Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 279 fois

 

« MIXISCIENCES » : promouvoir la mixité dans la filière scientifique 2017 C

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Jean-Jacques Rousseau

20 RUE DE JAIGNY , 95160 MONTMORENCY
Site : http://www.lyc-rousseau-montmorency.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique71
Auteur : Berthier Laurence - Grave Nadine
Mél : nadine.grave@ac-versailles.fr
  Plus qu’une sensibilisation aux sciences, le projet MixiSciences doit permettre aussi aux filles comme aux garçons de lutter activement contre les stéréotypes de genre, de promouvoir une culture de l’égalité entre les filles et les garçons au lycée et d’encourager l’orientation des filles dans ce champ porteur et essentiel pour la nation. Dans une économie de la connaissance qui exige des flux importants vers les études scientifiques et techniques, la faible représentation des filles dans les carrières scientifiques et associées est un fait avéré et problématique. Le projet est soutenu par la région île de France et profite d‘une subvention (ALYCEE) depuis deux ans.

  Plus-value de l'action
  La rencontre avec des experts et des chercheurs permet à travers le projet MixiSciences à plusieurs cohortes d’élèves lycéennes et lycéens concernées, une réflexion approfondie sur les stéréotypes de genre et une implication dans leur orientation de façon active en envisageant des choix plus large et plus ambitieux dans le champ de sciences.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de Terminale S présentant un équilibre de l’effectif de filles et de garçons (35). Elèves filles des classes de seconde(35) ayant un projet scientifique et élèves de premières S (70) Soit 140 élèves et diffusion sur le site du lycée vers les autres élèves et les familles.
  A l'origine
  1. Mixité insuffisante et désertification des élèves filles dans les classes de TS et de 1S D’après les statistiques de l’établissement pour l’année scolaire 2015-2016 : 37.7 % d’élèves filles dans les classes de 1S 40.2% d’élèves filles dans les classes de TS 36.2% des élèves filles et 26.1% garçons qui ne poursuivent pas d'études scientifiques après une terminale S 2. Désaffection des élèves de TS pour les filières sélectives et des carrières scientifiques diversifiées, dans les domaines suivants : mathématique, informatique et recherche fondamentale 3. Faible prise de conscience des inégalités filles - garçons chez les élèves 4. Passivité des élèves dans le parcours d’orientation POST-BAC 5. Manque d’ouverture sur le monde et de repères culturels, en particulier dans le champ des sciences
  Objectifs poursuivis
  Promotion de l’égalité entre les filles et les garçons 1. Assurer la promotion de l’égalité entre les filles et les garçons dans la filière scientifique et susciter le questionnement sur les stéréotypes de genre, en particulier dans les choix d’orientation. 2. Renforcer la connaissance des parcours d’études scientifiques chez les filles et élargir leurs choix d’orientation dans le champ des sciences 3. Donner des repères historiques sur la place des femmes dans le champ des sciences et offrir aux élèves filles des modèles féminins qui leur permettent de mieux se projeter. Développer les ambitions 4. Développer des partenariats avec des établissements supérieurs (Pôle Diversité et Réussite de l’Ecole polytechnique) et des associations engagées dans la promotion de l’égalité filles/garçons (Association Femmes & Sciences) 5. Développer l’engagement des élèves vers des carrières scientifiques Développer la culture scientifique 6. Développer le goût des sciences et des mathématiques (MixiMaths) chez les élèves 7. Favoriser la pratique de l’anglais, outil de communication essentiel du monde de la Recherche 8. Rencontrer des professionnel-le-s dans le champ des sciences 9. Faire saisir les grands enjeux scientifiques actuels de la recherche, en particulier ceux de la recherche de la physique des particules Nombre d’élèves et niveau(x) concernés : Une classe de Terminale S présentant un équilibre de l’effectif de filles et de garçons (35). Elèves filles des classes de seconde(35) ayant un projet scientifique et élèves de premières S (70) Soit 140 élèves et diffusion sur le site du lycée vers les autres élèves et les familles.
  Description
