Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1214 fois

 

Changer de paradigme pour une éducation humanisante mars 2013

(Expérimentation terminée)
 

Collège Marie Curie

1 RUE CONSTANT PILATE , 92331 SCEAUX CEDEX
Site : professeurformateur.unblog.fr
Auteur : Estermann Audrey
Mél : esteraude@gmail.com
  Je propose quelques pistes pour essayer de sortir des explications réductrices de « la crise de l‘enseignement ». Il s’agit avant tout d’un changement d’état d’esprit, qui nécessite d’envisager l’acte d’enseigner comme une maïeutique et l’enseignant comme un accompagnateur pour former les élèves à la complexité du monde. Les méta-savoirs deviennent le centre de la transmission pédagogique, comme la possibilité d’apprendre à apprendre, de devenir autonome. Innover, créer deviennent des piliers importants d’une pédagogie de la coopération, une éducation où savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir vivre ensemble se mêlent joyeusement.

  Plus-value de l'action
  Changer de paradigme est possible en se changeant soi-même, en changeant de posture. Eduquons à la joie, à la solidarité pour le monde de demain. Veillons à ce que chaque élève puisse devenir un acteur conscient, créateur, responsable et autonome face à son avenir, donnons-lui la possibilité de s'épanouir individuellement et collectivement, et apprenons-nous lui à être en paix avec lui-même, avec les autres et avec son environnement.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Classes de collège, tous niveaux confondus.
  A l'origine
  Une prise de conscience que les choses évoluent, qu’il n’est plus concevable d’enseigner comme on a été enseignés. L’école n’a plus le monopole des connaissances, elle n’est plus qu’une organisatrice de savoirs souvent acquis à l’extérieur.
  Objectifs poursuivis
  L’objectif affiché est un changement de paradigme qui doit concerner de façon globale la manière d’enseigner pour mieux y intégrer la coopération, la démocratisation, la créativité, l’initiative, l’autonomie. Tout cela nécessite une posture différente vis-à-vis des élèves et du savoir : apprendre à apprendre, libérer la parole, innover, donner la possibilité à chaque enfant d’être heureux en franchissant le seuil de la classe. Le pédagogue conduit l’apprenant hors des sentiers battus et permet à l’enfant de découvrir des chemins à explorer, d’aller vers un plus-être, pour faire une expérience poétique de la vie. La créativité est une façon de vivre, d’être au monde, de penser son environnement dans un processus collectif de savoirs partagés et mutualisés.
  Description
  Il s’agit d’une approche globale qui peut intégrer des éléments particuliers de didactique. Ces éléments, ne sont que des outils, dont je fais pêle-mêle la liste car chaque élément n’a de valeur que par rapport à un ensemble. Il n’y a pas de hiérarchie : - plus de notes chiffrées, mais des compétences avec une utilisation très personnelle du socle des compétences, qui est assez figé. - un cahier de lectures ouvrant sur la culture, l’expression personnelle, un cheminement libre à travers une lecture, des lectures à haute voix envoyées par courriel. - des projets qui mobilisent les élèves en équipes (participation à des concours d'écriture) - externaliser le plus possible (sorties, personnes extérieures à l’établissement (intervenants, parents). - une boite aux lettres, lien personnel avec le professeur pour des travaux ou des questions (courriel), pouvoir être toujours « en ligne » avec les élèves et les parents. - deux lieux : le CDI et la salle classe pour partager les élèves en équipes, laisser une grande liberté de va et vient dans l’établissement aux élèves. - libérer du temps pour toute initiative venant de l’élève (lectures, audition de piano, travail manuel…) -instaurer des rituels au début du cours (citations philosophiques, lectures à haute voix). - un blog pédagogique mettant à jour toutes mes trouvailles pédagogiques et celles des autres. - prendre l’élève pour une personne pensante, valoriser le suivi individualisé par la coopération. Exprimer son intérêt et son admiration pour le travail demandé quand celui-ci montre une forte implication de l’élève. - donner le droit à l’erreur, évaluer en aidant, en accompagnant. - proposer des sorties et des voyages. - se mettre à une évaluation valorisante et personnelle lors des corrections. - pratiquer l’écoute active. - suivre les conseils des professeurs d’EPS et d’arts plastiques dans leur façon d’aborder la pédagogie. - Instauree des BIP (brigades d'intervention poétique) les élèves récitent en équipe des poèmes dans la rue de la ville ou sillonnent à travers l'établissement.
  Modalité de mise en oeuvre
  Aucune, juste de l'inventivité pour faire tenir l'innovation dans le cadre figé de la structure scolaire. Projet mis en place dans un bon établissement, où les enfants sont sages, mais très souvent consommateurs.
  Trois ressources ou points d'appui
  Livres : Ecole changer de Cap, collectif contribution à une école humaniste, Faire travailler les élèves à l’école, Grandserre et Lescouarch Textes d’Edgar Morin, Philippe Meirieu, Krishnamurti. Formation de deux ans à l’Université de Cergy Pontoise (2009-2011)
  Difficultés rencontrées
  - La solitude. Ce n’est pas toujours très rassurant l’innovation, il faut à chaque fois se remettre en question. Je suis une des seules à y croire dans mon établissement, malgré les réussites, la demande des élèves, il n’y a pas d’envie collective, juste quelques emprunts. Le manque de pratique de certains élèves qui préfèrent une formation plus standardisée, qui les met moins en danger et qui favorise l’individualisme des performances et non la mutualisation et la coopération. - Mes propres limites, mes compétences, ma patience, mes convictions fortes mais friables devant l’échec, mon envie de revenir aux anciennes méthodes, le tiraillement continuel entre le but et la réalisation, le fait de devoir prendre des risques. - Le carcan des horaires, la standardisation des emplois du temps et le poids du programme, le fait qu’il n’y ait pas d’annualisation du service.
  Moyens mobilisés
  Aucun, sauf pour les sorties, le matériel pour certains concours. Pas besoin de grande technologie pour être créatif et innovant. La caméra, le montage vidéo, le blog de classe sont des possibilités parmi d’autres.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Avec le CDI, qui permet un vrai parcours interdisciplinaire, car la documentaliste est polyvalente.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Mémoires soutenus à L’université de Cergy Pontoise dans le cadre d’un master 2 de formateur en didactique du français. De la récitation à la lecture à haute voix, guide de formation. Postures et tremblements : le carnet de lectures au collège. Tous les élèves veulent travailler. Utopie ou réalité ?Différents visages de la coopération.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évaluation : les élèves deviennent généralement meilleurs par contagion positive dans les autres matières, grande performance sur les élèves en difficulté scolaire (phobie de l’école, dyslexie…) Réussites à de nombreux concours : conseil général, publication (Hatier), festival des jeunes conteurs, prix pédagogique, prix de la langue français au festival du film d’école de Strasbourg.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Je déteste cette question, qui enferme automatiquement sur des résultats tangibles, quantitatifs. Alors que les résultats sont qualitatifs, très différents d’un élève à un autre et ne sont pas toujours perceptibles l’année de l’innovation. On peut dégager cependant quelques éléments tangibles : le développement de l’écoute active, la diminution du stress chez l’élève, une meilleure faculté d’explicitation d’eux-mêmes et des savoirs. La construction d’une vraie confiance en soi, l’utilisation d’une méthodologie à l’oral, l’habitude du travail collaboratif, une meilleure prise de risque contrôlée, des élèves qui osent dire, osent des interprétations personnelles, osent être eux-mêmes.
  Sur les pratiques des enseignants : Certains éléments sont repris par les collègues le carnet de lectures et le BIP (brigade d'intervention poétique) et sont des éléments de respiration dans leur pratique.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Une expérience que tout le monde regarde avec intérêt.
  Sur l'école / l'établissement : Un collège visible à l’extérieur de l’établissement par les prix obtenus
  Plus généralement, sur l'environnement Les parents adhèrent facilement au dispositif.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte