Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1477 fois
 

LE DISPOSITIF Second Souffle d’Apprentissage « Mars 2013 »

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Ecole élémentaire Ferdinand Buisson

02 RUE FERDINAND BUISSON , 78200 MANTES LA JOLIE
Site : http://www.ien-mantes1.ac-versailles.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=35&Itemid=83
Auteur : Chabeauti Olivier
Mél : 0781465u@ac-versailles.fr
  Partant du constant que certains élèves des écoles de notre circonscription entrent progressivement dans un processus évident de rejet de l'institution scolaire et perdent alors le sens des règles de base qui organisent leur présence et leur activité à l’école, n’ont souvent aucun lieu ou classe permettant à chacun de réinstaurer un climat scolaire apaisant et de restaurer une estime de soi indispensable à la réussite scolaire et sociale de l’élève ; le dispositif SSA a alors été créé en septembre 2011 afin d'aider ces élèves en souffrance. Le dispositif SSA est une structure adaptée et provisoire d’accompagnement des élèves dans leur retour à l’école en classe ordinaire. Il est donc un lieu intermédiaire dans le temps et dans l’espace. Il permet une prise en charge individuelle de l'élève, adaptée à sa problématique et nécessaire à une réinsertion harmonieuse et réussie dans un établissement scolaire.

  Plus-value de l'action
  Néant
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  5 élèves maximum par sessions du CP au CM2
  A l'origine
  Une nouvelle structure pour les élèves en difficulté a été proposée : le Dispositif Second souffle d’Apprentissage (SSA). Cette idée est née du constat suivant : certains élèves du primaire ne peuvent bénéficier des structures et réseaux d’aides existants et les réponses qui pourraient leur être données en termes d’adaptation de la scolarité ou de soutien individualisé sont insuffisantes ou inappropriées. Alors que dans le secondaire, des classes relais ont été créées il y a plusieurs années et continuent de se développer, des structures adaptées et spécifiques n’existent quasiment pas au primaire. Pourtant, on repère des enfants pour qui une poursuite de la scolarité ordinaire semble raisonnablement possible mais qui ne peuvent en bénéficier pleinement du fait de leur difficulté à trouver « sereinement
  Objectifs poursuivis
  Prévenir la déscolarisation. Permettre aux élèves de retrouver une confiance en eux et en l’adulte. Poursuivre les apprentissages avec la souplesse nécessaire, en restant dans un cadre scolaire. Retrouver sa classe sans avoir été déscolarisé.
  Description
  Le Dispositif SSA n'accueille pas les mêmes élèves que les autres dispositifs existant à l’école, comme la classe d’adaptation, des CLIS, … auxquels ils ne substituent pas.
  Modalité de mise en oeuvre
  - Les élèves qui relèvent de ce dispositif sont signalés par l’école (avec dossier à compléter). L’entrée des élèves est décidée par une commission. L’élève est alors admis pour une période de 7 semaines minimum, renouvelable le cas échéant une fois. - Les élèves accueillis restent inscrits dans leur école d’origine.
  Trois ressources ou points d'appui
  - L’Inspectrice de l’Education Nationale et Conseillère pédagogique de circonscription - Les différents dispositifs existants : classe parenthèse et classes relais
  Difficultés rencontrées
  - Le suivi des élèves après le passage en Dispositif Second Souffle d’Apprentissage - L’absence de plateau technique (psychologue scolaire – psychiatre)
  Moyens mobilisés
  Un enseignant du 1er Degré est recruté à temps sur ce poste à profil dont la candidature est validée par l'IEN puis nommé par le Directeur Académique.Une classe est mise à disposition de l'enseignant. Le directeur est en charge du bon fonctionnement de ce dispositif.
  Partenariat et contenu du partenariat
  L’Inspectrice de l’Education Nationale, un Conseiller pédagogique généraliste, un enseignant du dispositif second souffle d’apprentissage, les référents Éducation Nationale de l’élève, assistantes sociales, la Réussite éducative.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Par une équipe pluridisciplinaire composée de l’Inspectrice de l’Education Nationale, d’un enseignant spécialisé, une assistante sociale scolaire, une psychologue scolaire, un médecin scolaire, une enseignante spécialisée (maître E). L ‘équipe est apte à évaluer la situation de l’enfant et peut intervenir en situation au sein de l’établissement ; elle peut apporter de l’aide aux équipes des établissements et avoir des entretiens réguliers avec la famille et/ou l’élève. Par l’évaluation continue, par l’intégration progressive en classe, par le suivi des élèves.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L ‘équipe est apte à évaluer la situation de l’enfant et peut intervenir en situation au sein de l’établissement ; elle peut apporter de l’aide aux équipes des établissements et avoir des entretiens réguliers avec la famille et/ou l’élève.  L’évaluation continue : chaque compétence travaillée en classe est évaluée par le biais du cahier du jour. Ainsi, après une analyse initiale des compétences de l’élève, on peut évaluer les progrès réalisés. - L’intégration en classe : la réalité reste la classe. Pour ces élèves le plus important est de préparer au mieux ce retour. De ce fait, une intégration progressive est mise en place au sein de l’école pour certains élèves. Ces temps d’intégration permettent d’avoir un retour immédiat sur les aptitudes des élèves à retrouver le groupe classe.  Le suivie des élèves : après le passage des élèves au sein du dispositif, un suivi est mis en place pour accompagner les élèves dans leur retour en classe. L’enseignant du dispositif se déplace dans les différentes classes d’accueil et rencontre les équipes enseignantes de ces écoles afin d’évoquer l’intégration des élèves.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Redynamisation. - L’élève réinvestit mieux sa scolarité - Remise à niveau, les acquis des élèves sont revalorisés - l’élève est réconcilié avec lui-même et avec l’institution et le système scolaire - les problématiques familiales et personnelles sont abordées et traitées - des contraintes et obligations du métier d’élèves sont réapprises et consolidées
  Sur les pratiques des enseignants : - Le dispositif, encore plus que les classes ordinaires oblige à différencier davantage ce qui signifie savoir analyser et ajuster sa pratique de même que l’environnement d’apprentissage de façon à tenir compte des préalables et caractéristiques singuliers de ces élèves au regard d’un objet d’apprentissage particulier.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : L’enseignant « second souffle d’apprentissage » oblige par sa pratique les autres enseignants à se pencher sur leur pratique personnelle vis-à-vis de ce profil d’élèves, dont le comportement et la problématique personnelle les éloignent momentanément des apprentissages. Il est directement impliqué dans la conduite de la classe, la mise en œuvre et l’évaluation régulatrice des élèves, et travaille en étroite collaboration avec l’IEN de la circonscription responsable du pilotage de cette structure. Il collabore, avec l’IEN, à la construction d’outils d’analyse et de suivi de ce dispositif. Il collabore avec les enseignants titulaires des classes dans lesquelles sont inscrits les élèves, et assure un lien permanent, afin de créer les conditions d’un retour réussi. Il facilite la progression des apprentissages, conçoit et élabore des situations adaptées au profil de chaque élève, sans perdre de vue leur réintégration dans leur classe d’origine. Il est un acteur déterminant dans la réhabilitation de l’élève dans le travail.
  Sur l'école / l'établissement : Ce dispositif rend nécessaire et permet le travail en collaboration entre tous les enseignants de l'école Buisson qui se mobilisent autour de ce projet tourné vers la réussite éducative et la continuité scolaire. Le directeur a ici un rôle prépondérant dans la communication, les conduites pédagogiques et la réflexion autour de l'enfant et avec tous les partenaires éducatifs.
  Plus généralement, sur l'environnement Une équipe motivée, une pédagogie individualisée, des outils adaptés permettent une collaboration étroite avec l’école d’origine de l’élève, les parents et les services et partenaires extérieurs.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte