Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1528 fois
 

2014 EMILE : Enseigner dans une autre langue vivante... à l'école primaire - Projet Acad

 

Rectorat de Grenoble

7 PLACE BIR HAKEIM , 38021 GRENOBLE CEDEX 1
Site : cardie
Auteur : Marylène Durupt
Mél : marylene.durupt@ac-grenoble.fr
  Le projet, mis en œuvre auprès des élèves du premier degré sous la responsabilité du DASEN du département de l’école (des écoles) concernée(s), et choisie(s) par ses soins, sera conduit sur le plan des échanges pédagogiques par un groupe de pilotage académique. DANS LA CLASSE: Il s’agit de la mise en place d’un dispositif novateur d’enseignement des langues vivantes étrangères dans l’académie de Grenoble : - la LVE n’est pas enseignée pour elle-même, - une LVE est utilisée pour enseigner d’autres contenus disciplinaires. L’ambition poursuivie est d’ajouter une plus-value aux parcours scolaires des élèves : - pour qu’ils construisent des acquis particulièrement solides en LVE, - en leur donnant la possibilité d’atteindre, dans le même temps de parcours, un niveau plus élevé dans l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Elèves de Moyenne section jusqu’au CM2, suivis par cohortes ou par classes jusqu’à leur entrée en 6ème, pour ce qui est de ce dispositif. aujourd'hui: 2011-2012 : Annecy-le-Vieux (74) 1 classe de CP Barberaz (73) 1 classe de CP/CE1 2012-2013classes des écoles - d’Annecy-le-Vieux (74) - de Barberaz (73) -Montelimar (26) 2 classes de Moyenne section et Grande section -Alissas (07) 3 classes de cycle 3
  A l'origine
  -
  Objectifs poursuivis
  Objectifs : enrichir les compétences des élèves à plusieurs niveaux : - compétences langagières - compétence culturelle - compétence 7 du Socle Commun de Connaissances et de compétences (autonomie et initiative) Objectifs du groupe de pilotage IMPULSER la mise en œuvre de pratiques pédagogiques novatrices pour l’enseignement des LVE au sein de l’académie ACCOMPAGNER les équipes pédagogiques impliquées dans le dispositif MUTUALISER les ressources humaines et matérielles sur le plan académique AUGMENTER le vivier de PROFESSEURS DES ECOLES capables d’enseigner une discipline non linguistique dans la langue (repérage, impulsion, formation) -en veillant à développer leurs compétences linguistiques, didactiques, pédagogiques et culturelles. POSER LE CADRE DU DISPOSITIF -cibler les objectifs et contenus d’apprentissage. -organiser une évaluation des acquis des élèves. ORGANISER LA FORMATION SPÉCIFIQUE des PE impliqués dans le projet : -mise en place d’un stage académique avec l’intervention d’experts, -prévision d’une visite d’étude en Belgique (partenaire déjà identifié et pratiquant cet enseignement depuis de nombreuses années) -possibilités de rencontres pour la mutualisation des expériences et la construction d’outils pédagogiques -échanges réguliers entre acteurs du projet via la plate-forme de formation académique Claroline ANTICIPER LA CONTINUITÉ ÉCOLE - COLLÈGE - LYCÉE : - Cette expérimentation appelle, dans le collège du secteur accueillant ces élèves, que l’enseignement en 6ème offre une suite en disciplines non linguistiques (DNL) enseignées dans la LVE concernée (pour l’heure la langue anglaise seulement). - Cet objectif de cohérence doit mobiliser attention et action des responsables concernés, chefs d’établissement, sous l’autorité du DASEN et en collaboration avec les IA-IPR.
  Description
  -Entrée des classes dans le dispositif : septembre 2012 (certaines ont commencé, en Haute-Savoie comme en Savoie, dès la rentrée 2011) -Mise en place du stage académique : 1er trimestre scolaire 2012-2013 -Visite d’étude et déplacement en Belgique : 2ème trimestre 2012-2013 -Rencontres du groupe de pilotage académique : 1 fois par trimestre -Échanges via la plate-forme de formation Claroline : autant que de besoin, une fois par période au moins. Les dérogations concernent : -L’horaire d’enseignement des langues étrangères dû aux élèves à l’école primaire. Globalisé annuellement à 54 heures, il se voit inclus dans l’enseignement de matières non linguistiques, sur autorisation du DASEN. -La formation continue des enseignants : habituellement départementale, la formation des PE concernée sera organisée, avec l’accord des DASEN, à l’échelle académique pour les regroupements spécifiques. -Évaluation des acquis des élèves en langue vivante et dans la discipline non linguistique : en début de cursus pour une évaluation diagnostique, en cours et fin d’année scolaire.
  Modalité de mise en oeuvre
  IA-IPR de LVE: suivi et accompagnement du projet anticipation de la continuité école / collège commission d’habilitation et de recrutement des enseignants « immersion » IEN: lien avec le collège de secteur commission d’habilitation et de recrutement des enseignants « immersion » formation des enseignants « immersion » : recherche, propositions, mise en place repérage des besoins et des points forts afin de guider la prise de décision du DASEN Équipe de circonscription IEN – CPC - CPD: Élaboration d’outils pédagogiques Suivi des progrès des élèves, (évaluation et analyse) Collecte de matériel ressource Accompagnement de l’enseignant « immersion » Lien avec l’institution et les orientations nationales, académiques, départementales. Directeur (trice) d’école: Lien avec les services de la mairie Organisation des services (enseignants, assistants) Information aux parents (avant l’inscription, en cours d’année…) Information à l’ensemble de l’équipe enseignante Coordination des différentes actions spécifiques à la classe Organisation de la continuité pédagogique au sein de l’école Préparation de la continuité au collège. Professeurs des écoles: Mise en œuvre du programme national en intégrant les objectifs spécifiques d’un projet EMILE (Enseignement d’une Matière par Intégration d’une Langue vivante Etrangère) Prise en compte des contraintes inhérentes au dispositif : travail d’équipe renforcé,décloisonnement des groupes classes Conduite d’une évaluation régulière et fiable P.E. spécialiste LVE: Mise en œuvre de pratiques pédagogiques stimulantes et motivantes pour les élèves s’appuyant sur les pratiques scolaires et culturelles de la langue cible Innover Évaluer Chefs d’établissement des collèges d’accueil: Anticiper la recherche de la ressource humaine pour l’enseignement des DNL (profilage du poste et demande de poste spécifique) Veiller à la certification des enseignants pressentis pour enseigner les DNL Instaurer des partenariats avec des établissements étrangers dans la langue cible DAREIC Accompagnement de l’équipe du projet académique dans la recherche d’exemples similaires, points de comparaison à partir d’exemples variés et diversifiés, objectifs d’échanges, voire de visites à l’étranger. Aide à la mise en réseau entre les différents établissements étrangers partenaires
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  -
  Moyens mobilisés
  -
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  Contact pris avec l'Ifé pour renforcer le dispositif d'évaluation
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  1 L’évaluation des acquis des élèves Elle portera sur - les compétences langagières et linguistiques (attente dans le pilier 2 du socle commun, niveau A2 atteint par TOUS les élèves en fin de CM2, niveau B1 atteint par 80% d’entre eux dans les activités langagières de réception) - les compétences acquises dans les disciplines non linguistiques enseignées - la compétence culturelle - l’autonomie et l’initiative (pilier 7) 2 L’évaluation des professeurs Elle portera sur leurs compétences linguistiques, didactiques, pédagogiques et culturelles. 3 L’évaluation du projet d’accompagnement spécifique Elle portera sur : - la pertinence des contenus d’apprentissage proposés aux élèves, en fonction de leur âge et de leur parcours dans le cycle. - la fiabilité du dispositif d’évaluation mis en œuvre dans les classes (les situations d’évaluation retenues par le PE permettent-elles d’évaluer les compétences visées, sont-elles faciles ou difficiles à mettre en œuvre ?) - la pertinence des outils proposés par le groupe académique de pilotage (sont-ils diversifiés ? ont-ils permis un travail plus efficace ?) - les apports autorisés par les temps de formation, et de regroupements - les solutions construites quant à la poursuite d’études au collège.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Évaluation dans le cadre du comité de pilotage
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : -
  Sur les pratiques des enseignants : -
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : -
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
ORLEANS-TOURS
Ambition écoles / lycée
ORLEANS-TOURS
Les intelligences multiples à l’école
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte