Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 645 fois

 

Développer l’estime de soi

 

Lycée professionnel Georges Dumézil

ROUTE D'IVRY , 27207 VERNON CEDEX
Site : http://dumezil-lyc.spip.ac-rouen.fr/
Auteur : Claudie DAVID
Mél : claudie.david@ac-rouen.fr
  L’objectif de ce projet est de lutter contre le décrochage scolaire et la mésestime de soi en travaillant la communication orale, la posture, l’expression corporelle, la culture générale par le biais du théâtre et des jeux de rôle professionnel. Il s'agit aussi de responsabiliser les élèves en créant un parrainage inter classes. Amener chaque élève à accepter son image via la mise en scène photographique (portrait). Mots-clés : Persévérance / Accompagnement / PEAC

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  • 1ère année du projet : une classe de 2nde ARCU, en préparation du parrainage de 2ème année. • 2ème année du projet : deux classes, la 3ème Prépa Pro dont les élèves seront parrainés par ceux de 1ère ARCU.
  A l'origine
  La mésestime, la démotivation, le décrochage scolaire, le manque de culture générale entrainent des difficultés d’orientation puis d’insertion professionnelle.
  Objectifs poursuivis
  • Lutter contre le décrochage scolaire et la mésestime de soi. • Responsabiliser les élèves. • Amener chaque élève à accepter son image.
  Description
  Mise en place d'un tutorat par des élèves plus âgés et mise en situation des élèves lors de différentes actions afin de développer l’estime de soi en lien avec l’appropriation d’une posture professionnelle.
  Modalité de mise en oeuvre
  • Dans le cadre d’une heure quinzaine d’EGLS en groupe, une première journée « tenue professionnelle » est organisée juste après la rentrée en seconde. Chaque élève se présente devant la classe pour une analyse stylistique de sa silhouette (tenue, posture, coiffure…), dans un premier temps par ses camarades, puis par Mme Drudi, professeure d’arts appliqués. Chaque atout est mis en valeur, chaque point à améliorer mentionné en toute bienveillance. Des défis sont lancés pour les prochaines journées « tenue professionnelle » : porter des talons, relever ses cheveux… pour les filles, oser la couleur pour les garçons… • L’heure quinzaine d’EGLS permet ensuite de travailler la maîtrise de la voix et du vocabulaire en fonction du contexte ainsi que le respect de chacun dans la collectivité. • En parallèle, les élèves sont mis très tôt dans l’année en situation d’action dans le pôle accueil du lycée, en face à face et à l’accueil téléphonique. • Un intervenant théâtre est présent 10 fois 2 heures dans l’année : apprentissage de la prise de parole en public, de l’improvisation, de la maîtrise de la voix, de la gestuelle, de la posture en fonction du contexte, de la lecture théâtrale, amélioration de la mémorisation, ouverture culturelle. • L’évaluation est non chiffrée. - Mme David, professeure de vente, a la charge des sketchs et de leur évaluation. - Mme Drudi, professeure d’arts appliqués, évalue la tenue professionnelle, la manière de se mouvoir et d’occuper l’espace des élèves (corps, voix…). • Une représentation théâtrale est prévue en fin d’année scolaire. • Une sortie est prévue à l’opéra Bastille pour une représentation « Street Dance Club ». COMPÉTENCES TRAVAILLÉES : • Adopter une tenue vestimentaire, une présentation et une posture professionnelles. • Faire preuve de courtoisie, d’empathie. • Maîtriser ses émotions et ses attitudes. • Gérer le stress lié à la situation. • Adapter à l’interlocuteur le langage, le paralangage ou le support. • Faire preuve de maîtrise de soi.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  -
  Moyens mobilisés
  • Une heure d’EGLS par semaine. • Le financement de l’intervenant théâtre.
  Partenariat et contenu du partenariat
  • L’association Act’Eure Studio (intervenant théâtre).
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  EFFETS ATTENDUS : 1- Favoriser la persévérance scolaire. 2- Plus d’aisance lors des épreuves orales. 3- Adaptation plus facile au milieu professionnel. INDICATEURS RETENUS : 1- Évolution du taux de décrochage. 2.1- Évolution du volontariat lors de la prise de parole en public dans le cadre du théâtre. 2.2- Évolution lors des différentes mises en situation (journées « tenue professionnelle », sketchs d’accueil). 3- La maîtrise des compétences professionnelles constatées par les évaluations de fin de PFMP.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Autoévaluation. Nous avons constaté sur ces deux classes un seul élève plus ou moins en décrochage, ce projet a certainement eu une influence bénéfique sur la persévérance scolaire en ponctuant l’année d’évènements qui cassaient la routine scolaire. Nous n’avons eu à déplorer aucune difficulté réelle à trouver un lieu de stage ni aucun incident grave pendant les PFMP.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : La 1ère année nous avons privilégié la communication orale. Ponctuellement et tout au long de l’année scolaire les élèves de 1ère commerce et de 3ème prépa pro ont présenté en binôme et dans le cadre de leur parrainage un travail à l’oral. Les élèves, et notamment les plus timides, ont appris à gérer leur stress et ont beaucoup gagné en assurance. Le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques a constaté que la plupart des élèves étaient plus à l’aise que bon nombre d’étudiants de BTS lors de prestations orales. Les élèves ont pris des initiatives et n’ont pas hésité à réaliser des enquêtes auprès de professionnels (un commerçant de Vernon nous a d’ailleurs demandé le résultat de leurs travaux).
  Sur les pratiques des enseignants : - Ce projet nous a amené à renforcer notre travail en équipe non seulement au sein d’une classe mais également au travers de classes de différents niveaux en recherchant des objectifs communs. - Nous sommes plusieurs collègues à avoir assisté aux formations concernant la réforme du collège et avons essayé de mettre en pratique la formation concernant les pratiques pédagogiques et l’évaluation par compétence.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : - Les collègues se sont intéressés au projet et ont collaboré ponctuellement sur certaines étapes. - La collègue CPE chargée du décrochage nous a dit souhaiter que le projet soit reconduit et dans un plan plus vaste sur la persévérance scolaire.
  Plus généralement, sur l'environnement - Nous avons fait appel à des professionnels extérieurs pour organiser des simulations d’entretiens d’embauche. Ceux-ci ont ainsi eu l’occasion d’échanger avec les élèves et leur donner des conseils sur la présentation de leur CV, sur leur façon de s’exprimer etc. L’expérience a donc été très enrichissante. - Lors de la journée ateliers estime de soi la prestation de monsieur Fernandez de la réserve citoyenne a particulièrement impressionné les élèves par l’exemplarité de son parcours professionnel et personnel.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte