Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 703 fois

 

"Projet Balzac" : lire et écrire collaborativement 2017G

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Charlie Chaplin

373 AVENUE JEAN JAURES ESPLANADE DU GRAND LARGE, 69153 DECINES CHARPIEU CEDEX
Site : http://online.fliphtml5.com/xqci/mvrp/#p=1
Auteur : Claire Augé
Mél : claire-berenger.auge@ac-lyon.fr
  Les programmes officiels de seconde préconisent l’étude d’un roman réaliste du XIXème siècle : l’œuvre balzacienne entre ainsi dans les possibilités de l’enseignant. Cependant, lire Balzac est un exercice difficile et exigeant pour les élèves. Le « projet Balzac » est né d’amener les élèves à renouer avec le plaisir du texte. Persuadée qu’un des grands plaisirs du lecteur face à l’œuvre de Balzac réside dans le retour des personnages instauré par l’auteur dès 1836 dans Le Père Goriot, et ne pouvant demander à de jeunes élèves la lecture de plusieurs romans de l’auteur, l’idée est née de proposer à dix classes différentes une lecture collaborative de l’œuvre balzacienne. Ainsi, huit classes de secondes et deux classes de troisième d’un collège de secteur du lycée Chaplin ont lu neuf romans collaborativement : Eugénie Grandet, Gobseck, La Duchesse de Langeais, Ferragus, Le Père Goriot, La fille aux yeux d’or, L’interdiction, La Peau de chagrin et Le Colonel Chabert. Afin d’accompagner chaque élève dans l’appropriation de l’œuvre et de créer un échange entre les trois cent élèves du projet, il a été proposé aux élèves d’écrire dans les silences laissés par Balzac. Les élèves ont rédigé le roman de Horace Bianchon, médecin de la Comédie Humaine : chaque classe a écrit un chapitre dans lequel le médecin interagit dans l’univers de l’œuvre étudiée en cours. La lecture et l’écriture ont été collaboratives dans ce projet afin d’accompagner l’appropriation personnelle de l’œuvre.

  Plus-value de l'action
  Réunir des élèves et des professeurs autour d’un auteur permet de faire de l’œuvre littéraire un véritable vecteur d’identité. L’écriture d’un roman dans le prolongement est un moteur stimulant pour les élèves qui démontrent de grandes qualités d’écriture ; pour le professeur, cela permet de vérifier et d’améliorer l’appropriation de l’œuvre par ses élèves. Ce projet peut facilement s’exporter autour d’auteurs à la bibliographie riche et ayant un univers romanesque singulier.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  308 élèves. 8 classes de 2ndes et 2 classes de 3ème
  A l'origine
  Ce projet est né de trois réflexions différentes. 1. Tout d’abord, dans le cadre institutionnel, nous souhaitions créer un lien entre le lycée Charlie Chaplin et un collège de secteur, le collège Leprince-Ringuet, autour d’une œuvre littéraire. Le programme de la classe de seconde demande par ailleurs l’étude intégrale d’un roman du XIXème siècle : Balzac entre ainsi dans ce cadre institutionnel. 2. Cependant, la lecture de Balzac et des œuvres patrimoniales, d’une manière très généraliste, est difficile au lycée pour les élèves qui se bloquent facilement face à ces lectures imposées, obligatoires et évaluées. Comment amener les élèves à renouer avec la lecture-plaisir autour d’une œuvre patrimoniale lue dans le cadre de l’école ? Comment faire de l’œuvre patrimoniale un vecteur d’identité au sein de la classe ? Telles sont les questions à la source de notre réflexion. 3. Enfin, ce projet pédagogique s’est glissé à la suite des réflexions menées par les didacticiens en Lettres depuis plusieurs années. Nous nous sommes placés dans la continuité de la réflexion de Michel Picard qui dans La lecture comme jeu en 1986 explique le jeu crée chez le sujet-lecteur par l’acte de la lecture. Comment le professeur peut-il expliciter ce jeu pour le petit-lecteur ? Comment le professeur peut-il « ouvrir » l’œuvre à la manière de Pierre Bayard et de ses lectures-critiques ?
  Objectifs poursuivis
  Le premier objectif est d’amener les élèves à s’approprier une œuvre littéraire difficile lue et étudiée en cours et à s’approprier d’autres romans de Balzac lus par les autres classes et ainsi…à la suite de Pierre Bayard les amener à pouvoir parler des œuvres qu’ils n’ont pas lues. Le second objectif est d’entraîner les élèves à l’écriture d’invention à travers des travaux individuels d’une part mais aussi d’autre part à travers un travail d’écriture collaborative, dans l’optique des EAF. Le troisième objectif est d’accompagner les élèves à renouer avec le plaisir de la lecture patrimoniale à travers le collectif en faisant du livre un vecteur d’identité.
  Description
  Dans un premier temps, des outils ont été mis en place afin d’accompagner les élèves dans l’appropriation du personnage de Horace Bianchon. Ainsi, une page sur le réseau social ©FACEBOOK a été créée avant la rentrée de septembre 2015 : il s’agit du profil fictif de Horace Bianchon, médecin de la comédie humaine, où l’on retrouve tous les évènements de sa vie mentionnés dans l’œuvre de Balzac illustrés systématiquement par le texte de Balzac via ©WIKISOURCE. Cette page a permis aux élèves non seulement de comprendre le personnage et ses évolutions mais aussi de prendre conscience des silences laissés par Balzac pour s’inscrire au cœur de son écriture. Chaque professeur participant au projet a travaillé un roman différent – les deux classes de troisième ont été étudié ensemble La peau de chagrin, formant ainsi un grand groupe. Ainsi, chaque professeur a mis en place une lecture et une étude de l’œuvre différente en l’associant étroitement à des exercices d’écriture mettant en scène Horace Bianchon dans l’univers de l’œuvre étudiée. Bianchon tombe amoureux, lorsqu’il est étudiant, de la duchesse de Langeais ; il est invité au bal organisé par les Grandet ; il soigne Ferragus et s’interroge sur l’éthique du monde médical… Les liens suivants présentent différents scénarios pédagogiques : 1. Scénarios pédagogiques de Madame Pitre-Madinier (Le Père Goriot), Madame Guellard (Ferragus), Mesdames Bonnard et Capolongo (La Peau de chagrin), Madame Augé (La duchesse de Langeais) : http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/lettres/spip.php?article268&lang=fr 2. Scénario pédagogique de Madame Augé (La duchesse de Langeais), fiche publiée dans la brochure du PNF Lettres 2016 (pages 70-77) : http://eduscol.education.fr/pnf-lettres/IMG/pdf/brochure_rendezvous_des_lettres_2016-2.pdf 3. Retours sur l’expérience : Monsieur Brocheny (Eugénie Grandet), Madame Nublat-Voge (L’interdiction) : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/09/12092016Article636092606555544577.aspx
  Modalité de mise en oeuvre
  http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/lettres/spip.php?article268 http://eduscol.education.fr/bd/urtic/lettres/index.php?commande=aper&id=2541 http://eduscol.education.fr/pnf-lettres/IMG/pdf/brochure_rendezvous_des_lettres_2016-2.pdf (pages 70-76)
  Trois ressources ou points d'appui
  1/ Les sites d’écriture collaborative. 2/La page Facebook de « Horace Bianchon ». 3/Les échanges entre professeurs et la dynamique dans l’équipe enseignante.
  Difficultés rencontrées
  1/ Le calendrier du projet pour un meilleur échange entre les élèves. 2/ Difficulté informatique pour l’utilisation des sites d’écriture collaborative. 3/ Le blocage des réseaux sociaux par les serveurs internet en établissement scolaire.
  Moyens mobilisés
  1/Outils numériques : sites d’écriture collaborative (©Framapad, ©Titanpad), bureau virtuel ©Padlet, réseau social ©Facebook, bibliothèque numérique ©Wikisource, bureautique ©Word, dictionnaires en ligne ©TLFI. 2/Lieux de travail : salles informatiques, salles de cours. 3/ Financement de l’œuvre : Le livre papier a été publié par le lycée Chaplin et imprimé par Canopé ; il a été vendu à prix coûtant aux élèves. Le livre numérique est disponible gratuitement en ligne.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Partenariat entre le collège Leprince-Ringuet le lycée Charlie Chaplin : l’objectif était d’établir une continuité entre le lycée et un de ses collèges de secteur.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Claire Augé est doctorante sous la direction de Jean-François Massol et Magali Brunel à l’université Stendhal (Grenoble) : Expériences du jeu et réseaux sociaux : comment motiver la lecture d’une œuvre patrimoniale en lycée général. AHR S. (sous la direction de) Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée, CNDP-CRDP, 2013. BAYARD, P. L’affaire du chien des Baskerville, Paris : Ed. de Minuit, 2008. BAYARD P., Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ?, Paris : Ed. de Minuit, 2015. BUCHETON D., Refonder l'enseignement de l’écriture, Retz, 2014. HULIN T, Enseigner l’activité « écriture collaborative », Tic&société, 2013. PICARD M, La lecture comme jeu, Editions de Minuit, 1986 ROUXEL A. et G. LANGLADE (sous la direction de) Le sujet lecteur. Lecture subjective et enseignement de la littérature, PUR, 2004. SHAWKY-MILCENT B., La lecture, ça ne sert à rien. Usages de la littérature au lycée, PUF, 2016.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Appropriation de l’œuvre.Progrès dans la pratique du sujet d’invention. Travail collaboratif des élèves et les usages du numériques par les élèves. La mise en commun des professeurs. La relation entre les lycées. La fierté des élèves et des parents.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Le projet est suivi par Claire Augé dans le cadre de son doctorat. 1/Force a été de constater dans les différents écrits des élèves une certaine appropriation de l’œuvre et des progrès individuels via ce travail collaboratif. Les élèves ont également, d’une manière générale, progressé dans la pratique de l’écriture d’invention dans l’optique des EAF. 2/La fierté des élèves et des familles a permis de créer une motivation importante en cours, moteur de l’apprentissage. 3/Enfin, le travail collaborative dans l’équipe enseignante de Lettres, même si sur des œuvres différentes, a été très stimulant.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Appropriation de l’œuvre. Progrès dans la pratique du sujet d’invention : analyse du sujet, utilisation du brouillon, polissage des textes et correction de la langue. Communication : le travail collaboratif doit s’apprendre pour que chacun avance à son rythme dans le groupe tout en laissant à chacun un espace de parole. On apprend également dans le groupe à exercer un regard critique bienveillant. Usage du numérique : l’utilisation de ©Wikisource a été l’occasion d’une réflexion sur le droit d’auteur, la page ©Facebook permet une éducation aux réseaux sociaux.
  Sur les pratiques des enseignants : Le projet a été l’occasion d’une réflexion collective sur la didactique de l’écriture d’invention et la mise en commun de différentes pratiques. Le travail collectif au sein de l’équipe de Lettres a été positif et de nombreux projets communs à plusieurs collègues sont nés ensuite au Lycée Chaplin : Rencontres Raciniennes entre Madame Augé et Madame Lyachenko, Ecriture autour de Au bonheur des Dames entre Madame Lyachenko et Madame Allingri …
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le lien entre le collège Leprince-Ringuet et le lycée Chaplin ont été positifs : les élèves entrés en seconde au lycée en septembre 2016 ont retrouvé sur les murs du lycée les affiches du « Projet Balzac » ; cela crée un premier sentiment d’identité d’établissement autour d’un livre.
  Sur l'école / l'établissement : Fierté des élèves et de l’établissement pour l’édition d’un livre d’une petite centaine de pages et l’édition d’un livre numérique.
  Plus généralement, sur l'environnement Fierté des parents.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte