Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 357 fois

 

Le parcours citoyen, un projet de l’élève et pour l’élève dans un territoire - 2018D

(Expérimentation terminée)
 

Collège Henry Bordeaux

4 rue DU COLLEGE , 73160 COGNIN
Site : http://www.ac-grenoble.fr/college/bordeaux.cognin/mobile/
Auteur : DUBOIS Dominique/ CHARPINE Rosène
Mél : ce.0731113n@ac-grenoble.fr
  Une résidence d’artiste et l’engagement dans l’expérimentation académique « territoire apprenant » sont l’opportunité de développer des projets partagés avec des partenaires propres à favoriser chez les élèves l’acquisition de compétences sociales et citoyennes. Consubstantielle aux quatre parcours éducatifs, cette dynamique de projet -– par ailleurs observées par un groupe d’universitaires (neurosciences) - doit permettre leur mise en système.

  Plus-value de l'action
  Commentaire d’un élève en 2016 : « C’est fou tout ce que l’on apprend avec un petit projet ».
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  .
  A l'origine
  Les élèves du collège donnent peu de sens aux apprentissages. Par ailleurs, très nombreux sont ceux qui manifestent un manque de confiance personnelle et une faible estime de soi. Cela se traduit par un manque d’appétence au travail scolaire régulièrement constaté par l’équipe éducative et dont les résultats au DNB sont la traduction. Or l’évaluation des quelques actions en démarche de projet menées en partenariat avec des structures culturelles ces dix dernières années tend à montrer, pour les élèves concernés (30 à 50 chaque année), qu’il s’agit là d’un levier pour développer l’engagement des élèves au service de leur propre réussite et de celle du groupe. Malgré une volonté partagée par l’ensemble de la communauté éducative de réfléchir aux stratégies favorables à la réussite de tous les élèves et la mise en œuvre de nombreuses actions disciplinaires et interdisciplinaires, la démarche de projet, en particulier le basculement de posture qu’elle implique et la transdisciplinarité, ne fait pas consensus. Les actions individuelles, dans le meilleur des cas disciplinaires, foisonnent. Le manque de cohérence entre elles, voire la méconnaissance mutuelle, participent à un cloisonnement préjudiciable aux objectifs poursuivis. Pourtant, depuis 2014, une équipe pluridisciplinaire (histoire-géographie-EMC, lettres, italien et arts plastiques) conduit des actions en démarche de projet avec un ou des artistes. Soutenues par la DSDEN et le conseil départemental de la Savoie, ces actions sont ancrées dans le parcours citoyen et dans le parcours artistique et culturel des élèves. Chaque année, elles ont permis à une trentaine d’entre eux (une classe ou un groupe classe) d’apprendre autrement. Chez les enseignants concernés, elles ont aussi favorisé la transformation des pratiques (changement de posture, ouverture au partenariat, coopération) et nourrit la réflexion sur la construction et la mise-en-œuvre des parcours éducatifs. Elles sont à l’origine de la mise-au-point d’un certain nombre d’outils d’aide à la construction et au pilotage largement diffusés (CANOPÉ). Quelques professeurs ont pris la responsabilité de formaliser le parcours citoyen mais les autres parcours (Avenir, de Santé, d'Éducation artistique et culturelle) sont encore embryonnaires. L’existence d’un parcours formalisé n’est cependant pas une garantie que l’ensemble de la communauté éducative se le soit approprié, et encore moins les élèves. De plus, le risque est grand que chacun des parcours ne fasse l’objet d’une construction à la fois indépendante des trois autres et déconnectée du territoire.
  Objectifs poursuivis
  • Équipe éducative : Faire communauté autour de démarches et de pratiques partagées et s’approprier la logique des parcours éducatifs. Mener une analyse de ses pratiques (expérimentation neurosciences) • Établissement : Construire et mettre en cohérence les quatre parcours éducatifs de manière à ce qu’ils fassent système au sein de l’établissement et avec le territoire. Se doter d’outils d’évaluation des démarches engagées afin d’améliorer leur efficience (expérimentation neurosciences).
  Description
  2017-2018 – résidence d’artiste et inscription dans l’expérimentation « territoire apprenant » qui a permis d’augmenter le nombre d’élèves concernés (la totalité du niveau cinquième) et de travailler à une meilleure appropriation de la démarche projet par l’ensemble de la communauté éducative. 2018-2019 – poursuite de l’expérimentation selon les mêmes modalités mais avec un accompagnement accru des universitaires.
  Modalité de mise en oeuvre
  Depuis 2005 - Mise-en-œuvre continue d’au moins une action annuelle en démarche projet. À partir de 2014, soutien continu de la DSDEN et du Conseil départemental de la Savoie (cf. supra) mais aussi de la DAN (heures numériques et financement de 14 IPad mini)
  Trois ressources ou points d'appui
  Des outils de coopération, de pilotage et d’évaluation des démarches interdisciplinaires construits au fil des ans par une équipe stable, convaincue de la nécessité de changer de paradigme. Le partenariat avec une structure culturelle (grâce au Conseil départemental de la Savoie et à la chargée de mission projet de la DSDEN de la Savoie, Marie-Françoise OLIVIER). L’engagement dans l’expérimentation académique « territoire apprenant » qui permet de bénéficier du regard expert des universitaires.
  Difficultés rencontrées
  Les difficultés inhérentes aux démarches éducatives ancrées sur une question socialement vive. La réticence de certains collègues face aux pratiques dites innovantes, le refus de certains de travailler en équipe
  Moyens mobilisés
  Démarches intégrées dans les pratiques quotidiennes de la classe ou sur des temps forts organisés par l’établissement dans le cadre du temps de travail des personnels.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Avec la compagnie en résidence, co-construction d’actions en démarche projet inscrites dans le parcours artistique et culturel et citoyen des élèves (https://enseignement-moral-civique-pedagogie.web.ac-grenoble.fr/sites/enseignement-moral-civique-pedagogie.web.ac-grenoble.fr/files/pc-hb-17_0.pdf) et ancrées dans leur territoire. Dans le cadre de l’expérimentation « territoire apprenant », mise en place de formations d’établissement.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Les démarches menées et les outils construits ont fait l’objet d’une communication lors d’une formation de formateurs à l’ifé/ENS : http://ife.ens-lyon.fr/formation-formateurs/catalogue-des-formations/formations-2015-2016/histoire-des-arts-et-epi-j-ch.-chabanne/rosene-charpine.pdf/view CANOPÉ diffuse un certains nombre de vidéos réalisées lors de l’action de 2015-2016 : « Créer c’est résister, résister c’est créer » : https://www.reseau-canope.fr/notice/epi.html Les outils construits sont mis à diposition des enseignants par l’intermédiaire d’un parcours M@gistère en autoformation : « Pratiquer l’EPI pour décloisonner les apprentissages ». https://magistere.education.fr/ac-grenoble/detail-parcours/?source=hubserver&id=2393&download=1&self_inscription=2. Trois universitaires de l’UGA - dont une étudiante en Master 2 pour laquelle elle est le sujet de recherche - (labo de psychologie cognitive) accompagnent l’expérimentation.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Élèves : Construction d’un mur parlant « Une compétence que j’ai acquise grâce au projet ». Enseignants : Discussion appuyée sur un Qsort. Établissement : évaluation du contrat d’objectif ?
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Élèves : Construction d’un mur parlant « Une compétence que j’ai acquise grâce au projet ». Enseignants : Discussion appuyée sur un Qsort. Établissement : évaluation du contrat d’objectif ?
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : : o Développement du sentiment d’appartenance et de l’empathie dans une perspective de coopération et d’engagement ancrés sur les valeurs humanistes. o Apprentissage de compétences transversales du socle et de compétences psychosociales peu développées dans la pratique ordinaire de la classe. o Gain de sens aux enseignements disciplinaires (histoire – EMC – lettres – musique – arts plastiques - EPS) et aux apprentissages par une intégration (objet frontière et problématique commune) et une mobilisation au service d’une production destinée à être médiatisée hors de l’établissement.
  Sur les pratiques des enseignants : o Renforcement de la coopération (entre enseignants, avec les partenaires) o Transposition des pratiques didactiques propres à la démarche de projet dans le quotidien de la classe (travail en îlot, situations problématisées, grilles d’auto-évaluation et d’évaluation par les pairs, etc.) o Facilitation de la mise-en-œuvre des nouveaux programmes et des démarches propres à la réforme du collège.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : .
  Sur l'école / l'établissement : .
  Plus généralement, sur l'environnement .




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
ORLEANS-TOURS
Ambition écoles / lycée
ORLEANS-TOURS
Les intelligences multiples à l’école
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte