Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1096 fois

 

Initiation à la pensée philosophique (label 2016)

 

Collège Vercors

59 BIS RUE LEON JOUHAUX , 38100 GRENOBLE
Site : www.ac-grenoble.fr/college/grenoble.vercors
Auteur : Mme DICHARD SURBLED Dominique, Mme BLANC-LANANTE Chrystelle
Mél : ce.0381604m@ac-grenoble.fr
  Par une mise en pratique du questionnement, il s'agit de donner du sens aux apprentissages, le goût d’apprendre et d'ordonner sa pensée ainsi que de développer une argumentation.Les Discussions à Visée Philosophique ont pour ambition de raviver l'intérêt des élèves pour le questionnement, de leur donner des outils pour développer leur propre pensée à travers la discussion et l’échange avec l’autre - tout en s'appuyant sur des exigences fortes: problématiser, conceptualiser, argumenter.

  Plus-value de l'action
  C’est en développant un regard réflexif sur ses opinions qu’on peut parvenir à les analyser, à comprendre d’où elles viennent et à les questionner. Dans un contexte scolaire où l’enseignant a le pouvoir de la question, la pratique du questionnement par les élèves contribue à mettre leur esprit en mouvement et tend à un véritable renversement.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Le projet à démarré en 2014/2015 pour tout le niveau 6°. Il se poursuit cette année pour les classes de 6° et quelques classes de 5°. Ce projet concerne entre 150 et 200 élèves. Le projet à pour ambition progressivement d'être généralisé à tous les niveaux.
  A l'origine
  Le petit enfant s’interroge beaucoup et pose des questions pour se construire. Au collège, les enfants ont grandi et l’appétence pour le questionnement paraît s’effriter. Le passage à l’adolescence et ses métamorphoses s’accompagnent souvent d’un désintérêt pour l’école où les élèves pensent savoir avant d’avoir appris entrainant des situations de décrochage. Au collège Vercors (situé dans une zone d'éducation prioritaire)les communautés se côtoient sans pour autant véritablement vivre ensemble.Il s’agit alors pour l’élève d’avoir un regard réflexif sur ses croyances, ses opinions ses valeurs, de les interroger dans un cadre philosophique à la lumière de la discussion avec autrui et à travers les débats engagés en apprenant à respecter la parole et l’opinion de chacun. Ainsi, L les élèves apprennent-ils à problématiser, à conceptualiser, à argumenter pour sortir du débat sans fondement. Ils apprennent à analyser leur propre parole, leurs opinions et à les mettre en question. La discussion philosophique encourage la réflexion car elle permet un va et vient entre particulier et général, singulier et universel, concret et abstrait.
  Objectifs poursuivis
  L'objectif principal de ce projet est l'apaisement du climat scolaire ainsi qu'une meilleure implication des élèves dans leur scolarité grâce à la valorisation de leur parole les révélant ainsi comme des interlocuteurs valables. Ce projet permet de développer l'estime de soi et le sentiment d'appartenance à la communauté scolaire. Le projet vise également à développer la maîtrise de la langue et à apprendre des concepts pour construire une argumentation cohérente, nourrie d’exemples et de références. Le projet cherche à redonner aux élèves le goût pour le questionnement et à développer la spéculation philosophique.
  Description
  Les élèves bénéficient d'une heure par quinzaine dédiée aux discussions philosophiques pour chaque classe, en AP pour les 6° et sur une heure d'enseignement en Français pour les 5ème. Chaque séance commence par une accroche, un support qui va conduire à la formulation de questionnements à portée philosophique. Les élèves sont acteurs de la réflexion qui se construit. La première séance est consacrée à la formulation de questions. Dans un deuxième temps les élèves choisissent un des questionnements qu’ils souhaitent traiter. Enfin, la séance suivante est consacrée à la discussion autour de la question choisie. Les enseignants co-animent les séances. Ils amènent les élèves à s’extraire de leur vécu pour les conduire vers une généralisation. Ils les aident à mieux formuler les opérations mentales effectuées, en fournissant des pistes de questions. Les enseignants les aident à recentrer la discussion et à leur faire prendre conscience du propos de l’autre en nommant ce que fait l’enfant.
  Modalité de mise en oeuvre
  Huit enseignants (soit 1/3 de l'équipe pédagogique de l'établissement, de disciplines différentes (Histoire Géographie, Mathématiques, Éducation physique et sportive, Français, Documentation) sont impliqués dans le projet. Ils interviennent en binôme sur une même classe. les enseignants se réunissent en amont pour préparer les séances
  Trois ressources ou points d'appui
  - des enseignants volontaires et engagés - un laboratoire de recherche partenaire - des moyens suffisants dans la DG pour poursuivre le projet l’année prochaine
  Difficultés rencontrées
  - Réflexions en cours sur la suite de ce projet dans le cadre de la réforme du collège.
  Moyens mobilisés
  Les Moyens mobilisés sont ceux de la DGH : heures d’aide individualisée en 6ème, moyens dédiés pour la prochaine rentrée.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Projet en partenariat avec l’équipe du séminaire « oleduc» du laboratoire LiDiLEM. - Partenariat avec la DAAC : Dans une dynamique de formation, les enseignants se sont inscrits dans un processus de formation allant de l’auto-formation à la participation de stage dédié à cette pratique (Formation dispensée par la DAAC initialement prévue pour les professeurs de philosophie - 2jours).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Axe de recherche « Sociolinguistique et acquisition du langage ». Marion BOULNOIS agrégée de philosophie Anda FOURNEL, doctorante sciences du langage LiDiLEM Jean-Pascal SIMON LiDiLEM
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Apaisement du climat scolaire - Baisse du nombre d'incidents Vie scolaire (exclusions de cours,d'exclusions temporaires) et d'incidents entre élèves - Changement de la posture de l'élève - Renforcement du sentiment d'appartenance à l'établissement - Ouverture de l'école aux parents
  Documents
 
Titre Formation des enseignants
Condensé Dossier de formation à la DVP du 21 mai 2015(discussion à visée philosophique) -Modalité et préparation des ateliers
URL https://drive.google.com/file/d/0B9OVZv7iyJpkaG9vUXpyUFB4T3c/view?usp=sharing
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Ce dispositif mis en place pour la deuxième année permettra cette année de mettre en place une évaluation interne qualitative et quantitative plus fine basée sur des indicateurs vie scolaire.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Relations plus pacifiées entre les élèves mais aussi avec les enseignants : beaucoup moins de sanction que les années précédentes, - Cours plus paisibles et posture des élèves modifiée vis-à-vis des apprentissages, - Estime de soi : les élèves se sentent être des interlocuteurs valables dont la parole présente un intérêt pour les adultes et les pairs.
  Sur les pratiques des enseignants : - Travail de concertation de l'équipe pédagogique impliquée dans le projet pour élaborer les séances. Ce travail préparatoire se fait en dehors du temps scolaire et il permet de souder les équipes et même d’inclure les nouveaux enseignants autour d’un but commun dans l'intérêt de bien être de tous.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Volonté de développement et de transfert des compétences des enseignants : Le projet ayant pour objectif de prendre de l’ampleur, les enseignants engagés doivent rendre compte des acquis constatés pour étoffer l’équipe et permettre la mise en place sur deux niveaux : nécessité d’informer, de former, d’expliquer.
  Sur l'école / l'établissement : Les élèves des autres niveaux ont demandé la création d’un lieu de parole sur le temps du midi pour pouvoir eux aussi être engagés dans une nouvelle réflexion, aussi un atelier philo dans le cadre du FSE a-t-il été créé.
  Plus généralement, sur l'environnement L’initiation à la pensée philosophique est explorée comme une entrée possible à l’ouverture du collège aux parents L’expérience se poursuivant, les parents avec le retour de leurs enfants, semblent ne plus être rebutés à l’idée d’envisager un lieu de réflexion commun avec les équipes. Actuellement, un projet de mise en place d'un café philo à l'attention des parents est en gestation.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
MONTPELLIER
Le bien être au service de la réussite
AMIENS
DAPAS : Dispositif d'Accompagnement Personnalisé d'Aide et de Soutien
ORLEANS-TOURS
36 - LGT Curie - Châteauroux - Option " préparation aux métiers du son "
MONTPELLIER
Parcours réussite de s EIP : Liaison intercycle
MONTPELLIER
association Remise en forme
Les fiches les plus consultées
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques
NANCY-METZ
#Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels » 2016B
ORLEANS-TOURS
37 - Ecole de Druye - Apprendre à apprendre en cycle 3
NANCY-METZ
Maternelle, des coins-jeux aux espaces-jeux comme lieux d’apprentissage
Contexte