Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 62 fois

 

2017- Grenoble Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes

 

Lycée polyvalent Ella Fitzgerald

4 ROUTE DEPARTEMENTALE 502 , 69560 ST ROMAIN EN GAL
Site : http://www2.ac-lyon.fr/services/daac/debats-citoyens.php
Auteur : Nathalie Reveyaz Montez Christophe
Mél : nathalie.reveyaz@ac-grenoble.fr
  Un dispositif déployé depuis quatre ans dans l’académie en lien avec l’académie de Lyon à l’initiative du lycée Fauriel sur une démarche qui permet l’organisation de tables-rondes dans des lycées. L’implication des lycéens dans la construction, l’organisation, l’animation de ces tables rondes. L’objet est de travailler autour de l’expérimentation des débats notamment de type réglés et parlementaires pour observer la progression des compétences orales autour de l’argumentation comme des compétences de travail en équipe pour mutualiser, collaborer. Cette formation-recherche s'appuie sur des expertises partagées. Elle articule des temps d’analyse et de préparation, avec des temps d’observation de mise en œuvre en classe. Elle vise à faire progresser le niveau d’expertise de chacun et de soutenir le développement des compétences professionnelles des enseignants (évaluer les progrès et les acquisitions des élèves ; coopérer au sein d’une équipe ; s’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel). Toutes les disciplines et toutes les filières sont concernées : voies générale, technologique, professionnelle, agricole. Une dizaine d’établissements sont concernés. Depuis 2016-2017, un collège est rentré dans le dispositif, l’observation d’un travail construit de la scolarité obligatoire vers l’ensemble du secondaire en lien avec la contribution du parcours citoyen est un axe observable intéressant à développer. Cette année 9 établissements sont concernés, un collège et un établissement de l’enseignement agricole.

  Plus-value de l'action
  UN CONTEXTE PORTEUR : le dispositif inter-établissements (lui-même expérimental) des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes, initié et piloté par le lycée Fauriel depuis 2013.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Elèves de seconde, première, terminale
  A l'origine
  Le débat et les modalités pour faire s’exprimer les élèves, recueillir leur parole existent et sont pratiqués dans les établissements, souvent dans un cadre disciplinaire. Une réflexion et une action menées dans une progression autour d’une démarche de projet permettent de formaliser cette démarche. Le dispositif des débats citoyens est fédérateur et offre un cadre sécurisant pour les équipes tant dans l’aide à la réalisation, la formation que dans le soutien opérationnel tant de la région que du dispositif lui-même tout en accordant une liberté d’actions et de choix de la part des équipes. Il favorise par là-même une entrée interdisciplinaire. Cette action s’inscrit dans la construction du parcours citoyen des élèves en alliant la construction d’une conscience de l’engagement avec une réflexion sur les questions de société pour expérimenter et comprendre les mécanismes de décisions comme de fonctionnement sociétal dans un cadre démocratique.
  Objectifs poursuivis
  Élèves : Donner du sens aux apprentissages et acquérir des compétences psychosociales au premier rang desquelles, l’autonomie, la coopération et la confiance en soi. Développer ses aptitudes et son appétence pour l’engagement. Proposer un autre apprentissage autour des compétences orales et de l’argumentation. Équipe éducative : Faire communauté autour de démarches et de pratiques partagées et s’approprier la logique des parcours éducatifs. Travail de coopération et d’ouverture aux partenaires. Établissement : Construire et mettre en cohérence un parcours éducatif avec des apprentissages de citoyenneté.
  Description
  Projet initié en 2013 par le lycée Claude-Fauriel qui en assure le pilotage et la coordination, le suivi administratif et budgétaire, la mise en place des partenariats. Les lycées engagés dans le dispositif choisissent leur thème, leur calendrier et conservent la pleine maîtrise de la mise en œuvre pédagogique. Les enseignants participent des journées inter-académiques de rencontre et de formation. Les élèves et étudiants préparent les sujets sur le fond et s'impliquent dans la préparation, voire dans l'animation, de la table ronde. Ils produisent un travail concret qui prendra des formes classiques (exposition, revue de presse, reportages, comptes rendus, journaux lycéens...) ou plus originales (storify, blog, page Wikipedia, émission radio...). Les rencontres et travaux inter-lycées sont encouragés (participation à une autre table ronde, expo ou blog en commun, ouvrage collectif...).
  Modalité de mise en oeuvre
  L’établissement d’accueil met à disposition ses locaux, organise la communication autour des débats, l’accueil des intervenants et du public, prend en charge les prestations d’hébergement (accueil, réception, déjeuner). Les lycées participant sont volontaires et s’engagent à respecter l’esprit du projet : - les tables rondes sont ouvertes au public, dans la limite des places disponibles (avec possibilité de réservation préalable si la capacité d’accueil est limitée) ; - elles font intervenir, si possible, un chercheur, un acteur professionnel ou associatif et un élu ; - elles s’appuient sur un projet pédagogique qui favorise l’implication des élèves ; - les travaux des élèves sont valorisés en fonction du projet de classe ou d’établissement, ainsi que dans le cadre du dispositif inter-lycées (utilisation du blog Villa Voice, publication finale...) ; - les participants – élèves, enseignants, intervenants – pourront être sollicités dans le cadre de l’évaluation du dispositif (au moyen d’un questionnaire à remplir) ; - faire figurer sur leurs outils de communication le logo des « Débats citoyens en Rhône-Alpes ».
  Trois ressources ou points d'appui
  UN CONTEXTE PORTEUR : le dispositif inter-établissements (lui-même expérimental) des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes, initié et piloté par le lycée Fauriel depuis 2013. Voir fiche Expérithèque : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=10057 associé à un collectif de travail Etablissement – pilote et IA-IPR. RESSOURCES SUR LA METHODOLOGIE des lessons study :Originaires du Japon, « les Lesson Study (LS) sont une modalité de formation-recherche proposée en formation continue dont le but est le développement professionnel des enseignants. Elles reposent sur la collaboration entre enseignants et formateurs dans le but d’étudier, de planifier, d’enseigner, d’observer, de réviser et de diffuser une leçon au sujet d’un apprentissage choisi par les participants » (Baetschmann K. et al., 2015). Dans notre cas, l’expérimentation porte sur une pratique de débat en classe (et non une leçon) et, de fait, elle place les apprentissages des élèves au cœur de l’observation et implique la construction d’outils communs d’évaluation des compétences. On pourrait parler de « Debate Study » ! - Clivaz S. Lesson Study : collaborer pour innover et se former. Conférence Printemps de l’innovation, Cardie Lyon 2016 : http://www.crdp-lyon.fr/podcast/conference-lesson-study-collaborer-pour-innover-et-se-former-conference. - Clivaz S., « Les Lesson Study ? Kesako ? », Math-Ecole, 224, 2015, p. 23-26. En ligne : http://www.ssrdm.ch/mathecole/wa_files/224-Clivaz.pdf RESSOURCES SUR LES PRATIQUES DE DÉBAT : - Eduscol, « Le débat argumenté (ou réglé) », 2015. En ligne : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/01/1/ress_emc_debat_464011.pdf - Gaussel M., Développer l’esprit critique par l’argumentation : de l’élève au citoyen, Dossier de veille de l’IFÉ, n°108, février 2016, ENS de Lyon. En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=108&lang=fr - Université de Montréal : synthèse méthodologique sur la pratique du débat en classe, en ligne : http://www.cefes.umontreal.ca/pafeu/parcours_formation/enseigner/animer_debat.html (consulté le 24 avril 2016). - Harvey-Smith N., Guide pratique des techniques de débat. Modèle Worlds Style / Parlement britannique, New York, International Debate Education Association, 2011, 2013. En ligne : http://idebate.org/sites/live/files/9781617700163_FRE.pdf - Thénard-Duvivier F. (dir.), Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes, Éditions ADAPT/Lycée Fauriel, 2014 (vol. 1), 2015 (vol. 2), 2016 (vol. 3). Voir en ligne sur www.fauriel.org/debatscitoyens et fiche Expérithèque : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=10057
  Difficultés rencontrées
  La difficulté principale résidera dans la capacité d’analyse comme dans la production de grilles d’analyse pour les compétences orales et l’argumentation. L’association d’un IA-IPR de lettres est envisagée, l’IA_IPR de philosophie étant en extension sur l’académie sa disponibilité est moindre. Egalement, dans la capacité à produire des ressources qui soient transférables (comme pratique pédagogique pour développer les compétences des élèves) et la Lesson Study (comme outil de formation continue). Dès lors, avec quels outils (site de partage, formation en présentiel…) ?
  Moyens mobilisés
  La Région Rhône Alpes attribue au lycée Fauriel une subvention dans le cadre de l’appel à projets éducatifs « Eurêka ». Une convention inter-établissements précise les éléments propres à la gestion financière de l’organisation des débats. Les dépenses communes au projet sont prises en charge directement par le lycée Fauriel (outils communs de communication, édition et publication du livre collectif). Chaque lycée partenaire dispose d’une enveloppe budgétaire strictement définie pour la prise en charge du déplacement des intervenants ; les frais liés à la table ronde ou la mise en œuvre pédagogique (de type exposition : affiches, supports, location de matériel) ; le déplacement des élèves participant à une table ronde dans l’un des lycées partenaires.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Outre les partenaires institutionnels (Région, DAAC Lyon), la 4e édition 2016-2017 reçoit le soutien financier de la MGEN. Elle met en œuvre des partenariats avec la Villa Gillet (Lyon), les Éditions ADAPT (Paris), le Service Science et Société (Université de Lyon), les Clubs de la Presse de Saint-Etienne et de Lyon, l’association Cartooning for Peace. Elle offre également des contacts avec des acteurs professionnels et universitaires : association We Report, Institut supérieur d’études des religions et de la laïcité (ISERL), Économie sociale et solidaire partenaire de l’École de la République (ESPER), Chambre régionale de l’ESS de Rhône-Alpes (CRESS), etc.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Le renforcement des liens avec l’enseignement supérieur et la recherche est l’une des 4 priorités du projet : participation d’au moins un chercheur à chaque table ronde et utilisation de ses travaux avec les élèves ; journée de formation sous l’égide de l’Université de Lyon lors de la journée de formation commune au niveau de la région académique. Rapprochement envisagé avec les sciences du langage, la MSH autour des compétences orales
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Une évaluation externe avait été réalisée à l’issue de la 1ère édition 2013-2014. Contexte porteur
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  APPRENTISSAGE (ÉLÈVES) : *Conduite des débats par les élèves : prise de parole, arguments échangés, respect des règles. *Analyse par les élèves des débats observés : éléments analysés et préconisations formulées. *Développement des compétences élèves (parler en public pour convaincre, argumenter en mobilisant des connaissances, collaborer au sein d’une équipe pour convaincre). Deux dimensions : démarche citoyenne : Identifier les acteurs de la vie citoyenne, Apprendre à confronter les points de vue, Faire vivre les valeurs républicaines dans la classe, Pratiquer le débat comme outil démocratique/politique, Élaborer une proposition d’action avec restitution aux élus. – engagement : Participation à l’organisation logistique de la TR, Animation ou co-intervention lors de la TR, Activité créative autour de la thématique, Publier et communiquer autour de la TR, Sorties culturelles et sur le terrain. PRATIQUES (PROFESSEURS) : *Nombre de débats mis en œuvre. *Implication dans le groupe de travail. *Ressources produites et diffusées pour la conduite d’un débat et l’évaluation des compétences des élèves. Conduite d’une INNOVATION PÉDAGOGIQUE : Réflexion et construction d’une progression sur les compétences orales et l’argumentation. Rapport annuel remis aux partenaires, avec une auto-évaluation réalisée par chacune des équipes à partir d’indicateurs autour des 4 grands objectifs du projet. On obtient ainsi le « profil » de chaque projet sous forme d’un graphique en étoile. 1/ DÉMARCHE CITOYENNE : Identifier les acteurs de la vie citoyenne, Apprendre à confronter les points de vue, Faire vivre les valeurs républicaines dans la classe, Pratiquer le débat comme outil démocratique/politique, Élaborer une proposition d’action avec restitution aux élus. 2/ IMPLICATION DES JEUNES : Participation à l’organisation logistique de la TR, Animation ou co-intervention lors de la TR, Activité créative autour de la thématique, Publier et communiquer autour de la TR, Sorties culturelles et sur le terrain. 3/ INNOVATION PÉDAGOGIQUE : Interdisciplinarité réelle (voire transdisciplinarité), Implication de la communauté éducative (dimension multicatégorielle), Acquisition de compétences numériques, Ouverture aux partenariats qui interagissent au projet, Démarche participative. 4/ CONTINUUM -3/+3 : Intervention du chercheur auprès des élèves en dehors de la TR, Utilisation de son travail (publication, méthodes), Connexion avec autres projets, Travail sur les compétences du supérieur, Expérimentation d’une démarche scientifique. Une évaluation externe avait été réalisée à l’issue de la 1ère édition 2013-2014.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : D’après l’évaluation externe de 2014 (300 élèves interrogés), la participation au projet leur a permis de : rencontrer des personnes extérieures, travailler autrement, gagner en motivation, s’impliquer concrètement. L’engagement des élèves se renforce d’une année sur l’autre car ils sont de plus en plus acteurs des différents projets. En 2016-2017, certaines équipes vont le valoriser à travers les bulletins ou encore le parcours citoyen (sous forme de « passeport » par exemple).
  Sur les pratiques des enseignants : Selon l’évaluation de 2014, le projet a apporté aux enseignants de nouvelles compétences et méthodes pédagogiques, une logique de projet annuelle et un travail collaboratif, un investissement à long terme (reconduction de la démarche l’année suivante). Le renforcement du volet formation (2 journées obligatoires, 2 journées facultatives, 1 formation-recherche) favorise l’innovation et l’expérimentation pédagogiques.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le projet permet un véritable travail interdisciplinaire, des partenariats enrichissants (avec le monde de la recherche notamment), des contacts avec d’autres établissements, la valorisation du travail des enseignant
  Sur l'école / l'établissement : Meilleur rayonnement ; mise en place de dynamiques internes ; amélioration des relations élèves-enseignants... Par exemple, la parution d’un ouvrage collectif offre à la fois une « trace écrite » commune, un moyen de valoriser certains travaux des élèves et un bel outil de promotion du projet et des établissements
  Plus généralement, sur l'environnement Le dispositif s’inscrit dans les orientations nationales et académiques ou régionales, mais de manière non prescriptive. Il favorise les partenariats avec les collectivités territoriales (Région mais aussi, souvent, collectivités locales), avec le monde professionnel et associatif.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
REUNION
2018E Collège Juliette Dodu. Courir pour la transition énergétique.
PARIS
2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant.
LILLE
# 2018 C - F - Une école sans classes, organisée en cycles, avec des espaces dédiés aux activités proposées
CAEN
J'intègre le dispositif "MTA pour les MTA" à l'école EMPU Henri Sellier à Colombelles 2018A
LILLE
# 2018 D - Apprendre ensemble et vivre ensemble : des collégiens s’engagent dans le projet de rénovation urbaine de leur lieu de vie.
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte