Éduscol
Accueil    Actualités    Un site : le Dictionnaire encyclopédique et critique des publics

Actualités

Un site : le Dictionnaire encyclopédique et critique des publics

Un projet scientifique interdisciplinaire qui tire parti des technologies numériques.

Le Dictionnaire encyclopédique et critique des publics ou Publictionnaire a pour ambition, selon les termes de la présentation faite sur le site, de « clarifier la terminologie et le profit heuristique des concepts relatifs à la notion de public et aux méthodes d’analyse des publics pour, in fine, en proposer une cartographie encyclopédique et critique ».

À l’instar de ses prédécesseurs, le Publictionnaire accueille dans leur diversité des notices factuelles (exécution publique), mais aussi des notices biobibliographiques (Bourdieu, Katz, Tönnies), conceptuelles (espace public) ou de spécialité (cadre participatif et adresse). Étant donné le jeu des renvois, le double classement – alphabétique et par familles – et la perspective pluridisciplinaire, voire interdisciplinaire, le dictionnaire est dans son organisation destiné à des lecteurs d’origine et de curiosité variées, étudiants, chercheurs ou professionnels.

Placé sous la responsabilité scientifique du Centre de recherche sur les médiations, le dictionnaire est un projet collaboratif qui réunit plus d’une centaine de rédacteurs, choisis parmi les meilleurs spécialistes de leur domaine, dans une perspective interdisciplinaire pleinement assumée. Il est structuré autour de 5 grandes catégories :

  • Acteurs et métiers ;
  • Dispositifs et lieux ;
  • Genres et discours ;
  • Notions et théories ;
  • Pratiques et usages.

La page Éduscol qui signale la parution de ce dictionnaire relève des entrées intéressantes pour l’éducation aux médias et à l’information. D’autres entrées peuvent également intéresser le français et les LCA comme la famille « genre et discours » ou les notices telles que « agora », « communauté interprétative », « esthétique de la réception », « littérature jeunesse », « médias de l’intime », « pathos », « personnage de fiction ».

Publié le 09.01.2018

Retour aux articles