Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1240 fois

 

Mise en œuvre de groupes de compétences en anglais en seconde professionnelle Bac Pro industriel et tertiaire.

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Lycée polyvalent Clément Ader

CÔTE ARISTIDE BRIAND , 27305 BERNAY CEDEX
Site : http://www.lyceeader-bernay.fr
Auteur : Jason MAUCOLIN
Mél : ce.0271581X@ac-rouen.fr
  Face à l’hétérogénéité des élèves sortant de collège et au peu de motivation pour l’apprentissage de l’anglais, le lycée Clément Ader a opté pour un fonctionnement en groupes de compétences : mêlant des élèves de filières variées (hôtellerie, chaudronnerie, usinage, commerce...) répartis en fonction de leurs points forts et de leurs besoins, les élèves apprennent à un rythme renforcé (plus d’heures de cours sur un nombre condensé de semaines sur l’année) avec en ligne de mire des projets concrets, allant de simples séjour à des stages à l’étranger.

  Plus-value de l'action
  Ce projet est d’abord le travail de fond d’une équipe d’enseignants motivés pour apporter une solution aux difficultés d’apprentissage de l’anglais en lycée professionnel et pour considérer de façon individuelle les niveaux hétérogènes des élèves.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  2nde Baccalauréat professionnel Chaudronnerie Industrielle, Commerce, Cuisine, Gestion-Administration, Service, Systèmes Électroniques et Numériques, Usinage) soit 140 élèves.
  A l'origine
  Désintérêt pour la discipline, forte hétérogénéité résultant en un nivellement par le bas des exigences pédagogiques, peu d’attrait pour l’anglais professionnel et peu de mobilité. Hétérogénéité également entre les filières, avec de fortes différences de valorisation.
  Objectifs poursuivis
  Initier un intérêt pour la langue en concentrant l’enseignement sur les compétences des élèves, raccrocher les élèves les plus en difficultés tout en permettant aux élèves plus à l’aise d’approfondir leurs connaissances. A terme, privilégier le départ en stage dans des pays anglophones, inciter à une mobilité individuelle. Au point de vue scolaire, améliorer les résultats aux examens et favoriser une rencontre des différentes filières. Le principe retenu est de ne pas évaluer les élèves en début d’année en-dehors d’une mise en place des compétences. Les notes classiques sont donc abandonnées au projet de validation de compétences.
  Description
  -
  Modalité de mise en oeuvre
  Mise en place de barrettes d’enseignement mêlant 8 groupes sur les 6 classes. Le calendrier de l’année est revu, avec 4 heures hebdomadaires au lieu de 3, sur 22 semaines concentrées sur l’année.
  Trois ressources ou points d'appui
  - La participation du corps d’inspection (IEN et inspecteur général) pour la mise en place des contenus. - L’apport d’une assistante américaine, permettant de développer des cours spécifiques. - Les expérimentations menées en lycée général, même si elles n’ont pas été directement adaptables en voie professionnelle.
  Difficultés rencontrées
  - L’absence de note est un facteur « anxiogène » pour les élèves, leur famille et les équipes pédagogiques. - La nécessité de lisser les périodes de formation en milieu professionnel dans toutes les filières, alors que les périodes d’activités professionnelles ne sont pas forcément les mêmes. - Les possibilités de réaliser des stages à l’étranger sont limitées par l’âge des élèves.
  Moyens mobilisés
  4 heures supplémentaires sont nécessaire sur la dotation du lycée. L’investissement d’une assistante américaine permet d’enrichir l’expérience menée. Quatre types de salles sont disponibles en même temps pour les quatre groupes, proposant un système audio, un système de vidéoprojection, une salle informatique et une salle de cours classique, utilisables en fonction des activités proposées. Le travail en équipe indispensable à la bonne coordination des groupes est rémunéré en heures supplémentaires.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Aucun
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS : - Des progrès significatifs de la part des élèves les plus faibles. - Motivation des élèves. - Découverte et respect des autres filières. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS : - Les résultats aux évaluations. - L’intérêt des élèves pour la discipline (absentéisme, actions diverses).
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L’homogénéité des résultats dans toutes les filières montre bien que la mixité est un vecteur indispensable d’intégration dans l’établissement. Où les écarts étaient très en-deçà des attentes, les différences ont été gommés (2nde Technicien d’Usinage en 2012 : les moyennes des élèves s’échelonnaient de 03 à 08/20 ; en 2016, elles vont de 08 à 16/20). Les indicateurs mettent en évidence l’absence d’érosion des résultats pour les élèves passés en première. Les élèves ont donc globalement acquis les bases nécessaires à leur réussite dans la classe supérieure, année de la certification intermédiaire. Plus globalement sur les résultats aux baccalauréats professionnels, si des efforts restent à réaliser pour atteindre les moyennes nationales, l’impact montre une hausse régulière des résultats aux bacs professionnels : 2012 > 60,45% 2013 > 71,68% 2014 > 68,97% 2015 > 73,13% 2016 > 74,17%
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Le travail par groupes de compétences a permis de raccrocher des élèves en grandes difficultés, et de ne pas perdre les élèves à l’aise. Globalement, le suivi en classe et la participation orale ont été bien meilleurs. - Les résultats sont plus homogènes dans l’ensemble des filières, la première promotion ayant atteint l’objectif du baccalauréat, une progression générale très nette des résultats en bac professionnel montre l’amélioration des notes obtenues par les élèves (71% en 2013, 69% en 2014, 74.6% en 2015). - L’intérêt pour la langue anglaise a progressé, permettant l’ouverture de projets ambitieux à la rentrée 2015 (e-twinning, échanges…) dans le cadre de sections européennes nouvelles.
  Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants apprécient beaucoup le travail d’équipe qui leur a permis d’échanger sur leurs pratiques et qui les amène à définir des objectifs communs.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : La sérénité retrouvée a soudé l’équipe d’Anglais, et a impacté l’ensemble des équipes pédagogiques qui suivent de près ce projet. Cette construction a permis de lancer des débats centrés sur les apprentissages et sur les élèves en conseil pédagogique. L’implication de l’inspectrice de spécialité et d’un inspecteur général ont également beaucoup valorisé l’équipe d’Anglais.
  Sur l'école / l'établissement : La communication de l’établissement autour de ce projet a permis d’ouvrir la réflexion sur l’enseignement autrement et sur l’individualisation de la résolution des difficultés scolaires. Les résultats de cette expérimentation sur la sérénité en classe, la persévérance scolaire et la valorisation des élèves ont permis d’étendre ce mode de fonctionnement aux disciplines Lettres-Histoire-Géographie à la rentrée 2013 et Mathématiques à la rentrée 2014.
  Plus généralement, sur l'environnement Le fait qu’un lycée professionnel se lance dans un projet d’innovation pédagogique relativement complexe et le succès rencontré auprès des élèves et des équipes a ouvert la problématique de la liaison collège-lycée à la voie professionnelle. Les efforts d’ouverture culturelle qui y sont liés ont également intéressé les instances culturelles locales qui proposent des manifestations autour de ce projet.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte