Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 738 fois

 

Une mare dans un environnement urbain

(Expérimentation terminée)
 

Ecole élémentaire Edouard Herriot

6 RUE DES PERETS , 76240 LE MESNIL ESNARD
Site : http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article246
Auteur : Christine BLAISOT
Mél : christine.blaisot@ac-rouen.fr
  Il s’agit d’instaurer un véritable échange avec le collège. Autour d’un thème commun fédérateur, il s’agit de réfléchir à des méthodes de travail afin de préparer au mieux les élèves de l’école qui viendront au collège. Une mare se trouve à proximité du collège. Elle sert de support à des activités scientifiques qui sont au programme de l’école primaire et du collège : étude d’un écosystème, étude de la biodiversité, étude du réseau alimentaire, classification animale. Cette mare permet également d’étudier l’évolution de l’environnement proche : urbanisation d’espaces jadis cultivés, en géographie. Dans le cadre de l’éducation au développement durable, il est possible d’étudier le rôle des mares et les risques liés à leur disparition.

  Plus-value de l'action
  Un vrai travail d'équipe a eu lieu entre professeur des écoles et professeur de SVT concernant les contenus disciplinaires et la démarche scientifique. Les enfants de CM2 et de 6ème ont été actifs et ont collaboré à la découverte de leur environnement proche. L'envie de construire un autre projet l'an prochain est une preuve de la richesse de ce type de ce partenariat.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de CM2 et une classe de 6ème.
  A l'origine
  Pas de réelles relations entre les professeurs de sciences et les professeurs des écoles de CM2.
  Objectifs poursuivis
  Initier un partenariat entre le collège et l’école au travers d’activités scientifiques communes.
  Description
  Une mare se trouve à proximité du collège. Elle sert de support à des activités scientifiques qui sont au programme de l’école primaire et du collège : étude d’un écosystème, étude de la biodiversité, étude du réseau alimentaire, classification animale. Cette mare permet également d’étudier l’évolution de l’environnement proche : urbanisation d’espaces jadis cultivés, en géographie. Dans le cadre de l’éducation au développement durable, il est possible d’étudier le rôle des mares et les risques liés à leur disparition.
  Modalité de mise en oeuvre
  Un club science a lieu au collège Malot le jeudi midi (de 12h30 à 13h15) et réunit des élèves de 6ème et de CM2 volontaires (tous les CM2 sont volontaires !). Le club se réunit toutes les semaines. Le groupe ainsi formé regroupe 30 élèves. Il est constitué de 24 élèves de 6ème et 6 élèves de CM2. Les enfants de CM2 changent toutes semaines : ils sont intégrés à des groupes de 6ème. le club prépare des panneaux d’informations qui sont installés à côté de la mare (sujet de notre projet). Ils portent sur les habitants de la mare (description, dessin d’observation, réseau alimentaire...).
  Trois ressources ou points d'appui
  - Travailler avec un professeur du collège permet d'échanger avec un spécialiste dans sa discipline. Pour un professeur des écoles polyvalent, c'est un vrai point positif. Celaa permet de préparer au mieux les futurs collégiens dans la discipline abordée (démarche, lexique utilisé). - Travailler dans le cadre d'un club ouvert aux élèves de CM2 et de 6ème volontaires permet d'avoir des élèves motivés qui ont réellement envie de travailler sur le thème proposé. Le petit nombre d'élèves de CM2 participant au club chaque fois (6) permet d'avoir un groupe de 24 élèves qu'il est facile d'encadrer. Chaque élève peut alors être actif. - Le club se déroulant au collège, les élèves ont accès à un matériel spécifique dont nous ne disposons pas à l'école : loupes binoculaires, paillasses, vidéo projecteur... De plus, le sujet d'étude (la mare) étant proche du collège, cela nous a permis d'être sur place pour les observations sur le terrain. Plus généralement, les enfants de CM2 se familiarisent avec le collège en tant que lieu d'enseignement. C'est bien mieux qu'une simple visite en fin d'année. Leur travail en partenariat avec des élèves de 6ème leur permet d'aborder la vie au collège du point de vue des élèves, acteurs de leurs apprentissages. Il leur permet de réaliser que des activités leur sont proposées en dehors des cours classiques et qu'ils peuvent ainsi participer à des clubs animés par des professeurs.
  Difficultés rencontrées
  - Le fait d'avoir mené les activités hors du temps scolaire de l'école primaire (12h20 à 13h20) a fait appel au volontariat des élèves et seuls 6 élèves ont pu venir en même temps. Nous nous sommes déplacés avec ma voiture personnelle ; les parents des enfants ayant donné leur accord pour que ce soit possible. Sans cela, il n'aurait pas été possible de venir au collège à pied ou en bus, de manger au collège, de participer à l'atelier « mare » et de repartir pour 13h30 à l'école. Je signale par ailleurs qu'il s'agit de bénévolat de ma part puisque je ne touche pas de salaire pour cette tranche horaire. Quel avenir pour ce type de projet ? Dans quel cadre officiel peut-il entrer ? - Seuls 6 élèves pouvaient participer à l'atelier à chaque fois. Cette contrainte était liée à la capacité de ma voiture ! Afin que tous les enfants volontaires puissent participer, ils n'ont pu venir que deux ou trois fois dans l'année. Le déroulement du projet a nécessité de nombreux ajustements en fonction des travaux réalisés dans le temps imparti chaque semaine. Certaines séances ont également été reportées en fonction d'impératifs : voyages scolaires, intempéries... Toutefois, tous les aspects du projet initial ont toutefois été abordés par les CM2 en classe. - Notre organisation n'ayant été trouvée qu'en cours d'année, l'emploi du temps des professeurs de français, d'histoire et d'arts plastiques pressentis à l'origine du projet ne leur a pas permis de s'intégrer à celui-ci. Seule la biodiversité dans la mare a été abordée en SVT. L'objectif du partenariat est de produire des cartes d'identité des bestioles de la mare proche du collège et d'en faire un recueil ou une affiche pédagogique.
  Moyens mobilisés
  Christine BLAISOT, professeur des écoles Stéphanie AUBIN, professeur de SVT Un professeur de français Un professeur d’arts plastiques Les séances sont préparées ensemble afin de bien établir les objectifs et le déroulement de chacune d’entre elles pour leurs élèves respectifs.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Collège Hector Malot de Mesnil-Esnard : mise à disposition d’une salle de SVT et du matériel nécessaire à l’observation d’échantillons). Municipalité de Mesnil-Esnard : histoire de la mare, plan d’occupation des sols. Cette expérience sert également à la formation des futurs professeurs des écoles puisqu’elle est menée en partenariat avec Madame MARTINET, professeur de biologie à l’IUFM.
  Liens éventuels avec la Recherche
  La classe de CM2 a eu un partenariat avec l'UMR 6143. Le laboratoire a effectué pour la classe des clichés au microscope électronique à balayage des bestioles pêchées dans la mare. Ceci nous a permis de travailler sur la morphologie des pièces buccales et sur le réseau alimentaire de la mare.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS L’acquisition de connaissances disciplinaires et de compétences du socle commun dans le domaine scientifique. Une meilleure connaissance des méthodes employée au collège dans l’enseignement des sciences et de la technologie afin de préparer au mieux les élèves de CM2. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS L’évaluation portera sur les méthodes de travail et les contenus travaillés. Elle portera également sur l’investissement des enfants et la capacité des enseignants d’établissements différents à travailler ensemble.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Notre évaluation porte sur trois aspects du projet : - l'intérêt du projet pour les élèves participants ; - Le contenu et la finalité du projet (lien avec les programmes, production d'un produit fini : des cartes d'identité des bêtes rencontrées dans l'écosystème étudié) ; - le partenariat entre professeur des écoles et professeur du collège et la collaboration réelle dans l'élaboration du contenu et l'animation des séances. L'évaluation porte d'abord sur l'intérêt du projet auprès des élèves. Comme celui-ci s'adressait aux élèves volontaires, ceux-ci auraient pu quitter le projet après quelques séances. Ce ne fut pas le cas. Les enfants de CM2 et de 6ème sont restés toute la durée du projet. Au niveau du contenu, celui-ci répond aux programmes de l'école et du collège avec l'étude de la vie dans un écosystème et la classification animale. Les enfants ont acquis, grâce à ce projet des compétences disciplinaires. Le support utilisé a rendu cet apprentissage concret. La réalisation de cartes d'identité des animaux observés permettra une communication des travaux effectués en commun. Par ailleurs, ce projet a permis aux enfants de primaire de rentrer dans le collège en tant qu'acteur d'un projet commun aux CM2 et 6èmes concernés.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Ce projet portant sur les sciences, les enfants de CM2 et de 6ème ont acquis des compétences disciplinaires sur la biodiversité dans la mare. Ils ont aussi acquis des compétences transversales en travaillant ensemble.
  Sur les pratiques des enseignants : Travailler avec un professeur du collège permet d'échanger avec un spécialiste dans sa discipline. Pour un professeur des écoles polyvalent, c'est un vrai point positif. Cela permet de préparer au mieux les futurs collégiens dans la discipline abordée (démarche, lexique utilisé).
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les relations entre Mme Aubin, professeur de SVT, et moi-même ont été agréables et constructives. J'ai amené le projet que je comptais mener dans ma classe et lui ai proposé le partenariat qui nous a permis de travailler ensemble. Elle a été partante mais la difficulté a été de trouver un créneau horaire. Nous nous sommes rencontrées sur notre temps personnel afin de programmer les rencontres de nos élèves. Il s'est agi d'un vrai partenariat dans lequel chacune a apporté ses compétences.
  Sur l'école / l'établissement : Le projet a créé des liens entre professeur des écoles et de collège et créé une dynamique d'échanges sur les pratiques pédagogiques. Il a aussi ouvert la perspective de projets de ce type avec des professeurs d'autres disciplines comme l'anglais dès l'année prochaine. Se pose la question de la faisabilité de ces projets hors temps scolaire qui dépendent du volontariat des professeurs des écoles...
  Plus généralement, sur l'environnement Notre projet étant un projet sur le thème de l'environnement proche, les enfants des deux établissements ont étudié la biodiversité dans la mare et ont pris conscience de la fragilité de cet écosystème.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte