Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 164 fois
 

2018E LéA réseau ACE écoles Bretagne-Provence

 

inconnu


Site : http://ife.ens-lyon.fr/lea
Auteur : Sophie Joffredo-Lebrun et Mireille Morellato
Mél : s.joffredolebrun@gmail.com
  Au sein d’un lieu d’éducation associé à l’Ifé nommé « LéA Reseau ACE écoles Bretagne-Provence », des professeurs d’école, des formateurs et des chercheurs mettent coopérativement en place une ingénierie didactique pour la construction de séquences d’enseignement-apprentissage sur les nombres, en appui sur la recherche « ACE-Arithmécole » (Arithmétique et compréhension à l’école élémentaire). Ils élaborent ensemble une progression, couvrant tout le programme de mathématiques au cycle 2. Les professeurs du LéA la mettent en œuvre dans leur classe. Les faits observés en classe et rapportés sont analysés collectivement afin d’améliorer la progression.

  Plus-value de l'action
  Suite à cette expérience, certains professeurs des écoles (membres maintenant du LéA) ont soutenu (ou sont en cours de réalisation) de mémoires de recherche ou des thèses. Ils communiquent dans des colloques au côté des chercheurs (OCCE, IREM, PNF...) Un colloque ACE (conférences, ateliers) va être organisé par le LéA et ses partenaires institutionnels en juin 2018. Ce type de colloque est inédit car il est mis en place avec des professeurs dans le rôle d’experts au côté des chercheurs. Ce colloque donne à voir en acte les relations entre terrain et recherche.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Au sein du LéA : 8 classes soit environ 200 élèves de CP, CE1, CE2.
  A l'origine
  Des besoins en termes d’articulation entre le domaine de la recherche et celui des pratiques d’enseignement quant à la construction des apprentissages des nombres et de leurs usages à l’école primaire.
  Objectifs poursuivis
  Développer, par une coopération continue réunissant des chercheurs, des professeurs et des formateurs, une ressource et des modalités de travail soutenues par des hypothèses de recherche.
  Description
  Les professeurs des écoles mettent en œuvre la progression constituée de séquences d’enseignement-apprentissage élaborées coopérativement par le groupe chercheurs/formateurs/professeurs du LéA. A partir d’observations produites lors de la réalisation des séquences d’enseignement proposées, des faits didactiques sont identifiés et analysés collectivement. Des décisions sont prises, des propositions discutées et des apports théoriques transmis. La progression peut être ainsi modifiée et remise à l’épreuve des faits de manière itérative. Cette ressource est diffusée à partir d’un site internet (http://python.espe-bretagne.fr/ace/). Environ 400 classes sur cinq académies qui participaient à la recherche ACE-Arithmécole (financée par le FED puis le PIA de 2012 à 2017) mettent en œuvre actuellement la progression et travaillent collectivement dans des groupes locaux composés de professeurs et formateurs et parfois de chercheurs.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les professeurs des écoles mettent en œuvre la progression constituée de séquences d’enseignement-apprentissage élaborées coopérativement par le groupe chercheurs/formateurs/professeurs du LéA. A partir d’observations produites lors de la réalisation des séquences d’enseignement proposées, des faits didactiques sont identifiés et analysés collectivement. Des décisions sont prises, des propositions discutées et des apports théoriques transmis. La progression peut être ainsi modifiée et remise à l’épreuve des faits de manière itérative. Cette ressource est diffusée à partir d’un site internet (http://python.espe-bretagne.fr/ace/). Environ 400 classes sur cinq académies qui participaient à la recherche ACE-Arithmécole (financée par le FED puis le PIA de 2012 à 2017) mettent en œuvre actuellement la progression et travaillent collectivement dans des groupes locaux composés de professeurs et formateurs et parfois de chercheurs.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Rencontres avec d’autres chercheurs lors de séminaires et colloques - Structure encadrante de l’IFé - Soutien institutionnel (apport dans la visibilité, formation au PAF, demi-postes pour le suivi des classes engagées)
  Difficultés rencontrées
  - Éloignement des groupes répartis sur plusieurs départements et académies (coût des déplacements car nécessité de quelques réunions en présentiel).
  Moyens mobilisés
  Moyens dégagés par l’IFé dans le cadre du réseau des LéA
  Partenariat et contenu du partenariat
  DRDIE – Ifé - ESPE de Bretagne
  Liens éventuels avec la Recherche
  Structure de recherche : CREAD (Centre de recherche sur l’Education, les Apprentissages et la Didactique) EA 3875. Contact : Gérard Sensevy gerard.sensevy@espe-bretagne.fr Articles : Sensevy, G., Forest, D., Quilio, S., & Morales, G. (2013). Cooperative Engineering as a Specific Design-Based Research. ZDM, The International Journal on Mathematics Education, 45 (7), 1031-1043. Joffredo-Le Brun, S., Morellato, M., Sensevy, G., & Quilio, S. (2017). Cooperative Engineering as a Joint Action. European Educational Research Journal. En ligne : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1474904117690006 Joffredo-Le Brun, S. (2016). Enseignement et apprentissage des mathématiques au CP : continuité de l’expérience des élèves et systèmes de représentation, un exemple. Questions vives, 25, 217-239. En ligne : http://questionsvives.revues.org/1983 Thèses : Vigot, N. (2014). Temps des pratiques de savoir, dispositifs et stratégies professorales : une étude de cas en mathématique au cours préparatoire : Journal du nombre et Anticipation. Thèse de doctorat. Université de Bretagne occidentale, Brest, France. Joffredo-Lebrun, S. (2016). Continuité de l’expérience des élèves et systèmes de représentation en mathématiques au cours préparatoire. Une étude de cas au sein d’une ingénierie coopérative. Thèse de doctorat. Université de Bretagne occidentale, Brest, France. Morellato, M. (2017). Travail coopératif entre professeurs et chercheurs dans le cadre d’une ingénierie didactique sur la construction des nombres : conditions de la constitution de l’expérience collective. Thèse de doctorat. Université de Bretagne occidentale, Brest, France. Mémoires : Lerbour, O. (2016). Les dispositifs d’aide mis en place par le professeur pour les élèves moins avancés : un exemple avec le Journal du nombre. Mémoire de Master. Université de Bretagne Occidentale, Brest, France. Le Reun, C (2016). Des mots et des maths. Le rôle du système langagier oral dans la transmission didactique. Mémoire de Master. Université de Bretagne Occidentale, Brest, France. Le Moal, C. (2017). La communication mathématique dans la pratique d’un dispositif d’anticipation au sein d’une classe de CP. Analyse didactique de situations issues de la recherche ACE pour le CP. Mémoire de Master. Université de Bretagne Occidentale, Brest, France. Ruellan-Le Coat, J. (2017). « Des ponts et des graduations ». Explorer la ligne numérique au CE1 pour calculer une différence. Mémoire de Master. Université de Bretagne Occidentale, Brest, France. Nombreuses communications dont : Sensevy, G. (2015). Serait-il pertinent d’identifier certaines ressources pour les enseignants et les élèves ? L’exemple d’ACE. Communication présentée à la conférence de consensus sur les nombres et opérations, premiers apprentissages, Lycée Buffon, Paris XV. Consulté à l’adresse : http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2015/11/26-Gerard-Sensevy.pdf. Joffredo-Le Brun, S. & Le Reun, C. (2017). La recherche ACE-ArithmÉcole, conception d’une progression en mathématiques au cycle 2 au sein d’une ingénierie coopérative. Communication présentée à la 7eme rencontre nationale des LéA, Ife-ENS. Lyon, France. Morellato, M., Jadot, S. & Leclercq, S. (2017). Le journal du nombre. Atelier mise en place à la 7eme rencontre nationale des LéA, Ife-ENS. Lyon, France. Sensevy, G., Joffredo-Le Brun, S., Morellato, M., Ollivier, V., Ruellan, J., Le Moal, C., Kermorvant, E. & Quilio, S. (2016, 7 décembre). La recherche ACE-ArithmÉcole. Le domaine Situations, principes et exemples. Communication présentée au Plan National de Formation, Paris, France.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action (autoévaluation, évaluation interne, externe) : Evaluation externe du dispositif de recherche dans le cadre de l’évaluation du PIA -ANRU Passation de tests dans le cadre du protocole expérimental de la recherche en début d’année (pré-tests) et en fin d’année (post-tests) sur 4 années successives. Les données recueillies ont été codées afin de considérer l’évolution des performances des élèves. Les élèves ont été répartis en deux catégories croisées : (i) élèves classes ACE / élèves classes témoins ; (ii) élèves en éducation prioritaire / non prioritaire. Auto-évaluation : par régulation systématique des mises en œuvre en classe avec modifications envisageables. Évaluation interne envisagée : intérêt soulevé par le colloque de juin 2018
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action (autoévaluation, évaluation interne, externe) : Evaluation externe du dispositif de recherche dans le cadre de l’évaluation du PIA -ANRU Passation de tests dans le cadre du protocole expérimental de la recherche en début d’année (pré-tests) et en fin d’année (post-tests) sur 4 années successives. Les données recueillies ont été codées afin de considérer l’évolution des performances des élèves. Les élèves ont été répartis en deux catégories croisées : (i) élèves classes ACE / élèves classes témoins ; (ii) élèves en éducation prioritaire / non prioritaire. Auto-évaluation : par régulation systématique des mises en œuvre en classe avec modifications envisageables. Évaluation interne envisagée : intérêt soulevé par le colloque de juin 2018
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Résultats des Pré/post-tests CP et CE1. Les élèves ACE sont plus performants sur une très grande majorité des items. Par ailleurs, les élèves ACE des zones prioritaires progressent bien davantage, du pré-test au post-test, que les élèves témoins des zones prioritaires. L’écart entre les élèves moins avancés et plus avancés tend à se réduire alors que dans les classes témoins cet écart augmente. Construction d’un rapport aux mathématiques selon un processus de démarche d’investigation (étude de questions par une enquête outillée par l’écriture mathématique).
  Sur les pratiques des enseignants : Abandon des fichiers Développement des pratiques d’analyse de son action chez les enseignants Coopération dans les temps de préparation, échange d’expériences, de ressources Intérêt pour les productions de la recherche (articles, actualité) Enrichissement disciplinaire en mathématiques Transformation du rapport aux mathématiques scolaires Attention aux rôles et fonctions de l’écriture et du langage en mathématique Meilleure exploitation des productions et propositions des élèves
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le travail coopératif organise et garantit la possibilité d’expression des différents points de vue dans le collectif chercheurs/formateurs/professeurs. Les échanges permettent à chacun d’apprendre sur la mise en œuvre de la situation didactique. Le collectif engagé dans la recherche Ace-Arithmétique a montré la pertinence de tels modes d’interactions pour le développement professionnel.
  Sur l'école / l'établissement : Échanges entre collègues à propos des pratiques, des stratégies et des performances des élèves. Essaimage au sein du cycle 2 dans une même école, à partir de la pratique d’un professeur engagé dans la progression ACE-Arithmécole. Demande d’informations des collègues des cycles I et III.
  Plus généralement, sur l'environnement Communication avec les familles (classes ouvertes en mathématiques) Communication des enseignants vers d’autres enseignants (ex : dans le cadre des CP dédoublés) Essaimage vers d’autres écoles à partir du témoignage de l’expérience de professeurs.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte