Éduscol
Accueil    Actualités    Une exposition virtuelle sur la Renaissance italienne

Actualités

Une exposition virtuelle sur la Renaissance italienne

L’Association des conservateurs des musées du Nord-Pas-de-Calais présente un parcours interactif à travers les collections de neuf musées.

La Renaissance italienne dans les musées du Nord-Pas-de-Calais (aujourd’hui intégrée à la nouvelle région Hauts-de-France) est une exposition intégralement virtuelle éditée par l’Association des conservateurs et en ligne sur son site Internet depuis 2010. Elle rassemble 74 œuvres de la peinture italienne du XIVe au XVIe siècle, conservées dans les musées d’Arras, Boulogne-sur-Mer, Cambrai, Douai, Dunkerque, Lille, Roubaix, Tourcoing et Valenciennes. Cette exposition propose un parcours chronologique (peinture siennoise au Trecento, gothique international, origines de la Renaissance à Florence, le maniérisme à Rome, à Florence et à Venise, la Contre-Réforme) et un parcours thématique (le Christ, la Vierge, les saints, l’allégorie, le portrait) tous deux en 3D. Loupe interactive, lignes de composition, historiques et analyses permettent de découvrir les œuvres dans le moindre détail.

En complément, à signaler, un scénario pédagogique récemment indexé dans l’ÉDU’Base par l’académie de Créteil. Celui-ci propose de travailler l’argumentation en classe de 2de à travers la réalisation d’un musée virtuel et en répondant à la problématique suivante : dans quelle mesure les hommes de la Renaissance font-ils entrer l’art européen dans la modernité ?

L’Association des conservateurs des musées du Nord-Pas-de-Calais propose par ailleurs d’autres expositions virtuelles sur son site comme récemment « Les musées dans la tourmente ». Cette exposition présente en plusieurs séquences le destin d’hommes, d’œuvres et de musées entre 1914 et 1918 sur le territoire de l’actuel Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, alors traversé par la ligne de front.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autre actualité en lien :

Publié le 19.04.2017

Retour aux articles