Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1109 fois

 

Tablettes et ENT en EPS 2014 : intéresser et motiver les élèves

(Expérimentation terminée)
 

Collège Les Pyramides

400 SQUARE JACQUES PREVERT , 91007 EVRY CEDEX
Site : http://www.gepeps.ac-versailles.fr
Auteur : PINKOWSKI Martial
Mél : martial.pinkowski@ac-versailles.fr
  xxx

  Plus-value de l'action
  Pour ce projet s’est posée la question de ce qui se passait entre la pratique et celui de la connaissance du résultat. Ce sont deux moments pédagogiques qui sont soit liés, soit distincts. Au quotidien, nous appelons cela la réaction à chaud, en comparaison à celle plus « tempérée » liée au recul pris. Dans les apprentissages, nous combinons deux temps forts : - le rythme des répétitions - le temps entre chaque répétition Un cycle d’apprentissage demande à travailler sur ce recul tout en permettant de comparer ses réalisations aux autres ou à soi-même en pouvant constater son évolution. L’éducation physique et sportive met en avant cette progressivité nécessaire pour réussir. Ce projet de brique disciplinaire est une alchimie entre la restitution immédiate et l’accumulation dans le temps d’informations propres à l’élève qui vont permettre de consolider et valider un ensemble de compétences. Ce projet est encore incomplet et nécessite d’y accorder plus de temps pour envisager des outils variés et fonctionnels.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  L’ensemble de l’établissement est concerné. C’est un collège en zone difficile de 590 élèves. L’expérimentation se déroule sur l’ensemble des niveaux.
  A l'origine
  L’éducation physique et sportive doit apporter une réponse claire et précise à l’usage du numérique au sein de l’éducation et de la formation. Cette réponse est en adéquation avec les attentes institutionnelles, mais également, et surtout avec la volonté de faire progresser les élèves. Un nombre insuffisant d’outils est disponible sur le marché des applications mobiles et pire encore, demande un « bricolage » technique prompt à dévaloriser l’objectif premier attribué à l’utilisation pendant les leçons.
  Objectifs poursuivis
  Pour permettre aux élèves de s’approprier le numérique comme outil d’apprentissage et de progrès, il s’agit de leur offrir un contenu qui s’appuie sur leurs réalisations, qu’ils auront eux-mêmes constatées et analysées et pour lesquelles le bilan de pratique se partage entre leurs constats, aidés des informations immédiates produites par les calculs complexes et rapides des outils numériques, et l’intervention du professeur/enseignant, dégagé des tâches « laborieuses » de saisie des informations, dont le temps pédagogique est accru. Déterminer la vraie plus-value du numérique au travers de la rapidité de diffusion de l’information issue de la pratique, de l’analyse de cette information et du retour en situation pouvant quantifier la marge de progression des élèves en temps réel.
  Description
  Le concept s’étend sur plusieurs mois incluant plusieurs années scolaires. La brique ENT PRO-EPS propose un panel de répertoires ciblés sur des applications encadrant les compétences propres de l’EPS. Une prédominance est apportée à la CP1, sur des activités de relevé de performances. Pour faire fonctionner cet ensemble, l’établissement importe dans PRO-EPS la base des élèves extraite de siècle. Cette base est ainsi importée à la demande dans les périphériques mobiles dont les professeurs se servent. Ce concept tient compte de 2 paramètres importants : • Identifier chaque élève de manière uniforme dans une activité • Permettre aux applications de fonctionner en mode déconnecté avec un ENT pour travailler et faire les bilans sur place, et se servir d’une connexion pour restituer le travail aux élèves via des comptes personnalisés sur la brique ENT. • En annexe, nous étudions la pérennité des résultats afin d’avoir un suivi pluriannuel des réalisations et donner à l’élève une vision de ses progrès en traversant les cycles, les niveaux d’exigences et les âges de sa formation.
  Modalité de mise en oeuvre
  xxx
  Trois ressources ou points d'appui
  1. ATP Network : application de gestion de tournoi avec passage intéressant et motivant dans le domaine des mathématiques par l’utilisation de données statistiques personnelles (programme de 4ème). Les conclusions pouvant être réinjectées dans la séance d’EPS et modifiant les stratégies de choix. 2. aPTB /iPTB application de relevés de données statistiques en sport collectif permettant d’appuyer un discours d’observation du jeu par des données quantifiées et qualifiables. Les résultats des séquences pouvant se comparer et mettant en évidence les évolutions dans les choix collectifs et/ou individuels. 3. BingoMatch ressource statistique de rencontres individuelles se basant sur le point consigne et permettant de cibler les besoins individuels ou de groupe 4. CHRONOPerf, chronomètre performant permettant un panel considérable d’actions à partir de simples chronométrages dans des activités aussi diverses que variées. 5. EPS RUNNING, pour un travail en séquence avec des modalités de retour adaptables aux objectifs nombreux et nécessaires d’une lente progression basée sur la volonté de pratiquer.
  Difficultés rencontrées
  1. Une certaine réticence à investir dans du matériel technologique dans une discipline traditionnellement vouée à la pratique physique. 2. Un manque de considération important voué à ce même manque de connaissance du potentiel pédagogique basé sur les résultats d’une pratique personnelle pourtant plébiscité à « tous les âges de l’existence ». 3. Un manque de confiance avéré des institutionnels et éditeurs quant à la valeur des concepts apportés du terrain.
  Moyens mobilisés
  Les moyens actuels sont essentiellement personnels. Les partenariats évoqués sont en cours de réalisation et se définissent progressivement au sein du projet. Toute application créée, l’est à partir des besoins issus de constats du terrain. Les maquettes sont exploitées par les élèves qui en tirent un bénéfice immédiat par la connaissance des résultats de leurs actions. Afin de rendre le numérique important et intéressant, les informations renferment des éléments nouveaux, comme l’affichage des vitesses, la comparaison à la classe, à l’établissement et à des réalisations antérieures.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Les partenariats en place se déclinent de différente manière. Nous intégrons ici, l’ensemble des dispositifs qui permettent de travailler autour de cette problématique innovante : • La société PDAgogie.com fournit le plus grand nombre des applications utilisées en séance, sous la forme d’un service nommé PRO-EPS, brique d’ENT à vocation informative, et anticipative par des aspects qui évoluent dans le temps • Le Conseil Général de l’Essonne dote des établissements sur projet pédagogique, de tablettes numériques (32 qui seront livrées en décembre) • L’établissement nous a permis de nous doter sur ses fonds propres de 2 tablettes Google Nexus 10 fonctionnant avec la technologie NFC • Le CDDP de l’Essonne, sous l’impulsion de Mr M. Irbah nous suit tout au long de nos développements • Le GEPEPS de Versailles s’informe et se fait l’écho des comptes rendus de terrain
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Cette action se suit sur une durée indéterminée et s’inclut aujourd’hui dans le projet pédagogique EPS de l’établissement ainsi qu’au travers de ses extensions (Association Sportive, sorties pédagogiques, expérimentations en classe…). Les services proposés par PDAgogie.com déborde du cadre de l’EPS et s’inscrive dans une démarche toute particulière de démonstration de « ce que l’élève sait faire ». Dans un cadre standard, un élève ne rapporte que très rarement ses réalisations à la maison. PRO-EPS permet de monter, faire partager, ses satisfactions et ses réussites dans un cadre élargi, et ce, quel que soit l’endroit où l’on se trouve, le tout étant de bénéficier d’un accès à internet.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : La pratique du numérique et la manipulation d’un objet multimédia comme support de la valorisation de leurs travaux… C’est ainsi que se définit le mieux le cœur du projet. A l’instar des difficultés évoquées précédemment, le retour terrain s’avère particulièrement riche. En premier lieu, nous mettrons en avant l’interrogation, ou surprise, de se confronter immédiatement à la « valeur du résultat » de l’action. Dans un second temps, nous ferons état de la (re)motivation pour la pratique, accompagnée de l’incontournable augmentation du temps moteur.
  Sur les pratiques des enseignants : L’enseignant obtient du « temps ». Un temps qui s’investit différemment, permettant de mettre en avant le « savoir ». L’intervention se veut plus précise, fonction des besoins individuels et détachée de la gestion plus large d’un groupe plus autonome. Dans un second temps, l’outil suscite des interrogations chez les élèves qui n’ont comme démarche que celle de venir au contact de leur professeur pour se faire expliquer ou préciser les tenants des résultats affichés, repréciser des consignes ou conseiller sur les régulations nécessaires pour améliorer les réalisations.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : La somme des données récoltées provoque nécessairement des besoins de cohérence pour comparer et analyser les résultats et en tirer des conclusions communes. Le pot commun de la brique ENT suscite un intérêt de cohésion/justice du fait de l’affichage instantané et de l’interprétation qui en est faite.
  Sur l'école / l'établissement : L’image de l’établissement s’en trouve valorisée par la somme des actions qu’il affiche et la restitution faite. Le travail accompli entre dans les foyers et se discute en dehors de la leçon, sous la forme d’un suivi en temps réel des performances et évolutions.
  Plus généralement, sur l'environnement Plus largement, il est question d’originalité…




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte