Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 539 fois

 

Une 6ème sans note

(Expérimentation terminée)
 

Collège Jacques-Yves Cousteau

277 rue DES CHAMPS , 76320 CAUDEBEC LES ELBEUF
Site : http://cousteau-col.spip.ac-rouen.fr/
Auteur : Alexandre DUMONT
Mél : alexandre.dumont@ac-rouen.fr
  Plusieurs enseignants de notre collège sont conscients des limites du système actuel fonctionnant avec des notes (manque de motivation, note vécue comme une fatalité, décrochage de certains élèves). En suivant les exemples de classes évaluées uniquement par compétences et dans l'esprit des futures réformes du collège, s'est manifestée la volonté de plusieurs d'entre nous d'expérimenter sur une classe l'évaluation uniquement par compétence, en faisant disparaître la note chiffrée.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1 classe de niveau 6ème.
  A l'origine
  • Plusieurs enseignants de notre collège sont conscients des limites du système actuel fonctionnant avec des notes (manque de motivation, note vécue comme une fatalité, décrochage de certains élèves). En suivant les exemples de classes évaluées uniquement par compétences et dans l'esprit de la réforme du collège, s'est manifestée la volonté de plusieurs d'entre nous d'expérimenter sur une classe l'évaluation uniquement par compétences, en faisant disparaître la note chiffrée. • Le passage du CM2 à la 6ème est source de nombreuses difficultés. On observe tous les ans un changement radical d’attitude de certains élèves, pourtant en réussite en primaire, face au travail et face aux règles à respecter. De plus, chaque enseignant peut éprouver des difficultés à utiliser les livrets exhaustifs utilisés en primaire et à mettre en place des dispositifs d’aides efficaces.
  Objectifs poursuivis
  • Corriger le manque de motivation, le décrochage de certains élèves que l’on peut voir croître au cours de l’année de 6ème. • Eviter des phénomènes de stigmatisation ou d’« enfermement » de certains élèves par rapport à leur moyenne. • Améliorer le suivi des acquisitions par l’évaluation par compétences. • Améliorer la qualité de la remédiation par un travail en équipe facilité. • Faciliter la transition CM2-6ème en conservant le mode d’évaluation pratiqué dans la grande majorité des écoles élémentaires. • Permettre aux parents de mieux comprendre les difficultés et les points forts de leur enfant grâce à un socle de compétences simplifié, clair et lisible.
  Description
  Constitution une classe de 6ème dans laquelle les élèves ne seront évalués que par compétences, et non plus par notes chiffrées. Cette classe, d'environ 25 élèves, est constituée de manière hétérogène, en excluant d’office les quelques élèves dont les parents ont indiqué être réticents au moment de l’inscription. Il ne s’agit donc ni d’une classe d’ « élite », ni d’une classe rassemblant des élèves en difficulté scolaire.
  Modalité de mise en oeuvre
  • Implication des élèves dans le processus d’évaluation et de validation. • Evaluation des compétences selon le système suivant : deux points rouges (=compétence non acquise) ; un point rouge (=compétence non acquise, mais avec des éléments positifs) ; un point vert (=compétence en voie d'acquisition) et deux points verts (compétence acquise). • Constitution pour chaque discipline d’un référentiel des compétences mises à l’apprentissage, incluant des compétences transversales. • Utilisation du logiciel Sacoche pour le suivi de l’évaluation des compétences. • Utilisation des heures d'accompagnement pour la remédiation. • Travail collectif de l’équipe enseignante pour prendre l’habitude de se concerter, d’évaluer conjointement des compétences, et aboutir en fin d’année à une connaissance plus fine des réussites et des échecs de chaque élève. Équipe engagée : 9 professeurs et un représentant de la vie scolaire. Calendrier prévu : • L’année sera organisée en 2 semestres, pour cerner au mieux les progressions de chaque élève. • Organisation d'une réunion d'information dès la rentrée en présence des professeurs de la classe pour expliquer le projet aux familles. • Remise de bulletins (mi-semestre et fin de semestre) en main propre aux familles par l’équipe pédagogique, afin de leur expliquer le fonctionnement du bulletin et faire le point sur la progression des élèves. ÉVOLUTION DE L'ACTION LA 2EME ANNÉE : • Suite à la demande des parents, la moyenne de réussite sur le bulletin par compétences sera désormais sur 20 et non plus sous forme de pourcentage. • Suite à la demande des élèves de l’an dernier, le système de notation évoqué plus haut dans la partie « modalités » a évolué : nous sommes passé à 1 point rouge, 1 orange, 1 vert, 2 verts, afin d’être « plus motivant » car les élèves voyaient mal la différence auparavant entre 2 points rouge et 1 point rouge.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  -
  Moyens mobilisés
  • La cohésion entre les professeurs de l’établissement, avec le chef d'établissement et son adjoint, est un facteur déterminant qui nous a poussés à mettre en place ce projet. • Au moins une heure sera alignée dans l'emploi du temps des professeurs de la classe afin que ceux-ci puissent se concerter et faire le point sur l'évolution du projet et des élèves.
  Partenariat et contenu du partenariat
  • Liens avec plusieurs collègues de CM2 d’écoles du secteur pour l’élaboration du référentiel. • Sensibilisation des élèves de primaire par l’utilisation dans leur classe du référentiel utilisé en 6ème compétences.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  EFFETS ATTENDUS : - Corriger le manque de motivation, le décrochage de certains élèves. - Implication accrue des élèves dans les apprentissages et les activités proposées en classe. - Autonomie plus développée qu’après une année « classique ». INDICATEURS RETENUS : - Comparaison des résultats observés dans cette classe et dans les 3 autres classes de 6ème . - Questionnaire soumis aux élèves et aux familles, dans le but de faire un premier bilan sur ce projet de classe-compétences. - Questionnaire soumis à l’équipe pédagogique pour dresser le bilan de l’expérience pour chacun, selon sa discipline.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Autoévaluation.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - La classe fut considérée tout au long de l’année comme très agréable et très dynamique à l’oral. Les élèves n’étaient pas « stressés » par les évaluations, sans doute notamment grâce au dispositif d’heure de remédiation qui permettait de repasser avec les professeurs concernés les évaluations ratées ou de réexpliquer les points problématiques du chapitre. Les élèves se sont rendus compte que, contrairement à un système de notation chiffrée, « rien n’est perdu » : ce qui n’a pas été acquis peut être retenté, ce qui permet de ne pas figer l’échec. - Le niveau de la classe était très hétérogène, comme dans les autres 6èmes du collège. Après le conseil de classe du 2ème semestre, l’équipe éducative pouvait néanmoins se féliciter qu’aucun élève ne semblait en décrochage, et que certains des élèves les plus fragiles aient évolué très positivement tout au long de l’année scolaire. - Dans le questionnaire que 19 élèves de la classe ont complété en fin d’année, la moitié considère que les évaluations par compétences les ont « aidé à faire des progrès », car elles sont « plus encourageantes ». Parmi l’autre moitié des élèves de la classe, quelques uns considèrent qu’ils n’ont « pas progressé », et les quelques autres « ne savent pas » s’ils ont progressé grâce aux compétences.
  Sur les pratiques des enseignants : - Le dispositif de remédiation induisait une concertation accrue entre collègues pour répartir les élèves en fonction de leurs besoins ponctuels. Tous les élèves de la classe étant concernés, ceux qui n’avaient pas d’évaluation à « rattraper » étaient pris en charge sur le même créneau par la professeure documentaliste pour participer à un projet complémentaire d’EMI. - Les conseils de classe par compétences ont été perçus par des collègues comme « plus précis ».
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Travail en équipe accru grâce à ce dispositif.
  Sur l'école / l'établissement : - Le dispositif est reconduit pour une deuxième année, avec presque exactement la même équipe éducative.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
REUNION
2018E Collège Juliette Dodu. Courir pour la transition énergétique.
PARIS
2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant.
LILLE
# 2018 C - F - Une école sans classes, organisée en cycles, avec des espaces dédiés aux activités proposées
CAEN
J'intègre le dispositif "MTA pour les MTA" à l'école EMPU Henri Sellier à Colombelles 2018A
LILLE
# 2018 D - Apprendre ensemble et vivre ensemble : des collégiens s’engagent dans le projet de rénovation urbaine de leur lieu de vie.
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte