Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 59 fois
 

Projet Daly

(expérimentation art.34)
 

Lycée général et technologique Gabriel Fauré

2 AVENUE DU RHONE , 74008 ANNECY CEDEX
Site : http://lycee-faure.fr/
Auteur : CHASSAGNE
Mél : francois.chassagne@ac-grenoble.fr
  Projet Daly d’aide à la rescolarisation d’élèves en grandes difficultés psychologiques (phobie scolaire, anorexie mentale, schizophrénie, autisme). Les élèves volontaires sont regroupés en petit groupe de 12 pour effectuer des ateliers de musique, arts plastiques, cinéma, EPS et Histoire-géographie/EMC. Ce travail en groupe (atelier Daly) est obligatoirement accompagné de soins en hôpital psychiatrique. L’idée est de permettre à chacun de retrouver confiance en lui et de pouvoir se resocialiser. Suite à cet atelier, les élèves intègrent une classe de seconde Daly, première Daly ou terminale Daly avec des cours liés aux programmes moins d'heures et un travail en petit groupe avec un accompagnement fort associé à un suivi pour les soins en hôpital.

  Plus-value de l'action
  Ce projet a été exposé lors d'un colloque national de médecins sur les difficultés rencontrées par les jeunes à l'Ecole. Suite à cet exposé, le Proviseur d'un grand lycée de Toulouse a pris contact avec nous pour élaborer le même type de projet. Nous sommes fiers d'avoir donné naissance à un bébé Daly puisque le nom a été gardé!
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  15 élèves en atelier Daly, 7 élèves en classe de seconde Daly, 11 élèves en classes de premières et terminales.
  A l'origine
  De nombreux élèves brillants ne parviennent plus à trouver le chemin de l'Ecole par phobie scolaire. La classe ordinaire ne fonctionne plus pour eux. Pourtant ils n’ont jamais rencontré de difficultés d’ordre scolaire. Le projet tente d’adapter un mode de fonctionnement qui permet à ces élèves très intelligents mais ayant une grande fragilité psychologique de reprendre confiance en eux.
  Objectifs poursuivis
  Eviter le décrochage scolaire pour ces jeunes en grande difficultés psychologiques. Retrouver une certaine confiance en soi. Permettre à ces jeunes d'accepter leur différence avec une meilleure estime d'eux-même.
  Description
  Le projet Daly permet d’accompagner des jeunes en grandes difficultés psychologiques afin de leur permettre de retrouver une certaine estime de soi et de ne plus craindre le regard des autres. Les élèves débutent par des ateliers à raison de 12 heures par semaine en musique, arts plastiques, cinéma, EPS et histoire-géographie/EMC. L'idée est que le petit groupe classe apporte un soutien au jeune fragile psychologiquement et que le jeune montre toutes ses capacités au groupe lors d'un travail collectif. Après 12 semaines de fonctionnement, le jeune passe en seconde Daly, classe dans laquelle on passe à 12 heures de cours évalués. Pendant toutes ces périodes, l'élève impliqué dans le dispositif Daly doit être présent à trois demi-journées de soins en hôpital psychiatrique de jour. L'année suivant le jeune "passe" en première Daly, classe où les soins sont réduits pour faire place à 20 heures de cours évalués dans une classe de première multi-séries. Le but est d'atteindre le niveau de première et de passer les épreuves d'EAB en juin ou en septembre, puis de rejoindre une terminale ordinaire l'année suivante.Cette année, il est apparu comme nécessaire de mettre en place des classes de terminales Daly (avec des cours communs première-terminale car certains jeunes étaient encore trop fragiles pour intégrer une classe ordinaire.
  Modalité de mise en oeuvre
  Tous les professeurs impliqués dans ce projet sont volontaires et ont été financés par des HSA ou des HSE. Ce projet est très chronophage car il nécessite de nombreuses réunions de concertation avec les élèves et leur famille.
  Trois ressources ou points d'appui
  Grande cohérence entre les actions mises en oeuvre au lycée et à l’hôpital Motivation des tous les enseignants dans la réussite de ce projet Soutien du rectorat et de la DSDEN Grande confiance des familles dans le dispositif et satisfaction de celles-ci après le constat de progrès des jeunes suite à l'intégration dans une classe de ceux-ci.
  Difficultés rencontrées
  Projet demandant une très grande réactivité et une très grande adaptabilité pour accompagner ces jeunes très fragiles. Les difficultés rencontrées le sont surtout en classes de première et terminale Daly: les exigences de résultat scolaire avec évaluation font renaître des difficultés. Les groupes à effectifs trop réduits nuisent à la réussite car les jeunes ressentent de nouveau l'isolement. Ce projet demande un grand nombre de réunions de concertations pour souder les équipes et éviter que les très grandes difficultés psychologiques des jeunes atteignent certains enseignants peu enclins à garder des distances pour se protéger.
  Moyens mobilisés
  33 HSA et 132 HSE
  Partenariat et contenu du partenariat
  La clinique Régina et la médecine scolaire assurent les soins auprès de ces jeunes en difficultés psychologiques. Grande cohérence des actions mises en oeuvre de part et d'autre. Le service médico-social de la DSDEN 74 nous aide dans le diagnostic médical au moment du recrutement et dans le suivi médical des jeunes durant l'année. De plus le service d'adaptation scolaire et de scolarisation du handicap nous aide pour certains cours particuliers comme les langues vivantes 2.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Taux d'absentéisme des élèves impliqués dans le dispositif. Taux de rescolarisation en classe ordinaire
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Un suivi de l’évolution des élèves va être mis en place avec la clinique Régina et la médecine scolaire. Une évaluation du dispositif va être transmise au rectorat pour pouvoir poursuivre l’action.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Evolution très rapide des comportements de ces élèves. La plupart des élèves impliqués dans le projet Daly retrouvent une confiance en eux qui leur permet d'acquérir de nouvelles connaissances. Le travail collaboratif en groupe est souvent très riche. L'évolution des personnalités de chaque jeune est souvent très rapide et très positive.
  Sur les pratiques des enseignants : Grande cohésion d’équipe chez les enseignants. Ce projet déteint sur l'ensemble de l'établissement et a bien fait évoluer le projet d'établissement.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Projet qui diffuse sur tout l’établissement. Cela permet à d'autres professeurs d'évoluer positivement dans leurs pratiques. Nombreux sont les enseignants qui désirent rentrer dans le dispositif.
  Sur l'école / l'établissement : Projet qui complète l’offre très large de formations de l’établissement.
  Plus généralement, sur l'environnement Projet de bassin qui recrute des jeunes sur tous les établissements de l'agglomération annécienne. Désir de certains collèges de mettre en place un projet similaire en cohérence avec le projet Daly.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte