Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 553 fois

 

 Enseignants /Chercheurs : produire ensemble des connaissances à partir des pratiques de l’école d’Oran »

(Expérimentation terminée)
 

Ecole élémentaire

18 RUE D'ORAN , 75018 PARIS
Site : www.ac-paris.fr
Auteur : Véronique Bavière
Mél : veronique.baviere@ac-paris.fr
  Une équipe d'école conduit un projet de recherche collaborative avec une équipe de chercheurs des université de Cergy-Pontoise. et de Montpellier. Elle cherche à mesurer l'efficacité des dispositifs qu'elle met en oeuvre au profit des apprentissages des élèves. Trois points seront particulièrement examinés : la coopération entre élèves dans les classes ; le travail en équipe ; les relations enseignant/élèves dans la classe et enseignants/élèves dans l'école.

  Plus-value de l'action
  ...
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  170 élèves du CP au CM2
  A l'origine
  L'équipe de l'école éprouve le besoin d'un regard extérieur expert sur ses pratiques. Une équipe de chercheurs est intéressée à "co-produire des connaissances" à partir des pratiques de l'école d'Oran en étudiant ces pratiques.
  Objectifs poursuivis
  Développer des compétences collectives : Apprendre à formaliser les expériences menées, mettre en mots les effets observés Inscrire progressivement dans notre culture un nouvel outillage conceptuel, de nouvelles postures, de nouvelles pratiques. Développer une méthode systémique à partir de récoltes de données et de nous donner les moyens de réguler les dispositifs ( enquêtes régulières auprès des élèves et /ou des personnels de l’école et/ou des partenaires
  Description
  Il s'agit dans le cadre d'une démarche collaborative de s'associer pour passer d'une logique de recherche "sur" à des pratiques de recherche "avec", chercheurs et enseignants créant un partenariat pour penser, construire, conduire et analyser la démarche globale de la recherche. La détermination des objets de recherche, l'organisation matérielle du recueil de données, leur collecte effective ainsi que leur analyse correspondent à des tâches partagées.
  Modalité de mise en oeuvre
  Année 1 : a) Étude : entretien avec l’IEN de la circonscription, recueil de documents. Retranscription et début des analyses. b) Pôle 1 : La coopération entre élèves au sein des classes - observation de l’organisation des classes : disposition de l'espace, dispositifs de travail, organisation et formes de l’aide et de l’entraide, structuration du travail de groupe, etc. ; - observation des pratiques de lecture-écriture ; place et rôle des étayages (enseignant, pairs, groupes de pairs) ; - construction d'indicateurs pertinents pour cette observation des pratiques des classes. c) Pôle 2 : Le travail en équipe - observation de plusieurs séances de travail en équipe (complétée d’entretiens individuels portant sur l’explicitation des situations vécues dans ces réunions) et production d’un premier état des lieux permettant de qualifier les pratiques de collaboration. d) Pôle 3 : Relations enseignant/élèves et entre élèves dans les classes, dans l’école - élaboration et passation de l’enquête de victimation aux acteurs de l’école (enseignants et élèves), traitement des données, résultats, restitution à l’équipe enseignante ; - observation de l’organisation spatiale des classes et de ses incidences sur les dispositifs d’enseignement apprentissage. Année 2 : a) Étude : poursuite des analyses des données recueillies, premiers résultats, restitution à l’équipe enseignante. b) Pôle 1 : La coopération entre élèves au sein des classes - observation de l’évolution de l’organisation des classes, particulièrement autour des pratiques de lecture-écriture (à travers les indicateurs élaborés en première année). Bilan de 1ère année. c) Pôle 2 : Le travail en équipe - intervention du/des chercheurs dans les réunions sous la forme d’un accompagnement méthodologique à l’analyse des pratiques de travail en équipe ; cet accompagnement permet de repérer des pratiques sur lesquelles l’équipe choisit de travailler ; ces pratiques sont déconstruites, à la fois du point de vue de leur mise en œuvre auprès des élèves et du point de vue de leur place dans les réflexions de l’équipe et de leurs modalités de traitement par les réunions. d) Pôle 3 : Relations enseignant/élèves et entre élèves dans les classes, dans l’école - étude des savoirs d’actions et des gestes professionnels utilisés par les enseignants pour conduire les classes, mettre en œuvre et animer des dispositifs de médiation dans l’école, au moyen d’enregistrements vidéo de séances de classe ou d’école, d’entretiens d’explicitation ou d’autoconfrontation. Recueil de documents utilisés dans les classes ou dans l’école. Traitement des données, premiers résultats et restitution à l’équipe enseignante ; - poursuite des observations sur l’organisation spatiale des classes et de ses incidences sur les dispositifs d’enseignement apprentissage. Restitution à l’équipe enseignante.
  Trois ressources ou points d'appui
  ...
  Difficultés rencontrées
  ...
  Moyens mobilisés
  Tous les professeurs de l'école, le maître E et la directrice participent à la recherche.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Université de Cergy-Pontoise/Laboratoire EMA : Bruno Robbes, Nathalie Denizot, Arnaud Dubois, Sébastien Pesce, Université de Montpellier 3 Laboratoire/LIRDEF : Sylvain Connac Démarche collaborative entre une école et une équipe de recherche
  Liens éventuels avec la Recherche
  L'articulation entre des pratiques d'école et de classes réfléchies et expérimentées et le regard d'une équipe de chercheurs d'un laboratoire de l'université de Cergy-Pontoise et d'un laboratoire de l'université de Montpellier est au coeur du projet.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Le suivi de l’action se fera au fur et à mesure de la fabrication des outils d’évaluation et de la programmation de leur utilisation. Nous pourrons évaluer notre action en vérifiant la qualité de nos outils selon trois axes : leur exhaustivité, leur facilité d’appropriation, la fidélité des résultats obtenus
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : progression du niveau de tous les élèves aux évaluations de rentrée.Augmentation de leurs capacités à s’interroger sur ce qu’ils vivent, ce qu’ils font, ce qu’on leur demande de faire : évolution (qualité et quantité) dans le temps, des réponses aux questionnaires proposés pour un même élève, en particulier les élèves les plus en difficulté. Développement de l’esprit critique et augmentation de leur force de proposition : évolution de la quantité et de la pertinence des remarques et propositions (en particulier des élèves les plus en difficulté) pour améliorer la réussite de tous.
  Sur les pratiques des enseignants : Amélioration de la conception et de la mise en œuvre de l’enseignement : évolution de la conception des fiches de préparation, (classeur témoin), évolution de la prise en compte des élèves les plus en difficulté dans la mise en œuvre des enseignements au sein de la classe (mémoire des adaptations réalisées) Amélioration de l’évaluation au service des apprentissages. : évolution de l’écart de réussite des élèves entre les exercices d’application et les exercices d’évaluation. Approfondissement du travail d’équipe.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Augmentation de la capacité à s’interroger ensemble et en confiance sur ce que nous sommes en train de faire.
  Sur l'école / l'établissement : Amélioration de l’efficacité des dispositifs grâce à la régulation : mémoire des modifications apportées. Possibilité de proposer les outils à d’autres établissements : liste des établissements et description des actions menées en leur direction.
  Plus généralement, sur l'environnement Meilleure lisibilité des effets du travail accompli dans l’école : relevé des formes de diffusion qui auront été mises en place ---> contexte, objectifs, calendrier, retours.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte