Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1025 fois

 

Projet CLAP (classe préparatoire) en STMG au lycée Porte Océane du Havre

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée polyvalent Porte Océane

44 RUE EMILE ZOLA , 76600 LE HAVRE
Site : http://porte-oceane.spip.ac-rouen.fr/
Auteur : François Bossu
Mél : francois.bossu@ac-rouen.fr
  Prendre en charge dès la classe de première et durant deux années des élèves volontaires afin de les amener à poursuivre des études supérieures les plus ambitieuses possibles en fonction de leurs capacités. L’innovation du projet portera essentiellement sur l’interdisciplinarité mise en œuvre (professeurs d’économie gestion, d’anglais et de philosophie) et l’intervention de partenaires extérieurs (entreprises, classe prépa du lycée des Bruyères de Sotteville-lès-Rouen, École de Management de Normandie). La mise en avant de l’enseignement général dans un projet qui concerne des élèves de la voie technologique est également un élément innovant important.

  Plus-value de l'action
  Le dispositif CLAP (Classe préparatoire) s’appuie sur les deux heures d’accompagnement personnalisé en 1ère et terminale STMG. En plus des objectifs habituels de l’AP, il permet d’améliorer la confiance en soi, le travail personnel mais aussi le travail en équipe et le niveau de culture générale afin de mieux préparer les élèves à poursuivre des études supérieures les plus ambitieuses possibles en fonction de leurs capacités. L’interdisciplinarité du projet CLAP vise à changer le regard que les lycéens de la voie technologique portent sur leur orientation, à les décomplexer pour les rendre plus ambitieux.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  - En 2016-2017 : un groupe de 14 élèves volontaires parmi 75 élèves de Première STMG, et un groupe de 9 élèves sur 83 élèves de Terminale STMG. - En 2015-2016 : un groupe de 11 élèves volontaires parmi 62 élèves de Première STMG, et un groupe de 11 élèves sur 58 élèves de Terminale STMG. - En 2014-2015 : un groupe de 12 élèves volontaires parmi 50 élèves de Première STMG, et un groupe de 6 élèves sur 55 élèves de Terminale STMG. - En 2013-2014 : un groupe de 9 élèves volontaires parmi 50 élèves de Première STMG, et un groupe de 10 élèves sur 70 élèves de Terminale STMG. - En 2012-2013, un groupe de 11 élèves volontaires parmi 70 élèves de Première STMG.
  A l'origine
  - Manque d’ambition des élèves de la voie technologique dans leurs poursuites d’études. - Faiblesses en culture générale. - Peur d’intégrer une classe prépa de type ECT ou DCG.
  Objectifs poursuivis
  Objectifs à atteindre : Décomplexer nos élèves vis-à-vis de l’orientation et améliorer leur niveau de culture générale afin de mieux les préparer à poursuivre des études les plus ambitieuses possibles en fonction de leurs capacités. Autres objectifs : - Connaître les différentes voies de l’enseignement supérieur et plus particulièrement celle de la CPGE ECT. - Approfondir la connaissance des entreprises et des organisations afin de s’y projeter. - Percevoir la corrélation entre le niveau de formation et le niveau de responsabilité d’un poste dans une organisation. - Favoriser l’ouverture culturelle des élèves. - Améliorer leur expression écrite et orale. - Développer la pratique de l’anglais.
  Description
  Prise en charge dès la classe de première et durant deux années des élèves volontaires afin de les amener à poursuivre des études supérieures les plus ambitieuses possibles en fonction de leurs capacités. L’innovation du projet portera essentiellement sur l’interdisciplinarité mise en œuvre (professeurs d’économie gestion, d’anglais et de philosophie) et l’intervention de partenaires extérieurs (classe prépa du lycée des Bruyères de Sotteville-lès-Rouen, la CCI du Havre, des professionnels de différentes entreprises). La mise en avant de l’enseignement général dans un projet qui concerne des élèves de la voie technologique est également un élément innovant important.
  Modalité de mise en oeuvre
  Après la phase de recrutement durant les quinze premiers jours de la rentrée, les enseignants pourront exploiter avec les élèves retenus les différentes actions qui serviront de support pour atteindre les objectifs fixés. EN PREMIÈRE SMTG - Travail réalisé sur toute l’année (1 heure par semaine) avec Mme Cribelier, professeur d’économie gestion et de management en langue anglaise. * Séances de travail sur les différentes voies de l’enseignement supérieur à partir de l’application informatique WebClasseur (passeport information orientation de l’ONISEP). L’objectif étant de permettre aux élèves d’avoir une représentation claire et précise des STS, IUT, Université, CPGE… * Visite du site des Bruyères, rencontre avec des enseignants et des étudiants. L’objectif étant de concrétiser le projet CLAP pour nos élèves et de fixer leur motivation. * Découverte de l’École de Management de Normandie afin de mettre en perspective l’une des finalités de la classe préparatoire. * Travail sur des entreprises locales ou nationales principalement en relation avec le marché international (pratique de l’anglais) afin de permettre aux élèves d’approfondir leurs connaissances des organisations étudiées en économie gestion, de s’y projeter et de mesurer l’importance de l’anglais dans les échanges économiques. * Étude de différents postes afin de percevoir la corrélation entre le niveau de formation et le niveau de responsabilité dans une organisation. Souligner également l’importance de l’expression écrite et orale dans les organisations. * Préparation à l’oral de l’étude de gestion. - Travail réalisé pendant 1 semestre (1 heure par semaine) avec M. Barka, professeur de philosophie. * Ouverture culturelle, initiation à l’art moderne (le ready made), présentation et étude d’œuvres de Duchamp (la Fontaine et la roue de bicyclette)… afin d’approfondir la réflexion personnelle et le sens critique. * Réflexion et discussion sur divers thèmes (littérature, philosophie, histoire). * Production d’une fiche de lecture. - Travail réalisé pendant 1 semestre (1 heure par semaine) avec Mme Perru, professeur d’anglais : * Production orale en anglais sur différents thèmes comme se présenter, découvrir les pays anglo-saxons et leur culture, rechercher un emploi, se loger… ces situations ont donné lieu à des exposés, jeux de rôles, sketchs, role-playing games… EN TERMINALE SMTG La majorité des élèves du groupe de 1ère ont poursuivi en Terminale. Travail réalisé sur toute l’année (2 heures par semaine) avec Mme Vauchel, professeur d’économie gestion et Mme Perru, professeur d’anglais. - Ouverture culturelle, visites de musées, cycle cinéma et conférences. - Travail sur les organisations en français et en anglais. - Travail sur la confiance en soi en anglais. - Participation au concours de management organisé par le lycée Les Bruyères. - Travail sur la connaissance de soi, comment se motiver et mettre en valeur ses compétences. - Finalisation du projet d’orientation, rencontre avec des étudiants de différentes formations. - Accompagnement Admission PostBac - Préparation aux épreuves du baccalauréat (oral du projet, méthodes de révision pour les écrits…). CALENDRIER : - Mise en place du projet en classe de première depuis la rentrée 2012. - Possibilité d’intégrer de nouveaux élèves en première et en terminale pendant toute la durée du projet. - L’alignement des groupes d’AP permet à tout moment de sortir du dispositif des élèves qui ne respectent pas les engagements pour les remplacer par d’autres désireux d’y adhérer. ÉQUIPE ENGAGÉE : - M. Barka, professeur de philosophie. - Mme Perru, professeur d’anglais. - Mme Vauchel, professeur d’économie gestion et de sciences de gestion.
  Trois ressources ou points d'appui
  - La variété des enseignants, notamment l’intervention d’un professeur de philosophie avec des élèves de première. Les élèves réinvestissent ce travail une fois en terminale dans le cours de philosophie. - La rencontre de nos élèves avec les étudiants de la CPGE des Bruyères en début d’année et la participation au forum des écoles. - L’organisation d’un évènement fédérateur en groupe tel que le forum des métiers.
  Difficultés rencontrées
  - Eviter les interventions trop morcelées, 3 ou 4 professeurs sur une année semblent être un maximum à ne pas dépasser. - Avoir un enseignant qui puisse assurer un suivi constant sur l’ensemble de l’année. - Avoir un groupe soudé dès le départ avec une véritable dynamique, un objectif commun et une envie de progresser. - Difficultés de trouver un créneau disponible pour accompagner les élèves à des sorties culturelles ou à des visites d’entreprises.
  Moyens mobilisés
  2 heures par semaine par groupe (1groupe en 1ère et un en Tale) d’une dizaine d’élèves. Soit pour quatre enseignants environ 100 HSE.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - La classe préparatoire ECT du lycée Les Bruyères de Sotteville-lès-Rouen. Les élèves et les étudiants ont pu échanger durant les 2 années. - Différentes entreprises ou organisations de la région Havraise pour l’organisation du forum des métiers et des interventions durant l’année.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS - Amélioration du niveau des élèves (dans toutes les matières et notamment les disciplines générales). - Implication plus importante des élèves dans leur projet d’orientation. - Augmentation du flux d’élèves vers la CPGE ECT. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS - Les résultats au baccalauréat. - Les poursuites d’études et notamment en CPGE (vœux et admissions dans l’application APB).
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Durant les deux années, des bilans (réunions d’équipe, entretiens individuel et questionnaires) ont été réalisés, ils ont permis de faire le point sur le fonctionnement du dispositif et le degré de satisfaction des élèves et des enseignants. Le suivi des résultats scolaires, bulletins, notes aux épreuves anticipées (étude de gestion, français et projet) a été régulier et a montré une forte implication des élèves du CLAP dans leur scolarité. Ces élèves ont été fiers de participer à ce projet et ne regrettent absolument pas leur choix. La dernière évaluation portera sur l’orientation définitive de ces élèves mais il est encore trop tôt pour le voir (5 élèves ont fait un vœu pour la CPGE dans APB). Concernant l’orientation vers la CPGE-ECT : - fin 2013 aucun élève n’avait fait ce vœu, - fin 2014 plusieurs élèves avaient mis cette classe dans leurs vœux APB mais sans le placer en 1ère position, - fin 2015 un élève a été pris en CPGE-ECT à Bordeaux, - fin 2016 un élève a été pris en CPGE-ECT aux Bruyères à Sotteville-lès-Rouen. - fin 2017 un élève a été pris en CPGE-ECT aux Bruyères à Sotteville-lès-Rouen. Cette année, dès la classe de 1ère, plusieurs élèves ont pour objectif de poursuivre en classe préparatoire.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Le CLAP leur a permis de : - S’impliquer davantage dans leur scolarité et leur orientation. - Retrouver le gout de l’effort. - Améliorer la confiance en soi. - Créer une véritable dynamique au sein de la voie technologique. - Rayonner à l’intérieur comme à l’extérieur de l’établissement. - Et pour la première fois depuis plusieurs années, un élève de notre lycée a été accepté en prépa ECT à Sotteville-lès-Rouen.
  Sur les pratiques des enseignants : Amélioration du travail en équipe. Rencontre entre un professeur de philosophie et des élèves de première.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Création d’une certaine dynamique au sein de la voie technologique.
  Sur l'école / l'établissement : - Amélioration de l’image de la série technologique auprès des élèves de STMG, également auprès de ceux de la voie générale mais aussi auprès des autres établissements scolaires (collèges et lycées). - Amélioration de l’image global de l’établissement. - Certains élèves viennent s’inscrire dans notre établissement en STMG pour suivre le CLAP.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant.
CAEN
J'intègre le dispositif "MTA pour les MTA" à l'école EMPU Henri Sellier à Colombelles 2018A
PARIS
2018CEFG# LEARNING BY DOING:enseignants et élèves produisent des documents multimédia en maths.
LILLE
# 2018 E - Les mini-conférences scientifiques au cycle 3 : « Sciences, on tourne ! »
REIMS
Apprendre autrement avec le jeu vidéo Minecraft® ou comment l’utilisation du jeu vidéo en classe peut participer à la validation des compétences du socle, 2018A
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte