Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 3534 fois

 

2015-Aide et soutien à la construction de la parentalité Liaisons espaces multi-accueil et école maternelle

(Expérimentation terminée)
 

Ecole maternelle La Bastide

34 RUE DEGAS , 87100 LIMOGES
Site : http://ia87.ac-limoges.fr/spip.php?rubrique22
Auteur : Moulinot Isabelle
Mél : ce.0870224w@ac-limoges.fr
  Une école située en REP+. Une détresse sociale et économique qui s’accroît, une priorité quotidienne qui reste la subsistance alimentaire, des besoins physiologiques essentiels qui ne sont pas couverts. Dans ce cadre, si l’école ne revêt pas un aspect prioritaire, elle est cependant vécue par les familles – qui ne partagent pas l’implicite du monde enseignant- comme un lieu sécurisant pour les enfants. En travaillant le soutien à la parentalité, l’équipe enseignante propose de construire une dynamique éducative positive et cohérente à l’échelle d’un micro-territoire s'appuyant sur des échanges école-familles centrés sur les apprentissages scolaires, en écho fédérateur aux pratiques déjà existantes (dispositif passerelle avec l’espace multi-accueil, atelier parental...)

  Plus-value de l'action
  Créer de l'ouverture, ne pas craindre le regard extérieur et verbaliser ce que l'équipe fait dans la compréhension et l'échange, sans être ostentatoire, ni démonstratif
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  La classe de petite section (23 élèves)
  A l'origine
  Les indicateurs pris en compte dans le projet d’école dénotent une précarité des familles en hausse : Dans 54% des familles dont un enfant est scolarisé à la maternelle, aucun des parents ne travaille (86% des mères, 49% des pères), 65% ont 3 enfants et plus, 22% sont des familles monoparentales. Le nombre de familles allophones est en augmentation. Le turn-over des familles dans l’espace et le temps est important. Une impression d’insécurité prédomine. Les parents n'investissent pas l'implicite du monde enseignant, ils n'en connaissent pas les enjeux mais développent une auto-dévalorisation qui se retrouve au cœur de la relation école/enfant /famille et ont une méconnaissance du mode de suivi de la scolarité et des aspects pédagogiques et cognitifs. La question étant « comment aider l’enfant/l’élève à apprendre ?... »
  Objectifs poursuivis
  -accueillir les parents dans leurs réflexions, interrogations par rapport au développement de leur enfant -établir une relation de confiance entre parents et enseignants -multiplier les regards pour les mutualiser -associer les parents aux apprentissages de leur enfant et favoriser les interactions privilégiées -leur faire découvrir : -le rôle de la co-éducation -les objectifs et les enjeux de la petite section : séparation – socialisation  l’évolution de leur enfant au cours de l’année -favoriser les interactions en petit groupe dans le cadre d’un moment privilégié au travers d’activités particulières : réalisation de recettes, travail sur la sécurité (la maison de tous les dangers), les rituels…
  Description
  -Mise en œuvre, dans le cadre des APC (axe 3 en liaison avec le projet d’école), d’ateliers à destination des enfants accompagnés de leurs parents sur la base du volontariat -Un thème est fixé pour chaque période (recettes de cuisine, jeux …) -Pour chaque période, les parents sont sollicités une à deux fois (selon l’importance du groupe-classe) et sont associés par le jeu d’interactions avec leur enfant et l’enseignant à la réalisation de l’activité choisie pour la période. -Une présentation personnalisée et collective est faite en début d’activité, de même qu’un bilan dans les mêmes conditions. -En outre, accueil pour les autres classes des parents afin que leur(s) propre(s) enfant(s) leur présentent leurs cahiers et autres traces de travaux menés pendant chaque période Le but étant de favoriser la prise de paroles, de créer des habitudes de venue plus naturelle dans les locaux et des espaces de rencontres en liaison avec les dispositifs déjà existants soit à l’intérieur de l’école, soit dans le quartier afin de leur donner sens et cohésion et de les inscrire dans une cohérence participative.
  Modalité de mise en oeuvre
  --
  Trois ressources ou points d'appui
  -des échanges réguliers avec les familles qui ont permis la décentration de l'équipe et les ajustements éventuels et la régulation idoine -des réunions régulières de l'équipe en interne -des réunions régulières avec les autres structures du quartier et des partenaires spécifiques par rapport aux thèmes proposés (maison de tous les dangers /MAIF...) -La périodicité limitée à une fois par mois s'est avérée fructueuse et pertinente
  Difficultés rencontrées
  -une grande souplesse est nécessaire avec des familles qui sont nombreuses, ont parfois des enfants en bas-âge non scolarisés, ce qui nécessite l'accueil de toute la famille donc l'adaptation s'est faite en tenant compte de ces besoins -la non-maîtrise de la langue française par les famille
  Moyens mobilisés
  --
  Partenariat et contenu du partenariat
  variable selon les thématiques des projets (MAIF, sécurité routière... Il existe d’autres dispositifs d’aide à la parentalité qui sont portés par l’EPE , l’espace multi-accueil dans lesquels s’inscrivent les éducateurs de quartier, la médiatrice de quartier, le centre social… Ce dispositif est leur complément porté par l’établissement scolaire
  Liens éventuels avec la Recherche
  --
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  -taux de participation des parents aux ateliers par période -taux de participation des parents aux ateliers sur l’ensemble de l’année -taux de participation dans les autres dispositifs proposés -retours verbalisés et/ou matérielle sur l’activité proposée -pérennité de l’investissement dans d’autres projets proposés par l’école, notamment en cas de fratrie Pour l’équipe enseignante : -renforcement du travail en équipe et harmonisation des pratiques -meilleure connaissance des pratiques et valorisation de la culture familiale -rapprochement entre les différentes structures pour une approche plus globalisée de l’enfant / élève
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Pour les familles et les élèves : -taux de participation des parents aux ateliers par période -taux de participation des parents aux ateliers sur l’ensemble de l’année -taux de participation dans les autres dispositifs proposés -retours verbalisés et/ou matérielle sur l’activité proposée -pérennité de l’investissement dans d’autres projets proposés par l’école, notamment en cas de fratrie Pour l’équipe enseignante : -renforcement du travail en équipe et harmonisation des pratiques -meilleure connaissance des pratiques et valorisation de la culture familiale -rapprochement entre les différentes structures pour une approche plus globalisée de l’enfant / élève
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Le regard bienveillant des parents sur le travail de leurs enfants crée un climat plus serein pour les apprentissages et permet aux parents d'évaluer le parcours individuel de leur enfant (continuum éducatif) Les thématiques travaillées ont été porteuses d'acquisitions pour les attitudes et les pratiques langagières
  Sur les pratiques des enseignants : Renforcement du travail d'équipe et ouverture des classes plus formelles, meilleure connaissance des familles et enrichissement réciproque, explicitation des démarches, des contenus auprès des familles (vers la co-éducation)
  Sur le leadership et les relations professionnelles : --
  Sur l'école / l'établissement : Les familles sont moins inhibées face à l'école, ont moins de crainte. Les parents de passifs et discrets, deviennent acteurs et actifs et osent venir pendant des temps plus longs (demi-journée)
  Plus généralement, sur l'environnement --




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
RENNES
2018G Une bibliothèque sonore académique
LILLE
LUCIESPHERE ou la pédagogie par le son
RENNES
2018C Développer l’autonomie des élèves pendant les temps de cours avec "IloTice"
MAYOTTE
Atelier des parents 2018 F
MAYOTTE
Le numérique pour l’apprentissage de la langue de scolarisation 2018 A
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte