Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 2114 fois
 

2015-Aide aux devoirs en ligne

(Expérimentation terminée)
 

Collège Bernard de Ventadour

76 RUE DU PUY VINCENT , 87039 LIMOGES CEDEX 1
Site : http://blogs.crdp-limousin.fr/87-limoges-college-ventadour-aide-devoirs/
Auteur : Magalie Valade-Degrèze
Mél : magalie.carre@ac-limoges.fr
  Le blog d'aide aux devoirs est un espace dédié où les enseignants de l'établissement peuvent mutualiser leurs liens, exercices, travaux culturels, leurs fiches méthodologiques, leurs conseils, dans plusieurs disciplines. Cet espace permet aux professeurs du lieu d'exercice de suivre les programmes en cours dans les autres disciplines et ainsi de faciliter la transversalité et les projets pluridisciplinaires. Pour les élèves c'est un lieu où il est possible d'interagir en posant des questions lors de rendez-vous numériques, de récupérer une activité lors d'absences, de prolonger la réflexion commencée en classe, de pouvoir accéder à une éducation via le numérique proposant des activités de travail différentes, des documents de révision.

  Plus-value de l'action
  La mutualisation des démarches et des efforts de l'équipe éducative en faveur des élèves et de leurs familles
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Cette année nous avons d'abord ciblé ce projet sur une classe de 25 élèves puis en fin d'année sur le niveau 3ème qui comprend 135 élèves. Nous voudrions étendre cette offre à l'ensemble des élèves et dispositifs de l'établissement soit environ 700 élèves.
  A l'origine
  Suite à un diagnostique interne (diagnostique par l’existant) et à un diagnostique en consultant les indicateurs de performance APAE (diagnostique externe), le constat montre que : -le collège rencontre des difficultés lors de la mise au travail des élèves. -les difficultés des élèves restent traitées de façon insatisfaisante (taux d’encadrement dans l’établissement, nombre croissant d’élèves par classe). -les élèves ne sont pas ou peu autonomes dans le travail scolaire. -les élèves dont les parents ont les moyens financiers peuvent faire appel à des organismes payants mais les élèves des classes défavorisées ne le peuvent pas (or la proportion d’élèves issus de PCS défavorisées est en augmentation comme au niveau académique et national) -beaucoup d’élèves sont seuls à la maison pour faire les devoirs. -les élèves absents ont du mal à se remettre à niveau. -de grands efforts dans la réflexion par et via le numérique doivent être lancés au sein de l’établissement.
  Objectifs poursuivis
  Développer un blog d’aide aux devoirs (http://blogs.crdp-limousin.fr/87-limoges-college-ventadour-aide-devoirs/) relié au site de l’établissement et comportant une fonction chat afin que les élèves et les parents trouvent facilement : -des informations sur les devoirs à réaliser, sur les notions à réviser pendant le temps libre. -une aide pour comprendre les consignes. -un interlocuteur pour les aider à résoudre les problèmes de compréhension. -de la motivation et des encouragements en globalisant l’aide à l’ensemble de l’établissement. -la possibilité de travailler en groupe à distance sur un projet commun. -savoir où trouver des éléments et des ressources pour un travail à faire en allant chercher des éléments numériques efficaces et pertinents. -un lieu gratuit et facilement accessible d’aide aux devoirs. -des professionnels de l’établissement pour répondre aux questions diverses et permettre d’établir un lien privilégié avec les élèves. Permettre une mutualisation du travail et des recherches des enseignants afin de pouvoir offrir une offre par le numérique à tous les élèves de l’établissement;
  Description
  Cette année nous avons d'abord ciblé ce projet sur une classe de 25 élèves puis en fin d'année sur le niveau 3ème qui comprend 135 élèves. Nous voudrions étendre cette offre à l'ensemble des élèves et dispositifs de l'établissement soit environ 700 élèves.
  Modalité de mise en oeuvre
  -choix, mise en place une plateforme et adaptation d'une plateforme : nous avons choisi de mettre en place un blogenclasse pour la facilité de l'outil, sa fiabilité puisqu'il est géré par les équipes de Canopé ce qui nous permet de nous décharger de la partie hautement technique. Le blog a cependant été adapté par nos soins puisque nous y avons ajouté des catégories, un statpress, un chat. - gestion des inscriptions des élèves d'une classe sur le blog pour qu'ils puissent participer dans le chat : après avoir demandé les autorisations d'inscription nécessaires pour ce site, nous avons procédé à la création d'un compte pour les élèves de la classe test. - communication auprès des élèves et des parents : cette communication a eu lieu en classe, via un mot adressé aux parents dans un message sur le carnet des élèves. La communication aux parents s'est surtout faite lors de réunions parents-professeurs pour expliquer la prise en charge possible des élèves plus en difficulté. -présence sur la plateforme de novembre aux vacances de décembre, à raison de 2 heures par semaine et réflexion sur l'utilisation pertinente du blog. Pour tester l'aide aux devoirs en ligne nous avons préalablement fait le choix d'établir des permanences pendant lesquelles un professeur serait à la disposition des élèves en dehors de la classe le mercredi et le samedi. -mise en place d'une situation de dialogue par le chat dans le cadre d'un projet photo de la classe. Nous avons essayé de voir si lorsque l'on créait un besoin chez les élèves, ils augmentaient leur participation dans le blog. Nous avons profité d'un concours lancé dans l'établissement pour la photo de classe la plus originale : les élèves ont alors bien participé sur le chat et les commentaires. -recherche de liens et de publications pertinentes sur le blog et réflexion sur les droits de publication. Cette recherche a été faite afin d'anticiper sur les besoins des élèves. En effet, ceux-ci ont très vite compris que lorsqu'ils avaient une difficulté de compréhension dans une discipline il suffisait de demander des liens ou de la documentation supplémentaire. Une fois de retour à la maison ils n'avaient plus à effectuer de recherche supplémentaire et pouvaient faire leurs devoirs de façon plus rapide. -recherche et mutualisation de liens d'intérêts d'autres disciplines (mathématiques, français, histoire-géographie, orientation, langues): afin de préparer les professeurs à la participation dans le blog, nous avons communiqué avec les autres professeurs pour permettre la mutualisation de liens et de sites intéressants. -construction, mutualisation et publication d'un power point pour aider les élèves à produire une analyse personnelle d'histoire des arts à partir des documents produits en arts plastiques. A la demande du professeur d'arts plastique, qui avait repéré comme d'autres professeurs la difficulté des élèves à réutiliser et travailler dans la transversalité, nous avons conçu un power point pour guider les élèves dans leur analyse personnelle. Ce projet n'est pas encore terminé puisque nous voulons le mettre en place pour tous les niveaux. Cela permettra aux élèves de pouvoir accéder à la possibilité de ce qui a été fait les années avant la 3ème. -publication d'activités en lien avec une discipline et les cours (l'espagnol) afin d'envisager plusieurs scénarios de publications (pour réviser, pour travailler en dehors de la classe pour les absents, pour découvrir un document d'histoire des arts). Ces activités ont été réalisées pour la continuité des cours faits en classe. L'objectif était d'observer comment les élèves réagissaient, s'ils arrivaient à être assez autonomes pour aller rechercher les publications en question et quels type d'élèves allaient travailler avec les documents. Il s'avère que cela a bien fonctionné malgré le manque d'habitude des élèves. -communication à la communauté éducative et aux élèves de 3ème, constitution d'une liste de professeurs, et inscription de nouveaux auteurs dans des disciplines variées (histoire-géographie, français, anglais, mathématiques). Par envoi d'un mail j'ai expliqué la présence du site d'aide aux devoirs à l'ensemble des professeurs afin de voir quels professeurs seraient intéressés -action actuellement commencée : favoriser l'implication des professeurs intéressés en tant qu'auteur afin d'aider les élèves dans les révisions du DNB pour l'aide aux révisions des élèves de 3ème au brevet et à l'histoire des arts : 5 professeurs ont répondu présents malgré la période de l'année peu propice (période durant laquelle les professeurs ont beaucoup de travail) et se sont inscrits sur le blog afin d'apporter l'aide nécessaire. Pendant cette période les professeurs peuvent demander des informations et de l'aide afin de pouvoir commencer.
  Trois ressources ou points d'appui
  Pour la mise en œuvre du projet, le fait de partir d'une classe test nous a permis de mieux répondre aux besoins des élèves, de mieux anticiper les difficultés ainsi que de pouvoir réfléchir aux façons de remédier aux problèmes. De même cela a permis de faciliter la prise de risque des professeurs qui peuvent voir sur le blog le type d'activités à proposer. Nous avons découvert un autre facteur intéressant pour cet outil : la mutualisation. Cela permet de créer une cohésion réelle autour de projets d'établissements tout en laissant à chacun la possibilité de s'impliquer à la hauteur de ses capacités. L'autre intérêt est l'enrichissement de la pratique professionnelle par le numérique et en observant d'autres idées de mise en œuvre. L'évaluation a permis de pouvoir ajuster le fonctionnement de la plateforme. Ainsi, il apparait que le blog ne peut fonctionner que comme prolongement de la vie et des activités réalisées en classe.
  Difficultés rencontrées
  Nous avions pensé à une présence de professeurs sur le blog sur certains horaires. Ce fonctionnement semble difficile à réaliser. En effet les élèves ne vont pas aller faire leurs devoirs de façon autonome. Ensuite, certains ont une peur de l'adulte et ont des difficultés à prendre une telle décision. Ensuite, il est difficile de trouver des jours et des horaires qui conviennent à une grande majorité d'élèves. C'est la raison pour laquelle nous avons préféré transformer le processus en rendez-vous numérique. Le professeur prend rendez-vous avec un ou des élèves sur le chat et leur fait noter dans leurs agendas. Il peut également le faire en avertissant les parents. Pour impliquer les professeurs dans la participation personnelle en tant qu'auteur et publicateur, nous avons choisi la fin de l'année pour l'accompagnement face aux révisions du DNB. Il semble que la période choisie ne soit pas très favorable étant donné la charge importante du travail des professeurs à cette période. Nous espérons que malgré tout les professeurs vont réussir à se lancer malgré la difficulté de gestion du temps. Pour y remédier, il sera possible d'expliquer comment anticiper face à aux besoins des élèves en prévoyant des activités de bilan à publier en fin d'année.
  Moyens mobilisés
  Etant donné l'ampleur du projet nous n'avons pas pu faire de réunions et l'essentiel du travail de dialogue, d'explication et de mise en place s'est fait par l'emploi de la messagerie électronique. De même dans cette phase du projet nous n'avons pas utilisé d'heures de l'emploi du temps (l'essentiel du projet ayant lieu en dehors de la classe) Le projet a été mis en œuvre dans cette phase grâce aux heures supplémentaires octroyées par le rectorat, soit 40 HSE. L'utilisation de ces heures s'est faite de la façon suivante : • septembre 2013 : 6 HSE afin de faire le choix et mettre en place une plateforme (le blogenclasse) • octobre, de novembre et décembre 2013 : 10 HSE comprenant la gestion des inscriptions des élèves d'une classe sur le blog, la présence sur la plateforme de novembre aux vacances de décembre, à raison de 2 heures par semaine et une réflexion sur l'utilisation du blog (recherche de liens et de publications) • janvier 2014 : 3 HSE pour recherche et mutualisation de liens d'autres disciplines • mars 2014 : 3HSE pour la construction, la mutualisation et la publication d'un power point pour aider les élèves à produire une analyse personnelle d'histoire des arts. • avril 2014 : 2HSE pour publier des activités en lien avec une discipline et envisager plusieurs scénarios de publications (pour réviser, pour travailler en dehors de la classe pour les absents, pour découvrir un document d'histoire des arts) • mai 2014 : 2HSE pour communication à la communauté éducative et aux élèves de 3ème, constitution d'une liste de professeurs, et inscription de nouveaux auteurs dans des disciplines variées. Le reste des HSE (soit 14 H) est en attente afin de pouvoir valoriser l'implication des professeurs pour l'aide qu'ils doivent apporter par le site à la révision et la préparation du brevet.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Canopé : mise à disposition d'un blog en classe. (possibilité pour nous de demander des intervenants pour expliquer le fonctionnement et la prise en main du blog, possibilité également de faire appel au laboratoire pour résoudre une problématique plus technique)
  Liens éventuels avec la Recherche
  Après recherches nous avons vu que Eduscol avait publié un article pour présenter la plateforme ADEL plateforme d'aide aux devoirs en ligne. Ce projet nous a paru très intéressant et nous avons envoyé un mail à l'établissement qui l'avait mis en place mais à ce jour nous n'avons pas eu de réponse. Notre action s'inscrit pleinement dans le projet de loi du numérique à l'école. En effet, en plus d'être une plateforme numérique destinée aux professeurs mais aussi aux élèves, cela permet aux professeurs de pouvoir utiliser le numérique comme complément aux cours en proposant des activités numériques diverses. En impliquant les professeurs dans cette démarche, ils imaginent, partagent et mutualisent leurs idées d'utilisation du numérique à la communauté éducative qui suit les posts du blog.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Le blog dispose actuellement d’outils statistiques intégrés (statpress). Dans sa première phase d’expérimentation le blog a comptabilisé depuis sa première publication du 14 octobre 2013 jusqu’au 19 mai 2014: 1983 visiteurs et 6987 pages vues. Ce score a été réalisé en n’impliquant pour la première phase qu’une seule classe de 3e choisie parce qu’elle comporte à la fois environ 10 bons élèves et 10 élèves faibles. Pour cette période le nombre de posts a été de 48 publiés de façon régulière au début puis de façon irrégulière. Nous poursuivrons la planification des rapports statistiques et à ce jour nous avons étendu le dispositif en mai et juin 2014 pour la préparation du brevet avec un pic de consultation de 94 visites, 2 jours avant le brevet. A la rentrée 2014, nous avons commencé à étendre le dispositif à l'ensemble du collège et au 14 décembre 2014 nous avons comptabilisé 4776 visites, 18807 pages vues. Nous avons commencé à diversifier les publications avec de nouvelles disciplines (la physique chimie, la S.V.T, la SEGPA et l'atelier cuisine, une aide transversale sur la méthodologie et les outils, le latin...)
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Plusieurs axes d'évaluation peuvent être dégagés : -la consultation du blog et des pages Cette évaluation est régulière puisqu'elle est gérée par un outil "statpress" intégré au blog. Le professeur responsable a effectué l'installation de cet outil dès le début de l'action. Seuls les élèves participants au projet ont été avertis au début afin de savoir de façon juste qui consultait la plateforme. De même le professeur a demandé régulièrement aux élèves qui a visité le blog pour déterminer le type d'élèves concernés. Au 21 mai il y avait 1997 visites, 7042 pages vues, 1477 spiders, 692 feeds. L'essentiel des entrées au début se faisait par le site du collège, et depuis peu de temps l'accès par le site de blog.crdp.limousin s'est élargi. Sur une classe de 25 élèves, la moitié a une utilisation fréquente du blog en consultant les liens régulièrement. Lorsque le professeur fait une publication et l'annonce en classe, le nombre d'élève allant consulter la plateforme double. Les élèves ont pris l'habitude de demander de l'aide au professeur en classe pour une absence, un travail non compris ou des activités plus ludiques en rapport avec le programme. Par contre pour l'utilisation du chat ou des commentaires, les élèves n'osent pas l'utiliser sauf pour un projet particulier ou lorsque les élèves se sentent dans le besoin (révisions du brevet blanc, d'un devoir) La meilleure façon d'utiliser le chat est en fait de donner un rendez-vous numérique personnel à l'élève. -l'intérêt porté par les élèves Les élèves ont bien accepté le projet dès le début. Ils s'en servent pour faire des révisions puisqu'il y a tous les jours des élèves qui consultent le blog. Certains documents ont plus particulièrement attiré l'intérêt : une carte mentale pour réviser un devoir d'expression écrite en espagnol (260 visites), apprendre à décrire une image en anglais (166), un lien pour revoir les règles d'orthographe (115), un conseil pour regarder un documentaire historique (115visites). Ces informations disponibles par le statpress permettent de connaître les besoins des élèves ce qui est très utile pour les professeurs. D'autre part, les élèves ont expliqué que les publications leurs évitaient de passer des heures à chercher et ensuite qu'ils avaient plus confiance dans les liens publiés. -l'accueil reçu par les parents Lors des réunions parents professeurs les parents ont eu un très bon accueil pour le projet même s'ils n'ont pas encore pris l'habitude d'avoir le réflexe de consulter le blog. Cependant certains parents ont noté la possibilité pour eux de pouvoir suivre et proposer des révisions de façon plus aisée. -l'intérêt porté par le professorat Tout au long de la phase test avec une classe de 3ème, certains professeurs (qui n'étaient pourtant pas tous professeurs de la classe en question) se sont investis pour nous faire part de leurs idées, des liens, des sites, de documents ou d'activités. Dans ce cas c'est la personne responsable du projet qui s'est chargée de publier les éléments. Ainsi ont participé : 2 professeurs d'histoire, 1 professeur de mathématiques, 1 professeur d'arts plastiques, 1 professeur de technologie, 1 professeur d'espagnol, 1 professeur de français et 1 professeur d'anglais. Au mois de mai suite au message proposant aux professeurs de s'investir pour la révision du brevet et de l'histoire des arts, se sont inscrits et ont participé à ce jour : 1 professeur d'arts plastiques, 1 professeur de technologie, 1 professeur de mathématiques, 2 professeurs d'histoire, 1 professeur d'espagnol, 1 professeur d'anglais. Les discussions avec eux ont montré que ce qui était vraiment intéressant était la mutualisation des ressources et idées, la plus grande lisibilité des programmes pour tous pour permettre plus de transversalité. Depuis la rentrée 2014 des professeurs ont rejoint le dispositif : 1 professeur de physique-chimie, 1 professeur de S.V.T, 1 professeur de SEGPA, 1 professeur de latin, 1 professeur du dispositif dyslexie.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Il est difficile de savoir si les résultats des élèves sont meilleurs que sans cette aide puisque justement ils n'ont pas été évalués sans cette aide. Cependant, grâce à cette aide, les élèves sont plus autonomes, lorsqu'ils vont sur le site, ils effectuent une activité différente et supplémentaire à la maison pour le travail scolaire. Un grand nombre d'élève se sent rassuré par cette aide et semble avoir moins de difficulté à trouver la motivation (tout en sélectionnant encore ce qu'ils vont faire). Les posts du blog constituent une actualité dont ils parlent et ils savent dire au professeur s'ils sont satisfaits ou pas.
  Sur les pratiques des enseignants : Lorsque les professeurs font des publications, tous les acteurs ont la possibilité de consulter les posts. Cela favorise la communication sur les étapes des programmes traités avec les collègues, sur la façon dont cela peut être mis en œuvre. Cela permet également aux enseignants d'avoir un regard sur l'avancement des élèves dans leurs parcours. Lors de la publication d'une carte mentale pour réviser l'expression écrite en espagnol, nombreux sont les collègues qui sont venus poser des questions et dire tout l'intérêt porté à cette pratique.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Comme cette démarche de travail permet de mutualiser les efforts pour aider les élèves et que les professeurs peuvent voir ce qui est fait, les relations professionnelles sont positives : chaque professeur ayant sa propre place pour participer. D'autre part, il y a une émulation qui se produit, les professeurs s'approprient de nouvelles méthodes de travail et tentent de les appliquer aussi.
  Sur l'école / l'établissement : L'offre d'aide aux devoirs proposée par l'établissement paraît tout à fait intéressante à l'heure ou les cours particuliers dans le domaine privé se développent. Cela permet également de répondre à un besoin des parents de toutes les catégories socioprofessionnelles.
  Plus généralement, sur l'environnement Ce projet peut à notre avis avoir un intérêt pour d'autres établissements. De même il peut être visité par d'autres professeurs, d'autres élèves du secteur.La particularité du projet est qu'il permet la participation d'un grand nombre de professeurs qui apprennent à utiliser le blog de façon simple. Les documents qu'ils peuvent partager sont variés.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte