Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 915 fois

 

Projet Educatif de Persévérance Scolaire 2016C

(expérimentation art.34)
 

Collège Henri Dunant

21 rue HENRI DUNANT , 27000 EVREUX
Site : http://dunant-evreux-col.spip.ac-rouen.fr/
Auteur : Cynthia CAMBOURS
Mél : ce-0271104d@ac-rouen.fr
  Ce projet a été construit pour soutenir l’engagement scolaire de certains élèves et prévenir le décrochage d’autres. Les élèves appartenant au dispositif PEPS bénéficient d'un emploi du temps aménagé et d'une prise en charge individualisée pour participer à des modules destinés à renforcer l'estime de soi et les compétences en français et en mathématiques afin de maintenir ou de créer les conditions favorables d'un projet de scolarité.

  Plus-value de l'action
  Le PEPS est un dispositif de lutte contre le décrochage qui rend opérationnels les objectifs de l’Éducation Nationale et la politique territoriale du conseil général de l'Eure, au sein de l’établissement scolaire et suivant les problématiques locales du public accueilli.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  57 élèves, essentiellement des niveaux 5ème et 4ème.
  A l'origine
  UN CONSTAT : Des élèves en situation de décrochage lourd, ayant fait l’objet d’exclusions de l’établissement, peuvent paradoxalement être particulièrement impliqués, agréables et autonomes dans un autre cadre que celui de la classe (gymnase, cours d’EPS, UNSS, sorties scolaires) ou de l’établissement (classe relais ou atelier relais). Leur retour dans la structure éducative conventionnelle est toujours problématique. En novembre 2015 : Henri Dunant présentait 34 élèves de 6ème à risque de décrocher suite au questionnaire MOTIV'ACTION (test mis au point par le département de recherche en psychoéducation de l'Université de Montréal) sur 103 qui ont participé au questionnaire soit un total de 33%. UN PROJET / UNE IDEE : Permettre à ces élèves d’utiliser tous les savoirs êtres, attitudes, compétences développées dans un autre cadre tout en restant en lien avec l’établissement d’accueil : « ÊTRE DEHORS TOUT EN RESTANT DEDANS ». Le PEPS apparaît désormais comme une structure idéale d'accueil pour les élèves pris en charge dans las ateliers ou classes relais et propose aux élèves les conditions d'une scolarité accompagnée et durable jusqu'en classe de 3ème.
  Objectifs poursuivis
  • Permettre à l’élève une meilleure acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture par une aide individualisée. • Restaurer l’estime de soi par la mise en valeur de l’élève à travers différents modules : artistiques / sportifs / construction de son projet professionnel. • Améliorer les conduites et les savoir-être. • Proposer des conditions d'accompagnement permettant une scolarité durable. • Former, impliquer et aider à la parentalité des familles.
  Description
  • Le PEPS est conçu comme une structure d'accueil pour les élèves pris en charge dans les ateliers ou classes relais. Il propose aux élèves les conditions d'une scolarité accompagnée et durable jusqu'en classe de 3ème. Le projet cherche à consolider les compétences du socle commun, notamment la maîtrise de la langue française, les principaux éléments de mathématiques, mais aussi les compétences sociales et civiques, ainsi que le développement de l’autonomie et l’initiative en fonction de la problématique du jeune. • Le repérage des élèves se fait par les référents décrochage scolaire de l'établissement lors des conseils de classe de 6ème et 5ème du 3ème trimestre et lors de la constitution des classes de 6ème avec les professeurs des écoles (plus d'informations à lire dans le document joint "Ciblage des élèves potentiellement décrocheurs"). • Les élèves intègrent leurs modules à certaines heures de la semaine, constitués de groupes au maximum de 12 élèves. Pour cette année, un seul élève, impliqué dans de nombreux modules, contenu de sa problématique, se verra retiré de cours pendant 7 heures de la semaine. Pour la majorité des élèves de ce dispositif, le retrait de cours s’élève à 2 ou 3 heures au plus. Calendrier 2015/2016 : • Fin juin 2015 et début septembre 2015 : information aux familles des élèves ciblés avec contractualisation. • Fin-septembre 2015 : 1ère réunion du comité de pilotage. • Mi-octobre 2015 à mai 2016 : mise en place des modules. • Mars-mai-juin : trois cafés de parents en partenariat avec l’AROEVEN et le centre social de Nétreville. • Juin 2016 : bilan final avec les familles. • Fin juin 2016 : présentation des travaux d’élèves au cours de la journée portes ouvertes. • 6 juillet : sortie nature à Clécy avec des parents et des élèves du PEPS volontaires.
  Modalité de mise en oeuvre
  NATURE DES DIFFÉRENTS MODULES PROPOSES AUX FAMILLES 1)Acquisition du socle commun : - Un module français assuré par un enseignant du collège à raison de 1h00 de soutien par semaine de mi-octobre à juin centré sur le renforcement des compétences « DIRE »,« LIRE » et « ECRIRE ». - Un module mathématiques assuré par un enseignant du collège à raison de 1h00 de soutien par semaine de mi-octobre à juin centré sur le renforcement des compétences liées au calcul, aux éléments de géométrie et au raisonnement. 2) Restaurer l'estime de soi et améliorer les conduites : - Un module « arts plastiques » assuré par un enseignant et une céramiste dans les locaux de l'association Nétrevillia à raison de 2 heures par semaine de novembre à avril. - Un module « technologie » assuré par un enseignant à raison de 1 heure par semaine d'octobre à mai. - Un module radio assuré par un assistant d'éducation et les animateurs « Principe Actif » dans les locaux de l'association à raison de 3 heures par quinzaine de mi-octobre à fin mai. - Un module théâtre assuré par un enseignant à raison de 1 heure par semaine de mi-octobre à fin mai. - Un module « équitation » assuré par un enseignant et les responsables du centre équestre de Pacy sur Eure à raison 2 heures 30 par semaine de mi-octobre à fin mai. - Un module « groupe de paroles » élève animé par un psychologue avec 1 séquence de 1H00 par quinzaine de mi-octobre à fin mai. - Un module orientation : le projet d’orientation personnel de l’élève et la préparation des stages en entreprise sont les principaux axes et s’adressera essentiellement aux élèves ayant 14 ans au plus tard en mars de l’année scolaire. Le module est assuré par la COP et le CPE du collège à raison de 1 heure par semaine de mi-octobre à fin-mai. 3- Aide à la parentalité : - Le service prévention du Conseil Général, les éducateurs en charge du quartier de Nétreville assurent un lien avec les familles et participeront aux séjours de cohésion (séjour d’une semaine dans le Jura en décembre). - Trois cafés des parents (mars – mai - juin) ont eu lieu au collège envers les parents dont les élèves sont dans le PEPS, en étroite collaboration avec l’association Nétrevillia et l’AROEVEN. Ces rendez-vous ont permis aux parents d’échanger sur leurs difficultés rencontrées avec leurs adolescents et se sont avérées très positives. A la suite de ces réunions, une sortie nature souhaitée par les parents et organisée par les coordonatrices du PEPS a eu lieu le mercredi 6 juillet à Clécy. Elle a réuni 25 personnes (parents enfants).
  Trois ressources ou points d'appui
  • Les personnels de la communauté éducative, expérimentés et innovants, mobilisés de longue date sur cette problématique de la prévention du décrochage scolaire et cherchant à faire évoluer le projet au cours des années. • Un projet qui génère une véritable dynamique collective et une culture d'établissement spécifique, qui structure le contrat d'objectifs et tout le projet d'établissement autour de la question de l'accompagnement des élèves. • Un projet enfin qui évite l'écueil de l'externalisation de la prise en charge de la difficulté scolaire, qui interroge les équipes sur leurs pratiques (notamment avec le nouvel éclairage des profils de décrocheurs A).
  Difficultés rencontrées
  • Deux points de vigilance : 1.il convient de soutenir les binôme porteur (lettre de mission et IMP) et de dégager des des moyens en heures supplémentaires pour les autres membres de l'équipe ainsi que des demandes de subventions pour le paiement de intervenants hors-éducation nationale, 2. maintenir toujours les échanges et les concertations entre les équipes pédagogiques des classes et les professeurs en charge des modules de remédiation ou remobilisation pour agir sur l'engagement des élèves mais aussi sur l'amélioration des performances scolaires. • Les familles attendent parfois "trop" du PEPS pour prendre en charge les difficultés de leurs enfants et peut, dans certains cas, susciter un désengagement des parents.
  Moyens mobilisés
  • Pour les intervenants extérieurs, plusieurs sources de financement sont externes au collège (Conseil départemental, Fondation de France) tandis que le collège assure une prise en charge financière d’environ 20%. • Les enseignants intervenants dans le PEPS sont rémunérés en HSE au cours de l’année (198 HSE).
  Partenariat et contenu du partenariat
  PARTENARIAT INTERNE : • Cynthia Cambours, professeure d’EPS, référente décrochage scolaire, coordinatrice, membre du comité de pilotage : module Équitation. • Katia Hennekein, professeure de Physique-Chimie, référente décrochage scolaire, coordinatrice, membre du comité de pilotage. • Pierre François Lichtle, CPE, membre du comité de pilotage : module Orientation. • Nora Ait Aissa, professeure de français : module Théâtre (rémunérée en heures postes prises sur la DHG). • Zohra Djafar, professeure de français : module Français (rémunérée en heures postes prises sur la DHG). • Isabelle Rajkovic, professeure d’Arts plastiques : module Arts Plastiques (rémunérée en heure supplémentaire prises sur la DHG). • Jean-Louis Vargas, professeur de technologie : module Mathématiques et module Technologie (rémunéré en heure supplémentaire prises sur la DHG). • Christine Roulois, COP, membre du comité de pilotage : module Orientation. • Isabelle Bouilly, APS : suivi vie scolaire, tutorat. • Loup Lehembre, assistant d’éducation : tutorat et participation au module radio. PARTENARIAT EXTERNE : • Atelier Relais, professeur des écoles : mise en place d'emploi du temps aménagé après une session. • Classe Relais, professeur des écoles : mise en place d'emploi du temps aménagé après une session. • M. Mayaud, psychologue libéral : groupes de paroles à destination des collégiens. • Service Prévention du CG, éducateurs spécialisés : entretiens individuels avec les jeunes, aide à la parentalité. • M.P. Lamy, céramiste : projet arts plastiques. • Centre équestre Pacy-sur-Eure : projet sportif. • Radio « Principe actif » : projet avec la radio. • Financement de la Fondation de France pour pérenniser les actions du dispositif et développer des actions à destination des parents des élèves du PEPS.
  Liens éventuels avec la Recherche
  • P.H. Goéme (DGESCO).
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  EFFETS ATTENDUS & INDICATEURS RETENUS : 1- Amélioration des résultats -> Notes obtenues, progression de l’élève. 2- Amélioration du rapport à l’école et de la persévérance scolaire -> Nombre d’absences, d’exclusions de cours, d’heures de retenues. Comparaison du nombre d'élèves susceptibles de décrocher à l'entrée en 6ème (questionnaire Motiv'Action) et ceux qui ont effectivement décrochés à l'issue de la classe de 3ème.
  Documents
 
