthographe, tenant compte des recommandations orthographiques de 1990 ;
  • l’introduction des titres d’œuvres, comme exemples et références culturelles illustrant les emplois d’un mot.

Les enseignants tireront profit de certaines fonctionnalités précieuses :

  • la nouvelle édition numérique du Dictionnaire prévoit déjà l’intégration complète des neuf éditions, réunies pour la première fois au sein d’un même ensemble (la première édition date de 1694) ;
  • la recherche d'un mot avec une orthographe erronée peut aboutir grâce au bouton « mots proches ». En effet, la version numérique dispose d’un correcteur orthographique performant qui  propose des mots proches de celui tapé, soit graphiquement (mêmes lettres), soit phonétiquement (même prononciation). Cela en fait un outil particulièrement précieux pour les élèves, notamment dyslexiques ;
  • on peut interroger le Dictionnaire sur n'importe quelle forme de mots : une recherche sur la forme fléchie « eurent » dirigera vers l'infinitif avoir ;
  • tous les mots d'un article sont cliquables et dirigent vers les articles de définition ;
  • les 6 200 verbes sont intégralement conjugués ;
  • les informations sur les rectifications de l’orthographe figurent dans le Dictionnaire : ainsi, pour les mots dont une « nouvelle orthographe » est admise mais non encore adoptée (en première graphie) par l’Académie, une information est directement proposée à l’utilisateur, accompagnée d’explications pédagogiques sur la règle concernée ;
  • un ensemble de notices sur les difficultés ou curiosités de la langue française : il s’agit des rubriques « Dire, ne pas dire », parues depuis 2010 sur le site de l’Académie française ;
  • un ensemble de 10 000 liens hypertextes depuis le Dictionnaire vers la base France Terme, base de données terminologiques de la DGLFLF (Délégation générale à la langue française et aux langues de France) ;
  • un ensemble de plus de 5 000 liens hypertextes depuis le Dictionnaire vers la BDLP (Base de données lexicographiques panfrancophone), qui est une importante base lexicale inventoriant les variétés du français dans de nombreuses régions et pays francophones ;
  • le portail est consultable sur ordinateur, tablette, téléphone grâce à son « design adaptatif ».  


Voir aussi sur le portail :

Publié le 01.03.2019

Retour aux articles