  Objectifs 1,2 ,4 ,5, 6 et 8 1. Développement d’un partenariat avec le Pôle Diversité et Réussite (PDR) de l’Ecole Polytechnique dirigé vers les élèves filles des classes de secondes et de première S (visite de l’Ecole et des laboratoires) 2. Participation au colloque de l’association « Femmes & Sciences » à l’école des Mines de Paris le 5 novembre 2016 pour les élèves de terminale S. 4. Organisation d’une table ronde dans l’établissement le vendredi 20 janvier 2017 avec le soutien de l’association « Femmes & Sciences » autour des stéréotypes de genre dans les carrières scientifiques (Terminales S, élèves filles des classes de seconde ayant un projet scientifique et une classe de première S) 5. Orientation active : journée d’intégration dans une classe préparatoire scientifique le 10 janvier 2017 (lycées Chaptal, Janson de Sailly et Pierre-Gilles De Gennes à Paris, Gustave Monod à Enghien-les-Bains) Objectifs 1, 2,3 et 6 6. Conférence de Natalie PIGEARD, archiviste du musée Curie, sur l’histoire des femmes dans le champ des sciences (« être une scientifique au temps de Marie Curie ») et visite guidée de musée Curie avec une classe de seconde le 12 décembre 2016. 7. Visite commentée du Panthéon par les élèves de seconde autour de grandes figures scientifiques. Objectifs1, 2, 4, 5,6,7,8 et 9 8. « Autour de la Physique des particules » Séjour d’étude de 3 jours à Genève avec une classe de TS du 31 janvier au 2 février 2017 : Conférence de Malika MEDDAHI, Chercheuse au CERN depuis Octobre 1993, sur les enjeux de la découverte du boson de HIGGS et échange sur son parcours scientifique. Visite des institutions de l’ONU qui font la promotion des sciences et de la paix Participation d’une classe de TS au dispositif international des MASTERCLASSES 2017 à l’Ecole Polytechnique de Palaiseau le jeudi 16 mars 2017 : « une collision entre physiciens et lycéens » sur invitation de Christophe THIEBAUX, chercheur à l’unité mixte de recherche de École polytechnique et au CNRS/IN2P3 (Centre national de recherche scientifique/ Institut national de physique nucléaire et de physique des particules). - Utilisation pédagogique d’un détecteur de Muons prêté par le CERN dans le cadre de SCIENCES A L’ECOLE par les élèves de première S et de terminale S. - Travail des élèves de TS section européenne (exposés en anglais sur des sujets ayant trait au monde de la recherche (physique des particules), à partir de magazines anglophones et de documentaires vidéo) dans l’optique de la visioconférence concluant la journée des MASTERCLASSES 2017 mais aussi de l’épreuve permettant l’obtention de la mention « section européenne ». 9. « MixiMaths » - Interventions du mathématicien Mickaël LAUNAY dans les classes de secondes et première S et la classe de TS à projet (13 octobre 2016, 13 janvier et 13mars 2017). - Participation au dispositif « Filles et maths une équation lumineuse » des élèves filles de seconde dans le cadre du partenariat avec le Pôle Diversité et Réussite de l’Ecole polytechnique (23 et 30 mars 2017). - Ballade mathématique avec une classe de seconde guidée par Marie-José Pestel, la présidente du Comité International des Jeux Mathématiques, autour du thème « Mathématiques et patrimoine de Montmorency » le lundi 12 octobre 2016. - Participation des classes de seconde au Salon Culture et jeux mathématiques organisé par le Comité International des Jeux Mathématiques (CIJM) au mois de mai 2017. 10. Présentation et promotion du projet MixiSciences dans les classes de première S et de seconde et à la réunion de parents en septembre 2016
  Modalité de mise en oeuvre
  Voir ci-dessus.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Adhésion et forte implication des élèves de la classe et des parents au projet et grande cohésion du groupe classe le plus directement impliqué (TS). Entraide entre les élèves. - Transversalité des actions par le prolongement en mathématique de l’action depuis septembre 2016 - Soutien du projet par la direction, les associations et les organismes de recherche
  Difficultés rencontrées
  - Trouver les financements nécessaires pour aider les élèves en difficulté à participer au projet. - Mobiliser plus largement les enseignants de l’établissement. En dehors de deux professeurs pilotes (mesdames Berthier et Grave), 5 professeurs de mathématique, 2 professeurs de sciences physiques et 1 professeur d’anglais participe à des degrés divers au projet.
  Moyens mobilisés
  -Laurence BERTHIER et Nadine GRAVE, professeures d’Histoire-Géographie et de Sciences Physiques, coordonnent les actions en prenant contact avec les partenaires, les organisent, y participent activement et suivent les productions des élèves en aval. - Soutien financier de la Région Ile de France dans le cadre du dispositif ALYCEE (Agir au Lycée pour la Culture et la Citoyenneté des Elèves) en 2015-2016 (MixiSciences puis en 2016-2017 lors de l’élargissement du projet aux mathématiques (MixiSciences-MixiMaths), discipline peu choisie par les filles dans leurs parcours post-bac.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Un établissement supérieur : Pôle diversité et réussite de l’Ecole polytechnique (PDR de l’X) Deux actions sont menées dans le cadre des actions coordonnées par le PDR de l’X relatif à une des thématiques d’augmenter la diversité au sein de ses rangs (diversité sociale et de rang) : 1. Une journée pendant laquelle un groupe de 35 élèves filles de seconde visitera l’X, échangera avec des étudiants et des chercheurs, interagira avec des acteurs dans le cadre d’une pièce de théâtre « Filles et Math, une équation lumineuse » 2. Une journée pendant laquelle un groupe de 35 élèves filles de première S visitera l’X et un laboratoire de recherche, échangera avec des étudiants et des chercheurs. - Une association : Femmes & Sciences (F&S) A la suite de ses travaux sur la désaffection des filles pour les filières scientifiques, Huguette Delavault fonde en 2000 l'association Femmes & Sciences avec Françoise Cyrot-Lackmann, Claudine Hermann, Françoise Gaspard, Colette Kreder et l'association femmes & mathématiques. Sylvaine Turck-Chièze est la présidente de l'association depuis 2014. 1. Participation d’une classe de TS aux colloques de l’association F&S depuis 2014 (Paris et Toulouse) 2. Organisation d’une table ronde annuelle au lycée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency avec la présence de Sylvaine TURCK-CHIEZE: des femmes scientifiques adhérentes de l’association exposent leurs parcours et échangent avec les élèves de la classe de seconde à la classe de terminale. - Une association : Comité International des Jeux Mathématiques Plusieurs actions sont organisées en partenariat avec le CIMJ afin de changer l'image des mathématiques auprès des élèves filles. Le CIMJ fédère 40 associations qui touchent plusieurs millions de personnes dans le monde et organise un salon annuel autour d’une problématique de société. La présidente Marie-José PESTEL intervient depuis deux ans avec le jeune mathématicien Mickaël LAUNAY auprès des élèves des classes de seconde, première S et la classe à projet de TS 1. Ballade mathématique autour du patrimoine de Montmorency, 2. Six interventions de Mickaël LAUNAY auprès des élèves filles de seconde et de première sélectionnées pour le projet MixiMaths et les élèves de deux classes de TS. 3. Participation des élèves de seconde au Salon « culture et jeux mathématiques ».
  Liens éventuels avec la Recherche
  - Des organismes de recherche : LE CERN Fondé en 1954 le CERN est le plus grand laboratoire de physique des particules du monde. C’est aussi l’un des centres de recherche scientifique les plus réputés. Il a pour vocation la physique fondamentale, la découverte des constituants et des lois de l’Univers. 1. Lors du séjour à Genève, Conférence de Malika MEDDAHI, chercheuse au CERN depuis octobre 1993, sur les enjeux de la découverte du boson de HIGGS et échange sur son parcours scientifique. En 2014-2015 et 2015-2016 deux cosmologues (Julien LESGOURGUES et Filippo VERNIZZI) sont intervenus auprès des élèves sur les enjeux de la cosmologie contemporaine. 2. Visites guidées des installations et des expériences en cours, visites des expositions permanentes. Participation à la Masterclass 2017 de Physique le jeudi 16 mars à l’école polytechnique Organisée par l’International Particles Physics Outreach Group (IPPOG), avec le soutien de l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3) et du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), la Masterclass de physique des particules permet aux élèves de vivre le quotidien des chercheurs en passant une journée dans un laboratoire à la pointe des avancées scientifiques du monde de l’infiniment petit. Sur invitation de Christophe THIEBAUX, chercheur au Laboratoire Leprince-Ringuet de l’école polytechnique (LLR/CNRS/IN2P3), les élèves d’une classe de TS du lycée Jean-Jacques Rousseau se rendront à la masterclass de physique 2017. Le même jour, 5 ou 6 classes d’établissements européens participeront au même événement. Toutes les lycéennes et lycéens se retrouveront autour d’une visio-conférence avec des intervenants du CERN à Genève. Les acquis du séjour d’études à Genève seront réinvestis et les élèves préalablement préparés à la conférence en anglais.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation interne : - Etudes statistiques des données de l’établissement à partir du diagnostic fait par la direction dans le cadre du projet d’établissement - Suivi des cohortes à partir des réponses d’Admission Post Bac
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Estime de soi renforcée et choix de carrières scientifiques plus ambitieuses Goût des sciences et des mathématiques (MixiMaths) développé chez les élèves Meilleure connaissance des parcours d’études scientifiques Développement de la culture de projet et du goût du collectif
  Sur les pratiques des enseignants : Orientation active dès la classe de seconde avec implication d’enseignants de différentes disciplines : Sciences Physiques - Histoire Géographie – Mathématiques – Anglais- Professeures documentalistes Développement du travail transversal et transdisciplinaire (ex : histoire des sciences, histoire des femmes dans le champs des sciences)
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : Ouverture du lycée sur l’extérieur grâce aux nombreux échanges avec des partenaires diversifiés
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte