Éduscol
Accueil    Actualités    Vercingétorix : la biographie

Actualités

Vercingétorix : la biographie

Archéologue et directeur de recherche au CNRS, Jean-Louis Brunaux propose chez Gallimard un essai biographique sur Vercingétorix.

Partant d’une relecture des sources antiques et des derniers apports de la recherche archéologique, l’ouvrage présente d’abord l’itinéraire d’un jeune Arverne, fils de roi et issu d’une très puissante lignée aristocratique disposant d’une importante clientèle, son éducation reçue de ses maîtres druides et, fait trop peu connu, ses cruciales années de formation sous le statut d’« otage » auprès de Jules César qui le connaissait donc très bien. Au fil des premiers chapitres, Jean-Louis Brunaux présente une lecture novatrice de l’histoire, des structures politiques et des conflits géopolitiques internes, des dynamiques économiques et de la civilisation des peuples gaulois. Cette Gaule en plein essor, riche, innovante, peuplée, largement ouverte sur le monde et déjà bien structurée, vit alors sous la menace croissante de l’impérialisme romain.

La seconde partie de l’ouvrage analyse l’intervention militaire césarienne, qui répond à de multiples enjeux, tant italiens qu’européens, la cristallisation des forces en présence puis les combats qui aboutissent à la terrible défaite d’Alésia. Face au conquérant romain et à ses légions, Vercingétorix parvient à unifier non sans mal une grande partie des peuples gaulois et obtient le commandement suprême de forces considérables mais trop souvent désorganisées et mal entraînées. Jean-Louis Brunaux nous le révèle pourtant à la fois comme un grand leader politique et un redoutable chef militaire, tant au plan stratégique que tactique. Pour autant, à l’heure décisive, une partie de l’immense « armée de secours » présente à Alésia se dérobe au combat, un choix éminemment politique réalisé par une partie des élites aristocratiques qui préfèrent in fine le choix de la romanisation à l’indépendance.  

Si ce moment demeure une journée qui aurait pu faire la France, nous dit Jean-Louis Brunaux, c’est moins à Alésia même qu’il faut en chercher les raisons de l’échec que, bien en amont, dans l’histoire longue de la Gaule, de sa civilisation, de ses institutions, de ses mœurs politiques et de son très inégal, mais déjà bien sensible, ancrage multiforme à un monde romain alors en plein essor.

En complément, on pourra consulter l’émission « La marche de l’histoire » qui propose un numéro sur « La jeunesse de Vercingétorix » avec Jean-Louis Brunaux.

Les enseignants trouveront plusieurs ressources sur Vercingétorix dans Éduthèque :

  • une vidéo d’Arte de la collection Karambolage sur « Vercingétorix et Arminius »
  • une vidéo du Site.tv consacrée à la reconstitution du site d’Alésia
  • une reproduction d’une statère d’or de Vercingétorix sur le site de Panorama de l’art de la Rmn.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :

Publié le 26.03.2018

Retour aux articles