Titre Ecouter le témoignage d'une coordinatrice du PEPS
Condensé « Paroles de décrocheurs », témoignage récoltés par P.GOEME.
URL http://parolessurledecrochage.fr/volet-3/temoin/cynthia/
Type diaporama

Titre PEPS Henri Dunant Evreux
Condensé Présentation du PEPS, un projet éducatif au service de la persévérance scolaire.
URL https://www.youtube.com/watch?v=T_dnHtav_zA
Type diaporama

Titre Ciblage des élèves potentiellement décrocheurs
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/sites/cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/dunant_ciblage_des_eleves.pdf
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  • Autoévaluation : on peut tenter d'évaluer le décrochage scolaire en comparant le nombre d'élèves susceptibles de décrocher à l'entrée en 6ème et ceux qui ont effectivement décroché à l'issue de la classe de 3ème. Mais sachant que les mouvements d'élèves sont nombreux (départ et entrée entre les 4 années de scolarisation au collège) et que les élèves décrochent souvent après 16 ans. • Évaluation externe.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : • A ce jour (fin juin 2016), trois élèves de 3ème sur 15 qui sont passés par le dispositif PEPS au cours de leur scolarité n’ont pas obtenu d’orientation au 1er tour.
  Sur les pratiques des enseignants : • Tout au long de l’année, les élèves participant au PEPS bénéficient d’un suivi plus approfondi par les coordinatrices du PEPS mais aussi les professeurs principaux.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : • Un binôme d'enseignantes porteuses du projet.
  Sur l'école / l'établissement : • Le projet est largement diffusé au sein de l’établissement, il fait partie intégrante du projet d’établissement et du contrat d’objectifs.
  Plus généralement, sur l'environnement • Un projet déjà ancien, qui donne une coloration spécifique à l'établissement, et suscite des demandes chez les familles.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte