Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 750 fois

 

Cultiver des valeurs humaines au travers du Développement Durable

(Expérimentation terminée)
 

Collège André Siegfried

ROUTE DE LA GARE , 76430 ST ROMAIN DE COLBOSC
Site : http://siegfried-col.spip.ac-rouen.fr/spip.php?rubrique47
Auteur : Isabelle GENNE / Nelly DURAND
Mél : isabelle.genne@ac-rouen.fr
  Depuis quelques années, notre collège est engagé dans une démarche de Développement Durable et a obtenu le label niveau 2 des établissements du Développement Durable. Dans cette logique, il offre aux élèves de 6ème la possibilité d’intégrer une classe de 5ème à projet Développement Durable dans laquelle ils bénéficient d’activités portant sur les trois piliers du DD. Elles s'effectuent sur des temps disciplinaires et sur des temps hebdomadaires aménagés où interviennent de nombreux partenaires. Le projet vise à mettre l’élève en valeur en lui offrant la possibilité de développer autrement des savoirs, des savoir-faire dans un souci constant de savoir être et de respect. À travers le dispositif des enseignements interdisciplinaires (EPI), la réforme 2016 nous donne la possibilité d'élargir le projet à de nombreuses disciplines. De plus, la reconstruction de notre collège (aux normes HQE) sera l'occasion d'un nouveau souffle pour vivre le Développement Durable et pour inscrire dans le quotidien des élèves les problématiques qui vont émerger.

  Plus-value de l'action
  Les élèves de cette classe prennent confiance en eux, même ceux qui sont en difficulté s’accrochent davantage ; ils ont plaisir à venir au collège. Les années qui suivent, ces élèves s’impliquent davantage dans la vie du collège et sont source de propositions. Beaucoup de familles expriment le souhait pour leur enfant de poursuivre l'année suivante l'expérience d'une classe à projet.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de 5ème (30 élèves) dont les actions rayonnent sur l’ensemble du collège et en dehors.
  A l'origine
  • À l'origine du projet, il y a une prise de conscience de la nécessité de favoriser un fonctionnement du collège mieux en adéquation avec les principes du Développement Durable. • De nombreux collégiens ne s’approprient pas leur collège et n’y vivent pas bien. • Beaucoup ne font pas preuve d’initiative et ne s’engagent pas suffisamment dans la vie du collège. Le développement durable semble une entrée très favorable. • Il y a un écart entre ce qui est transmis dans les disciplines au sein des cours et le vécu au quotidien : les enseignements ne prennent pas forcément sens.
  Objectifs poursuivis
  A l’aide d’actions concrètes et de réflexions, le projet permet à l’élève de : • Devenir acteur de projets et de faire évoluer son regard sur les différents axes du Développement Durable. • Transmettre des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être au sein du collège. • S’ouvrir au monde en développant des valeurs humaines qui l’aideront à mieux vivre sa vie de collégien et lui donneront une chance de devenir un adulte sensible et responsable.
  Description
  Dans ce projet, une place importante est consacrée à l'interaction entre une réflexion, une mise en pratique et une transmission des savoirs. L’emploi du temps des élèves de cette classe est aménagé de manière à libérer une demi-journée hebdomadaire consacrée aux activités autour du DD. L’aspect transversal de la notion de DD implique nécessairement de travailler autrement dans différentes disciplines, avec des partenaires différents, dans différents lieux, en équipe, avec des outils pédagogiques multiples (jeux…). Une place importante est réservée aux actions concrètes pendant lesquelles l’élève est avant tout acteur . Il peut alors développer toute sa créativité (ex : conception et réalisation d’un herbier, d’un jardin en bac, fabrication de papier recyclé, multiplication de plantes, création d'œuvres éphémères de type Land art, création de jeux pédagogiques...). Le pilier Solidarité, souvent non associé à la notion de DD, se nourrit de différents projets dont la collecte des instruments d’écriture pour lesquels les élèves sont particulièrement investis.
  Modalité de mise en oeuvre
  Le déroulement de chaque projet peut se décrire ainsi : • 1ère phase : phase de découvertes et de questionnements, émergence de problématiques. • 2ème phase : appropriation des connaissances, prises d’initiatives et actions. • 3ème phase : transfert de savoir-faire, communication. • 4ème phase : prolongement des actions et bilan. Tout au long de l'année, nous suivons une progression cohérente tout en opérant des va-et-vient constants entre ces différentes phases, chaque prise de conscience amenant de nouveaux questionnements. ÉVOLUTION DU PROJET : L'objectif futur sera d'amener les élèves à être plus acteurs dès le début du projet notamment dans la pose des problématiques. Pour 2016 – 2017, un grand jeu pédagogique imaginé par CARDERE et nous mêmes permettra davantage de faire émerger des questionnements sans les induire. L'implication des élèves ne pourra être que meilleure. COMPÉTENCES VISÉES : • Développer l’autonomie : s’impliquer, travailler en équipe, avoir un comportement responsable. • Effectuer des va-et-vient permanents, entre raisonnement, analyse et connaissances. • Agir concrètement : réaliser, fabriquer, pratiquer, créer. • Communiquer à l’oral, à l’écrit, par le corps. • Développer sa sensibilité.
  Trois ressources ou points d'appui
  – Les nombreux partenariats solides et pérennes avec des associations locales sont les ressources indispensables pour nourrir les actions de la classe à projet. Ils permettent de travailler autrement et incitent à prolonger les actions avec d'autres outils pédagogiques (13 partenaires). – Le soutien répété et précieux des parents d'élèves parfois sources de propositions (exemple : le contact avec l'ESAT, la fabrication de bacs ou d'un nichoir à hulotte, l'aide à l'encadrement pour la semaine du DD).
  Difficultés rencontrées
  S'intéresser de manière très active aux notions de Développement Durable suppose d'ouvrir le champ des connaissances à des domaines peu abordés et de les mettre en connexion pour comprendre les interactions et la nécessité d'une réflexion globale sur le vivant. Cela suppose aussi de mener des actions sur le long terme, avec beaucoup d'authenticité et de ténacité. Nous constatons régulièrement que les enfants sont souvent plus réceptifs que les adultes. Sans-doute est-il difficile de changer des habitudes et de faire évoluer durablement les comportements en matière de Développement Durable. Depuis peu, les actions que nous menons s'inscrivent davantage dans des démarches nationales ou internationales (ex : lutte contre le gaspillage alimentaire) ce qui facilite leur reconnaissance et leur efficacité. À l'avenir, nous souhaitons vivement que la majorité des personnels de l'établissement puisse s'engager dans des actions et faire partie du comité de pilotage. Peut-être faudra-t-il développer davantage la communication au sein même de l'établissement. La récente mise en place de l'Espace Numérique de Travail devrait nous permettre d'avancer sur ce plan. Pour l'année 2015 – 2016, la thématique retenue « De la plante au vêtement » était sans doute un peu trop complexe pour des élèves de 5ème, le sujet n'offrant pas de raisonnements binaires. Malgré le travail très enrichissant avec nos partenaires (CARDERE et Artisans du monde) autour de la production d'un jean ou d'un tee-shirt, et la présence constante des trois piliers du DD dans le cheminement, établir des liens entre l'environnemental, l'économique et le social s'avérait parfois difficile. Nous en avons pris conscience lors d'une journée de restitution (OSDD) où nos élèves devaient transmettre leurs connaissances à d'autres élèves du département. La mise en mots posait alors problème. Quel message global devaient-ils faire passer ?…
  Moyens mobilisés
  • ÉQUIPE ENGAGÉE : - Nelly Durand en arts plastiques et Isabelle Genne, en mathématiques sont mobilisées tous les vendredis après-midi (pour une durée comprise entre 2 et 4 heures). Elles mettent en place les actions et établissent les contacts avec les partenaires. - L’équipe éducative de la classe s'implique en fonction des programmes et du désir de chacun. • La professeure documentaliste sur son temps disciplinaire ou sur les temps réservés au projet. • Les autres personnels du collège : CPE, gestionnaire, cuisiniers, personnels d’entretien. • 30 vélos (dotation de la Région en 2007).
  Partenariat et contenu du partenariat
  • Département de Seine Maritime – Communauté de communes Caux-Estuaire. • Association Pian’piane – Association Eco-choix – Association Artisans du monde – Association La Hêtraie – Association Resto du Cœur – Association CHENE – Association Terracycle – Association Cardere. • Fédération des clubs CPN (Connaitre et Protéger la Nature). Contenu des partenariats à consulter dans le document joint.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  EFFETS ATTENDUS : 1. Prise de conscience de l'importance de développer différentes valeurs : respect du vivant, des valeurs humaines de solidarité et de citoyenneté. 2. Plaisir à venir au collège et y trouver plus facilement sa place. 3. Progrès dans toutes les disciplines. 4. Gain en autonomie et prises d'initiatives, créativité. 5. Contacts avec les familles facilités. INDICATEURS RETENUS : 1- Retour des familles sur un mieux-être par rapport à la classe de 6ème. 2- Évolution de l'attitude en cours et au sein de l'établissement. 3- Évolution des résultats par rapport à la classe de 6ème. 4- Évolution du bulletin de l’élève au cours de l’année de 5ème. 5- Engagement dans la vie du collège. 6- Engagement citoyen à moyen et long terme.
  Documents
 
Titre Contenu des partenariats
Condensé À l'aide de dispositifs pédagogiques intéressants, les différents partenaires engagés dans les actions nous permettent de nourrir les projets et de travailler autrement certaines notions déjà abordées en classe tout en prolongeant des apprentissages antérieurs.
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/sites/cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/st-romain-colbosc_clg_siegfried_classe-edd_2016-01_partenariats.pdf
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Autoévaluation : • Une ou deux fois par an, le comité de pilotage se réunit. Le RADD annuel (Rapport Annuel Développement Durable) y est présenté. Il permet d'évaluer la progression des actions au sein de l'établissement et notamment l'implication de la classe à projet comme catalyseur. • Chaque action avec un partenaire est évaluée en fin d'année.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Dans une classe à projet, les élèves sont amenés à partager de nombreuses expériences ensemble. Ainsi, ils développent davantage la conscience du groupe classe. Ceci a des répercussions inévitables sur leur comportement et leurs résultats. En revanche, certains effets sont difficiles à évaluer dans la mesure où ils ont des répercussions sur le long terme. Ce sont souvent les familles qui nous en informent. – Comportement en classe et au sein du collège : Régulièrement, nous constatons que les élèves de cette classe respectent facilement le règlement intérieur. Ceux qui rencontraient des problèmes de comportement en classe de 6ème évoluent toujours positivement, chacun à son rythme. Parfois, au conseil de classe du premier trimestre, le professeur principal (qui est toujours très impliqué dans le projet de la classe) constate avec plaisir l'absence totale d'observations dans le carnet de liaison. Lorsqu'une classe s'est avérée plus difficile à gérer en raison de la présence d'un nombre important d'élèves posant problème dès la 6ème, ils se sont cependant montrés très motivés par le projet, certains s'y impliquant même avec beaucoup de plaisir et de réussite. Une fois dans les niveaux supérieurs, ces mêmes élèves nous exprimaient leur nostalgie de l'année de 5ème. – Les résultats scolaires : Malgré l'hétérogénéité des élèves sur le plan des compétences, globalement les élèves de cette classe font régulièrement des efforts pour progresser. Il y a quelques années, à l'issue d'un conseil, l'ensemble des élèves de cette classe avait obtenu une récompense (Félicitation, Satisfecit ou Encouragements). À d'autres moments, nous avons constaté que des élèves ayant reçu des Avertissements travail en classe de 6ème étaient parvenus à obtenir des encouragements. L'avancée des uns semble favoriser l'avancée des autres. – Autonomie : Des prises d'initiatives plus nombreuses. Nous sommes parfois surpris de voir ses élèves devancer nos demandes, par exemple en prenant l'initiative d'établir des contacts à l'extérieur pour la collecte des instruments d'écriture. – Confiance en soi : Nous avons constaté parfois que certains élèves très réservés, voire inhibés en classe de 6ème, prenaient de l'assurance, osaient participer en 5ème et dans les classes suivantes. - Gain dans le développement de la citoyenneté. Nous constatons que le représentant au conseil des collégiens est toujours un élève de cette classe : preuve d'un sens plus aigu de l'importance de la citoyenneté et en particulier du Développement Durable. – Contacts avec les familles : Ils deviennent très privilégiés. C'est un point fort du projet. Nous constatons avec plaisir que les parents nous font vraiment confiance. Il est fréquent que plusieurs enfants d'une même famille postulent successivement pour la classe. Le climat instauré facilite les contacts pour le suivi de la scolarité.
  Sur les pratiques des enseignants : Sans doute parce qu'ils sont unis par un même projet, les enseignants constatent chez ces élèves une qualité d’écoute et une envie de réussir. Ceci facilite les apprentissages dans toutes les disciplines.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : Au fur et à mesure des années, cette classe à projet développement durable est devenue un moteur pour l’établissement. Bien souvent, elle interpelle et initie des actions qui se développent à moyen terme ou long terme. Elle crée ainsi du lien au sein de l’établissement (cuisiniers, gestionnaire, agents, professeurs, CPE, élèves). Les derniers projets s'inscrivent à la fois dans une problématique générale ( la lutte contre le gaspillage alimentaire en 2014 – 2015) et à la fois dans une problématique plus spécifique à l'établissement ("Ma cour crie au secours" réaction au manque de respect de l'espace de vie).
  Plus généralement, sur l'environnement Nos élèves interviennent dans les différents événements organisés localement. De ce fait, les activités de cette classe rayonnent sur l’ensemble de la Communauté de communes et contribuent ainsi à donner une bonne image de la jeunesse auprès des habitants du canton. Cela ne manque pas de créer du lien entre les générations et incitent également les partenaires locaux à établir naturellement des contacts réguliers. Le collège constitue un pôle important de la vie locale.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte