Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 260 fois

 

#2018A Provoquer les erreurs

 

Collège Bellevue

2 rue DE BELLEVUE , 35602 REDON CEDEX
Site : https://collegebellevueredon.wordpress.com
Auteur : M BAC, M RIGO, M TREGOUET
Mél : alexandre.bac@ac-rennes.fr
  Quel enseignant n’a jamais rêvé d’être dans la tête de ses élèves ? La question principale est celle du diagnostic individuel des compétences des élèves en difficultés d’apprentissage à travers une évaluation qualitative des leurs connaissances. Est-on sûr qu’un élève qui « réussit » un exercice, qui donne la bonne réponse, a pour autant bien conceptualisé la connaissance ? Lorsqu’un élève produit une erreur, comment savoir sur quelles connaissances il s’est appuyé ? Partant des principes démontrés que l’erreur est plus informative que la réussite et que la réponse d’un élève est toujours l’aboutissement d’un raisonnement, nous travaillons sur une démarche d’évaluation qui s’appuie sur un recensement en amont des procédures mises en œuvre par les élèves. L’évaluation telle que nous la défendons doit permettre de construire bien plus que des indicateurs de performance : elle doit permettre à l’enseignant d’établir, à partir des erreurs d’un élève, un diagnostic précis des connaissances sur lesquelles cet élève s’appuie pour réaliser une tâche. Nous avons tenté d’appliquer cette démarche, entre autres, à une tâche d’identification des verbes dans une phrase.

  Plus-value de l'action
  Une machine à café à l’ESPE de Bretagne, trois enseignants spécialisés, une maître de conférences et un champ conceptuel commun ; voilà les ingrédients de départ d’une rencontre professionnelle et humaine qui deviendra le groupe de recherche et de ressources sur l’évaluation. De nombreuses réunions de travail seront nécessaires au cours des années 2016 et 2017 pour élaborer notre dispositif. Il faut alors composer avec les emplois du temps chargés de chacun, mais la dynamique de travail initiale, l’envie d’innover et la volonté de partager les résultats de notre réflexion nous conduisent à participer à la journée académique de l’innovation 2017. Aujourd’hui la réflexion se poursuit, l’expérimentation continue, la cafetière tient le coup et l’aventure continue
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  350 élèves, du CE2 à la cinquième : -50 élèves en CE2 -50 élèves en CM1 -50 élèves en CM2 -50 élèves en sixième -50 élèves en sixième SEGPA ➔ 50 élèves en cinquième ➔ 50 élèves en cinquième SEGPA
  A l'origine
  En tant qu’enseignants spécialisés, nous travaillons avec des élèves en grande difficulté scolaire. L’évaluation habituelle de nos élèves qui permet de constater uniquement où ils réussissent et où ils échouent, n’est pas suffisamment informative pour nous permettre de les aider efficacement. Pour concevoir des dispositifs de remédiation, nous avons besoin d’innover, de construire les évaluations adaptées et pour accéder aux raisons pour lesquelles ils sont en difficulté. Nous sommes donc confrontés au besoin d’évaluer nos élèves pour comprendre leurs raisonnements. Nous avons alors conçu et testé deux évaluations, l’une portant sur l’identification du verbe, l’autre sur l’identification des propriétés des quadrilatères. Ces évaluations ont été réalisées en 2015 et 2016. Les résultats de ces actions pédagogiques ont été présentés lors d’une conférence “Provoquer les erreurs” à La Journée Académique de l’Innovation, organisée par C.A.R.D.I.E. en Bretagne le 17 mai 2016 à l’ESPE de Rennes. Suite à cette première action innovante, nous poursuivons notre action-recherche avec l’objectif de construire un dispositif d’évaluation et de le proposer comme un dispositif innovant aux enseignants du premier et du second degré.
  Objectifs poursuivis
  ★Evaluer les élèves : Nous élaborons une démarche d’évaluation innovante et déclinable à de nombreux objets d’apprentissages, qui permet de mettre au jour les connaissances et procédures sur lesquelles les élèves s’appuient pour produire leurs réponses. ★Remédier : Nos évaluations sont accompagnées d’un dispositif de remédiation différencié sur la base des procédures mises en œuvre par chaque élève. ★Evaluer l’efficacité de notre action : La même évaluation est ensuite proposée à la fin du dispositif afin d’évaluer les progrès des élèves. Elle permet d’évaluer l’effet de notre action pédagogique de remédiation. ★ Contribuer à la formation et à la collaboration avec d’autres enseignants : Nous souhaitons généraliser notre démarche d’évaluation à d’autres objets d’apprentissage, réfléchir à l’organisation des enseignements pour exploiter au mieux les résultats obtenus grâce à l’évaluation. Notre objectif est de contribuer à la formation et à la collaboration avec d’autres enseignants et partager nos ressources. Ainsi, notre action se trouve au carrefour de la recherche et de la formation initiale et continue. ★ Sortir de l’enseignement spécialisé pour enrichir les pratiques de l’enseignement « ordinaire » : Notre objectif ici est d’élargir l’utilisation de notre démarche pour anticiper et répondre aux difficultés d’apprentissage chez les élèves du premier au second degré. En effet, identifier et connaître des procédures utilisées par les élèves pour produire l’erreur ou la bonne réponse permet aux collègues de construire leurs enseignements de façon adaptée aux besoins différenciés de leurs élèves. Ainsi, nous réalisons une action-recherche sur le développement de la conceptualisation du verbe auprès des différents niveaux d’élèves, en cycle 2, cycle 3 et au collège, au sein de l’enseignement spécialisé et ordinaire.
  Description
  Actuellement nous testons notre évaluation auprès d’élèves de 6ème ordinaires et SEGPA. La passation de cette évaluation se fait en groupe classe ce qui rend possible son utilisation par les enseignants. Il s’agit de repérer les procédures mises en œuvre par les élèves dans une tâche d’identification du verbe. Sur la base des résultats, nous proposons aux élèves un dispositif pédagogique différencié leur permettant de travailler plus spécifiquement certaines procédures. L’évaluation est ensuite reproduite pour mesurer les progrès des élèves.
  Modalité de mise en oeuvre
  ..
  Trois ressources ou points d'appui
  -nos formations continues en M1 et M2 HG2DS à l’ESPE de Bretagne entre 2013 et 2017 -les échanges très riches avec les collègues de nos établissements confrontés aux difficultés scolaires -la réflexion commune sur les pratiques d’évaluation des difficultés des élèves ●la littérature scientifique ●les ressources institutionnelles
  Difficultés rencontrées
  -La principale difficulté que nous rencontrons concerne le manque de temps disponible pour nous rencontrer et travailler sur le projet. En effet, nous sommes trois enseignants spécialisés de trois collèges différents du département ce qui occasionne quelques difficultés organisationnelles.
  Moyens mobilisés
  Moyens mobilisés -les moyens internes à nos établissements -les moyens alloués par l’ESPE de Rennes pour soutenir la recherche et l’innovation à travers des Groupes de Recherche et de Ressources
  Partenariat et contenu du partenariat
  Deux partenariats permettent d’établir une relation directe entre notre travail et la formation des formateurs, des professionnels enseignants et des étudiants de l’ESPE. ESPE de Bretagne : Groupe de Recherche et de Ressources “ Diagnostic Individuelle des Connaissances”, dirigé par Zdenka Baligand, MCF en Psychologie Nous sommes tous les trois membres de ce groupe de recherche. Laboratoire de Psychologie, Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (LP3C) Le travail sur l’évaluation s’inscrit dans l’axe 3 de ce laboratoire.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Bibliographie : Barth, B. M. (1987). L'apprentissage de l'abstraction. Retz. Dupuch, L., & Sander, E. (2007). Apport pour les apprentissages de l’explicitation des relations d’inclusion de classes. L’Année psychologique, 107(04), 565-596. Dupuch, L., Bosc-Miné, C., & Sander, E. (2015). Évaluer les connaissances à l’école élémentaire à partir d’un réseau d’inclusion de classes. Psychologie Française, 60(1), 17-34. Eshkol, I. (2005). La construction du concept de” verbe”. De la langue au texte. Le verbe dans tous ses états., 17-36. Lautrey, J., Rémi-Giraud, S., Sander, E., & Tiberghien, A. (2008). Les connaissances naïves. Vivicorsi, B. (2013). Pour une approche qualitative de l’évaluation du fonctionnement cognitif. Pratiques psychologiques, 19(1), 15-28.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  -rapports d’action-recherche auprès de l’ESPE de Bretagne -les progrès des élèves après les actions ciblées de remédiation aux difficultés
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Après une évaluation qualitative, les actions de remédiation ciblées et différenciées aboutissent incontestablement aux progrès de nos élèves.
  Sur les pratiques des enseignants : L’apport principal est celui d’un principe innovant d’évaluation pour construire des pratiques d’enseignement différenciés
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les échanges avec les collègues de nos établissements et avec les formateurs et les enseignants-chercheurs à l’ESPE de Bretagne nous permettent d’être dans une dynamique d’évolution et d’innovation professionnelle.
  Sur l'école / l'établissement : ..
  Plus généralement, sur l'environnement ..




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte