Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1276 fois

 

Les cartes mentales, un outil pour s’approprier les savoirs dès la Maternelle.

 

Ecole primaire

ROUTE DE LIEUREY , 27450 ST GEORGES DU VIEVRE
Site : http://blog.ac-rouen.fr/eco-saint-georges-du-vievre/
Auteur : David PRADEL - Stéphanie CAPPE-HAUVILLE
Mél : david.pradel1@ac-rouen.fr - stephanie.hauville1@ac-rouen.fr
  La carte mentale un nouvel outil pour faire la classe qui fédère l’équipe enseignante. Il assurera la fluidité des apprentissages dans la mesure où il sera repris et enrichi chaque année.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Les élèves de la GS au CM2, soit 6 classes et 150 élèves environ.
  A l'origine
  Les enseignants déplorent la passivité et le manque d’intérêt de leurs élèves. Ces derniers ont, de plus, des difficultés à mémoriser et à sélectionner et hiérarchiser des informations.
  Objectifs poursuivis
  • Comprendre : cette forme de représentation aide à réfléchir de façon globale sur un sujet puisqu’elle en présente une vue d’ensemble, sur une seule page et met en évidence les liens entre les concepts. • Développer l’imagination et la créativité : cet outil encourage les élèves à coopérer, à échanger leurs trouvailles, à partager leur point de vue, à prendre en compte l’avis de l’autre pour enrichir ou corriger leur carte mentale. C’est également un outil intéressant dans la gestion des conflits et la résolution de problème : chaque élève est invité à élaborer une carte originale proposant des solutions. • Mémoriser : en élaborant leur carte, tous les élèves construisent leur pensée au lieu d’apprendre par cœur, sans comprendre, comme certains en ont l’habitude avec les leçons traditionnelles. Par son côté ludique, la carte motive l’élève qui a envie de persévérer dans ses apprentissages. Cet outil permet de plus d’inclure les élèves à besoins éducatifs particuliers dans une pratique de classe qui leur correspond davantage.
  Description
  La carte mentale un nouvel outil pour faire la classe qui fédère l’équipe enseignante. Il assurera la fluidité des apprentissages dans la mesure où il sera repris et enrichi chaque année.
  Modalité de mise en oeuvre
  Démarches mises en œuvre : La coordination du projet est assurée par le directeur et à la maitresse E en collaboration avec les enseignants de l’école qui sont très investis. • Appropriation de l’outil par les enseignants avec l’aide de la maitresse E. • Détermination d’un domaine privilégié par cycle. • Evaluation diagnostique des élèves. • Expérimentation dans les classes. • Utilisation de l’outil par la maitresse E avec les élèves en difficulté afin de favoriser le transfert en classe et insuffler une dynamique avec les enseignants. • Évaluation finale. Calendrier prévu : • Présentation de l’outil « carte mentale » aux enseignants par la maitresse E en septembre-octobre. • Phase d’évaluation initiale fin octobre. • Début de l’expérimentation après les vacances de la Toussaint. • Bilans intermédiaires en décembre et mars. • Évaluation finale fin mai. Les perspectives : - Achat de livres pour la documentation des enseignants. - Fournir aux élèves des cartes mentales en complément de leurs traces écrites traditionnelles. - Suivre le code couleur du cahier de règles pour les cartes mentales affichées. - Utiliser les personnages de « Réussir son entrée en grammaire » du CE1 au CM2 pour illustrer les cartes. - Au cycle 3, proposer des évaluations sous forme de cartes mentales. - Co-intervention de la maîtresse.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  - Il ressort des questions à propos de l’affichage : c’est grand, difficile à stocker de manière fonctionnelle. - L’appropriation de l’outil demande beaucoup de temps de préparation pour les enseignants et de manipulation pour les élèves. C’est difficile à mettre en place en groupe classe. - Pour tous, un manque de formation et donc de maîtrise de l’outil qui peut être un frein à son utilisation plus systématique.
  Moyens mobilisés
  La maitresse E.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Une coopération est envisageable si cette expérience intéresse la recherche.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  EFFETS ATTENDUS : - Des élèves créatifs, acteurs de leurs apprentissages qui réfléchissent, font des liens, se construisent des images mentales et mémorisent. INDICATEURS RETENUS : - Comparaison des résultats des évaluations diagnostique et finale. - Grilles d’autoévaluation remplies par les élèves sur leur vécu par rapport à l’utilisation de cartes mentales.
  Documents
 
Titre Acad' Innov' n°22 - Les cartes mentales pour s’approprier les savoirs
Condensé Témoignage de l'équipe de Saint-Georges-du-Vièvre.
URL http://www.ac-rouen.fr/boite-a-outils/publications/les-cartes-mentales-pour-s-approprier-les-savoirs-155353.kjsp
Type diaporama

Titre Quelques exemples de cartes produites avec les élèves
Condensé
URL http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/sites/cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/st-georges-du-vievre_ep_cartes-mentales_2016-07_diaporama.pdf
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évluation.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Tous les enseignants de maternelle sont d’accord pour dire que les cartes mentales ont aidé à structurer la chronologie des histoires. Avant, les élèves racontaient les événements de manière décousue. Elles ont été un support intéressant pour favoriser les interactions langagières. - En élémentaire, les enseignants ont noté qu’elles facilitaient la mémorisation. Elles ont permis de faire un lien entre la trace écrite et la phase orale de restitution. Elles s’adaptent à la diversité des élèves. Par leur côté synthétique, elles favorisent les retours rapides sur des notions. C’est un affichage lisible pour les élèves qui semblent pour la plupart l’utiliser davantage que les affichages plus traditionnels. - De l’avis de tous, les élèves ont apprécié le côté ludique et créatif du support. Ils se sont montrés plus actifs. - Les élèves en difficulté n’ont pas l’air plus intéressés par ce support.
  Sur les pratiques des enseignants : - Certains reconnaissent leur difficulté à s’approprier ce nouvel outil qui ne correspond pas à leur façon de fonctionner : ils sont plus à l’aise avec des tableaux et des plans structurés. - D’autres n’arrivent pas à changer leurs pratiques pédagogiques.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : -
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte