Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 28 fois
 

Médiation scolaire à Rumilly (FTLV2C)

 

ECOLE ELEMENTAIRE PUBLIQUE ALBERT ANDRE LEON BAILLY RUMILLY

1 BIS RUE DES ECOLES , 74150 RUMILLY
Site : http://amely.org/mediation-scolaire/
Auteur : Cécile Dagault & Célia TERLON
Mél : ce.0740684S@ac-grenoble.fr
  Les établissements scolaires de Rumilly ont mis en place depuis plusieurs années un système de médiation entre élèves, pour que ceux-ci deviennent acteurs de la gestion de leurs conflits. Dans les faits, des élèves formés à être médiateurs par une association en CE2, mènent des séances de médiation entre deux enfants en conflit régulier. Ces médiations sont supervisées par une enseignante référente et ont lieu sur la base du volontariat. Cette action a permis d'apaiser le climat des écoles en aidant les élèves à trouver eux-mêmes des solutions à leurs conflits.

  Plus-value de l'action
  /
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Les élèves sont formés en fin de CE2 à être médiateurs, et le sont en CM1 – CM2 puis au collège. Les enfants de tous les niveaux (du CE2 au CM2) peuvent demander une médiation avec l'un de leur camarade. Lorsque les médiateurs ne sont pas à l'aise avec une demande de médiation, l'enseignante référente les accompagne.
  A l'origine
  L'équipe enseignante constatait depuis quelques temps une augmentation des conflits « sans importance » entre élèves, conflits qui étaient aisément résolus en amenant les protagonistes à réfléchir sur leurs actions.
  Objectifs poursuivis
  L'objectif premier était donc d'amener les élèves à résoudre eux-mêmes leurs petits conflits, grâce à l'aide d'un élève formé pour aider chacun à s'exprimer et à trouver des solutions adaptées à la vie en collectivité.
  Description
  Lorsque deux élèves sont en conflit, ils peuvent remplir une fiche de médiation qu'ils mettent dans une boîte prévue à cet effet (sur cette demande figurent le nom du demandeur, le nom du mis en cause et la raison de la demande de médiation en quelques mots).
  Modalité de mise en oeuvre
  Les médiateurs relèvent régulièrement la boîte et décident entre eux du binôme qui traitera la demande. Ils vont ensuite voir le mis en cause et lui demandent s'il accepte la médiation. S'ils l'acceptent, les deux enfants sont conviés à une médiation par les deux médiateurs sur un temps de récréation. S'ils ne l'acceptent pas, les médiateurs essaient de les convaincre ou vont demander de l'aide à l'enseignante référente. Lors des médiations, les protagonistes s'engagent sur certains points et signent un contrat.
  Trois ressources ou points d'appui
  /
  Difficultés rencontrées
  La difficulté à trouver des enseignantes référentes car ce sont des projets qui prennent du temps au quotidien. La difficulté à repérer les futurs médiateurs en fin de CE2.
  Moyens mobilisés
  Partenariat et contenu du partenariat* Cette action se fait en partenariat avec l'association Amély http://amely.org/mediation-scolaire/ (basée à Lyon) qui forme les médiateurs chaque fin d'année scolaire de CE2, rappelle les principes de la médiation aux nouveaux médiateurs en début d'année de CM1 et informe les enseignants des principes de la médiation scolaire à l'occasion de conférences.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Cette action se fait en partenariat avec l'association Amély http://amely.org/mediation-scolaire/ (basée à Lyon) qui forme les médiateurs chaque fin d'année scolaire de CE2, rappelle les principes de la médiation aux nouveaux médiateurs en début d'année de CM1 et informe les enseignants des principes de la médiation scolaire à l'occasion de conférences.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  L'évaluation de cette action se fait en interne, au sein de l'école. Elle se base sur le nombre de conflits constatés (ressenti de l'équipe), le nombre de médiations demandées et le nombre de médiations ayant abouti à une résolution du problème. Elle se base aussi de façon plus subjective sur le climat ressenti par les enseignantes.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L'évaluation de cette action se fait en interne, au sein de l'école. Elle se base sur le nombre de conflits constatés (ressenti de l'équipe), le nombre de médiations demandées et le nombre de médiations ayant abouti à une résolution du problème. Elle se base aussi de façon plus subjective sur le climat ressenti par les enseignantes.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : /
  Sur les pratiques des enseignants : L'équipe pédagogique encourage les enfants en conflit à passer par la médiation au lieu de régler les problèmes elle-même, ce qui permet aux élèves de réfléchir à leurs
  Sur le leadership et les relations professionnelles : /
  Sur l'école / l'établissement : On constate un climat général plus serein, moins conflictuel car les enfants prennent de plus en plus l'habitude de régler eux-mêmes leurs conflits, y compris sans passer par la médiation.
  Plus généralement, sur l'environnement /




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte