Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 515 fois

 

Education musicale : des élèves qui créent des cours pour d’autres élèves (réseau inter académique) 2017B

 

Lycée général Claude Gellée

44 rue ABEL FERRY , 88021 EPINAL CEDEX
Site : http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article1206
Auteur : Anne-Claire Scebalt
Mél : anne-claire-the.scebalt@ac-nancy-metz.fr
  Des élèves qui créent des cours pour d’autres élèves ou comment créer un réseau d’échange autour de l’éducation musicale dans toute la France. Chaque enseignant accompagne ses élèves dans la création en formes et supports libres, d’un cours destiné à une autre classe d’un autre établissement. Les enseignants sont en contact entre eux mais n’influent pas sur les décisions des élèves autrement que par un accompagnement technique ou quelques directions ajustées. Les élèves peuvent, s’ils en ont dans leurs établissements respectifs, avoir recours aux moyens numériques ou techniques, échanger avec les destinataires de leurs cours et sont libres du fond et de la forme du cours comprenant ces aspects. Ainsi, une classe crée pour une autre, qui crée à son tour pour une nouvelle classe. Les moyens mis à disposition des élèves doivent être utilisables par l’établissement receveur et la place du numérique est donc prépondérante.

  Plus-value de l'action
  Rayonnement du projet : Publication dans la revue de l’APEMu partage avec d’autres collègues d’éducation musicale sur les réseaux sociaux, création d’un environnement regroupant tous les méta-cours.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Elèves des établissements des 9 professeurs constitués en réseau : classes de collège et classes de seconde.
  A l'origine
  Du côté des élèves : la question de la motivation est essentielle et centrale. Quels supports motivent les élèves ? Quelles manières de travailler ? Comment développer leurs capacités d’autonomie, d’engagement ? Comment les amener à exercer leur responsabilité ? Comment les rendre acteurs des apprentissages ? Du côté des enseignants : les impacts positifs du travail collaboratif entre enseignants ont souvent été mis en évidence notamment dans les projets interdisciplinaires. Déjà très investis dans les différentes propositions institutionnelles inter et transdisciplinaire (EPI, histoire des Arts, IDD…) les professeurs d’éducation musicale ont souvent mesuré les bienfaits et l’enrichissement que suscitent ces travaux pour eux et pour leur élèves. Souvent seuls dans leur établissement, les professeurs d’éducation musicale n’ont pas la possibilité de travailler en équipe comme les enseignants des autres disciplines.
  Objectifs poursuivis
  - La motivation de chaque élève. Amener les élèves à s’interroger sur l’essence d’un cours c’est leur permettre d’investir et de comprendre les enjeux d’une activité, d’une œuvre, des compétences développées, de l’évaluation en faisant appel à leur créativité. Le projet offre la possibilité d’investir entièrement le cours, les supports, les activités, l’évaluation avec une liberté presque totale. Ainsi, les élèves ne sont plus spectateurs d’un cours qui se déroule devant leurs yeux avec toujours les mêmes schémas au sein de la classe. Ils ne sont pas non plus de simples acteurs qui exécuteraient les directives sans maîtriser les tenants et les aboutissants. Ils deviennent les créateurs, les inventeurs, les metteurs en scène d’une pédagogie. Ce décadrage implique un changement de regard sur les situations de cours. L’enjeu premier n’est plus d’apprendre mais de transmettre. C’est pourquoi, tous les élèves, y compris ceux qui, habituellement, se sentent en échec, se positionnent différemment. La transmission aux pairs est source de motivation aussi bien pour celui qui transmet que celui qui reçoit. On comprend aisément que la motivation de l’élève et l’intérêt pour un cours pourront être différents selon que le cours est imaginé par le professeur ou par des pairs. On peut supposer que les adolescents, même de milieux différents, peuvent aisément s’adresser à d’autre adolescents et de fait, le répertoire abordé, les propositions d’activité, le travail des consignes plus adaptées seront facteurs de motivation.
  Description
  Chaque enseignant accompagne ses élèves dans la création en formes et supports libres, d’un cours destiné à une autre classe d’un autre établissement. Les enseignants sont en contact entre eux mais n’influent pas sur les décisions des élèves autrement que par un accompagnement technique ou quelques directions ajustées. Les élèves peuvent, s’ils en ont dans leurs établissements respectifs, utiliser les moyens numériques ou techniques, échanger avec les destinataires de leurs cours (webcam, réseaux sociaux etc.), et sont libres du fond et de la forme du cours comprenant ses aspects : d’évaluation, de progression dans la séquence, d’activités selon les projets retenus, de contenu théorique sous des formes variées (fiches, capsules, ressources multimédia).
  Modalité de mise en oeuvre
  une classe crée pour une autre, qui crée à son tour pour une nouvelle classe. Les moyens mis à disposition des élèves doivent être utilisables par l’établissement receveur et une forte place est faite au numérique qui est donc prépondérant (murs et documents collaboratifs, BYOD, ressources multimédias audio/vidéo/programmes en ligne, jeux vidéos etc.)
  Trois ressources ou points d'appui
  En lien avec le socle commun en collège et la citoyenneté. Prise en compte du public destinataire, empathie nécessaire dans la compréhension inhérente au projet, problématiques étrangères à soi ; Accepter l’inconnu de la rencontre virtuelle mais bien réelle avec autrui qui déclenche un déplacement dans les conceptions personnelles de son propre apprentissage. Métacognition : ce projet de création de cours propose de nouvelles situations d’apprentissages, a priori plus efficiente puisqu’elles font appel à la métacognition.
  Difficultés rencontrées
  Pas de difficulté ou de limite rencontrée à ce jour.
  Moyens mobilisés
  9 professeurs de plusieurs académies : collège Jacques Cœur à Lentilly (69, académie de Lyon), lycée Claude Gellée à Epinal (88 académie de Nancy-Metz), collège Jean Monnet à Lalinde (24, académie de Bordeaux), collège Georges Pompidou à Pouilley les Vignes (25, académie de Besançon), collège Bibracte à Château-Chinon et François Mitterrand à Montsauches (58, académie de Dijon), collège Saint-Joseph de Ploudalmézeau (29, académie de Rennes), collège international à Noisy-le-Grand (93, académie de Créteil), collège Alain Fournier au Mans (72, académie de Nantes), Ensemble Scolaire Privé Saint-Genès La Salle à Bordeaux (33, académie de Bordeaux).
  Partenariat et contenu du partenariat
  Ce sont les établissements acteurs de cette action qui sont partenaires à l’intérieur du réseau national créé.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Pas de lien avec la recherche.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  C’est d’abord l’implication des élèves dans l’activité qui est observée. L’originalité et la véritable création sont encouragées. Ensuite la cohérence et la pertinence des séquences produites ainsi que la maîtrise des outils numériques sont évaluées. La prise en compte du public destinataire de la séquence est déterminante. Les observations du professeur de la classe destinataire du cours sont adressées au professeur de la classe créatrice.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évaluation : les élèves producteurs évaluent leurs travaux. Evaluation externe : les classes qui reçoivent les cours les évaluent. Les échanges entre professeurs complètent ces évaluations.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Apprentissages et évaluation des élèves : ce nouveau contexte pédagogique conduit l’enseignant dans de nouvelles dispositions, de nouvelles activités. Naturellement, les élèves sont mis dans de nouvelles situations d’apprentissage permettant alors à l’enseignant d’observer et d’évaluer les élèves sous un nouveau regard. L’accompagnement dans la création de séquence permet également à l’enseignant de mesurer la connaissance des élèves des enjeux du cours d’éducation musicale. Il apparaît souvent que les compétences et les objectifs restent plutôt obscurs pour les élèves. En les observant entrer dans le processus de réflexion, le professeur peut poser des diagnostics et envisager des remédiations dans les séquences suivantes. Effets constatés sur les élèves : décentration, projection, appropriation du cours par un effet de la conception destinée à autrui, extrapolation du tutorat entre pairs, mise à disposition du savoir plus horizontale, conscience accrue pour soi de la nécessité d’une didactique pédagogique, l’espoir d’une rencontre humaine.
  Sur les pratiques des enseignants : Création d’un réseau d’enseignement, où chacun trouve, par cette interdépendance, un enrichissement professionnel, une mise à disposition de ressources multiples à la fois techniques et méthodologiques, ainsi qu’un apport d’études sur la façon d’envisager l’acquisition et la qualité des connaissances. Effets espérés : remise en question et réflexion didactique et pédagogique initiées par la découverte d’autres démarches, création de nouveaux liens avec les élèves, nouvelle manière d’enseigner et de transmettre, bénéfice du travail en réseau et en collaboration.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Mise en place d’un travail collaboratif entre professeurs et élèves de plusieurs établissements.
  Sur l'école / l'établissement : Ouverture de chaque établissement à d’autres établissements.
  Plus généralement, sur l'environnement Pas d'effet spécifique relevé.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte