Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 594 fois

 

Enseignement Technologique en Langue Vivante en STS Electrotechnique

(expérimentation art.34)
 

Lycée général et technologique Pablo Neruda

1 RUE SALVADOR ALLENDE , 76204 DIEPPE CEDEX
Site : http://neruda-lyc.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article30
Auteur : Pierre-Louis CORRIEU
Mél : pierre-louis.corrieu@ac-rouen.fr
  cette expérimentation cible des étudiants pour qui s'exprimer en anglais ne va pas forcément de soi avec pour objectif d’améliorer la confiance dans l'utilisation de la langue, tout en s'inscrivant dans l’objectif de la mobilité estudiantine à l'international. A cette fin, une partie des enseignements technologiques sera assurée en anglais, à l'image de ce qui a été introduit dans les référentiels d'autres BTS récemment rénovés. Cet enseignement sera dispensé en étroite collaboration par un professeur de sciences industrielles de l’ingénieur, titulaire de la certification complémentaire DNL, et le professeur d’anglais de la section. Chacun bénéficie déjà d’une forte expérience de l'enseignement en ETLV au niveau baccalauréat.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Elèves des sections de techniciens supérieurs Electrotechnique de 1ère et 2ème année.
  A l'origine
  • Augmentation du nombre d’étudiants continuant leurs études vers les écoles d’ingénieurs, soit à partir du niveau du baccalauréat, soit après le BTS (dans le cadre d’un partenariat conclu entre le lycée Pablo Neruda et les écoles d’ingénieurs). • Déficit de compétence des étudiants face à l’omniprésence sur le terrain professionnel des besoins en communication technique en langue étrangère, particulièrement en anglais. • Demande récurrente de la part des étudiants : - issus des sections européennes (30 élèves en sections européennes en Terminales S-SI et STI2D en 2015), - ayant suivi un enseignement technique en langue vivante (ETLV) en STI2D (2 sections de Terminale STI2D et 3 sections de 1ère STI2D en 2015). • Demande croissante des étudiants concernant des actions de mobilité (stage ou prolongation d’études).
  Objectifs poursuivis
  • Amener les étudiants à mobiliser une langue étrangère (l’anglais) dans des situations professionnelles réelles. • Préparer les étudiants à la mobilité estudiantine et professionnelle par une pratique intégrée. • Etablir des contacts entre les étudiants et le milieu professionnel anglophone.
  Description
  • En appui sur les référentiels d’autres BTS récemment rénovés, une partie de l’enseignement professionnel se déroulera en anglais. • Les comptes-rendus et restitutions en « Essais de Systèmes » ainsi que le rapport de stage ouvrier (1ère année) comporteront nécessairement un résumé en anglais.
  Modalité de mise en oeuvre
  • Les travaux pratiques d’atelier se déroulent en anglais, à raison d’une heure par semaine en durée moyenne. • Les comptes-rendus et restitutions en « Essais de Systèmes » comportent nécessairement un résumé en anglais. • Le rapport de stage ouvrier (1ère année) comporte nécessairement un résumé en anglais. • Une revue de projet supplémentaire « Exposition synthétique du projet E5 » est tenue en anglais. • La structure Erasmus+ est mobilisée pour organiser des stages à l’étranger ou en lien avec l’étranger. PERSPECTIVES POUR 2016/2017 : Il est prévu de continuer normalement l'expérience, en apportant une attention particulière à la régularité des restitutions demandées aux étudiants, spécialement : - résumé du rapport de stage ouvrier ; - revue de présentation du projet E5 ; - mise en commun à l'issue des séquences d'essais de systèmes ; - amplification de la collaboration entre les professeurs d'anglais et de sciences et techniques. Cet ensemble de préoccupations se situe dans le cadre d'une action à moyens constants ; il semble que la piste d'une heure dédiée à ces activités puisse être envisagée dans une phase ultérieure pour pallier les limitations constatées.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  La plupart des difficultés semblent provenir de l'absence de créneau horaire dédié et obligatoire pour l'ETLV, ainsi que du déficit de professeurs de l'enseignement scientifique et technique capables d'animer la communication écrite ou orale en anglais. Greffer l'ETLV sur les horaires existants, qui incluent le CCF, pose en outre les questions du temps à allouer au CCF et de la disponibilité du professeur d'anglais. • Difficulté à dégager le temps nécessaire (temps professeur et temps étudiants) à l'expression orale, consommatrice de temps lors des restitutions, sans nuire au déroulement des séances d'essais de systèmes. • Les séances de travaux pratiques en TS1 n'ont pas permis en 2016-2017 de mettre en œuvre de manière régulière la production orale en interaction visée. • Le calendrier serré du projet de TS2 n'a pas permis non plus dégager le temps nécessaire à la revue de projet en anglais qui était envisagée. • La faible disponibilité de l'assistant d'anglais, dont tout le temps est consommé auprès des classes du secondaire, n'a pas permis d'utiliser ses compétences avec les étudiants. • Le calendrier des stages de STS ET s'adapte très mal au calendrier imposé pour les stages de l'action clef KA103 du programme ErasmusPlus (deux mois consécutifs de stage minimum), les financement de stage sont plus facilement attribués aux étudiants des BTS CRSA ou CIM pour cette raison. • Le stage ouvrier de première année échappe en grande partie à l'enseignant d'ETLV, le résumé en anglais a été rarement produit. • Le cadre disponible ne permet pas non plus de mettre en place de manière stricte l'évaluation critériée prévue à la base. Tout au plus peut-on constater une familiarisation des étudiants avec certains termes liés à leur discipline, et une moindre réticence à s'exprimer sur leurs travaux.
  Moyens mobilisés
  • Les professeurs de sciences industrielles pour l’ingénieur titulaires de la certification complémentaire DNL et les professeurs d’anglais de la section sont chargés de la mise en œuvre de l’action (la notion de co-enseignement est écartée à ce stade, mais l’expérimentation évaluera les bénéfices pédagogiques qui découleraient de son introduction). • L’assistant d’anglais est associé à l’action dans la mesure de ses disponibilités. • Une cellule de suivi, issue du « Bureau des relations internationales » déjà constitué dans le cadre de l’axe « Ouverture internationale » du projet d’établissement, évalue chaque trimestre le déroulement de l’action et précise les objectifs opérationnels.
  Partenariat et contenu du partenariat
  • Les partenariats sont ceux développés grâce au dispositif Erasmus+ ; ils concernent les pays utilisant l’anglais à titre véhiculaire aussi bien que la Grande-Bretagne. • Ces partenariats sont essentiellement de type industriel ; ils incluent des entités d’enseignement et de recherche capables d’accueillir des stagiaires-étudiants en STS Electrotechnique. • Un partenariat a déjà été conclu, et une convention signée, avec le nouvel UTC de Newhaven, impliquant l’université de Brighton et le district de Lewes.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS : • Amélioration des compétences en communication technique orale et écrite en LV. • Augmentation de la mobilité estudiantine et meilleure connaissance du monde professionnel à l’étranger. • Développement des contacts professionnels internationaux et ouverture vers d’autres cultures professionnelles dans le même secteur d’activité. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS : • Évaluation critériée des capacités à communiquer dans le registre professionnel de l’électrotechnique générale. • Nombre de demandes de mobilité pour stages de BTS et formations post-BTS. • Nombre de communications écrites et orales entre des étudiants et des partenaires à l’international.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Autoévaluation.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Amélioration de l'aisance dans l'expression orale lors des comptes-rendus et tables rondes de restitution des activités de travaux pratiques. - Les étudiants se prêtent assez volontiers aux échanges techniques en anglais. - Ils manifestent une confiance accrue dans le soutien que l'établissement apporte à leur projet professionnel. - L'essentiel des acquis concerne l'expression orale en interaction et l'expression orale en continu ; peu a été fait en matière d'expression écrite, ce qui n'était toutefois pas une priorité. - Les comptes-rendus des séances d'essais de systèmes (lors de séances de restitution devant plusieurs groupes d'étudiants) ont vu la plupart des groupes de TP résumer assez proprement leur travail, en anglais. Un nombre significatifs d'étudiants se prête volontiers à l'exercice, avec des qualités réelles. - A noter : un étudiant a, de son propre chef, donné un résumé oral en anglais lors de l'épreuve E6-2 (soutenance du stage de technicien).
  Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants de la section STS Electrotechnique ont pu mettre en perspective les besoins de communication technique appuyés sur les travaux réalisés, dans un cadre élargi. On doit cependant noter que le déficit d'enseignants de sciences et techniques titulaires d'une certification en langue n'a pas permis de déployer l'expérimentation aussi efficacement que souhaité par exemple en essais de systèmes de BTS 1ère année (pas d'enseignant certifié), alors que les activités de travaux pratiques sont reconnues précisément comme une plateforme efficace pour ce type d'activités langagières.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : Bénéfice d'image en interne et en externe : les futurs bacheliers potentiellement intéressés par un BTS, les étudiants des autres sections, les professionnels concernés par les formations au niveau BTS, les parents d'élèves ont dans leur globalité manifesté un intérêt certain pour cette expérimentation, lorsqu'elle leur a été présentée lors des journées portes ouvertes et lors des différentes présentations sur les possibilités d'ouverture internationale. Ils l'ont jugée utile, voire nécessaire, et moderne.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
ETRANGER
Quand une école se transforme en un état indépendant ! 2018 C-D-F (Lycée franco-allemand -Freiburg)
AMIENS
02 - BOHAIN - Collège St Antoine-Lycée Ste Sophie - Prête-moi ta voix
ORLEANS-TOURS
28 - LGT Fulbert - Chartres - Fulbert SOLIRUN
ETRANGER
DupleX, la soirée de la pensée complexe à deux niveaux 2018 E (lycée franco-allemand de Fribourg-en-Brisgau)
AMIENS
80 - AMIENS - Collège César Franck - Youcapsule, un tube pédagogique
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte