Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1240 fois

 

2014, 3ème Congrès USEP des enfants élus : 15 écoles pour la promotion d’une hygiène alimentaire en Guadeloupe

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Moinet Klébert

, 97190 LE GOSIER
Site : http://www.usep.org
Auteur : RAPHAEL Alex
Mél : alex.raphael@ac-guadeloupe.fr
  Afin de lutter contre une problématique contextualisée qu’est le surpoids des moins de 15 ans en Guadeloupe, l’USEP a fédéré une quinzaine d’écoles autour d’un projet sur les bienfaits des fruits et légumes locaux dans l’alimentation. Du CP au CM2, des binômes de délégués d’école (parité filles et garçons), se regroupent lors de congrès afin d’échanger des quizz élaborés par cycle et de valoriser des propositions de projets d’école sur le thème de l’alimentation. Le projet qui sera choisi par vote des délégués sera alors mis en œuvre dans chacune des écoles participantes, sous la tutelle du Comité USEP du Gosier et en partenariat avec la municipalité du Gosier.

  Plus-value de l'action
  L’USEP, plus connue pour ses actions sportives diversifiées, remplit ici deux autres de ses missions, à savoir éduquer et faire vivre un mouvement associatif. Ainsi, par ce projet, le comité USEP du Gosier souligne un savoir-faire propre à l’USEP en matière de projets éducatifs en lien avec une problématique contextualisée : l’hygiène alimentaire. Au travers d’un projet commun, le comité USEP du Gosier a donc usé de son rôle fédérateur pour rassembler des enfants, des enseignants, des équipes de circonscription, des parents, des associations de quartier et des services administratifs de plusieurs municipalités.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  15 écoles de la Guadeloupe sont impliquées dans le projet. Il s’agit de - 6 écoles de la circonscription de Gosier/Abymes, avec 5 écoles du Gosier, 1 école des Abymes, - 9 écoles hors de la circonscription avec 3 écoles des Abymes, 1 école de Capesterre, de Ste-Anne, de Deshaies, de Ste-Rose, de Baie-Mahault, de Petit -Canal Des classes du CP au CM2 y participent, soit environ 860 élèves.
  A l'origine
  Nous avons tout d’abord fait le constat que les élèves mangent trop et mal lors des récréations. Par ailleurs, selon l’ARS, en 2012 en Guadeloupe, 23% des enfants de 5 à 14 ans sont en surpoids, parmi lesquels 9% sont obèses. Or, statutairement, l’USEP a pour but de contribuer à la formation du jeune citoyen par le développement de la responsabilité, du civisme, de l'autonomie au travers de la pratique d'activités physiques, sportives, d'activités socioculturelles. Se situant dans un cadre de fonctionnement démocratique, elle contribue à l'éducation globale des enfants. Le comité USEP du Gosier s’est donc fixé comme objectif de contribuer à augmenter de 50% la consommation de fruits et légumes des élèves, à l’école et hors de l’école. Sur le plan pédagogique, nous avons également constaté des difficultés pour les enseignants à trouver des situations concrètes dans le but de travailler : - les compétences sociales et civiques (les élections de classe et d’école, représentation des pairs lors des conseils de délégués d’école et lors des congrès), - la démarche scientifique (faire émerger les représentations, éveiller la curiosité à partir de ce qui nous entoure), - et la maitrise des techniques usuelles de l’information et de la communication. (réalisation et communication de quizz sur les fruits et légumes, présentation de l’école et de l’association USEP lors du congrès).
  Objectifs poursuivis
  Notre objectif est double car il vise à faire acquérir des connaissances mais aussi des capacités, des habitudes alimentaires. Ainsi, d’ici à fin 2014, nous visons à augmenter de 50% le nombre d’enfants qui sont conscients des bienfaits des fruits et légumes locaux sur la santé des consommateurs, et qui en consomment alors de façon régulière.
  Description
  Afin de lutter contre une problématique contextualisée qu’est le surpoids des moins de 15 ans en Guadeloupe, l’USEP a fédéré une quinzaine d’écoles autour d’un projet sur les bienfaits des fruits et légumes locaux dans l’alimentation.
  Modalité de mise en oeuvre
  Le Comité USEP du Gosier, porteur de ce projet, a proposé une enquête dans les classes au mois d’octobre 2013, lors de la semaine du goût, pour connaitre les habitudes alimentaires des enfants à l’école et à la maison et éveiller leur attention sur l’hygiène alimentaire. Fin novembre, des élections par liste de délégués de classe et d’école ont eu lieu: le délégué de classe fille qui souhaite être élue « déléguée d’école » doit s’associer à un autre délégué de classe garçon. Ensemble, ils vont chercher d’autres élèves (un élève de chaque niveau de classe, du CP au CM2) désirant développer un projet commun. Ce collège d’enfants constituera une liste sur le plan de l’école. Ainsi, lors des élections, les élèves voteront pour une liste et non pour un enfant. Les deux premiers élèves de cette liste (une fille, un garçon) seront élus délégués d’école. Ensuite, par classe, les élèves vont travailler sur le thème des fruits et légumes de façon pluridisciplinaire(en français, Sciences, Instruction civique et Morale, Arts Visuels, TUIC…), afin de mieux les connaitre, d’identifier leurs bienfaits mais aussi de produire un quizz par cycle. Les délégués d’école échangeront ces quizz avec d’autres lors du 1er congrès des écoles, qui se tiendra le 29/01/14. Lors du 2ème congrès, prévu pour le 26/03/14 chaque binôme de délégués d’école viendra avec un projet proposé par son école et visant à promouvoir la consommation de fruits et légumes. A la suite d’un vote des délégués, l’un de ces projets sera choisi pour être mis en œuvre dans chacune des écoles participantes. Durant les préparatifs des 2 premières sessions du congrès, l’accent sera mis sur l’emploi de l’outil informatique par les élèves (réalisation de quizz, de communiqués, de comptes rendus….).
  Trois ressources ou points d'appui
  Dimension partenariale - Mairie pour : transport, subvention, repas, salle, personnel, collaboration avec les services municipaux (DEJE : Direction Enfance Jeunesse et Education – DCDP : Direction de la Citoyenneté et de la Démocratie Participative) - Circonscription du gosier : conseils de l’inspectrice et du CPC EPS - USEP Guadeloupe pour : matériel pédagogique, sportif et ses conseils Implication des écoles Dans le cadre de la classe, le travail pluridisciplinaire effectué : - Classification, comparaison, découverte de modes de consommation (cru, cuit, avec ou sans la peau,…) - Possibilité d’interventions de maraichers, de membres de l’IREPS, de la DEJE, de chefs cuisiniers - Dessins, découverte d’œuvres artistiques - réalisations libres : *A partir du vocabulaire sur l’alimentation, réaliser un « mot-mêlé » *Réaliser un échiquier (en fonction de la valeur nutritive des fruits) Dans le cadre de l’école -Dans chaque classe (du CP au CM2), réalisation de quizz numériques sur les fruits et légumes -Réunion du conseil des délégués d’école pour la constitution d’un quizz d’école au format numérique. Continuité avec l’action de l’an passé Les remarques et critiques des participants ont permis d’apporter des modifications à l’organisation du Congrès des Enfants. L’existence du Comité USEP du Gosier en tant qu’association de coordination des associations USEP du Gosier impulse et pérennise les actions liées au projet des Congrès des enfants élus.
  Difficultés rencontrées
  -Difficulté à mobiliser les enseignants non licenciés à l’USEP -Difficulté d’insérer ce projet parmi ceux programmés par les enseignants -Difficulté pour préparer les élèves au congrès quand leur enseignant n’est pas pleinement impliqué dans le projet.
  Moyens mobilisés
  Les ordinateurs et imprimantes des écoles et ceux personnels des enseignants, des bus pour le transport, un lieu de rassemblement lors des congrès
  Partenariat et contenu du partenariat
  Moyens humains mobilisés (ou envisagés) : Personnel de l’Education Nationale pour un appui pédagogique : Les enseignants, l’IEN de circonscription, le conseiller pédagogique de circonscription, des formateurs de l’USEP Guadeloupe Les partenaires de l’école pour des appuis logistiques et éducatifs: les parents, le personnel communal, les associations de quartier…
  Liens éventuels avec la Recherche
  Contacts : Réseau Grandir, infirmières de secteur, IREPS, ARS, MGEN Documents : - Charte d’Ottawa - Education à la santé en milieu scolaire (éditions INPES) - Le Programme Interrégional Nutrition Santé Antilles-Guyane, plus connu sous le nom «Les Écoles carambole» (http://www.mangerbouger.fr/pro/le-pnns/labellisation-action-document-pnns/actions-ou-documents-labellises/la-mallette-des-ecoles-carambole.html)
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Evaluation du processus et des résultats, échéancier : 1ère évaluation : fin du 1er congrès le 29/01/14 2ème évaluation : les retours sur le quizz du 14/02/14 3ème évaluation : fin du 2ème congrès du 26/03/14 4ème évaluation : fin de l’action proposée par les élèves le 03/05/14 5ème évaluation : fin mai avec les différents partenaires Fréquence de consommation de fruits et légumes par jour -nombre d’enfants qui consomment des fruits lors des goûters Implication des enseignants : - nombre de projets de classe réalisés -nombre de classes participant au projet -nombre d'écoles participant au projet Implication des partenaires -Niveau d’Approvisionnement en fruits -Nombre d’interventions Implication des élèves : -La qualité des projets proposés -demande d’informations Implication des parents : -composition des goûters en début et en fin d’année -participation aux actions proposées par l’école -propositions d’actions spontanées
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation du processus et des résultats, échéancier : 1ère évaluation : fin du 1er congrès le 29/01/14 2ème évaluation : les retours sur le quizz du 14/02/14 3ème évaluation : fin du 2ème congrès du 26/03/14 4ème évaluation : fin de l’action proposée par les élèves le 03/05/14 5ème évaluation : fin mai avec les différents partenaires Forme d’évaluation : auto-évaluation (cf : FICHE D’EVALUATION)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : •Amélioration des résultats scolaires •Amélioration des comportements alimentaires : - Consommation d’au moins un fruit au goûter - Abandon des boissons gazeuses et des jus dont la teneur en fruits est trop basse.
  Sur les pratiques des enseignants : •Evolution des modalités de travail (travail en équipe, par projet au niveau de la circonscription et hors circonscription) •Enrichissement et amélioration des pratiques liés à la multiplicité des échanges entre les enseignants •Diversification des activités proposées en classe
  Sur le leadership et les relations professionnelles : •Amélioration de la collaboration entre enseignants (travail en équipe, par projet, décloisonnement) •Augmentation de la mutualisation d’outils
  Sur l'école / l'établissement : •Projet commun à l’école et à d’autres écoles (insertion dans un groupe de réflexion professionnelle)
  Plus généralement, sur l'environnement •Développement d’attitudes de respect envers l’environnement et la nature, source de notre alimentation.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
CRETEIL
#2018 F - Progresser par la confiance
NANTES
Passerelle pour le Retour dans l’Etablissement d’Origine (PREO) – 2018 F
CRETEIL
#2018D PhiloJeunes, Un passeport pour vivre ensemble un visa pour la démocratie, d'un collège laboratoire à une communauté de pratique académique
AIX-MARSEILLE
#2018E - Devenir chercheur en maternelle, des savoirs transférables
NANTES
La co-animation au service de l’amélioration du climat scolaire au lycée professionnel La Providence de Cholet 2018F
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte