Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1142 fois

 

Ecole ouverte Lavoisier La rochelle

(Expérimentation terminée)
 

Ecole maternelle Lavoisier La Rochelle

29 AVENUE VICTOR SCHOELCHER , 17000 LA ROCHELLE
Site : http://ecoles.ac-poitiers.fr/la-rochelle-vls/spip.php?rubrique62
Auteur : PAULY Marianne
Mél : em-l-larochelle@ac-poitiers.fr
  Ce projet a pour but de favoriser la coéducation et le dialogue, en particulier en direction des familles les plus éloignées de la culture scolaire, en ouvrant l'école aux familles et aux partenaires. *L’objectif visé est l’amélioration du climat scolaire, garant de la qualité des apprentissages. *Ce projet nous a permis de regrouper les actions mises en place en direction des familles (le mercredi matin), et de clarifier leur rôle, ce qui facilite l’adhésion des partenaires. *Un mercredi sur deux, nous proposons donc aux enfants et à leurs parents de partager des expériences communes à l’école. Pour les enseignants, c’est l’occasion de montrer et d’expliciter les apprentissages menés en classe, d’engager un dialogue avec les parents. Les partenaires peuvent rencontrer les familles (soit lors d’activités partenariales, en particulier sur le thème de la santé, soit plus librement lors du “café des parents“). Les parents apprécient également de pouvoir échanger entre eux (lors des activités ou du café des parents). Les enfants d’une même fratrie aiment se retrouver autour d’une même activité. *Le second volet de cette action est l’institutionnalisation des rencontres avec les parents, le mercredi matin, pendant la récréation. La mise en place d’un planning avec dates et horaires permet de généraliser ces entrevues, ce qui rassure les parents (pas de stigmatisation) et facilite le dialogue.

  Plus-value de l'action
  Un dispositif hebdomadaire, ne nécessitant pas de dérogation, qui s’appuie sur des pratiques auparavant ponctuelles, pour leur donner plus de sens et de valeur. *L’organisation est facilitée si elle s’appuie sur les compétences de chacun (enseignants, partenaires). *Ce dispositif permet de fédérer l’équipe, les intervenants (Ville, Quartier, EN). *La participation des parents est libre (certains parents viennent chaque mercredi, d’autres jamais, certains restent 1h, d’autres 15 min.). Ils peuvent voir leur enfant évoluer au sein de l’école, l’aider dans ses activités, s’entretenir avec l’enseignant, échanger avec d’autres parents, avec un intervenant, … Le dialogue au sein de l’école est donc plus aisé, et les enjeux mieux perçus par les parents, ce qui améliore le rapport aux apprentissages des élèves avec des difficultés, et limite les tensions au sein de l’école. *Le lien et le dialogue avec les partenaires (notamment les AS, le RASED, le médecin scolaire) est également facilité, ce qui leur permet d’intervenir plus rapidement en cas de situation difficile (ils peuvent rencontrer les familles dans l’école, sur un temps “pour tous“)
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Tous les élèves de l’école maternelle, tous les niveaux (de la TPS à la GS). Les élèves peuvent aller dans toutes les classes (classes ouvertes). Les activités proposées sont déclinées à différents niveaux, afin que chacun puisse y participer, et que les plus âgés puissent aider les plus jeunes.
  A l'origine
  Chaque année, de nombreuses actions sont menées en direction des enfants et de leurs familles, dans notre école en éducation prioritaire (semaine de la maternelle, diaporama de photos prises en classe, intervention de partenaires de santé et culturels) *Ces actions ont pour but de montrer et d’expliciter les apprentissages menés en classe, et de faciliter le dialogue entre l’école, les familles et les partenaires. *Avant la mise en place de ce projet, ces actions, malgré un objectif commun (la co-éducation), n’avaient pas de lien entre elles. Les organiser dans le temps et l’espace (le mercredi matin, dans toutes les classes), nous a permis de clarifier les objectifs, afin d'y associer les familles et les partenaires. *Un autre constat a été celui de la difficulté à rencontrer les familles pour évoquer avec elles la scolarité de l’enfant, sans éveiller chez les parents une appréhension et donc une posture défensive lors des entretiens (si la maîtresse demande un R-V, c ‘est que quelque chose ne va pas). C’est pourquoi nous proposons cette année aux parents un calendrier des rencontres visible de tous.
  Objectifs poursuivis
  Les objectifs de ce projet (en particulier en direction des familles les plus éloignées de la culture scolaire) : *-Faciliter le dialogue avec les familles (dialogue famille / école, et familles / partenaires) *-Apaiser le climat scolaire (pour “débloquer“ plus rapidement certaines situations), *-Améliorer le rapport aux apprentissages (motivation et disponibilité des élèves).
  Description
  Voici les documents qui ont été remis aux parents pour leur présenter le projet : * *Projet « école ouverte » le mercredi *Chers parents, Après les vacances débutera notre projet « école ouverte » : chaque mercredi, vous et votre enfant pourrez découvrir les activités pédagogiques proposées dans les différents lieux de l'école. Les enfants seront ainsi libres d'aller dans toutes les classes, dans la salle de jeux, dans le dortoir. Ponctuellement, des intervenants proposeront des animations (liste ci-dessous) *Les enfants sont accueillis à l'école normalement, que les parents restent dans l'école avec eux ou pas. * *Voici la liste des activités et animations pour novembre et décembre : *Dans le hall d’entrée : Café des parents avec la référente de quartier et un membre du RASED *Parcours d'équilibre *Éveil aux langues *Modelage et collage *Peinture et outils scripteurs *Jeux d'imitation et de construction, jeux moteurs *Musique et chants de fête * *Animations supplémentaires avec les partenaires : *Les 12 novembre et 17 décembre, XX de la médiathèque de Villeneuve, vous proposera une animation autour d'albums et d'imagiers *Le 10 décembre, XX et XX (service santé de la Ville), vous proposeront une animation enfant/parent autour de l'alimentation * *L'objectif est d'offrir aux enfants la possibilité d'explorer différentes situations, et de les encourager à partager avec les parents et les autres enfants leurs expériences vécues à l'école ou à la maison (montrer ce qu'ils savent faire).
  Modalité de mise en oeuvre
  *Rencontres avec les parents le mercredi de 10h40 à 11h40 : * *De 10h40 à 11h40, un enseignant est libéré chaque semaine afin de rencontrer les familles dans sa classe. *Les parents sont dans un premier temps reçus dans la classe (comme pour une réunion de rentrée). Certains peuvent solliciter un entretien individuel après le temps collectif. * *Emploi du temps du mercredi : * *8h50 à 9h15 :Accueil dans les classes habituelles, collation pour les enfants (fruits et lait à disposition), appel. Café des parents (hall d’entrée), avec la référente de quartier et un membre du RASED *9h15 :Présentation succincte des activités proposées dans l'école (affiches sur portes) Les parents et les enfants sont invités à se rendre dans le lieu de leur choix. *9h20 à 10h20 : Activités pédagogiques libres dans les différents lieux. Poursuite du “café des parents” jusqu’à 10h * *Une seule contrainte : respect des règles de vie et de sécurité. *Les enfants et les parents circulent librement dans l'école. *10h20 à 10h40 :Rangement et passage aux toilettes *10h45 à 11h15 : Récréation ; Un enseignant reste disponible dans sa classe pour recevoir les parents *11h15 à 11h45 :Chorale ; Enseignant toujours disponible (entretiens collectifs ou individuels si besoin) *11h45:Retour chacun dans sa classe et sortie.
  Trois ressources ou points d'appui
  *L’adhésion de toute l’équipe de l’école, des partenaires, et de l’inspection *Les conseils et apports des partenaires et de l’équipe éducative *L’adhésion des parents, leur confiance en l’équipe de l’école et en leurs projets.
  Difficultés rencontrées
  *-La non-participation de certains parents aux activités avec les enfants. Pour y remédier, nous faisons intervenir la référente quartier dans le cadre du PRE pour les parents les plus éloignés de la culture scolaire (l’objectif n’étant pas la participation de tous les parents) *- la difficulté pour les parents de venir rencontrer l’enseignant, nous contournons cet obstacle en demandant à un membre du RASED de servir de médiateur lors d’un temps fort qui mobilise la plupart des parents (petit déjeuner partagé, présentation de travaux, de photos ou vidéos, …). *-L’essoufflement du dispositif (moins de parents, moins de participation des partenaires ou fil des semaines), il faut peut être un projet moins fréquent ? (un mercredi par mois)
  Moyens mobilisés
  *Matériels : peu de moyens financiers (env. 100 € coopérative scolaire + 100 € RRS, pour l’achat de matériel pour les projets). Une demande de subvention est à envisager (pour un projet spécifique : achat d’albums dans différentes langues par exemple) * *Locaux : locaux de l’école, sur le temps scolaire Humains : *-Conception du projet et organisation : quelques HSE du CARDIE *-Intervenants : pas d’enveloppe, donc financés par les divers organismes (Ville, associations de Quartier, Conseillers pédagogiques) *Nous avons contacté par mail les partenaires habituels pour leur présenter le projet. La plupart y ont adhéré et se sont positionnés sur un calendrier des animations / interventions.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Projets envisagés avec intervenants : * *-Filmer dans les classes et projection du film aux parents avec Collectif de Quartier *-Café des parents (échanges libres sur l'accès aux soins, l'assurance, …)avec Mme XX du PRE et Mme XX (service santé VLR), Membres du RASED (réseau d’aide). *Éveil aux langues : *-Partir des langues parlées *-Contes, comptines dans langue maternelle (parents) *-Ouverture : écoute Anglais et Allemand (intervenantes) avec Mme XX CPD *Le rythme de l'enfant avec AS et PMI *« être parent, quelle aventure » et Lectures partagées avec les parents (enseignant) *L’alimentation avec Mme XX (infirmière scolaire) *L'hygiène de vie (toilette bébé)avec Mmes XX et XX (service santé VLR) *L’hygiène bucco-dentaire(sensibilisation + brosse à dents et dentifrice)avec Comité d'hygiène bucco-dentaire et l'intervention d’un dentiste (Mr XX) *Lien parent-enfant avec Mme XX du PRE et Mme XX (retraitée) *Petit déjeuner partagé avec Mme XX du PRE et Mme XX, coordonnatrice du RRS *Accompagnement des familles, prévention avec Membres du RASED (XX, XX, XX) *Jardinage avec Mme XX (APEM actions partenariales Mairie) *Jeux de coopération et autres avec Mme XX (ludothèque) et OCCE *Animation lecture, albums en réseau, …avec Mme XX (médiathèque)et Mme XX (APEM) *L’environnement proche, les petites bêtes avec Mme XX et XX (relais nature la moulinette) *L’environnement et le tri des déchets avec Ambassadrices du TRI : Mmes XX et XX (APEM) *Les dangers domestiques avec Prévention MAÏF *Le théâtre à l’école (parents invités au spectacle) avec Compagnie XX *Activités sportives avec Mr XX (service des sports de la Ville) *Poney La Jarne *Planétarium mobile et animation avec le muséum d'histoire naturelle
  Liens éventuels avec la Recherche
  Cette action s’appuie sur les lectures et recherches suivantes : *-Les recherches en neurosciences, en particulier la lecture de l’excellent ouvrage de Catherine Gueguen « Pour une enfance heureuse » « Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau » *-L’Intervention de Viviane Bouysse, IGEN, « Pour une coéducation réussie », lors du colloque de l’OMEP du 17 mai 2008. *http://www.ac-paris.fr/serail/jcms/s1_786363/ecole-maternelle-et-parents-pour-une-co-education-reussie-publie-en-juillet-2009 *-La conférence de Pierre PERIER, Professeur de Sciences de l’éducation Université Rennes 2 – CREAD « Les relations entre les familles populaires et l’école. Processus, obstacles et enjeux » (le 16/04/2014 à La Rochelle) *Cf entretien « Famille, école, grande pauvreté, quand les parents s’en mêlent / s’emmêlent » ici : *http://crdp2.ac-rennes.fr/blogs/familles-ecole-grande-pauvrete/?page_id=168 *-La conférence de Matine Kherroubi « Place et rôle des parents » (nov. 2012) *http://www.cndp.fr/crdp-creteil/espace-cadres/formation-conferences/784-la-relation-ecole-parents-quelle-place-pour-les-parents-quels-roles-respectifs- *Ces lectures nous éclairent sur l’influence qu’ont le climat scolaire et les relations sur les apprentissages. C’est pourquoi notre action vise à améliorer ce climat, ce qui implique d’y associer les familles, en particulier en maternelle.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  *Évaluation : amélioration du climat de l’école *Indicateur : dialogue famille / école / partenaires facilité
  Documents
 
Titre Présentation vidéo de l'action
Condensé
URL https://youtu.be/_reyfoz9eEQ
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L’évaluation porte sur le climat, les indicateurs en sont les relations entre adultes (dialogue famille / école / partenaires), entre enfants, et entre enfants et adultes. *L’évaluation est croisée (équipe éducative, familles, partenaires) *Elle intervient plutôt en milieu de dispositif (milieu d’année pour réajuster), puis en fin (pour apporter d’éventuelles modifications au projet). *Un questionnaire a été réalisé par des lycéens, en direction des parents. *Quelques interviews de parents ont également été possibles grâce au collectif de quartier.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les acquis des élèves restent bons dans notre école en éducation prioritaire. *L’effet recherché porte plus sur la relation aux apprentissages et à l’école (ce projet a permis de sensibiliser certaines familles, et à leurs enfants de progresser), et les appréhensions (des tensions ont été débloquées grâce à ce projet). Les bénéfices portent essentiellement sur les élèves avec des difficultés, ou éloignés de la culture scolaire. *C’est notre objectif. **Un effet inattendu est de rendre plus accessibles les membres du RASED auprès des familles. Connaître le personnel de l’école, y compris les membres du RASED, clarifie et simplifie les échanges (l’enseignant peut dire aux familles “Votre enfant va avec Hélène une fois par semaine avec un petit groupe d’enfants pour améliorer son langage” et non plus “Votre enfant va avec la maîtresse E spécialisée du RASED….”)
  Sur les pratiques des enseignants : *Ce n’était pas un des objectifs de ce projet, mais il s’est avéré très fédérateur pour l’équipe. *Cela facilite également le partage des connaissances, la mise en valeur des compétences de chacun. Soit une équipe plus soudée, dans une dynamique d’échange et d’écoute. *Il faut néanmoins rester vigilant à ce que le projet ne soit pas chronophage en terme d’organisation. Une personne ressource est nécessaire.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : *Le travail en équipe a évolué de façon positive : projet fédérateur, qui induit le partage, une écoute et une meilleure connaissance de chacun. *Le climat au sein de l’équipe n’a cependant pas évolué (il persiste des tensions habituelles, liées aux personnalités de chacun) *Le climat au sein de l’établissement est lui plus serein, car les démarches et objectifs ont été discutés en équipe dans le cadre du projet. *Les acteurs (enseignants, partenaires, ATSEM) sont impliqués, c’est une conditions indispensable pour ce projet. *Chacun conserve le rôle lié à sa fonction, et sa légitimité au sein du projet. *Le porteur du projet est le directeur (chef d’établissement). Son rôle est primordial, c’est lui qui porte tout le projet, anime, fédère, relance. Pour un directeur d’école, la charge peut être lourde si l’équipe n’est pas réceptive.
  Sur l'école / l'établissement : Le projet est fédérateur, c’est une ligne d’horizon pour l’ensemble de la communauté éducative. (qui engendre régulièrement des questionnements et discussions sur les pratiques quotidiennes). **Ce dispositif permet également des regards croisés d’enseignants, car les enfants circulent dans les différentes classes. De même les membres du RASED sont régulièrement présents sur ce temps “classes ouvertes”, ce qui leur permet d’observer les élèves et parfois d’échanger avec les parents. Cela rend les échanges plus riches et permet de mieux cibler les besoins de chacun lors des synthèses avec le RASED.
  Plus généralement, sur l'environnement Partage d’expériences au sein du RRS et de la circonscription. Le projet a été exporté dans une autre école, à public différent, avec d’autres modalités.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
LIMOGES
BOUTIQUE « S@VEURS ET PL@ISIRS »
LIMOGES
AVEC LA RD CA VA BARDER
NANCY-METZ
Simulations globales : le musée
ROUEN
Classe en entreprise
ROUEN
Classe coopérative
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-2017B
LILLE
# Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne 2017A
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte