Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2728 fois

 

Classe « sas de décompression »

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Romain Rolland

RUE ROMAIN ROLLAND , 27000 EVREUX
Site : http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article176
Auteur : Nathalie LAGOUGE
Mél : 0271229p@ac-rouen.fr
  Mise en place d’un « SAS de décompression » en fin de journée avec une enseignante supplémentaire de l’école qui récupère les élèves n’étant plus en situation d’apprentissage dans les classes. Elle les réunit dans une salle dédiée afin de régler les éventuels conflits et tente de les remettre au travail et d’apaiser le climat de tension.

  Plus-value de l'action
  Ce projet innovant rend l’équipe plus stable et beaucoup plus soudée face à des comportements d’élèves parfois très difficiles à gérer. La gestion ne se fait plus de manière individuelle mais de manière collective. À un comportement posant problème correspond une réponse que l’on cherche en équipe.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 15 élèves principalement du cycle 3.
  A l'origine
  Certains élèves sont parfois incapables de se concentrer en groupe classe ou ont vécu, des conflits au moment des récréations ou des déplacements au sein ou hors l’école. Faits de violence nombreux hors de la classe.
  Objectifs poursuivis
  Améliorer l’effectivité du travail des élèves les moins disponibles aux apprentissages. Responsabiliser les équipes et les élèves à tous les niveaux. Sous objectifs : Personnaliser les parcours scolaires, Prévention et lutte contre le décrochage scolaire, Favoriser la réussite de tous les élèves, Ramener un climat plus serein dans l’école, Former des futurs citoyens, Faire baisser le nombre de faits de violence ou d’opposition dans ou hors la classe, Améliorer les performances des élèves,
  Description
  Plusieurs élèves arrivent le matin à l’école en apportant leurs soucis extérieurs, il leur faut un certain temps pour être en situation d’apprentissage ce qui crée des tensions au sein des classes. Les lourds problèmes sociaux des élèves rejaillissent bien souvent de façon négative à l’école. L'action prend en compte le contexte socioculturel difficile des élèves par un aménagement du temps scolaire et un travail sur la responsabilisation de chacun.
  Modalité de mise en oeuvre
  En fin de journée, certains élèves sont réunis dans une salle avec l’enseignante supplémentaire afin d’effectuer le travail non fait en classe durant la journée faute de concentration. Des moments de débat sont souvent nécessaires. L’enseignante travaille sur la responsabilisation, la règle, la réparation. Un contrat de respect mutuel a été mis en place au sein de l’école, une réunion de présentation de ce contrat aux familles a eu lieu en janvier, demande d’engagement des parents dans l’action Élection de délégués dans les classes de cycle 3 et réunions organisées au sein des classes et inter-classes. Concertation régulière entre les enseignantes (supplémentaire et titulaire de la classe). Ces élèves seront accueillis sur au moins une période, si les résultats ne sont pas satisfaisants l’action pourra se prolonger.
  Trois ressources ou points d'appui
  Aux actions déjà menées s’est ajoutée la mise en place de débats à visée philosophique. Ils ont permis, par les sujets qu’ils abordent (pourquoi l’école ? qu’est ce qu’un ami ? qu’est ce que le racisme?) et par le dispositif basé sur la parole de s’inscrire dans deux axes : maitrise de la langue et compétences civiques et sociales. La mise en ordre des idées et des synthèses proposées et élaborées par le groupe favorisent la cohésion du groupe et le respect des règles. Il fait le lien avec le travail déjà amorcé dans les classes de cycle 3.
  Difficultés rencontrées
  - Gestion des conflits entre élèves ; - Difficulté à (re)mettre l’élève en situation d’apprenant lors de sons arrivée en classe SAS ; - Manque de temps pour l’élaboration et le suivi de l’action auprès des élèves concernés.
  Moyens mobilisés
  Une salle dédiée Une enseignante soutien
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Coordinateur du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance ville d'Évreux - Police municipale - Parents d’élèves
  Liens éventuels avec la Recherche
  Diverses recherches sur les sites dédiés et MGEN (DVD violence à l’école)
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS Prévention et lutte contre le décrochage scolaire Moins d’absentéisme Moins de violence verbale et physique Meilleure effectivité du travail des élèves LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS Observatoire des faits de violence dans et hors la classe (mise en place d’un cahier de suivi pour l’accueil du matin, réalisation de statistiques). Meilleure communication entre enseignants, entre élèves, entre enseignants et famille. Amélioration des résultats aux évaluations.
  Documents
 
Titre Mon contrat de respect mutuel
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article176
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Les élèves concernés s’adressent de plus en plus à l’enseignante supplémentaire pour régler des problèmes. Les parents et enseignants ont un référent identifié. Les faits de violence physique ont diminué.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les résultats des élèves dépendent de nombreux facteurs et nous ne pouvons savoir quelle part revient à cette action. Les élèves concernés s’adressent de plus en plus à l’enseignante supplémentaire pour régler des problèmes.
  Sur les pratiques des enseignants : Une réflexion commune s’est engagée sur les difficultés récurrentes tant au niveau du comportement social que face aux apprentissages. L’équipe tente de trouver des solutions adaptées à chaque situation. L’enseignante supplémentaire connait très bien les élèves et leur famille. Lorsqu’un enfant n’est plus disponible aux apprentissages et peut être dangereux pour lui-même ou les autres, il est « mis à part » et au minimum deux adultes de l’école (enseignants et/ou directrice) communiquent avec lui et, si nécessaire, avec sa famille pour tenter de trouver des solutions à court ou moyen terme.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Plus grande cohésion dans l’équipe.
  Sur l'école / l'établissement : - Moins de faits de violence physique ; - Climat plus apaisé ; - Élèves difficiles mieux cernés. Ce projet expérimenté depuis 3 ans a réellement porté ses fruits puisque cette année scolaire (2013-2014) la classe SAS n’a que très peu ouvert ses portes. Ceci n’est pas dû uniquement à cette action mais à une réflexion plus globale sur l’amélioration du climat scolaire et par ce biais l’amélioration des résultats des élèves. Ce projet ne se termine pas avec l’année scolaire mais nous mettons cette action « en veille » afin de pouvoir éventuellement réutiliser cet espace selon les besoins des élèves et de l’équipe.
  Plus généralement, sur l'environnement - Les parents connaissent l’existence du projet. Nous recherchons toujours le dialogue avec les familles et faisons parfois appel à d’autres partenaires (Programme de Réussite Éducative par exemple) pour nous aider à résoudre les difficultés.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
AMIENS
60-CHANTILLY-Lycée Jean Rostand- Exercer sa citoyenneté en Europe.
AMIENS
60-BEAUVAIS-Lycée Paul Langevin-La web radio comme support d'apprentissage.
ORLEANS-TOURS
18 - Clg Julien Dumes - Nérondes - Etre bien au collège
ORLEANS-TOURS
18 - Clg Julien Dumes - Nérondes - Apprendre à mieux se connaitre pour apprendre à mieux se respecter
AMIENS
60-BETZ-Clg Marcel Pagnol- De la permanence à l'étude.
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte