Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 764 fois
 

Vers une modernisation de l’organisation numérique de l’établissement 2014

(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel Charles Stoessel - Lycée des métiers

1 RUE DU FIL , 68068 MULHOUSE CEDEX 2
Site : .
Auteur : Messieurs LEFEBVRE et MOREL
Mél : christophe.lefebvre@ac-strasbourg.fr et franck.morel@ac-strasbourg.fr
  Le numérique peut aider l’école dans l’accomplissement de ses missions fondamentales : instruire, éduquer, émanciper et former les enfants d’aujourd’hui pour qu’ils deviennent les citoyens épanouis et responsables de demain. Il permet notamment de développer des pédagogies différenciées, de renforcer l’interactivité des cours, d’encourager la collaboration entre les élèves et le travail en autonomie ou encore d’offrir des possibilités nouvelles pour les élèves en situation de handicap. Faire entrer l’école dans l’ère du numérique c’est apprendre et enseigner autrement, pour favoriser la réussite de tous. Pour ce faire, la formation de l’ensemble du personnel est un facteur clé de réussite. En outre, les élèves et les parents doivent être associés dans cette démarche.

  Plus-value de l'action
  • D’avoir un référent numérique à part entière, en plus de la personne ressource au numérique et de l’administrateur scolastance • D’avoir créé un groupe de travail composé d’acteurs permettant une richesse et une complémentarité des compétences numériques.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Tous les élèves de l’établissement, les familles et l’ensemble du personnel
  A l'origine
  S’agissant de l’éducation numérique, dans le dernier cycle d’études PISA de 2009, la France se situe au 10e rang sur les 16 pays de l’OCDE étudiés pour le niveau de compréhension de l’écrit électronique chez les élèves. Une étude récente de la Commission européenne montre qu’elle se situe seulement dans la moyenne en termes d’usage du numérique dans l’éducation, souvent loin derrière les pays les plus avancés… La LOI n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République fait du numérique un des piliers de cette refondation afin de faire « entrer l’école dans le 21ième siècle ». Article 164 : Contribuer au développement de projets innovants et à des expérimentations pédagogiques favorisant les usages du numérique à l'école et la coopération. Pour ce faire, la formation de l’ensemble du personnel est un facteur clé de réussite. En outre, les élèves et les parents doivent être associés dans cette démarche. Le lycée Professionnel des Métiers Charles STOESSEL, le seul lycée classé « sensible » de l’académie de Strasbourg, s’inscrit pleinement dans ce projet « d’établissement numérique innovant». En effet, sa participation au projet européen QALEP, un guide d’auto-évaluation d’établissement garantissant l’assurance qualité de l’enseignement et de la formation professionnels, prend en compte ce besoin d’adapter la formation des personnels aux évolutions nécessaires du système éducatif et de son public. Faire entrer l’école dans l’ère du numérique va permettre de : - Réduire les inégalités sociales numériques - Développer des pratiques pédagogiques diversifiées - Renforcer le plaisir d’apprendre et d’aller à l’École - Permettre aux élèves de s’insérer dans la société en tant que citoyens et dans la vie professionnelle - Favoriser l’implication des parents dans la scolarité de leurs enfants Le numérique peut aider l’école dans l’accomplissement de ses missions fondamentales : instruire, éduquer, émanciper et former les enfants d’aujourd’hui pour qu’ils deviennent les citoyens épanouis et responsables de demain. Il permet notamment de développer des pédagogies différenciées, de renforcer l’interactivité des cours, d’encourager la collaboration entre les élèves et le travail en autonomie ou encore d’offrir des possibilités nouvelles pour les élèves en situation de handicap. Faire entrer l’école dans l’ère du numérique c’est apprendre et enseigner autrement, pour favoriser la réussite de tous.
  Objectifs poursuivis
  - Structurer le volet numérique du projet d’établissement, devenir un établissement « numérique responsable» - Former et accompagner la communauté éducative, les élèves, les parents dans l’usage des TICE Plus-value(s) attendue(s): - Le développement des projets pédagogiques et éducatifs innovants : utilisation de manuels scolaires numériques, de ressources numériques (podcasts…), évaluation par compétences à l’aide des outils numériques, création d’un journal numérique d’établissement… - Le développement de l’usage des outils numériques (augmentation de la communication de l’ensemble du personnel, élèves, parents), de l’autonomie et du personnel formé (maintenance de l’outil, évolution du système, choix des applications pédagogiques, veille informationnelle disciplinaire numérique…)
  Description
  1. Descriptif du projet innovant actuellement mise en place : L’action retenue dans le cadre de notre projet se décline par la création : • d’un groupe de travail : le comité de pilotage du numérique et de l’innovation Il permet la mise en place d’un autre dispositif de concertation pédagogique, éducatif et d’accompagnement du personnel, des élèves et des parents de l’établissement. Sa composition: - Le Référent Numérique – Coordonnateur du groupe - Le Personne Ressource au Numérique - Un professeur en Electronique - Un professeur en Dessin Technique - Un professeur documentaliste - Un Conseiller Pédagogique d’Education • de formations sur les usages des outils numériques : - du personnel TOS à l’usage de l’ENT - du personnel enseignant et de la vie scolaire à l’usage pédagogique et éducatif des nouveaux outils numériques - des élèves par une « éducation » au numérique et une sensibilisation aux usages responsables d’internet et des réseaux sociaux - des parents par une sensibilisation à l’ENT, aux dangers d’internet et à la manipulation d’outils numériques
  Modalité de mise en oeuvre
  2. Modalités d’organisation: L’action se déroule de la façon suivante : a) Mise en place d’un Référent Numérique dans l’établissement sous lettre de mission b) Naissance du Comité de pilotage du numérique et l’innovation c) Conception et déploiement d’un questionnaire TICE élève et enseignant Il s’agit ici d’établir un diagnostic de l’établissement (auto-évaluation), c’est un levier permettant un changement des pratiques. L’étude du questionnaire élève va permettre d’établir un état des lieux au niveau : - du matériel numérique possédé et partagé dans la famille - de l’usage personnel des TICE L’étude du questionnaire enseignant va permettre d’établir un état des lieux au niveau : - du matériel numérique possédé - de l’usage personnel et professionnel des TICE - de la perception globale de l’utilisation des TICE - du niveau de formation et de certification des TICE d) Organisation du « volet Numérique » du projet d’établissement, devenir un établissement « numérique responsable» - Structurer l’usage du numérique o Ecrire une charte d’usage des TICE o Définir les choix des matériels et équipements du lycée (investissement à venir) o Analyser les demandes d’équipement ou les demandes de renouvellement de matériels numériques o Organiser la gestion du parc des nouveaux outils numériques o Suivi des innovations par le groupe TICE o Créer un espace permettant la mise en place d’un laboratoire multimédia (la boîte à idées) - Développer la communication interne et externe o Ajouter un volet numérique sur le site internet du lycée o Développer la communication interne et externe par le développement de l’ENT - Développer les apprentissages des élèves avec le numérique o Créer un espace multimédia au CDI o Mise en place d’actions de sensibilisation et éducation aux médias numériques (Internet, Médias sociaux…) et aux technologies nomades (clés, téléphone portable, tablettes….) - Assurer la formation de la communauté éducative o Participation de l’établissement à la formation des parents notamment en début d’année scolaire (sensibilisation à Scolastance, aux usages responsables d’internet et des réseaux sociaux, manipulation d’outils numérique) o Suivi régulier d’actions de formations pour les enseignants et la vie scolaire sur les usages du numérique o Suivi régulier d’actions de formations pour le personnel TOS sur les usages du numérique e) Formation du personnel TOS à l’usage de l’ENT f) Accompagnement des enseignants et de la vie scolaire à l’élaboration de projets pédagogiques et éducatifs innovants (Former au et par le numérique) g) Action de sensibilisation à l’usage de scolastance pour les familles h) Actions de sensibilisation à l’usage responsable d’internet et des réseaux sociaux (enseignants, élèves, familles).
  Trois ressources ou points d'appui
  • Rapport FOURGOUS : Apprendre autrement à l’ère du numérique (février 2012) http://www.refondonslecole.gouv.fr/wp-content/uploads/2012/07/rapport_fourgous_apprendre_autrement_a_l_ere_numerique_fevrier_2012.pdf • Rapport de l’IGN-IGAENR : suivi de la mise en œuvre du plan DUNE (juillet 2012) http://cache.media.education.gouv.fr/file/2012/05/8/Rapport_IGEN-IGAENR_2012-082_plan_developpement_usages_du_numerique_225058.pdf • Faire entrer l’école à l’ère du numérique (13 décembre 2012) http://www.education.gouv.fr/cid66449/faire-entrer-l-ecole-dans-l-ere-du-numerique.html • Discours de Jean-Marc Ayrault aux recteurs et directeurs académiques des services de l’Education nationale (23 aout 2013) http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/discours-de-jean-marc-ayrault-aux-recteurs-et-directeurs-academiques-des-services-d • Rapport IGEN-IGAENR 2013-073 La structuration de la filière du numérique éducatif : un enjeu pédagogique et industriel (24 septembre 2013) http://cache.media.education.gouv.fr/file/2013/46/0/2013-073_Numerique_educatif_271460.pdf • Académie de Strasbourg : dossier de presse Rentrée 2013 http://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/acad/Actualites/Communiques_de_presse/Dossier_de_presse_de_rentree_2013.pdf
  Difficultés rencontrées
  Les freins peuvent être : • Pédagogiques : l’intégration des outils numériques en classe n’est pas suffisamment suivi d’un changement de pratiques pédagogiques • Techniques : les outils numériques coûtent chers et sont difficiles à intégrer dans un réseau informatique d’établissement • Juridiques : les questions des droits d’auteurs dans le monde numérique et l’usage responsable d’internet (protection des données personnelles…)
  Moyens mobilisés
  Tablettes numériques, TNI, baladeurs numériques, scolastance… de l’établissement
  Partenariat et contenu du partenariat
  .
  Liens éventuels avec la Recherche
  Si le développement des usages du numérique est essentiel à l’accroissement de l'efficacité pédagogique du système, cet objectif sera atteint seulement si les enseignants et l'encadrement sont correctement préparés et accompagnés au plus près de leur activité (Rapport IGEN-IGAENR 2013-073, la structuration de la filière du numérique éducatif: un enjeu pédagogique et industriel, 24 septembre 2013). En effet, les résistances matérielles, techniques, pédagogiques, didactiques, mais aussi culturelles et sociales peuvent être levées par des plans de formation. MISE EN PLACE DE FORMATIONS AU ET PAR LE NUMERIQUE Les objectifs de ces formations sont : - de savoir maîtriser les outils sur le plan technique - de mettre le numérique au service des apprentissages en classe, de créer des ressources pédagogiques - d’utiliser les services de communication pour mieux impliquer les familles. Cette formation a elle-même recours aux technologies numériques. 1. Constat et analyse de départ : D’après le rapport FOURGOUS (avril 2012), il existe quatre étapes principales de l’intégration des outils numériques par les enseignants : Sources : Mission Fourgous La majorité des enseignants utilisant les outils et ressources numériques en classe se situent dans les deux premières étapes, ce qui signifie que les TICE n’ont pas d’influence notable sur la pédagogie. Afin de réaliser un changement pédagogique, la formation proposée doit susciter, chez les professeurs à l’étape 1 et 2, l’envie de faire évoluer leurs pratiques vers les étapes 3 et 4. 2. Les enjeux de ces formations : Faire les mêmes choses autrement… ou faire d’autres choses ? Marcel LEBRUN - « Apprendre et enseigner à l’ère numérique - Conférence TiceAlpes - juin 2012 « Introduire les technologies numériques à l’école, ce n’est pas simplement faire les mêmes choses autrement, c’est une manière de repenser tout l’enseignement » Serge Tisseron, « l’enseignant, un guide pour introduire le numérique à l’école », conférence pour Ludovia le 1er février 2012. La plus-value pédagogique des usages du numérique est donc indissociable d’un changement pédagogique. Les enseignants doivent adapter leurs pratiques pédagogiques aux nouvelles technologies. L’utilisation des outils numériques, notamment nomades comme la tablette numérique, commencent à apporter de nouvelles modalités d’apprentissage privilégiant l’activité de l’élève (mises en situation concrète, recherches par essai /erreur, démarches d’auto évaluation) en permettant en plus la confrontation entre pairs et l’activation de processus de métacognition nécessaires à l’apprentissage. La mise en activité des élèves est un enjeu central dans la transition vers un enseignement fondé sur le numérique, à travers des démarches permettant aux élèves d’exprimer leur potentiel de créativité, leur curiosité et leur désir d’agir sur leur environnement quotidien (Etape 4 de la mission Fourgous).
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action (auto-évaluation, évaluation interne, externe) * Le comité de pilotage du numérique et de l’innovation est chargé de la mise en œuvre et du suivi des actions. Chaque réunion du comité de pilotage fait l’objet d’un ordre du jour ainsi que d’un compte rendu. • La composition du comité est fixée en début d’année scolaire. Tout le personnel est invité à rejoindre le groupe de travail. • La première réunion permet de répartir parmi ses membres « les différentes responsabilités ». • Le comité se réunit ensuite «à la demande », en fonction des projets en cours, des formations à mettre en place, des bilans à réaliser, des projets à mettre en œuvre… • La durée des réunions est fixée à une heure, hors temps scolaire • Le Référent Numérique est invité aux réunions du Conseil Pédagogique • Une fiche « Demande de formation au et par le numérique » est donnée en début d’année, dans les pochettes de rentrée pour l’ensemble du personnel • Cette même fiche est distribuée aux équipes enseignantes via l’ENT avant et à remettre pendant les conseils d’enseignement • Début juillet, la dernière réunion du comité permet de préparer la prochaine rentrée scolaire à partir des premiers éléments de demande formation réunis • Un bilan d’activité est remis au chef d’établissement en fin d’année scolaire
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : • Gain de motivation • Acteurs de leur apprentissage (démarches d’auto évaluation) • Nouveaux savoirs liés à l’usage des outils numériques • Développement de l’autonomie, de la créativité • Education au numérique : développement de leur esprit critique • Sensibilisation aux usages responsables d’internet et des réseaux sociaux
  Sur les pratiques des enseignants : • Diversification des pratiques pédagogiques • Prise en compte de la diversité des élèves • Individualisation des apprentissages • Mise en place de l’évaluation par compétences • Amélioration de la relation enseignant-élève
  Sur le leadership et les relations professionnelles : La mise en place du comité de pilotage du numérique et de l’innovation complète les instances de l’établissement au plan pédagogique. Ses actions sont en étroite relation avec les travaux du conseil pédagogique, c’est un autre dispositif de concertation. La fonction de Référent Numérique, coordonnateur-animateur du comité de pilotage, crée une nouvelle fonction de coordination, permettant la mise en place d’une autre « responsabilité » dans l’établissement. Les membres du comité apparaissent comme des formateurs pour leurs pairs, les élèves et les parents. Le comité de pilotage du numérique permet : • une dynamique collective de travail • un partage de connaissances et des compétences • une transformation effective des motivations et des attitudes Enfin, les travaux du comité prennent en compte ce besoin d’adapter la formation des personnels aux évolutions nécessaires du système éducatif et de son public. Le premier travail du comité a été l’élaboration d’un questionnaire d’usage des TICE pour le personnel enseignant et les élèves : c’est une démarche d’autoévaluation. Ceci apparait comme un levier permettant un changement des pratiques professionnelles.
  Sur l'école / l'établissement : Le numérique peut ajouter une plus-value sur l’ensemble du fonctionnement de l’établissement. Personnel enseignant, vie scolaire, personnel administratif, élève, parents d’élèves…, chaque acteur peut bonifier son action par l’intégration d’un outil ou d’une ressource numérique. L’accompagnement de ces acteurs est un facteur clé de réussite.
  Plus généralement, sur l'environnement .




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
GRENOBLE
EVALUATION UNIQUEMENT PAR COMPETENCES EN CLASSE DE 6EME (label 2017)
GRENOBLE
Prof Plus : du co-enseignement à l'enseignement explicite (label 2017)
GRENOBLE
Lire et Ecrire pour Marcher (label 2017 1D)
GRENOBLE
En Quête de Mémoires (label 2017 1D)
GRENOBLE
DESSINE MOI NOTRE ENTREPRISE (label 2017)
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
LILLE
# Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne 2017A
Contexte