Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 443 fois

 

#2018F LA COUR EST A NOUS !

 

Collège de Roquebleue

32 RUE JANVIER , 35420 ST GEORGES DE REINTEMBAULT
Site : http://www.collegeroquebleue-saint-georges-de-reintembault.ac-rennes.fr/
Auteur : : Magali Lemeunier-Quéré
Mél : magali.lemeunier-quere@ac-rennes.fr
  « La cour est à nous ! » est un projet qui est né de la rédaction du Contrat d'Objectifs 2015-2019 réalisée sous l'autorité du chef d'établissement suite au diagnostic posé par l'autorité académique et l'établissement. La nécessité s'est alors fait jour de devoir travailler à la mise en cohérence du contrat d'objectifs avec des propositions concrètes de mobilisation des élèves autour du sentiment d'appartenance à l'établissement et de la volonté de développer chez eux une citoyenneté reposant sur une implication dans l'amélioration de la qualité de vie au sein de l'établissement. Le projet a eu pour objectif de permettre aux élèves de s’impliquer dans la valorisation de leur établissement en tant que lieu de vie et d’expression afin de renforcer le sentiment d’appartenance à l’établissement et donc d’adhésion à des valeurs citoyennes partagées : solidarité, respect, partage, implication gratuite dans la réalisation d'un projet collectif, mise en valeur d'un bien commun.

  Plus-value de l'action
  - Une image plus positive de l'établissement au sens propre comme au figuré - Un cadre de vie plus agréable qui se trouve aujourd'hui renforcé par les travaux de réhabilitation et de mise aux normes de l'établissement par le CD 35 (500.000 euros) - Une reconnaissance du travail des élèves et de l'équipe pédagogique et éducative par d'autres établissements de l'académie - Un climat scolaire apaisé et en nette amélioration
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Phase 1 : 36 % des élèves de l'établissement (54 élèves de la 6ème à la 3ème sur 150 au total, année scolaire 2016-17) Phase 2 : 44 % des élèves de 6ème (15 sur 34 élèves au total en novembre 2017 – finalisation du projet)
  A l'origine
  - Une cadre de vie terne et gris sur la cour et des espaces d'expression pas ou mal exploités - Face à des attitudes de type « justice populaire » sur la cour, la nécessité évidente de devoir travailler avec les élèves sur les valeurs de solidarité par une mise en action autour d'un projet commun qui fasse sens et qui soit porteur de bien-être et de sentiment d'appartenance au sein du collège - Des élèves attachés à leur établissement mais en déficit d'image de soi positive - Une volonté des élèves d'être mobilisés sur des activités en dehors des créneaux d'enseignement - Des élèves majoritairement tributaires des transports scolaires et dont les emplois du temps comportent de nombreuses heures d'étude - Face à des attitudes de type « justice populaire » sur la cour, la nécessité évidente de devoir travailler avec les élèves sur les valeurs de solidarité par une mise en action autour d'un projet commun qui fasse sens et qui soit porteur de bien-être et de sentiment d'appartenance au sein du collège (« team building »)
  Objectifs poursuivis
  - Réhabiliter la cour et le préau du collège en valorisant le sentiment d’appartenance, la solidarité et le vivre-ensemble - Rendre les élèves acteurs de l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement - Fédérer les élèves autour d'un projet commun favorable au bien-être dans l'établissement - Travailler à une amélioration globale et individuelle de l'image de soi (établissement et individus)
  Description
  Ce projet d'éducation artistique et culturel à caractère citoyen a été mené par le plasticien Mael Le Golvan en collaboration avec les élèves du collège. Il avait comme objectif principal de mettre en valeur l'entrée du collège (création d'une œuvre phare en lieu et place de celle qui était proposée), la cour (2 murs en ciment), le préau B et le mobilier extérieur de l'établissement par l'installation de photographies créées par les élèves sur les mobiliers et les murs extérieurs concernés.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les ateliers de pratique proposés étaient collectifs et leurs contenus abordaient les notions d'assemblage, d'accumulation et d'association. Leurs dimensions relationnelles et participatives et leurs volontés d'associer l'espace privé à l'espace public visaient à stimuler les échanges entre les différents niveaux de classes et à tenter d'atténuer les barrières sociales. Les expérimentations photographiques, numériques et plastiques ont amené les élèves à appréhender autrement la réalité qui les entoure en utilisant l'objet du quotidien comme vecteur d'une expression artistique. L'artiste, Mael Le Golvan, a travaillé avec les élèves, sur les heures d'étude, le mardi, à compter de mars 2017 (5 ateliers x 10 mardis). L'équipe Vie Scolaire a été mobilisée par M. Le Golvan autant que de besoin. M. Pierre Ponsard puis M. Stéphane Roland, agents techniques, ont été mobilisés pour ce qui concerne la rénovation des supports et pour un appui technique. M. Arnaud Moisan, animateur Point 35 multimedia, a été ponctuellement mobilisé sur le projet pour la partie numérique. Mmes Maelig Gautier et Chloé Gasparini, professeures d'arts plastiques, ont été mises en relation avec l'artiste pour définir leurs propres modalités d'implication dans le projet. Les travaux plastiques sont pérennes et fixés grâce à la technique du wallwrap, principe de thermocollage innovant qui renvoie à la peinture murale et au street art. Au-delà de l'implication des élèves inscrit(e)s pour participer au projet, la "revue culturelle" du collège, le « Rockactus », animée par Mmes Maud Vauléon et Magali Lemeunier-Quéré, et son équipe éditoriale (5 élèves) ont également été mobilisées. Le projet a trouvé une continuité à la rentrée 2017-18, pour la partie signalétique extérieure de l’établissement. Les nouveaux/les élèves de 6ème, 2017-2018, ont été sollicité(e)s pour cette dernière phase du projet dans une optique d'intégration des nouveaux/les arrivant(e)s. Le choix artistique s'est porté sur une création de cyanotypes par les élèves pendant 3 ateliers en novembre 2017. Le vernissage des productions à dimension culturelle et citoyenne a été fixé au vendredi 8 décembre à 15h00 en présence des élèves, parents d'élèves, équipes pédagogique et vie scolaire, agents techniques, élu(e)s et représentant(e)s des institutions de tutelle. Il aura lieu en même temps que l'inauguration de la plaque républicaine offerte par le CD 35 et celle de l'exposition "Cartooning for peace" (obtenue grâce à un partenariat avec la MGEN) dans la perspective de ne faire qu'une seule et même cérémonie autour des valeurs de citoyenneté qui seront alors représentées par la devise républicaine, l'engagement des élèves et la mobilisation d'artistes à l'international.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Guide de l'offre éducative du Conseil Départemental 35 et animateurs éducatifs du CD 35 (M. Malo Courtois et M. Michaël Marangoni accompagnés de Mme Emilie Manic, Service Culture) - Guide pour la mise en oeuvre du parcours Artistique et Culturel (http://cache.media.education.gouv.fr/file/12_Decembre/43/1/Guide-parcours-EAC_288431.pdf) - Conseil supérieur des programmes : le parcours citoyen (http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/70/5/parcours_citoyen_10-03-16_adopte_551705.pdf)
  Difficultés rencontrées
  - Une installation technique adaptée et pérenne qui tienne compte de la nécessité pour une « oeuvre » de devoir vivre et, en même temps, de devoir répondre à une exigence de pérennité pour garantir l'amélioration du cadre de vie visée. - Une gestion parfois compliquée des groupes d'élèves impliqués au vu des modifications d'emploi du temps.
  Moyens mobilisés
  Moyens financiers : Budget : 8.000 euros (Conseil départemental 35, FAAT) + 1.500 euros (CD35, Collège en ACTION) + 2.000 euros (établissement) Moyens humains : Coordination du projet pour l'établissement et en Vie Scolaire : Mme Magali Lemeunier-Quéré, Conseillère Principale d'Education – Référente Culture du collège de Roquebleue. Réalisation artistique : Mael Le Golvan, plasticien Coordination artistique : M. David Chevrier, chargé de la programmation artistique et de la coordination des projets éducatifs au Village, site d'expérimentation artistique de Bazouges-la-Pérouse. Appui au projet, conseil, mise en relation et suivi: MM. Malo Courtois et Michael Marangoni, coordinateurs éducatifs CD 35 et Mme Emilie Manic, chargée de mission Action Culturelle CD 35 Accompagnement du volet numérique : Arnaud Moisan, animateur Point 35 (CD 35) Installation des supports : entreprise Cutpix Mise à disposition des supports et entretien : Pierre Ponsard puis Stéphane Roland, agents techniques Moyens techniques : Les élèves ont principalement utilisé la matériel photographique de l'intervenant : - Eclairage continu LED avec parapluie diffuseur - Un réflex numérique professionnel - Commande de l'appareil photo à partir du logiciel libre Digicamcontrol, avec vidéoprojection afin que l'ensemble des élèves puissent visualiser la prise de vues (cadrage, composition) et les différents paramètres utilisés (balance des blancs, temps de pose, ouverture du diaphragme, sensibilité) - Traitement numérique des images sur le logiciel libre Gimp Couverture médiatique : « Nous, Vous, Ille » (CD35) et site internet du CD35 (http://departement-ille-et-vilaine.bzh/fr/actualite/a-saint-georges-reintembault-les-collegiens-colorent-les-murs )+ Revue Culturelle du collège de Roquebleue : « RockActus » ( http://fr.calameo.com/accounts/5313544
  Partenariat et contenu du partenariat
  - • CD 35 : Service Education et Jeunesse → soutien aux projets visant à sensibiliser les élèves à la citoyenneté. Appui formalisé par du conseil, un financement sur appel à projet « Collège en action » et un appui technique ponctuel de la part du Point 35 multimedia. Service Culture → conseil, soutien à la réalisation d'un projet artistique et culturel innovant en milieu rural avec mobilisation d'un partenaire local, financement du projet (FAAT) et facilitation de la réalisation et de la phase d'inauguration. - Association Le Village à Bazouge La Pérouse : LE VILLAGE est un SITE D’EXPERIMENTATION ARTISTIQUE. C'est un lieu de propositions et de recherches en milieu rural voué à rapprocher les publics de la création contemporaine -> mobilisation par le CD 35 pour une réponse adaptée aux demandes formulées par le collège. - Artiste : Mael Le Golvan vit et travaille à Rennes. Il est diplômé d'un Master Arts Plastiques obtenu à l'Université Rennes 2 et d'un DNSEP obtenu à l'EESAB de Rennes. Sa pratique est principalement basée sur la photographie mais elle se déploie également en vidéo, installation et performance. Ses œuvres explorent le réel dans une forme d'expérimentation permanente, oscillant entre référence théorique et considération esthétique ->intervenant direct Contenus des interventions : I – Présentation de la démarche artistique de l'artiste et du projet (2 heures, ensemble des élèves) II – Introduction au projet (15 heures, 5 groupes d'élèves, 3 heures par groupe) - Séance de prises de vue (1 heure) Les élèves ont réalisé des images dont les cadrages et les sujets ont permis l'anamorphose. Pour appréhender les différents aspects techniques et plastiques de la photographie, les élèves ont expérimenté la prise de vue avec l'appareil professionnel de l'artiste, leurs téléphones portables et des appareils compacts du Village ou du collège. - Séance de traitement informatique (1 heure) A l'aide d'un logiciel de retouche d'image, les élèves ont réalisé leurs anamorphoses à partir des photographies réalisées précédemment. B – La couleur en photographie : - Séance de prises de vue (1 heure) Suite à cette première initiation, les élèves ont abordé la couleur en photographie. Cette approche expérimentale a permis de tentera d'apporter les bases nécessaires à une meilleure compréhension du fonctionnement de l'appareil photographique numérique qu'il soit professionnel ou amateur. III – Production des œuvres (38 heures, 5 groupes d'élèves, 5 ateliers) Le nombre d'heures par atelier est défini en fonction des éléments à investir : 10H00 ont été affectées aux murs (atelier 1/groupe 1), 8h00 aux bancs (atelier2/groupe 2), 5h00 aux poubelles (atelier 3/groupe 3), 5h00 aux tables de ping-pong (atelier 4/groupe 4), et 5h00 aux tables de pique-nique (atelier 5/groupe 5). A – Installations et prises de vues dans les différents lieux définis en concertation avec le collège (CDI, cantine, cuisine, salle de sport... 33 heures) 5 thèmes ont été définis en adéquation avec les éléments à investir. B – Mise en forme sur ordinateur en atelier Multimédia (5 heures, 1 heure par groupe) Les photographies réalisées par les élèves ont été traitées et mises en forme sur ordinateur en fonction des dimensions et des configurations des mobiliers et des murs.
  Liens éventuels avec la Recherche
  - Séminaire "Tous mobilisés pour la persévérance scolaire" (27 septembre 2016 à l'ESPE de Rennes). Celui-ci s’inscrivait dans le plan national de lutte contre le décrochage scolaire et des priorités académiques : Une école plus juste, Citoyenneté, Mise en œuvre des parcours éducatifs. Conférences de C. Marsollier : ‘‘Sens et facteurs de la persévérance dans le parcours de l’élève’’ et ‘‘L’éthique relationnelle, un guide pour favoriser le bien-être et la réussite des élèves’’ . - Agnès FLORIN et Philippe GUIMARD, Qualité de vie à l'école. COMMENT L’ÉCOLE PEUT-ELLE PROPOSER UN CADRE DE VIE FAVORABLE À LA RÉUSSITE ET AU BIEN-ÊTRE DES ÉLÈVES. Rapport Scientifique. CNESCO, otc. 2017. (http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2017/10/170929_QDV_FLorin_Guimard.pdf ) - Sous la direction d'Emmanuelle Godeau, Félix Navarro et Catherine Arnaud, La santé des collégiens en France / 2010. Données françaises de l’enquête internationale Health Behaviour in School aged Children (HBSC). INPES, 2010. (http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1412.pdf )
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - auto-évaluation : Questionnaire diffuser aux élèves - évaluation interne : --Adhésion et assiduité des élèves Phase 1 (10 semaines) : 36 % des élèves de l'établissement (54 élèves de la 6ème à la 3ème sur 150 au total, année scolaire 2016-17) → 1 décrochage sur 55 élèves initialement inscrits Le nom du projet « La cour est à nous ! » a fait l'objet d'un vote parmi les élèves concernés en 2016-2017. 98 % des élèves concerné(e)s ont participé au vote. Phase 2 (3 semaines) : 44 % des élèves de 6ème (15 sur 34 élèves au total en novembre 2017 – finalisation du projet) --Implication des élèves pendant les ateliers (Evaluation de M. Le Golvan) L'implication des élèves a été très positive. Ils ont été motivés par le caractère surprenant du projet, ainsi que par le fait de travailler avec des outils professionnels (dont ils devaient, de fait, être responsables) tout en utilisant des logiciels libres qu'ils peuvent donc réutiliser chez eux. Ils ont été stimulés par le fait de construire le projet à partir des éléments propres au collège mélangés à leurs affaires personnelles et ceci en explorant, d'une manière décalée, différents espaces du collège (CDI, complexe sportif, self, espaces extérieurs). Le travail en petits groupes ainsi que la récurrence des ateliers, tous les mardis puis tous les vendredis pendant 13 semaines, ont permis aux élèves et à l'intervenant d'instaurer une relation de confiance. - évaluation externe : 1.Evaluation informelle entre professionnels par les « Accompagnateurs Persévérance Scolaire » en 2017 → présentation du projet lors des journées de formation. 2.Evaluation informelle entre professionnels par les formatrices IREPS et les stagiaires (juin 2017 et octobre 2017) → présentation du projet lors des journées de formation : « Compétences psychosociales-Compétences du socle. Formation Accompagnement au développement de programmes au sein des collèges ». Dans les deux cas, retours très positifs des professionnels et demandes multiples de diffusion de la fiche projet et des photographies réalisées par les élèves
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : (par M. Le Golvan) - Connaissances théorique et technique en photographie - Ils ont appris / ont été encouragé à déplacer leur regard (au sens propre comme au figuré) - Regard critique sur les images - Travail d'équipe / confiance en soi (responsabilité) (par M. Lemeunier-Quéré) - Des attitudes d'élèves plus conformes à une vie en collectivité - Une plus grande sensibilité à l'art et à la création (inscriptions en clubs thématiques en augmentation)
  Sur les pratiques des enseignants : - Valorisation de pratiques professionnelles en équipe déjà présentes mais incluant désormais la Vie Scolaire - Des partenariats plus fréquents avec l'équipe Vie Scolaire
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - La possibilité de proposer d'autres projets impliquant l'ensemble de l'établissement (1 projet en cours pour 2017-2018
  Sur l'école / l'établissement : - Un bilan Vie Scolaire en amélioration sur les deux dernières années (d'un point de vue statistique) - Un climat scolaire apaisé au quotidien - Une volonté des élèves de continuer à s'impliquer dans l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement : 3 clubs créés à l'initiative des élèves cette année et implication des deux classes de 6ème dans la finalisation du projet - Une plus grande mobilisation des adultes dans l'animation des temps non disicplinaires - Un transfert de compétences souhaité par la classe de 4ème qui va se charger de la réfection et de la mise en couleurs des tables du foyer réservé aux élèves
  Plus généralement, sur l'environnement - Une visibilité accrue de l’établissement au niveau local - Une amélioration du cadre de vie : embellissement de l'environnement scolaire par une implication citoyenne




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte