Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 70530 fois

 

#Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels » 2016B

 

CIRCONSCRIPTION 1ER DEGRE IEN BRUYERES

AVENUE CHANZY , 88600 BRUYERES
Site : http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article995
Auteur : Pascale Pocard
Mél : pascale.pocard@ac-nancy-metz.fr
  « L’école des savoirs essentiels » est une démarche pédagogique innovante, née dans la circonscription de Bruyères dans les Vosges. Cette démarche très explicite permet aux enseignants des écoles primaires de disposer d’outils pour faire réussir tous leurs élèves. Quatre principes définissent cette démarche : 1- Rassurer l’élève pour le rendre disponible à l’apprentissage, 2- En adéquation avec les recherches scientifiques et pédagogiques, respecter le fonctionnement du cerveau de l’élève quand il apprend, 3- Faire acquérir à l’élève les savoirs de base et les consolider avant d’acquérir des savoirs plus complexes, 4- Faire acquérir à l’élève des procédures de travail lui facilitant la compréhension et lui permettant d’être autonome dans ses apprentissages.

  Plus-value de l'action
  L’engagement personnel et l’enthousiasme d’enseignants de plus en plus nombreux. 140 enseignants de plus se sont inscrits sur le site depuis septembre 2014 (ouverture du site en mars 2014). De nombreux enseignants ont demandé une formation sur leur temps personnel pour cette année. Des témoignages touchants d’enseignants et d’enfants sur l’école.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 4000 élèves actuellement, des cycles 1,2 et 3 des écoles primaires concernées.
  A l'origine
  - Pour les élèves : des écarts de plus en plus grands entre les élèves du primaire, même dès la maternelle. Des savoirs de base peu stabilisés. Un « décrochage » de plus en plus précoce ou des comportements indiquant l’ennui, la démotivation face à l’apprentissage. - Pour les enseignants : une interrogation sur l’efficacité des enseignements scolaires. L’hétérogénéité difficile à gérer dans les classes. La difficulté à faire la part entre les savoirs de base et les savoirs plus complexes.
  Objectifs poursuivis
  Proposer des repères structurés pour apprendre et pour enseigner. Rechercher des procédés pour mieux apprendre. S’appuyer sur les recherches pédagogiques et scientifiques sur le fonctionnement du cerveau dans l’apprentissage. Cibler les savoirs de base et trouver des procédés pour les consolider, les stabiliser, leur donner du sens. Développer l’autonomie de l’élève dans les apprentissages.
  Description
  De chaque principe de la démarche découle une action : 1- Construire des repères spatiaux, temporels, méthodologiques, relationnels qu’on appelle « les ancrages mentaux ». Exemples : la classe est réorganisée selon les besoins des élèves, le tableau du maître est structuré, … 2- Préparer des séances en accord avec  « les processus mentaux » (notamment la mémorisation). Respecter les temps, les stratégies, les durées de concentration de l’élève. Exemples : les séances sont coupées en plusieurs moments de 20mn, des temps sont consacrés à la mémorisation, les leçons sont apprises en classe, … 3- Définir les savoir-être, les savoir-faire, les savoirs disciplinaires essentiels à acquérir à l’école primaire et leur donner du sens. Exemple : toute notion est apprise à partir de son utilité, de son origine, de son fonctionnement, … 4- Mettre en place des méthodes, des procédés et des trames de travail pour l’enseignant et pour l’élève. Exemples : des séances sont mises en place pour utiliser les différents outils scolaires, pour apprendre à mémoriser,…
  Modalité de mise en oeuvre
  - Des formations sont données aux enseignants qui essaient ensuite la démarche dans leur classe : stages de circonscription et départementaux, animations de circonscription, ateliers pédagogiques, visites de classes expérimentant la démarche, échanges entre enseignants. - Le site internet hébergé par l’Académie de Nancy-Metz permet de retrouver la démarche et des ressources disciplinaires, de communiquer les nouveautés, les propositions de formation, de répondre aux questions des enseignants.
  Trois ressources ou points d'appui
  Les expérimentations en classe, les recherches scientifiques et pédagogiques sur le cerveau.
  Difficultés rencontrées
  - Manque de temps, de moyens pour la formation des enseignants, pour la mise en œuvre dans les classes car la démarche nécessite une formation graduelle. De nombreuses formations se déroulent sur les temps personnels des enseignants. - Manque de temps pour gérer le site de ressources et d’échanges de la démarche. - Une perception faussée de la démarche qui a entraîné une méfiance, une désinformation.
  Moyens mobilisés
  - Entre 200 et 300 enseignants volontaires des écoles primaires des Vosges et quelques enseignants d’autres départements qui essaient tout ou partie de la démarche. Les enseignants impliqués deviennent partenaires, expérimentateurs et chercheurs. - une équipe de circonscription (IEN, conseillère pédagogique). Tous les champs disciplinaires sont abordés à travers la démarche.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Pas de partenariat.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Des appuis sur toutes les recherches pédagogiques ou scientifiques sur le fonctionnement du cerveau : neurosciences, gestion mentale,…
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Auto-évaluation et évaluation interne : témoignages des enfants, des enseignants, des parents, évaluation des enfants par leurs enseignants, la demande volontaire d’enseignants de plus en plus nombreux à être formés à la démarche. Une évaluation externe comparative sur deux classes d’élèves de CE2, en 2012-2013.
  Documents
 
Titre site
Condensé des documents théoriques et pédagogiques illustrés de vidéos. Des mises à jour et des nouveautés sont régulièrement apportées.
URL http://www4.ac-nancy-metz.fr/ien-bruyeres/articles.php?lng=fr&pg=152
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Auto-évaluation et évaluation interne : témoignages des enfants, des enseignants, des parents, évaluation des enfants par leurs enseignants, la demande volontaire d’enseignants de plus en plus nombreux à être formés à la démarche. Une évaluation externe comparative sur deux classes d’élèves de CE2, en 2012-2013.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : une diminution de l’hétérogénéité des résultats, des acquis de base plus solides avec des liens de sens entre les notions, des méthodes de travail acquises dans tous les champs disciplinaires, une perception positive de l’enseignement de la part des élèves, confiance et estime de soi.
  Sur les pratiques des enseignants : Une motivation renouvelée, une sérénité accrue. Des repères plus clairs pour enseigner.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Un climat de confiance entre les enseignants et les formateurs. Des échanges pédagogiques et de pratiques accrus entre les enseignants, la mise en place d’outils communs, l’envie pour les enseignants d’expérimenter, de rechercher.
  Sur l'école / l'établissement : Un climat plus serein dans les classes, des élèves et des parents apaisés.
  Plus généralement, sur l'environnement Confiance des enfants et des parents en l’école. Bienveillance des enseignants. Effet positif sur les enseignants dans leur engagement pédagogique. Un autre regard sur l’enfant, l’éducation et l’enseignement.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
DIJON
PARCOURS CITOYEN 21
NICE
« Il faut sauver la station PROUVE ! »
AIX-MARSEILLE
ADHERE 13 - Action contre le décrochage et le harcèlement : éducation et régulation par l'environnement
NICE
Classe relais interne
NICE
Mercredis classes-ouvertes
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques
NANCY-METZ
#Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels » 2016B
NICE
Apprentissages en espace et en mouvements avec le numérique-#2016FB
NANCY-METZ
Maternelle, des coins-jeux aux espaces-jeux comme lieux d’apprentissage
ORLEANS-TOURS
37 - Ecole de Druye - Apprendre à apprendre en cycle 3
Contexte