Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 3208 fois

 

2014, finalisation de la première plateforme numérique d’apprentissage et d’auto évaluation en langue française pour élèves allophones nouveaux arrivants de plus de 16 ans.

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Louis Pergaud

91 BOULEVARD LEON BLUM , 25022 BESANCON CEDEX
Site : www.lyceepergaud.fr
Auteur : Marie Féral
Mél : marie.feral@ac-besancon.fr
  2 personnes essentielles à la réalisation de ce projet Un élève arménien de 17 ans présenté comme germanophone et russophone nous est confié en décembre 2011. Il s’avère qu’il ne connaît que quelques mots de l’allemand qu’il a pratiqué dans la rue pendant son périple et que le russe qu’il devrait connaître date d’une période de scolarisation très ancienne , de plus il refuse de le pratiquer (raisons personnelles et familiales). Une professeure principale qui prend à bras le corps l’inquiétude de toute son équipe pédagogique et utilise les compétences d’un personnel de direction ayant créé en 2005 dans une autre académie une structure d’accueil en lycée professionnel pour allophones de plus de 16ans. 0 moment de découragement face aux difficultés La création d’une nouvelle structure en période de fermeture de classes apparaît comme une utopie, cependant le CASNAV à travers sa responsable Mme ADAM-Maillet accepte le challenge et l’insère dans une double demande à savoir : la création de la classe d’accueil pour 15 élèves et le projet innovant de création d’une plateforme numérique initiée au contact des élèves puis utilisable par tous les EPLE du bassin. 1 projet évolutif et innovant Le projet très ambitieux se heurte cependant aux difficultés inhérentes à toute création originale. Bien que nous disposions d’un poste temps complet FLEE et 16h/semaine de la présence d’une assistante d’éducation préparant son mastère 2 dans le cadre des études de FLEE, tout est à imaginer. Une salle de huit postes informatiques est dédiée à la structure afin que les élèves puissent s’auto évaluer mais auparavant il y a un lourd travail de récollection des sites utilisables, des liens utiles. L’élève est observé dans ses recherches par l’AED responsable afin de séparer la difficulté langagière de celle liée à la technique, à la connaissance de l’outil informatique. 4 phases dans la réalisation 1. Collecte des exercices proposés aux élèves et de tout lien utile 2. Phase de mise en œuvre de l’utilisation des MP3 pour une approche fine de la compréhension des exercices et une amélioration de la prononciation. 3. Utilisation de l’ENT et principalement du cahier de texte numérique en réseau interne. 4. Ouverture d’un « moodle » sur ENOE pour offrir aux autres EPLE du bassin les mêmes opportunités.

  Plus-value de l'action
  L’innovation , comme l’enfance, c’est tout ce qui n’est pas écrit…la réussite se propage par des réseaux informels.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Aux 15 élèves réguliers de la classe UPE2A s’ajoutent une vingtaine d’élèves inclus en classes ordinaires ou ayant fréquenté notre UPE2A en 2012-2013 ou arrivant de CLA collèges. Ceux inscrits dans d’autres EPLE ne nous sollicitent pas directement mais seront les usagers potentiels de la plateforme.
  A l'origine
  De nombreux élèves ENAF de plus de 16 ans en provenance de pays divers et souvent des pays d’Europe Centrale et Orientale (PECO) sont inscrits dans les lycées généraux, technologiques ou professionnels sans positionnement préalable. Les professeurs de classes ordinaires ne savent pas comment pallier les difficultés liées à la méconnaissance de la langue française et constatent parfois une déscolarisation ancienne (pays en guerre). Le ressenti de toute l’équipe pédagogique est de l’ordre de la « maltraitance » car l’élève se déscolarise de lui-même devant la montagne de difficultés.
  Objectifs poursuivis
  Faire que nos élèves de plus de 16 ans acquièrent vite une autonomie dans leurs apprentissages puisque nous ne pouvons leur offrir qu’une année de FLEE intensif. Durant leur inclusion en classe ordinaire puis dans leur suite d’études ils doivent trouver rapidement un outil prolongeant la formation initiale.
  Description
  -
  Modalité de mise en oeuvre
  1.Collecte des exercices proposés aux élèves et de tout lien utile 2.Phase de mise en œuvre de l’utilisation des MP3 pour une approche fine de la compréhension des exercices et une amélioration de la prononciation. 3.Utilisation de l’ENT et principalement du cahier de textes numérique en réseau interne. 4.Ouverture d’un moodle sur ENOE pour offrir aux autres EPLE du bassin les mêmes opportunités.
  Trois ressources ou points d'appui
  1.La réactivité de Monsieur le Recteur de l’Académie de Besançon qui a donné son accord assez vite pour que la classe existe dès la rentrée suivante. 2.La bonne volonté des services gestionnaires de l’établissement et de notre AMI qui entre juin 2012 et la rentrée scolaire de septembre ont créé une classe « laboratoire de langues » pour que les élèves puissent immédiatement travailler en ENT. 3.La qualité exceptionnelle du professeur de FLEE choisie par Mme Adam-Maillet chargée de cette structure où tout était à construire.
  Difficultés rencontrées
  1.L’impossibilité de satisfaire toutes les demandes générées par cette création. 2.La frustration de certains EPLE qui (en collège) devaient souvent garder dans leurs classes des élèves de plus de 16 ans déjà présents les années précédentes. 3.La réticence des professeurs de classes ordinaires à accepter ce nouveau public a duré quelques mois puis s’est complètement inversée.
  Moyens mobilisés
  1 professeur FLEE/FLS temps plein 1 AED 16h00 (pendant deux années scolaires)
  Partenariat et contenu du partenariat
  CARDIE pour suivi et évaluation de la chartre « article 34 » CORPS des IPR de langues pour évaluation du contenu des enseignements FLEE CASNAV pour positionnement initial CIO pour bilan préalable au choix de la structure DASEN pour décision d’inscription des élèves et suivi UNIVERSITE pour suivi de l’action professionnelle de l’étudiante AED
  Liens éventuels avec la Recherche
  En cours de réalisation sous l’égide de Mme Clerc-Gevrey IPR/CARDIE
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Du fait de l’originalité du projet et de sa nouveauté dans l’Académie de Besançon, l’évaluation est menée conjointement par la DASEN et les IPR/CARDIE . Trois ressources nous ont permis de progresser 1.La réactivité de Monsieur le Recteur de l’Académie de Besançon qui a donné son accord assez vite pour que la classe existe dès la rentrée suivante. 2.La bonne volonté des services gestionnaires de l’établissement et de notre AMI qui entre juin 2012 et la rentrée scolaire de septembre ont créé une classe « laboratoire de langues » pour que les élèves puissent travailler en ENT. 3.La qualité exceptionnelle du professeur de FLEE chargée de cette structure où tout était à construire. Trois difficultés rencontrées 1.L’impossibilité de satisfaire toutes les demandes générées par cette création. 2.La frustration de certains collèges qui devaient souvent garder dans leurs classes des élèves de plus de 16 ans déjà présents les années précédentes. 3.La réticence des professeurs de classes ordinaires à accepter ce nouveau public a duré quelques mois puis s’est complètement inversée. Effets positifs constatés: 1)sur les acquis des élèves : réussite de 100% au DELF 2013. 2)l'interdisciplinarité et la transdisciplinarité ont été générées par l’arrivée des élèves en inclusion dans les classes de secondes générales. 3) la création de l’UPE2A a véritablement introduit une influence positive dans les relations professionnelles avec les partenaires institutionnels et avec les divers organismes usagers ((CAUDA, CADA, Préfecture, Mission locale). 4)sur l’école et l’établissement : Nos élèves considèrent l’arrivée de ces nouveaux arrivants comme une richesse culturelle et les professeurs apprécient souvent leur présence volontaire car ils deviennent par leur exemple et leur détermination (pas d’absence, pas de retard) de véritables « moteurs » pour le groupe classe. 5)Quant à l’environnement : Hormis le fait que notre lycée soit maintenant connu pour cette « spécialité » UPE2A,i
  Documents
 
Titre 2014, finalisation de la première plateforme numérique d’apprentissage et d’auto évaluation en langue française pour élèves allophones nouveaux arriva
Condensé Faire que nos élèves de plus de 16 ans acquièrent vite une autonomie dans leurs apprentissages puisque nous ne pouvons leur offrir qu’une année de FLEE intensif. Durant leur inclusion en classe ordinaire puis dans leur suite d’études ils doivent trouver rapidement un outil prolongeant la formation
URL
Type non précisé

Titre ENAF BESANÇON Lycée Louis Pergaud
Condensé Aux 15 élèves réguliers de la classe UPE2A s’ajoutent une vingtaine d’élèves inclus en classes ordinaires ou ayant fréquenté notre UPE2A en 2012-2013 ou arrivant de CLA . Ceux inscrits dans d’autres EPLE ne nous sollicitent pas directement mais seront les usagers potentiels de la plateforme.
URL
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Du fait de l’originalité du projet et de sa nouveauté dans l’Académie de Besançon, l’évaluation est menée conjointement par la DASEN (une réunion en juin 2012 dans notre établissement en présence de Mme Adam-Maillet représentant Mme la Directrice d’Académie) et les IPR/CARDIE , Mme Clerc-Gevrey a effectué 3 visites et inspections auprès du professeur FLEE et de l’AED chargée de la partie numérique du projet.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : réussite de 100% au DELF 2013.
  Sur les pratiques des enseignants : interdisciplinarité et transdisciplinarité ont été générées par l’arrivée des élèves en inclusion dans les classes de secondes générales.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : la création de l’UPE2A a véritablement introduit une influence positive dans les relations professionnelles avec les partenaires institutionnels et avec les divers organismes usagers (CAUDA, CADA, Préfecture, Mission locale).
  Sur l'école / l'établissement : Nos élèves considèrent l’arrivée de ces nouveaux arrivants comme une richesse culturelle et les professeurs apprécient souvent leur présence volontaire car ils deviennent par leur exemple et leur détermination (pas d’absence, pas de retard) de véritables « moteurs » pour le groupe classe.
  Plus généralement, sur l'environnement Hormis le fait que notre lycée soit maintenant connu pour cette « spécialité » UPE2A, il reste le plus grand de l’Académie et 15 élèves ne changent pas totalement cette caractéristique dominante.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
ORLEANS-TOURS
Ambition écoles / lycée
ORLEANS-TOURS
Les intelligences multiples à l’école
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte