Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 7 fois

 

2018D Petites cartes postales chorégraphiques des Côtes d’Armor

 

inconnu


Site : pas de site .
Auteur : Luc Leblanc
Mél : Ce.ien22.lamballe@ac-rennes.fr
  Petites Cartes postales chorégraphiques des Côtes d’Armor est un projet de territoire installé sur trois circonscriptions des Côtes d’Armor (Lamballe, Dinan sud, Loudéac) alliant danse de création, arts visuels, histoire des arts, pratique du numérique, maitrise de la langue et LVE . Depuis 4 ans ce projet est mené en partenariat avec des structures de diffusion culturelles, des écoles de musiques et de danse et des danseurs chorégraphes. Vingt classes participent chaque année à ce projet. C’est un projet créatif et coopératif qui s’adresse en priorité aux élèves des classes de cycle 3 éloignés des sources de culture. Les classes intègrent ce réseau créatif pour deux ans.

  Plus-value de l'action
  La mobilisation des ressources et lieux culturels au service des écoles dans tous les secteurs du projet.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  500 chaque année Description : 20 classes sont mises en réseau autour de 4 structures de diffusion culturelles en partenariat avec les écoles de musiques et de danse locales et des danseurs chorégraphes intervenants sur des modules discontinus. Entre les deux grandes périodes consacrées à la danse de création, les classes travaillent en arts visuels et numérique. Les salles de diffusion accordent leurs programmations avec le déroulé du projet et proposent au moins un spectacle chorégraphique en scolaire
  A l'origine
  La nécessité de proposer aux élèves de cycle 3 un véritable parcours artistique et culturel.
  Objectifs poursuivis
  Pôle élèves : Permettre à des élèves de cycle 3 en partenariat avec des danseurs professionnels, d’entrer en danse, de se confronter à la démarche de création. Leur donner la possibilité de rencontrer des œuvres et des artistes. Leur permettre de s’engager dans des réalisations plastiques et leur mise en espace. Mener une initiation à l’histoire des arts. Utiliser ce projet comme support à la maîtrise de la langue dans les domaines des arts et de l’expression des émotions. Rechercher et entretenir des partenariats européens Amener des enfants et leur famille à fréquenter les lieux de culture de leur territoire. Pôle enseignants : - Former des enseignants à la pédagogie du projet, à la construction et la gestion de projets en partenariat. - Former des enseignants à la danse et à la démarche de création - Former des enseignants à l’usage du numérique (mise en réseau de vingt classes et des partenaires ; traitement de l’image pour le volet arts visuels) - Former des enseignants aux démarches et mises en œuvre propres à la réalisation des objectifs de ce projet. - Création d’outils collectifs
  Description
  Ce projet mobilise les classes de septembre à mai. Les temps de formation pour les enseignants coïncident avec l’actualité et les temps forts du projet . 1- Un temps de formation danse de création en octobre préparatoire au premier module danse 2- Un temps de formation consacré au numérique (communication, investissement d’un espace numérique de travail, traitement de l’image) novembre 3- Un temps de formation consacré aux arts visuels et à l’histoire des arts. Décembre 4- Un deuxième temps de formation consacré à la danse de création. Le volume global de formation est de 15 heures.
  Modalité de mise en oeuvre
  Ce projet mobilise les classes de septembre à mai. Les temps de formation pour les enseignants coïncident avec l’actualité et les temps forts du projet . 1- Un temps de formation danse de création en octobre préparatoire au premier module danse 2- Un temps de formation consacré au numérique (communication, investissement d’un espace numérique de travail, traitement de l’image) novembre 3- Un temps de formation consacré aux arts visuels et à l’histoire des arts. Décembre 4- Un deuxième temps de formation consacré à la danse de création.
  Trois ressources ou points d'appui
  La qualité et le volume horaire des différents temps de formation L’engagement des partenaires culturels Le réseau qui permet aux 20 classes d’échanger leurs travaux et expériences
  Difficultés rencontrées
  La difficulté à pérenniser les temps et le volume horaire de formation La pérennisation des financements L’inégalité financière des écoles pour l’accès aux transports et aux spectacles. Et nous sommes en milieu rural.
  Moyens mobilisés
  Le volume global de formation est de 15 heures.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Ce projet est soutenu financièrement par la DRAC Nos partenaires sont : 1- L’école de musiques et de danse du Penthièvre (Lamballe) 2- L’école de musique le Kiosque de Dinan 3- Le quai des rêves Lamballe. Le Palais des congrès et de la culture à Dinan. La salle Mosaïque de Collinée. Le théâtre des Jacobins de Dinan. 4- La compagnie 27X29 basée à Nantes (formation des enseignants) 5- La compagnie Ambitus et la compagnie Légendanse Ateliers scolaires et ateliers adultes enfants. 6- Les CPC EPS et les enseignants référents aux usages du numérique pour les 3 circonscriptions.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Petites Cartes postales chorégraphiques des Côtes d’Armor est un projet de territoire installé sur trois circonscriptions des Côtes d’Armor (Lamballe, Dinan sud, Loudéac) alliant danse de création, arts visuels, histoire des arts, pratique du numérique, maitrise de la langue et LVE . Depuis 4 ans ce projet est mené en partenariat avec des structures de diffusion culturelles, des écoles de musiques et de danse et des danseurs chorégraphes. Vingt classes participent chaque année à ce projet. C’est un projet créatif et coopératif qui s’adresse en priorité aux élèves des classes de cycle 3 éloignés des sources de culture. Les classes intègrent ce réseau créatif pour deux ans.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Des grilles d’évaluation avec repères de progressivité ont été conçues par les CPC EPS et les danseurs. Les temps de restitution sont aussi des moments d’évaluation du travail chorégraphique. Par convention, un groupe de pilotage a été instauré qui prend en compte les remontées des classes sur les contenus de formation, l’intervention des danseurs en atelier. Une réunion bilan a lieu en fin d’année dans chaque secteur. Cette réunion est aussi le temps de tuilage entre les anciens qui quittent le projet et ceux qui s’y engagent pour l’année à venir.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Une motivation sans faille de la part de tous les élèves se traduisant par une implication importante dans tous les apprentissages ( moteurs, numériques et arts visuels) Certains élèves intègrent des sections danse lors de leur passage au collège ( Dinan)
  Sur les pratiques des enseignants : La mise en place de formes d’évaluation positives L’envie de » coopérer et de travailler collectivement ( réseau) Une réflexion et des transformations significatives dans les modalités de travail des classes.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les enseignants, les formateurs et les partenaires sont en échange permanent tout au long du projet.
  Sur l'école / l'établissement : Certaines écoles dont une classe participe au projet utilise la dynamique créée pour mettre en place dans toute l’école des actions culturelles en liaison avec les parcours artistiques et culturels des élèves.
  Plus généralement, sur l'environnement La mobilisation des ressources et lieux culturels au service des écoles dans tous les secteurs du projet.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
VERSAILLES
Les Savanturiers de l’école Victor Hugo 2018 E
AIX-MARSEILLE
#2018A - iGrammaire pour une grammaire interactive rénovée du français
VERSAILLES
#2018 C-D-F-G Filière innovante du lycée Louis Armand d’Eaubonne
VERSAILLES
2018 C « MIXISCIENCES » : promouvoir la mixité dans la filière scientifique
BESANCON
Le Cycle 3 dans la Réforme en zone rurale isolée
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte