Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 74 fois

 

Festival inter-académique du « webdoc citoyen » 2018D #

 

Lycée général Claude Fauriel

28 AVENUE DE LA LIBERATION , 42007 ST ETIENNE CEDEX 1
Site : http://claude-fauriel.elycee.rhonealpes.fr/debats-citoyens-en-aura/webdoc-citoyen-projet-/
Auteur : Franck Thénard-Duvivier
Mél : Franck.Thenard-Duvivier@ac-lyon.fr
  Après une journée de formation associant élèves, enseignants et journalistes (octobre 2017), près d’une vingtaine de webdocumentaires seront réalisés dans 18 établissements, rassemblés sur une plate-forme en ligne, avec l’accompagnement du collectif We Report, en lien avec les projets menés dans le cadre des Débats citoyens en AURA. Les élèves sont sur le terrain et aux commandes des projets. Le cahier des charges est professionnel. L’éducation aux médias et à la citoyenneté est dynamique. Un mini-festival valorisera tous les travaux. Innovation et esprit critique seront au rendez-vous !

  Plus-value de l'action
  WEBDOC CITOYEN c’est la rencontre d’un réseau d’établissements engagés dans le débat et l’innovation – les Débats citoyens en AURA – et d’un collectif de journalistes indépendants – We Report – avec des objectifs communs : mutualiser les compétences, produire ensemble des sujets multimédias, renouveler l’éducation aux médias en faisant confiance aux élèves !
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 600 élèves : 18 à 20 classes dans 18 établissements différents, de tous les niveaux (de la classe de 3e à la CPGE) et toutes les filières (générale, technique, professionnelle, agricole, post-bac). Académies de Lyon (8), Grenoble (7), Clermont-Ferrand (1) et DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes (2).
  A l'origine
  Plusieurs modalités ont été testées dans le cadre des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2013. 1/ Les expérimentations réalisées autour de webradios offrent de bons « produits finis » mais seul un groupe restreint d’élèves est mobilisé et l’enregistrement de l’émission impose une contrainte forte. 2/ Les ouvrages collectifs ont le mérite de produire une trace écrite des débats et des projets tout en valorisant les actions des élèves, mais la contrainte éditoriale ajoute une charge de travail en toute fin d’année et ne permet pas d’impliquer tous les élèves. 3/ Les autres productions mises en œuvre (expositions, blog, storify, page Wikipedia, etc.) sont intéressantes mais déjà bien diffusées et ne nécessitent pas d’impulser une dynamique d’innovation ou de formation. 4/ Le projet est de construire un projet de classe, sur un semestre ou sur l’année, autour de la réalisation progressive d’un webdocumentaire auquel tous les élèves pourront contribuer en mettant en œuvre des compétences variées liés au texte, à l’image ou au son, mais aussi à au travail d’équipe, à la réalisation d’interviews, à la prise de contacts, etc.
  Objectifs poursuivis
  OBJECTIFS GÉNÉRAUX D’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ : faire vivre les valeurs de la République ; exercer son esprit critique ; argumenter en mobilisant des connaissances ; faire preuve d’initiative et d’autonomie ; coopérer et collaborer en équipe ; s’engager (dans un projet). OBJECTIFS D’ÉDUCATION AUX MEDIAS : maîtriser la recherche, le traitement et l’organisation de l’information ; maîtriser les TIC ; décrypter les images ; s’exprimer correctement à l’écrit (journalistique). COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES au reportage multimédia (6 étapes) : 1/ définir l’angle du sujet, 2/ préparer le reportage et effectuer les recherches documentaires, 3/ réaliser le travail d’enquête et d’interview, 4/ sélectionner et organiser les matériaux (texte, image, son), rédiger, 5/ mettre en page, mettre en ligne, 6/ diffuser et analyser les réactions suscitées par l’article.
  Description
  1/ Une journée de formation avec trois journalistes (oct. 2017) a rassemblé les équipes : les enseignants engagés dans les Débats citoyens en AURA et, par établissement, 3 élèves responsables des pôles texte, image et son. Ils seront à leurs tours formateurs et moteurs du projet auprès des autres élèves. 2/ Des ateliers sont prévus dans les établissements (6h minimum avec un journaliste) en complément des séances classiques d’EMC ou d’AP (notamment pour la recherche documentaire et le travail collaboratif). 3/ Des enquêtes de terrain et des interviews sont réalisées par les élèves. 4/ Une plate-forme gérée par We Report accueille la vingtaine de webdocumentaires réalisés. 5/ Un mini-festival est prévu en fin d’année scolaire avec remise de prix par les partenaires institutionnels, professionnels (journalistes) et associatifs (parents d’élèves).
  Modalité de mise en oeuvre
  1/ Les équipes (enseignants et trois de leurs élèves responsables des pôles texte, image ou son) ont participé à une journée de formation sur le webdocumentaire (octobre 2017). 2/ De retour dans les classes, ils ont pu exposer le projet et lancer les pistes de réflexions en lien avec le projet annuel (lié aux Débats citoyens). 3/ Trois ateliers, répartis dans l’année, permettent à la classe – ou à des élèves volontaires – de rencontrer un journaliste qui les aide à choisir l’angle du webdoc, à préparer les reportages ou interviews, à utiliser les logiciels (libres), à traiter les informations… 4/ Les trois élèves responsables de « pôles » sont moteurs et accompagnent leurs camarades lors des séances (salle informatique, AP…) ou sur des temps informels (prise d’autonomie, travail d’équipe). Le(s) enseignants assurent la dimension pédagogique et veillent aux progrès des élèves entre les ateliers. 5/ Le webdoc est réalisé au fur et à mesure sur une plate-forme dédiée (gérée par les journalistes). 6/ En fin d’année scolaire, l’ensemble des webdocs réalisés participent à un cyber-festival du WEBDOC CITOYEN avec jury et remise de prix .
  Trois ressources ou points d'appui
  1/ Le dispositif des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes (financement, réseau d’établissements, journées de formation). 2/ Le collectif We Report (formation, accompagnement de 17 équipes, création et maintenance d’une plate-forme pour accueillir une vingtaine de webdocumentaires).
  Difficultés rencontrées
  1/ Allier efficacité de mise en œuvre pédagogique et contraintes techniques. 2/ Échanger et construire des ressources entre enseignants issus d’académies et horizons différents (public, privé, agricole). 3/ Communiquer avec les instances académiques dédiées au numérique et à l’éducation aux médias.
  Moyens mobilisés
  TEMPS. Le projet est mis en place dans le cadre des séances d’EMC avec la possibilité de le travailler parallèlement sur deux groupes par quinzaine ou semaine (si semestrialisation) afin de favoriser les échanges entre les élèves et de consolider les pratiques. Trois ateliers de 2 heures chacun sont prévus avec un journaliste. Les autres séances sont menées par les enseignants et documentalistes. MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS. Environ 150 heures de formation et d’accompagnement, assurées par 5 journalistes, sont prévues pour les 18 équipes. Une plate-forme gérée par We Report accueille la vingtaine de webdocumentaires réalisés et des outils (tutoriels, feuille de route…) : www.wereport-atelier.fr.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Projet mené par 5 journalistes indépendants du collectif We Report (et une journaliste d’un autre média). « Créé en 2014, le collectif We Report est né d’une prise de conscience. Du besoin de mutualiser les compétences de journalistes indépendants dans plusieurs pays européens. De produire ensemble des sujets multimédia à l’international. Et surtout de redonner du temps au journalisme d’initiative, au terrain et à l’investigation » (wereport.fr).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Concernant l'éducation aux médias, le Centre pour L'Éducation aux Médias et à l'Information (CLEMI) propose des ressources de qualité qui sont proposées aux équipes, notamment : Ecrire comme un journaliste ; Communiquer pour être lu ; Créer un blog et un site ; Réussir ses photos pour être publié ; Définir un angle puis construire son article ; Ecrire en ligne ; Intégrer un document sonore ; La maquette de presse pour le web.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Une évaluation-bilan est prévue au moyen de questionnaires en ligne (élèves, enseignants, intervenants). Elle permettra de décider – ou pas – de la reconduction du projet et, surtout, comment l’améliorer. *Quels objectifs d’éducation à la citoyenneté ont-ils été visés : faire vivre les valeurs de la République, mobiliser des connaissances, exercer son esprit critique, développer son autonomie, s’impliquer dans le travail en équipe, s’engager (dans un projet). *Les compétences à construire avec les élèves ont-elles été : identifiées, travaillées, évaluées, renforcées, valorisées (comment ?). *Les étapes du projet ont-elles été respectées : 1/ définir l’angle du sujet, 2/ préparer le reportage et effectuer les recherches documentaires, 3/ réaliser le travail d’enquête et d’interview, 4/ sélectionner et organiser les matériaux (texte, image, son), rédiger, 5/ mettre en page, mettre en ligne, 6/ diffuser et analyser les réactions suscitées par l’article.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Présents dès la formation initiale, les élèves sont pleinement associés à la construction des projets et à leur l’évaluation. Un bilan final est prévu au moyen de questionnaires en ligne (élèves, enseignants, intervenants), dans le cadre d’une auto-évaluation dont les résultats seront analysés en interne par les organisateurs (formateurs et journalistes) et en externe par une instance académique (CARDIE, DANE, CLEMI ?) ou de recherche (IFE ?).
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Outre des résultats en termes d’éducation à la citoyenneté, des progrès sont également attendus des élèves sur des compétences concrètes qui seront évaluées et valorisées (bulletin, livret scolaire, parcours citoyen) : faire preuve d’initiative et d’autonomie ; coopérer et collaborer en équipe ; s’engager dans le projet ; maîtriser le recherche, le traitement et l’organisation de l’information ; maîtriser les TIC ; décrypter les images ; s’exprimer correctement à l’écrit (journalistique). Il est également attendu que les 6 étapes du reportage multimédia soient respectées (voir les objectifs). La remise de prix lors du mini-festival du WEBDOC CITOYEN sera une autre manière de valoriser le travail des équipes.
  Sur les pratiques des enseignants : Le webdocumentaire n’est pas une fin en soi : il se construit au fur et à mesure et sert de colonne vertébrale à la dynamique de classe ou d’établissement, en lien avec le projet Débat citoyen. Le développement professionnel est un objectif du projet puisque les enseignants seront amenés à expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes et à gagner en professionnalité dans le domaine multimédia,la communication, les partenariats.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les enseignants engagés mènent l’équipe-projet d’établissement avec l’appui des élèves responsables des pôles texte/image/son, l’accompagnement des journalistes, le soutien de la communauté scolaire (Direction, responsable informatique et multimédias, enseignant documentaliste, etc.).
  Sur l'école / l'établissement : Visible du grand public, la plate-forme www.wereport-atelier.fr rassemblant la vingtaine de documentaire sera une sorte de « vitrine » des différents projets, avec les risques que cela comporte (réactions critiques). Une « page miroir » ou un lien pourra être mis en ligne sur l’ENT régional ou le site d’établissement. Cette diffusion publique fait évidemment partie du projet, puisqu’elle implique des respecter un cadre légal, et elle participera au rayonnement de l’établissement.
  Plus généralement, sur l'environnement Expérience menée à grande échelle avec une vingtaine de webdocumentaires réalisés, elle pourrait être reconduite et améliorée si le bilan est positif. Elle pourrait aussi essaimer auprès d’autres équipes et académies, faire l’objet de journées inscrites au plan académique de formation (PAF), donc ouvertes à d’autres enseignants que ceux engagés dans les Débats citoyens en AURA.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ORLEANS-TOURS
Projets novateurs à dimension européenne en TIC, codage et robotique
LIMOGES
Evaluer pour quoi faire ? Et si c'était pour réussir ?
LIMOGES
Ozobot au service de la structuration d’un récit
LIMOGES
De l’arbre ….aux ARTS-bres
ORLEANS-TOURS
28 - Lycée Fulbert - Chartres - Tablettes au lycée
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte